Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : chantecler-auxonne.com
  • : "Je chante clair afin qu'il fasse clair" Edmond Rostand
  • Contact

Profil

  • Claude Speranza, Auxonnais
  • Auxonne, environnement, actualité,  hypermarché, grande distribution, société
  • Auxonne, environnement, actualité, hypermarché, grande distribution, société

Recherche

10 décembre 2018 1 10 /12 /décembre /2018 07:13

CHARMOY-CITY : HÔTEL DE LA RUE DU CHARMOY. ON SOLDE !!! (2) - du 10 décembre 2018 (J+ 3645 après le vote négatif fondateur)

     Le pays est inquiet à juste titre et tout le monde attend 20 heures pour écouter le discours du Président Macron qui, nous l’espérons, redonnera un peu de couleur et de chaleur à l’ « humilité » qu’il prônait il y a 18 mois.

CHARMOY-CITY : CONCOURS PHOTO, UN CLICHÉ QUI A MAL VIEILLI - du 06 décembre 2018

      Il est toujours gênant d’être confronté à ses anciennes déclarations.

    Tel sera le fil directeur du présent article, concernant non le Président Macron, mais notre premier édile facilitateur zélé des projets des promoteurs du Charmoy pour le plus grand bien de l’activité commerciale du centre-bourg !

 

   Dans un récent article, nous évoquions les nouveaux projets pour le Charmoy. Rappelons que ces projets, qui passeront en CDAC le 21 de ce mois, consistent pour l’essentiel en la construction d’une « solderie » de 1500 m2.

CHARMOY-CITY : UN BEAU SAPIN HYPER-GÉANT POUR LE PETIT COMMERCE DE CENTRE-BOURG - du 30 novembre 2018

     Une « solderie » en lieu et place de l’équipement hôtelier que nous promettait pourtant dur comme fer en 2009, notre Raoul, commis-voyageur de Vesoul, dans son impayable et inénarrable Inf’Auxonne N° 25 !

  Tel est le motif qui  nous avait amené, dans le premier article de notre série « Charmoy-City : hôtel de la rue du Charmoy. On solde !!! »,  à reprendre une réflexion, documentée à nouveaux frais, sur ce qu’il est légitime de nommer à présent la Grande farce hôtelière du Charmoy.

CHARMOY-CITY : HÔTEL DE LA RUE DU CHARMOY. ON SOLDE !!! (1) - du 2 décembre 2018

   Notons en passant que la perspective d’un hôtel avait été encore reprise lors de la consultation de juin 2010.

    Quelle consultation ? Oui, rappelez-vous, cette grande parodie de démocratie participatatative en jaune-fluo destinée à booster le projet du Charmoy qui était ficelé d’avance mais quelque peu en difficulté !!!

   Or, les documents d’archives le prouvent, dès juillet 2009 le projet d’hôtel était en fait passé à la trappe !

    Nous avons retrouvé dans un document officiel de l’enquête publique de 2013, un plan qui en atteste.

Nous avions d’ailleurs déjà noté le fait dans un article de 2016

HISTOIRE DU CHARMOY PAR LES PLANS (2) - du 04 AVRIL 2016

    Voilà pour les nécessaires rappels.

     Pour en revenir au premier article de la série, nous dirons qu’il constituait, pour ainsi dire, le premier acte d’une pantalonnade touristico-hôtelière charmoysienne.

     Dans l’article d’aujourd’hui, nous en présenterons le deuxième acte, d’autres suivront encore sans doute !

      Rappelons que dans son annonce du 20 janvier 2012, notre expert en casuistique et en prospective touristique prévoyait, sans sourciller, dans le sillage de la « locomotive », l’installation « d’hôtels et de restaurants »

     Près de deux ans plus tard, à la fin de 2013, il semblait cependant être revenu à plus de réalisme. Le rêve hôtelier avait rétréci au lavage et dans un article du Bien Public  du 10 septembre 2013  notre visionnaire se contentait d’ « imaginer avoir un hôtel-restaurant à proximité » !

    Et pour cause l’hôtel et le restaurant ayant définitivement disparu des documents présentés au vu et au su  du public lors de l’enquête de fin 2013, il devenait plus prudent de se contenter  d’« imaginer avoir un hôtel-restaurant à proximité » !

   Exit, du coup, le bénéfice touristique qui « participera au développement économique de la Commune. »

    Six ans après sa vaine promesse de mai 2009, dans un article du Bien Public-Dimanche du 10 mai 2015, assez cocassement intitulé « Objectif : sauver le commerce », notre expert en casuistique et en développement touristique évoquait toujours, quoique vaguement, son projet d’hôtel en déclarant cette fois : « on voudrait voir davantage d’hôtels-restaurants mais il n’y a pas assez de place. Les bus ne pourraient pas déposer de touristes au centre-ville, on essaiera de le faire plutôt du côté du Charmoy ».

     Cette  molle velléité d’Hôtel au Charmoy renvoyait de facto le projet de 2009 aux calendes grecques.

Un mois plus tôt, un des maires-adjoints, expert réputé en projets de musée jamais aboutis, avait pourtant déploré l’absence d’hôtel en ces termes : « Avec la création récente du port, on a amené des touristes en ville, mais ceux-ci ne restent pas dormir. Il faudrait un hôtel de plus. »

    « Un hôtel de plus » ? Mais oui ! Celui que notre premier édile avait annoncé en 2009 sans doute !

    Mais pour l’heure, n’en déplaise à notre adjoint à la culture, à défaut d’hôtel en plus, on a encore et toujours un musée en moins ! Et toujours pas d’hôtel au Charmoy !

CHARMOY-CITY : POUR EN FINIR AVEC LE PSC - du 26 octobre 2017

    Par bonheur, la rédactrice de l’article mettait les pendules à l’heure, n’omettant pas de faire la lumière sur la réalité du projet charmoysien en ces termes :

« un établissement hôtelier était d’ailleurs prévu dans le projet initial de centre commercial comprenant un supermarché Leclerc et un restaurant. Finalement il n’en sera rien, le projet ayant évolué abandonnant au passage l’éventualité d’un hôtel »

Et pourtant, souvenez-vous, le catéchisme Langlois-Leclerc de 2009 n’était-il pas formel sur ce point :

« Cet hôtel sera-t-il viable ?

« OUI. Aucun investisseur n’engagerait des fonds privés dans un projet non viable. Cet équipement, de classe moyenne, comblera les manques locaux en matière de bus de passage sur l’axe Dole-Dijon, très fréquenté, et participera au développement économique de la Commune. » (Inf’Auxonne N° 25 de mai 2009 page 3 début 2ème colonne)

   Croix de bois, croix de fer, si Raoul ment il va en enfer !

   En 2015, le projet d’hôtel avait donc bel et bien du plomb dans l’aile. Mais nous verrons que sur le chapitre hôtelier, notre Raoul avait encore du grain à moudre…

   Rien à voir cependant avec le Grand Hôtel de Balbec cher à Proust que nos proustiens pourront découvrir  grâce à un vrai « Fou de Proust » en attendant encore  et toujours le « clin d’œil à Proust » charmoysien….

https://lefoudeproust.fr/2017/03/pourquoi-un-roumain-a-la-tete-du-grand-hotel/

   À suivre…

   Amis touristes, patientez encore un peu !

   À défaut d’hôtel, vous pourrez bientôt acheter un duvet en solde au Charmoy ! Pour dormir sur le rond-point !

   

Charmoy-City, arrivée du train d'hôtels en gare du Charmoy

Charmoy-City, arrivée du train d'hôtels en gare du Charmoy

C.S. Rédacteur de Chantecler,

Auxonne, le 10 décembre 2018  (J+3645 après le vote négatif fondateur)

Publié dans Documents

Partager cet article

Repost0
Publié par Claude Speranza, Auxonnais - dans Documents