Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : chantecler-auxonne.com
  • : "Je chante clair afin qu'il fasse clair" Edmond Rostand
  • Contact

Profil

  • Claude Speranza, Auxonnais
  • Auxonne, environnement, actualité,  hypermarché, grande distribution, société
  • Auxonne, environnement, actualité, hypermarché, grande distribution, société

Recherche

29 novembre 2014 6 29 /11 /novembre /2014 00:00

« LES CIGOGNES SONT DE RETOUR » - du 29 NOVEMBRE 2014 (J+2172 après le vote négatif fondateur)

Je dédie modestement cet article à Tomi Ungerer, Alsacien illustre.

     « Les cigognes sont de retour », ce titre d’un vieux tube, comme il sent bon l’Alsace et le printemps ! Rappelez-vous ce printemps 2009, quand, en avril et de Colmar arrivaient les bonnes nouvelles et les compliments !

HOMMAGE DISCRET AU CHARMOY - du 29 avril  2013

     À l’origine de notre article d’aujourd’hui, dont la nécessité n’apparaîtra peut-être pas évidente à tout un chacun, il y a un coup de blues de ce cher Claudi.

    Hier, le voilà qui me dit : « Tu sais, Claude, j’en ai franchement marre d’illustrer le Charmoy et son foutu réservoir. Je voudrais changer d’air  et voir un peu de pays ! »

– Surtout, ne t’en prive pas, Claudi ! Mais  tu as peut-être autre chose à faire !

– T’es dur Claude. Tu sais, je veux seulement mettre un peu d’ « ailleurs » dans mes dessins. Le Charmoy, tu comprends, je crois que tout le monde en a vraiment marre et moi le premier ! J’ai déjà vu Vesoul, à présent, c’est Colmar que je voudrais revoir !

– T’énerve pas comme ça Claudi, tu vas pas nous lâcher maintenant. Je connais ton  faible pour l’Alsace. Ton vieil oncle Seppi de Rouffach te manque. Tu t’es peut-être dit aussi : pour me changer les idées, je pourrais, comme ça, faire un tour là-bas et jouer pour une fois les Hansi.

– Sacré Claude, tu nous la joues bonne de me comparer au grand Hansi, je te vois venir avec ton air de Petit Prince (sans rire), tu vas pas tarder à me demander sans sourciller : « Dessine moi un Professor Knatschke ». Non ! Je ne ferai pas du faux Hansi. Hansi c’est Hansi et Claudi c’est Claudi !

– Carte blanche pour toi,  Claudi ! Dans Chantecler, la cigogne n’est pas une figure imposée mais si tu  veux nous faire rêver d’Alsace, elle serait quand même la bienvenue !

– J’aime mieux ça, mais de t’entendre, comme ça, parler de cigogne, ça m’a foutu le vertige, une fois ! Un « vertige absolu » du genre de celui que Gaston Bachelard éprouva en grimpant jusqu’à la lanterne de la flèche de la Cathédrale de Strasbourg. Il avait vingt ans, c’était dix ans avant la « der des ders » et la Cathédrale avait encore son casque à pointe…

– Mazette ! T’as des lettres Claudi, je connaissais Gaston Mazone mais pas encore Gaston Bachelard. Ton Gaston Bachelard, dis donc, il avait pas un peu forcé sur le Riesling dans un Winstube par hasard ?

– Tu sais, Bachelard, ce vrai Champenois que les Bourguignons ont récupéré, il a écrit ce paradoxe génial : « Je bois pour me souvenir ! ». La recette est bonne, bien qu’elle ne marche pas toujours et pour tout le monde ! Attends Claude, tu vas faire des économies ; tu m’offres une bonne bouteille de Riesling, une fois, juste « pour me souvenir », ça te coûtera toujours moins cher qu’un aller et retour pour Colmar !

– D’accord ! T’auras ta bouteille contre un dessin, pas du Hansi, pas du Charmoy….mais un peu des deux quand même… tu comprends…

– Toi ! T’as encore une idée derrière la tête !

  Et notre conversation s’arrêta là.

   Avant de déboucher la bonne bouteille de Riesling, j’ai ouvert devant Claudi le gratuit  Pays dolois N° 164 d’octobre 2014, à la page 4 actu, je lui ai montré l’article « Auxonne Hypermarché Leclerc : les travaux ont débuté ». Claudi m’a fait remarquer : « Gotferdami, il retarde d’une paye ton canard ! »

– Minute Claudi !

    Dans l’article j’ai souligné la phrase :« les échanges entre la direction du grand-est du groupe et la mairie qui a délivré le permis  sont réguliers et fructueux ». La « direction du grand-est »… Claudi, ravi, trouvait enfin  une occasion de faire un tour du côté de Colmar.          

   C’est drôle, à présent, il n’avait déjà plus le vertige ! C’est vrai que la cathédrale de Colmar est moins haute que celle de Strasbourg… et plus belle aussi que celle de Niederhergheim  dédiée à Sainte Logistique, patronne des caddies, comme dirait l’Oncle Seppi  de Rouffach qui n’en est pas loin ! Et le Tonton ajoute égrillard : « Sainte Logistique, elle a des plates formes, une fois ! »

    Et au premier verre de Rieslé, Claudi m’a promis de mettre des cigognes dans son illustration du jour ! Gotferdami nochamol ! C’est l’automne, mais les cigognes sont quand même de retour !

   N.B. : Claudi, bon citoyen, offre son illustration d’aujourd’hui, libre de droits, pour la couverture de l’Inf’Auxonne du Nouvel An. Pas chien, Claudi !

 Cigognes de retour

C.S. Rédacteur de Chantecler,

Auxonne, le 29 novembre 2014  (J+2172 après le vote négatif fondateur)

Partager cet article

Repost0
Publié par Cl.S., Auxonnais - dans Figures libres