Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : chantecler-auxonne.com
  • chantecler-auxonne.com
  • : "Je chante clair afin qu'il fasse clair" Edmond Rostand
  • Contact

Profil

  • Claude Speranza, Auxonnais
  • Auxonne, environnement, actualité,  hypermarché, grande distribution, société
  • Auxonne, environnement, actualité, hypermarché, grande distribution, société

Recherche

4 janvier 2017 3 04 /01 /janvier /2017 08:12

PONTAILLER : UN HYPER RUE DU BELVÉDÈRE ? - du 04 janvier 2017 (J+2940 après le vote négatif fondateur)

Si la glace ne fond guère par les temps qui courent, une autre fusion est à l’ordre du jour, celle des communautés de communes d’Auxonne et de Pontailler, qui sera marquée samedi prochain 7 janvier par l’élection du/de la président(e) et des vice-président(e)s de la nouvelle communauté élargie.

Pour l’heure, parmi les candidats potentiels, deux se sont publiquement déclarés dans la presse : Marie-Claire Bonnet-Vallet et Jean-Paul Vadot (voir Le Bien Public du 9 décembre dernier)

En avril 2009, Jean-Paul Vadot étant déjà président, la longue geste du Charmoy nous apprend que des frictions s’étaient fait jour entre le maire d’Auxonne et la communauté de communes Auxonne-Val de Saône.

Par la suite, lors de l’enquête publique d’octobre 2013 et des dernières commissions (CDAC) du 16 décembre 2014 et du 13 septembre 2016, les protagonistes avaient accordé leurs violons et leurs pipeaux. L’harmonie régnait, Raoul, bien entendu, donnant la note, et Jean-Paul mettant sagement un bémol et se mettant au diapason !

CHARMOY-CITY : L’ART DE FONDRE EN DOUCEUR - du 6 décembre 2016

N’empêche qu’en 2009 le début du grand concert de l’hyper avait été marqué par une fausse note. Un désagréable couac !

Tout ça parce que « comme tout le monde le sait, l’aménagement d’une zone supérieure à 2 ha relève de la compétence de la Communauté de communes »

Ce n’est pas nous qui l’inventons, c’est Monsieur Langlois, lui-même, qui le déclarait le 18 septembre 2008, donc avant le fameux « couac », en conseil municipal en réponse aux questions orales. Le procès-verbal en fait foi en page 14 :

« 22) QUESTIONS ORALES

1) EST-IL EXACT QU’UNE GRANDE SURFACE VA S’IMPLANTER À AUXONNE ?

Monsieur le Maire répond qu’à ce jour, aucun projet en ce sens n’est arrêté ;

- d’une part, comme tout le monde le sait, l’aménagement d’une zone supérieure à 2 ha relève de la compétence de la Communauté de communes ; […] »

Après ce retour vers le passé, permettez-nous maintenant un peu de politique-fiction à propos d’autres candidatures éventuelles puisque la presse, en ce domaine et jusqu’à ce jour, nous a laissé sur notre faim.

Charmoysiens, Charmoysiennes, notre maire Raoul Langlois sera-t-il candidat ?

Pour camper d’abord le tableau, si nous devions caractériser en deux mots le style de notre maire au cours de son mandat-et-demi nous retiendrions essentiellement, outre une certaine psychorigidité picarde revendiquée, une propension obstinée à placer des hypers sur les points hauts.

Si Bossuet, né dans notre sœur du Val-de-Saône, était l’aigle de Meaux, nous pouvons dire, en somme, que Raoul, le copain de Vesoul, c’est l’aigle du Charmoy !

CHARMOY : QUI BLOQUE ET QUI DÉBLOQUE ? - du 29 Septembre 2016

Mais j’y pense… propension obstinée à placer des hypers sur les points hauts… à Pontailler, deuxième pôle de la comcom élargie, il y a justement un point haut : le Mont Ardoux.

Boudiou !! C’est fou !! Qui dit que notre maire n’y verrait pas d’un bon œil (d’aigle du Charmoy) un autre hyper dominant, à la même enseigne et de la même farine, à dominante alimentaire ? C’est qu’il est bien rôdé dans ce genre d’affaires à dominante alimentaire, le pépère et discret avec ça, il faut voir ça comme il sait faire ! Même qu’il a eu une lettre de félicitations pour sa discrétion !

POST TENEBRAS, LUX ! - du 12 JANVIER 2016

Le coup de la discrétion, il pourrait bien nous le refaire pour le bonheur des promoteurs, et l’intérêt général, car l’intérêt général, bien entendu, c’est capital !

Oui, mais il y a un os car « comme tout le monde le sait, l’aménagement d’une zone supérieure à 2 ha relève de la compétence de la Communauté de communes ».

Alors, pour éviter une fausse note en rejouant le nouveau concert de l’hyper, il se dit peut-être que mieux vaudrait prendre d’abord la présidence d’icelle. Sait-on jamais ? Vous devinez aisément où conduit la suite de nos conjectures….

Bien entendu, tout ça n’est que pure fiction. Pour revenir dans le registre musical, la réalité, samedi prochain, pour nos deux hyper-concertistes (Raoul, bien entendu, qui dans l’hyper-concert avait donné la note et Jean-Paul qui avait mis sagement un bémol !) et quelques-uns de leurs seconds violons et autres clarinettes, pourrait plutôt s’apparenter à la Symphonie des Adieux ! Une retraite, somme toute, bien méritée !

https://www.youtube.com/watch?v=sOF5K6zOaLc (intéressant, en ce qui concerne notre propos, à partir de la quatrième minute de la vidéo)

DERNIÈRE MINUTE ! (04/01/17 10h00)

La lecture du Bien Public de ce matin nous apprend que « Finalement Jean-Paul Vadot ne se présentera pas à la présidence ».

Adieu en demi-teinte donc, pour Jean-Paul Vadot qui dément tardivement aujourd’hui l’article du Bien Public du 9 décembre dernier annonçant sa candidature, mais adieu en demi-teinte seulement puisqu’à défaut de la présidence, il revendique « légitimement une place significative dans la gouvernance de la nouvelle communauté de communes […] »

Quant à monsieur Langlois, sans pour autant se déclarer lui-même candidat, il annonce dans l’article de ce matin : « Il y aura bien un candidat de l’ex-canton d’Auxonne ».

Du Charmoy au Mont Ardoux

Du Charmoy au Mont Ardoux

C.S. Rédacteur de Chantecler,

Auxonne, le 04 janvier 2017 (J+2940 après le vote négatif fondateur)

Publié dans Figures libres

Partager cet article

Repost 0
Publié par Claude Speranza, Auxonnais - dans Figures libres