Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : chantecler-auxonne.com
  • : "Je chante clair afin qu'il fasse clair" Edmond Rostand
  • Contact

Profil

  • Claude Speranza, Auxonnais
  • Auxonne, environnement, actualité,  hypermarché, grande distribution, société
  • Auxonne, environnement, actualité, hypermarché, grande distribution, société

Recherche

8 février 2019 5 08 /02 /février /2019 06:19

CHARMOY-CITY ET ENVIRONS : À L’OMBRE DU TILLEUL EN FLEURS - du 08 février 2019 (J+3705 après le vote négatif fondateur)

     Y-aurait-il par hasard un clin d’œil proustien dans ce titre empli de senteurs printanières. Peut-être ? Mais hélas, il ne refleurira plus le tilleul en question, et pour cause….

     Mais quel tilleul ? Celui dont nous avons  déjà parlé il y a quelques jours.

CHARMOY-CITY ET ENVIRONS : IMAGES DE L’EMPEREUR ET PERSISTANCES  ROTINIENNES - du 02 février 2019

       Celui même dont il était déjà question il y a deux ans dans un article du Bien Public du 1er février 2017 dans lequel le premier édile rotinien déclarait: « lors d’une manifestation, nous avons pu échanger avec le sénateur Alain Houpert sur la possibilité de rappeler notre passé avec le tilleul. Il nous a indiqué quelques pistes à suivre. Nous allons créer une commission provisoire qui aura pour mission de proposer un mémorial à l’emplacement de feu notre tilleul ».

     Après le Mémorial de Sainte-Hélène, un mémorial du tilleul ? Et le sénateur Alain Houpert consacrant la mémoire du vénérable houppier planté en l’honneur du bon Sully !

     Au fait, il n’est fait aucune mention du fameux tilleul dans le Mémorial. Dommage …

     Alors me direz-vous, pourquoi écrire cet article ?

     C’est qu’il nous aurait tout simplement paru injuste de ne pas l’écrire après la découverte, sous la plume de Louis Lanni, d’un réjouissant article intitulé  « Les vœux de Jean Rousseau, maire de Villers-Rotin : dans le vif du sujet ! » paru dans le dernier Hebdo 39 n° 334 du 4 février dernier.

    Comme le souligne le rédacteur dans sa conclusion, il s’agit bien d’un « discours original ».

    Le propos passe ainsi allègrement  de la citation de circonstance « Léonard de Vinci ne disait-il pas : « savoir écouter c’est posséder outre le sien le cerveaux des autres » » au propos imagé : « nous pouvons compter sur nos élus de proximité avec qui nous avons déjà eu l’occasion de travailler et qui eux n’ont pas la langue de bois. Ce qui n’est pas le cas de certains qu’ils l’ont tellement épaisse qu’elle ferait fuir un rabot même bien affûté … ».

    L’orateur n’omet pas de pimenter à l’occasion son discours d’une note historique : « Les travaux pour le haut-débit par fibre optique financés par le conseil départemental se sont très bien déroulés, nous sommes maintenant en attente d’un résultat, les grecs anciens utilisant déjà la conductivité de la lumière par le verre nous sommes donc sereins … »

    Un rapprochement hardi entre la fibre et les miroirs d’Archimède ?

    Retour à l’actualité.  Liée aux présentes évolutions des compétences territoriales, une amertume lapidaire vient  poindre dans le discours : « A échéance, que restera-t-il aux maires des petites communes rurales ? Très simple, l’écharpe, l’état civil et les problèmes de voisinage. »

      L’écharpe, cet incontournable symbole, que nous évoquions dans un article dédié aux 4 candidats lors des dernières municipales.

L’ÉCHARPE RETROUVÉE  - du 21 mars 2014

     Cette écharpe à propos de laquelle on peut parfois aller jusqu’à s’écharper, verbalement du moins…

CHARMOY-CITY : QUAND LES DÉSAPPOINTÉS NE POINTENT PLUS- du 31 janvier 2019

    Après ces digressions en tricolore revenons à notre propos et au discours rotinien qui fait l’objet de notre article…

    Alors que s’approche le point d’orgue du discours, l’orateur revient sur un arbre vénérable, du bois dont on fait souvent les buffets d’orgue.

« Pour 2019 nous allons privilégier, selon nos possibilités, un agencement remémorant notre vénérable tilleul qui fut pendant de nombreuses années le point d’orgue de notre village, et de plus, ce sont les 150 ans de la mort de Napoléon qui venait courtiser une Rotinienne. Et comme disait Pierre Dac : « Les discours les moins longs sont les plus courts », je vais donc conclure avant de passer pour le polisson de service qui clame tout haut une certaine chronique du constat d’impuissance de nos petites communes […] »

     En ce qui concerne la chronologie,  les amateurs d’histoire pointilleux pourront se reporter à notre récent article.

CHARMOY-CITY ET ENVIRONS : IMAGES DE L’EMPEREUR ET PERSISTANCES  ROTINIENNES - du 02 février 2019

    Laissons de côté ces minuties d’historien et avouons-le tout net :

   Franchement, ç’aurait été dommage de passer à côté de cet exercice  de style plaisant et un tantinet « polisson », qui, au surplus n’omet pas de citer  le génial Pierre Dac !

    Un point commun, au moins, que nous déclarons partager avec l’édile rotinien.

LE MAGE DU CHARMOY, VOYANTE HYPER-LUCIDE ? - du 30 janvier 2019

    À propos de l’ « agencement remémorant notre vénérable tilleul », il est venu à Claudi une riche idée qu’il a brossée sur le papier. Pourquoi, à l’image de la ville centre du canton, notre édile rotinien ne sortirait-il pas un bouquin « clin d’œil » à un écrivain ?

     Oui, pourquoi pas, après le « clin d’œil à Marcel Proust », un clin d’œil à Alphonse KARR (1808-1890), auteur injustement oublié du chef-d’œuvre romantique Sous les tilleuls

      Le tilleul rotinien abritant de ses branches une idylle romantique, voilà une image touchante avouons-le et valorisante…Un véritable aimant pour tous les gens qui s’aiment, ingénus fiancés ou noceurs de diamant classés MH.

    Il n’est pas garanti cependant, à moins que l’amnésie soit de règle, que le projet bénéficie d’une aide culturelle communautaire !

    À preuve cet article du Bien Public, certes ancien et apparemment peu lu, mais dont la relecture ne nous a pas semblé tout à fait dénuée d’intérêt.

FLASH DERNIÈRE :

      Quelques minutes après la publication de notre article nous découvrons ce scoop publié sur la page facebook « INFOS AUXONNE » hier en fin de soirée:

     « Nouveau rebondissement dans l'affaire qui oppose Raoul Langlois et sa majorité face à la ComCom.

Ce soir avait lieu le conseil communautaire.…

L'ensemble des conseillers communautaires issus de la majorité du conseil municipal d'Auxonne en étaient absents.

Plus d'informations à venir ... »

 

À suivre…

Charmoy-City, un bouquin pour les Rotiniens

Charmoy-City, un bouquin pour les Rotiniens

C.S. Rédacteur de Chantecler,

Auxonne, le 08 février 2019 (J+3705 après le vote négatif fondateur)

Publié dans Revue de presse

 

Partager cet article

Repost0
Publié par Claude Speranza, Auxonnais - dans Revue de presse