Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : chantecler-auxonne.com
  • : "Je chante clair afin qu'il fasse clair" Edmond Rostand
  • Contact

Profil

  • Claude Speranza, Auxonnais
  • Auxonne, environnement, actualité,  hypermarché, grande distribution, société
  • Auxonne, environnement, actualité, hypermarché, grande distribution, société

Recherche

18 janvier 2020 6 18 /01 /janvier /2020 02:00

CHARMOY-CITY : À PROPOS DE JOCONDE ET DE TROMBINOSCOPES - du 18 Janvier  2019 (J+4049 après le vote négatif fondateur)

     Depuis plusieurs semaines déjà, deux des trois listes à ce jour officiellement en lice publient par voie de presse des photos de groupe.

   Elles égrènent aussi sur le net, en publication échelonnée, une série de portraits individuels, visiblement récents, et accompagnés d’un texte. La collection, une fois complète, constituera à terme le trombinoscope de la liste. Au jour d’aujourd’hui une liste a rempli son album, une autre est sur le point de le faire

     Cette pratique permet commodément aux électeurs de faire connaissance avec ceux qui s’engagent à les représenter, et, dans plus d’un cas aussi il est vrai, de reconnaître simplement de vieilles connaissances.

    La troisième liste en lice, se démarquant en cela des deux précédentes, semble, jusqu’à présent avoir boudé le procédé.

    En effet, à notre connaissance du moins, le seul portrait donné à voir au public à ce jour est celui de la tête de liste.

     Attribuer cette parcimonie iconographique à une quelconque iconophobie serait toutefois aussi injuste qu’inexact  puisque le 14 décembre dernier, sur sa page facebook, le groupe en question prônait « la Joconde à Auxonne ».

CHARMOY-CITY : MONA LISA AU CHÂTEAU  - du 15 DÉCEMBRE  2019

     Permettez-nous à présent une petite réflexion…

    Dans le cas d’un chef-d’œuvre du patrimoine, tel que la Joconde, l’âge du portrait est un critère historique indéniable.

       Tel n’est cependant pas le cas d’une photo d’information courante représentant une personnalité souhaitant s’investir dans la vie publique. Tout au contraire, la date récente du cliché nous apparaît dans ce cas, un impératif d’objectivité. Pas toujours respecté…

     Nous avions taquiné jadis sur ce point notre maire sortant. Il semblerait qu’aujourd’hui, en matière de cliché quelque peu daté, notre premier édile ait fait un émule, involontaire sans doute…

CHARMOY-CITY : PORTRAITS D’HIER ET D’AUJOURD’HUI…  - du 26 NOVEMBRE  2019

    À l’heure où les nouveaux trombinoscopes sortent où devraient sortir, Claudi nous a ressorti un trombinoscope des temps héroïques ! Le rôle de Chantecler, ne l’oublions pas, est aussi documentaire !

    Trop masculin sans doute ce trombinoscope d’archives, parmi les premiers du genre publiés à Auxonne ! La liste « Chabada », un homme, une femme, grand-papa connaissait pas, même si grand-maman portait souvent la culotte !

     De quoi faire enrager rétrospectivement Marlène Schiappa, la militante en marche de l’égalité homme-femme dont nous parlions déjà il y a quelques jours et qui, à propos de municipales parisiennes, est à la une de l’info ….

CHARMOY-CITY : OSEZ LES RONDES DE NUIT ! - du 14 Janvier  2019

    Au fait, l’ouvrage de la militante que nous citions à ce propos, Osez…l’amour des rondes, est devenu un ouvrage collector inabordable et qui n’est plus vraiment à la portée des bourses populaires. Comme la Joconde, l’œuvre a pris, avec le temps de la valeur marchande ! Où va se nicher la valeur !!! Dans le giron des « rondes » vous répondrai-je !!

       Les curieux(ses) désargenté(e)s qui voudraient faire connaissance avec le versant littéraire de notre coruscante militante pourront toutefois se rabattre, chez le même éditeur coquin (La Musardine), sur un ouvrage plus récent et d’un prix en occasion tout à fait abordable : Lettres à mon utérus (Paris, La Musardine, 2016).

       Ce recueil épistolaire, pour un curieux destinataire, et que semble nouer un charmant ruban matrimonial et gentiment familial, puisqu’il est dirigé par Madame et postfacé par Monsieur,  constitue un petit tiroir, pas vraiment secret, de correspondance utérine émanant d’auteures variées à découvrir ! Une délicieuse curiosité littéraire !

      Comme chez nous, parfois aussi, on sait en faire !

ALBUM « DE L’OIGNON DE CHARMOY-CITY  À LA MADELEINE DE COMBRAY »

      Pour l’heure, notre femme de poids (politique) et de plume semble avoir laissé en plan ses mutins écrits musardinesques. Montée désormais à Paris, elle laissera en outre au Mans, son conseil municipal et son conseil communautaire.

       Adieu rillettes ! Notre secrétaire d’État en Marche vient se ranger en bataille derrière le Chalonnais Benjamin Griveaux, candidat officiel d’ « En marche » dans le 14ème arrondissement pour faire pièce au dissident Villani, le mathématicien-poète à l’araignée.

    Si tel ne semble pas vraiment le cas, pour l’heure à Charmoy-City, un match haut en couleur s’annonce, du moins dans le 14ème à Paris !

      Notre Marlène est au boulot, au cœur des bobos montparnos. De vrais bobos, mon coco ! Pas ces petits « bobos » de chez nous pour reprendre le registre de notre premier édile.

 

FLASH DERNIÈRE

    Ce matin Auxonne Info - Actus & Débats a le bon goût de mettre en lien notre article du jour. Un sincère merci pour cet éclectisme  !!!!

     Notre Marlène du 14ème a au moins deux supporters masculins à Charmoy-City. De quoi faire remonter les ventes des Lettres à mon utérus dans le Val de Saône profond !!

 

Auxonne avant Charmoy-City, trombinoscope d'archives.jpg

Auxonne avant Charmoy-City, trombinoscope d'archives.jpg

C.S. Rédacteur de Chantecler,

Auxonne, le 18  janvier 2019 (J+4049 après le vote négatif fondateur)

Publié dans Analyses et réflexions

 

Partager cet article

Repost0
Publié par Claude Speranza, Auxonnais - dans Analyses et réflexions