Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : chantecler-auxonne.com
  • : "Je chante clair afin qu'il fasse clair" Edmond Rostand
  • Contact

Profil

  • Claude Speranza, Auxonnais
  • Auxonne, environnement, actualité,  hypermarché, grande distribution, société
  • Auxonne, environnement, actualité, hypermarché, grande distribution, société

Recherche

16 septembre 2018 7 16 /09 /septembre /2018 20:05

QUAND CHANTECLER CHANTE LE PATRIMOINE CANIN - du 16 septembre 2018 (J+3560 après le vote négatif fondateur)

    Aucun Charmoysien ne peut ignorer à présent que le nom de notre blog est emprunté à l’œuvre d’Edmond Rostand Chantecler et à son coq-héros éponyme, à la belle devise !

     La belle devise ?? Oui, celle qui  s’imprima sur  notre première publication  du 18 juin 2010

 

“  Je pense à la lumière et non pas à la gloire

 Chanter c’est ma façon de me battre et de croire ;

Et si de tous les chants mon chant est le plus fier

C’est que je chante clair afin qu’il fasse clair ! ”

         Depuis, au-delà de cet emprunt facile et un peu ronflant, j’ai relu bien des pages de la comédie humaine animalisée qu’est la pièce originale de Rostand.

    J’y ai découvert le  en particulier le chien Patou, ami avisé du coq Chantecler, mais aussi quelques figures moins sympathiques....                                                 

    À l’occasion des Journées du patrimoine, un blog ami  sérieux publie un long article qu’une modeste trouvaille archéologique fortuite m’a amené à rédiger à propos de chiens.

http://www.auxonne-patrimoine.net/2018/09/quand-rex-portait-une-medaille.html

   Les hommages ne sont pas légion dans les colonnes de Chantecler. Il faut bien dire aussi que les hommages sincères, ça se mérite et le bon Patou les mérite bien.

     La moindre des choses pour Chantecler était donc de saluer son ami de théâtre Patou en empruntant quelques vers au grand Edmond Rostand.

Patou

                    Je suis un horrible mélange !

Je suis le chien total fils de tous les passants !

J’entends japper en moi la voix de tous les sangs :

Griffons, mastiffs, briquets d’Artois et de Saintonge

Mon âme est une meute assise en rond qui songe !

Coq, je suis tous les chiens, je les ai tous été

 

Chantecler

Ça doit faire une énorme somme de bonté !

 

Patou

Vois-tu, nous sommes faits pour nous entendre, frère !

                                    

                                    ( ROSTAND E.,Chantecler, Paris, Fasquelle, 1910, page 36) 

   La pièce fut représentée pour la première fois en 1910 et Daniel de Losques croqua les acteurs dans leurs costumes animaliers. Parmi eux, Patou, que Claudi a habilement détourné et remis au goût du jour !

Patou dans une première inédite de Chantecler

Patou dans une première inédite de Chantecler

C.S. Rédacteur de Chantecler,

Auxonne, le 16 septembre 2018  (J+3560 après le vote négatif fondateur)

Publié dans Culture

 

Partager cet article

Repost0
Publié par Claude Speranza, Auxonnais - dans Culture