Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : chantecler-auxonne.com
  • chantecler-auxonne.com
  • : "Je chante clair afin qu'il fasse clair" Edmond Rostand
  • Contact

Profil

  • Claude Speranza, Auxonnais
  • Auxonne, environnement, actualité,  hypermarché, grande distribution, société
  • Auxonne, environnement, actualité, hypermarché, grande distribution, société

Recherche

9 août 2017 3 09 /08 /août /2017 07:45

CHARMOY-CITY : VOUS AVEZ DIT « BONAPARTE AU RABAIS » ? - du 9 août 2017 (J+3157 après le vote négatif fondateur)

    Une consultation récente du site facebook de notre député nous a permis de constater qu’après une période difficile, il avait repris quelques couleurs. À la bonne heure !     

      Heureusement partagées entre préoccupations locales et politique nationale les publications du site recueillent de nombreux commentaires de qualités très diverses.

     Dans les commentaires du 19 juillet relatifs à la démission du Général de Villiers, l’un d’eux, parmi tant d’autres, a retenu notre attention, et ce pour trois raisons.

     La première de ces raisons est qu’il fait mention de Bonaparte, la seconde est qu’il émane d’un conseiller de la majorité municipale actuelle, et la troisième  est que, dans la forme au moins, sa qualité contraste avec beaucoup d’autres commentaires. 

    Le commentaire se termine en effet par cette phrase bien balancée : « Les Français croyaient avoir élu un homme providentiel, au final ils n'auront élu qu'un Bonaparte au rabais... »

    L’ « homme providentiel en question », comparé plus haut, dans le même commentaire,  à Poutine,  est, vous l’aurez déjà compris, le Président Macron.

   Une remarque en passant sur la comparaison. Un parallèle avec Napoléon III (Louis-Napoléon Bonaparte),  neveu de Napoléon Bonaparte, nous aurait semblé plus réaliste et mieux adapté.

        Élu le 10 décembre 1848, à 40 ans, premier et unique président de la Seconde République, champion et favori des puissances d’argent, Louis-Napoléon, le neveu de l’impérial tonton paraît mieux tenir la comparaison. Telle est du moins notre impression.

    Cependant, n’étant pas sur ce blog dans les commodités de facebook où tout un chacun peut lâcher ce que bon lui semble en deux lignes approximatives et mal ficelées, il nous faudrait développer notre argument, convenons-en, un peu facilement lancé.

       Tel n’étant pas le but du présent article, nous renvoyons le lecteur curieux à une publication précédente

NAPOLÉONS, PETITS ET GRANDS - du 02 DÉCEMBRE 2015

    Revenons-en à  Napoléon Bonaparte, et plus particulièrement à « Bonaparte au rabais ».

   Relativement au thème local actuellement abordé dans les colonnes de notre blog, un  « Bonaparte au rabais », ne serait-il pas plutôt à rechercher dans le cheminement long et difficile du Musée Bonaparte vers sa réouverture ainsi qu’au peu d’empressement des autorités responsables à reconnaître les contributions apportées dans ce but.

CHARMOY-CITY : UN PSC POUR BONAPARTE ! (ÉPISODE N°6) - du 03 août 2017

    Pour illustrer ce « Bonaparte au rabais », Claudi s’est inspiré plus simplement d’un article paru dans les M émoires de la Societé Bourguignonne de Géographie et d’Histoire : A. Cornereau, Une supercherie de l’histoire d’Auxonne, La chambre de Bonaparte, Dijon, 1904

    L’article relate la reconstitution quelque peu folklorique et cocasse, en plein Second Empire, du mobilier d’une supposée « chambre de Bonaparte » rue Vauban.

Auxonne 1864,  une chambre de Bonaparte au rabais

Auxonne 1864, une chambre de Bonaparte au rabais

C.S. Rédacteur de Chantecler,

Auxonne, le 9 août 2017 (J+3157 après le vote négatif fondateur)

Publié dans Figures libres

Partager cet article

Repost 0
Publié par Claude Speranza, Auxonnais - dans Figures libres