Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : chantecler-auxonne.com
  • : "Je chante clair afin qu'il fasse clair" Edmond Rostand
  • Contact

Profil

  • Claude Speranza, Auxonnais
  • Auxonne, environnement, actualité,  hypermarché, grande distribution, société
  • Auxonne, environnement, actualité, hypermarché, grande distribution, société

Recherche

7 août 2018 2 07 /08 /août /2018 07:15

CHARMOY-CITY : DÉBORDEMENTS EN TOUS GENRES (5) - du 7 août 2018 (J+3520 après le vote négatif fondateur)

    Chers lecteurs, voilà déjà quelques épisodes que nous barbotons dans le bassin écrêteur numéro 4. Par les chaleurs qu’il fait, avouez que c’est plutôt rafraichissant.

    Vous aurez déjà compris que l’épisode d’aujourd’hui revêtira un caractère plus ludique qu’apodictique, ce qui est bien normal en pleine canicule.

    Reportons à plus tard, si vous le voulez bien, la suite de notre argumentation technique pour jouir un instant de notre baignade à l’ombre des frondaisons des grands chênes tutélaires.

      Certes, il convient quand même de garder un œil sur la commande de la vanne. Pourquoi ? Vous le savez déjà, ou alors c’est que vous ne lisez pas Chantecler !

    Mais au fait, qui veillait sur cette vanne, avant que sa commande, comme la ville d’Ys (non pas Is-sur-Tille grand-père !)  ne fût submergée par les flots ?

    Sur ce point, la « Tribune libre » du groupe « Auxonne-passionnément » en  page 10 du dernier Inf’Auxonne  (numéro 61 de juillet 2018), ne nous donne aucune précision…. On y rencontre de méchants et stupides saboteurs et de gentils solidaires, mais de veilleurs attentifs, point !

    Ce que semble déplorer un riverain, quant à lui attentif au niveau du bassin, qui déclare dans Le Bien Public du 6 juin dernier : « Je regarde presque tous les jours le niveau du bassin. Je regrette que rien n’ait été fait avant » ! 

    Tout en faisant la planche en regardant les feuilles de chêne à l’envers, nous en sommes donc réduit aux conjectures.

    Le toc-toc d’un pic vert berce notre réflexion aquatique, interrompu seulement par les craquements de l’approche d’un chercheur de champignons, ou (qui sait ?), d’un nouveau saboteur…Frissons dans l’échine !

    Comme nous le démontrent les dernières avancées des neurosciences, émotions et activité intellectuelle font bon ménage. Ces quelques frissons dans l’eau et dans l’échine, en regardant les feuilles de chêne à l’envers, ont stimulé ma réflexion ! Crénom !

    Ils ont ouvert une piste dans le sous-bois de mes pensées… Mais attention ce n’est qu’une piste.

     Sous le couvert des arbres verts, comme la grenouille remonte du fond de sa mare, il me revient un inventaire à la Prévert, énoncé en Conseil par notre Maire.

    Cet inventaire, je vous en ferai grâce, renvoyant seulement les plus motivés d’entre vous à l’un de nos articles qui le donne à lire in extenso.

CHARMOY-CITY : ACCUEIL  D’UNE NOUVELLE ADJOINTE ? - du 13 décembre 2017

     Alors les curieux, cet inventaire à la Prévert, vous l’avez lu ? Vous avez vu comme c’est long et éclectique ?

      La « fiche de poste » fourre-tout comprend, entre autres, la coordination   « avec des partenaires des actions de sensibilisation, de prévention auprès des auxonnais, notamment, alors c’est pas limitatif, c’est quelques points, quelques éléments comme : l’alimentation (je passe tous les détails), les vaccinations, les premiers secours (alors ce n’est pas Corinne qui va faire), utiliser des défibrillateur et initier aux gestes de 1er secours il y a des spécialistes. C’est s’organiser sur place, ça peut être la santé buccodentaire […] »

     Suivent encore bien d’autres rubriques :

   « je pars quelque jours, ma maison peut-elle faire l’objet d’une surveillance, puis bien d’autre choses, bien d’autres questions qui se posent. Et d’autres services, c’est notre quotidien. Je rencontre beaucoup de personnes, parfois pour de simples problèmes de voisinage qui font que au début il y a une petite chose, il y a une autre, puis ainsi de suite, ça monte ça monte, puis il arrive un moment quand les gens ne s’entendent plus, parfois on sert de médiateur entre les personnes »

     Alors pendant qu’on y est, quand « ça monte ça monte » au bassin écrêteur numéro 4, la vanne aussi pourrait opportunément « faire l’objet d’une surveillance ».

   Nos lecteurs tireront eux-mêmes les conséquences logiques de nos conjectures d’été faites au bassin écrêteur numéro 4, délicieuses « divagations » au fil de l’eau écloses comme bulles montant du fond d’une mare, en faisant la planche et en regardant les feuilles de chêne à l’envers.

     Claudi en profite pour vous présenter une production inédite de sa planche à dessin ! En chêne des Crochères, bien entendu, chêne sessile ou chêne édile !

https://www.youtube.com/watch?v=no-D0vCvp-k

LIRE LE JOURNAL À CHARMOY-CITY  - du 4 août 2018                                   

 

Charmoy-City : Bonaparte, le chêne et la vanne

Charmoy-City : Bonaparte, le chêne et la vanne

C.S. Rédacteur de Chantecler,

Auxonne, le 7  août 2018  (J+3520 après le vote négatif fondateur)

Publié dans Figures libres

 

Partager cet article

Repost0
Publié par Claude Speranza, Auxonnais - dans Figures libres