Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : chantecler-auxonne.com
  • chantecler-auxonne.com
  • : "Je chante clair afin qu'il fasse clair" Edmond Rostand
  • Contact

Profil

  • Claude Speranza, Auxonnais
  • Auxonne, environnement, actualité,  hypermarché, grande distribution, société
  • Auxonne, environnement, actualité, hypermarché, grande distribution, société

Recherche

26 juin 2017 1 26 /06 /juin /2017 07:05

CHARMOY-CITY DES VILLAGES BRETONS POUR LES FANS DU VILLAGE GAULOIS - du 26 juin 2017 (J+3113 après le vote négatif fondateur)

À l’issue du deuxième tour des dernières législatives, Le Bien Public du 19 juin qualifiait le député sortant réélu Rémi Delatte de « dernier des Mohicans » et sa circonscription de « village gaulois ».

Le terme de « village gaulois » devait être à par la suite repris fièrement sur les réseaux sociaux par un supporter local déclaré du vainqueur de « l’élection du cœur ».

Excusez du mauvais goût, j’oubliais que nombre de nos compatriotes déclarent en avoir marre de ces interminables élections. Ce qu’ils ont fait savoir par leur taux d’abstention !

CHARMOY-CITY : SANS CALÈCHE, ÇA CALANCHE DANS LES URNES, CITOYENS ! - du 20 Juin 2017

Excusez encore du mauvais goût !

À propos de mauvais goût, samedi dernier, au cœur de l’après-midi, le village gaulois était un peu bousculé. En effet, alors que j’effectuais un « déplacement doux » en vélo sur le Boulevard Pasteur, je fus pris dans un embouteillage impossible d’autos klaxonnantes. Qu’on était loin encore de la « circulation apaisée » prévue par le plan de revitalisation sur ce boulevard !

Pour le coup, bonjour le boucan et les particules fines en prime ! Arrivé à hauteur du Jardin de la Commune, je vis flotter, brandi sur le ciel par un bras télescopique d’engin The Star-Spangled Banner. Pas d’erreur, ce devait être au moins Donald Trump qui était en visite, même, si sous le kiosque, on ne jouait pas l’hymne du même nom.

https://www.youtube.com/watch?v=wEslW1x9cP0

Après cet intermède impromptu et piquant à la sauce américaine, revenons à notre sujet du moment qui est la revitalisation en marche de notre cœur de bourg, et de ses artères.

Assistant le 30 mai dernier, en notre Maison du projet, 22 rue Thiers, à une présentation du projet de revitalisation, le futur vainqueur de « l’élection du cœur » décernait cet éloge :

"Il s'agit d'un projet exemplaire, d'abord par sa méthode. La large concertation en amont a permis d'associer tous les acteurs dont les commerçants, et donc toutes les problématiques à prendre en compte. C'est ensuite un projet exemplaire sur le fond : de l'attractivité à la place des circulations douces tout en maintenant une place pour la voiture, tout est pensé de manière pragmatique et efficace. Cela montre la nécessité de maintenir les moyens de développer la ruralité ; cela montre que l'on peut encore miser sur les territoires ruraux." » (Hebdo 39 N° 258 du 12 juin dernier)

Mazette ! Il semble bien là que l’on soit carrément dans un « projet Potemkine » !

Rappelons que l’expression « villages Potemkine » date de 1787, année lors de laquelle le Prince Potemkine, favori de la Grande Catherine et qui n’était pas encore le cuirassé chanté par Ferrat, organisa pour son Impératrice un voyage en Crimée, voyage devenu depuis légendaire et auquel fut même convié l’empereur d’Autriche Joseph II. Pour la circonstance « la nudité des plaines de la Crimée fut déguisée par des villages bâtis tout exprès ; des chaînes de montagnes furent illuminées ; de belles routes furent ouvertes par l’armée ; des bois sauvages furent transformés en jardin anglais.» (A.-H. Dufour, Histoire de la Crimée).

Mais foin d’érudition, revenons à nos moutons. La présentation du « projet exemplaire » du 30 mai devait connaître une suite tout aussi exemplaire, la réunion publique d’information du 20 juin.

CHARMOY-CITY : DES SIÈGES… POUR LE 20 JUIN - du 15 Juin 2017

À cette soirée du 20 juin, remarquons toutefois que notre vainqueur de « l’élection du cœur » n’était pas présent, ni son malheureux concurrent d’ailleurs…

Ces Messieurs ont été bien mal inspirés de ne pas se déplacer, car si la campagne était finie, la ruralité, elle, était encore au programme de la soirée.

En effet, lors de cette réunion, nous fut présenté en vidéo, un exemple, sinon très adapté au cas et à l’échelle de notre petite ville, mais très pédagogique néanmoins et très instructif sur l’état des territoires de la ruralité bretonne.

À tous les absents à cette réunion, et à titre de rattrapage, nous proposons la vidéo en question. Qui osera dire après que nous « cassons la baraque »

https://www.youtube.com/watch?v=qmJuzG-s8JI

Ajustez vos lunettes avant de regarder…On sait jamais, des fois, qu’encore une fois, elles auraient glissé !

Ce n’est vraiment pas le moment de casser vos lunettes ! Il suffit déjà de ceux qui « cassent la baraque ».

Charmoy-City, des villages bretons au village gaulois

Charmoy-City, des villages bretons au village gaulois

C.S. Rédacteur de Chantecler,

Auxonne, le 26 juin 2017 (J+3113 après le vote négatif fondateur)

Publié dans Figures libres

Partager cet article

Repost 0
Publié par Claude Speranza, Auxonnais - dans Figures libres