Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : chantecler-auxonne.com
  • : "Je chante clair afin qu'il fasse clair" Edmond Rostand
  • Contact

Profil

  • Claude Speranza, Auxonnais
  • Auxonne, environnement, actualité,  hypermarché, grande distribution, société
  • Auxonne, environnement, actualité, hypermarché, grande distribution, société

Recherche

29 avril 2013 1 29 /04 /avril /2013 00:00

HOMMAGE DISCRET AU CHARMOY - du 29 avril  2013 (J+133 après le dépôt)

Remarque préliminaire : nos lecteurs attentifs  ont pu s’étonner de la phrase ouvrant notre article du 25 courant, intitulé « L’Urne d’or du Charmoy », phrase selon laquelle : « Initiée récemment par l’hommage statuaire à la vertu de discrétion, la promotion monumentale de la zone du Charmoy va se poursuivre ».

    Qu’ils se rassurent, il ne s’agit que d’une interversion dans le programme de « promotion monumentale de la zone du Charmoy ». L’Urne d’or a tout simplement brûlé la politesse à « l’hommage statuaire à la vertu de discrétion » qui, trop discret, n’a pas osé protester ! Place donc aujourd’hui à la discrétion !

 

    Dans une lettre du Groupe E. Leclerc datée du 14/04/09 et signée de son Président de l’Expansion F. TRITANT,  le Maire d’Auxonne pouvait lire ce satisfecit élogieux :

« A ce jour la maîtrise foncière de la zone est concrétisée grâce à votre discrétion. Nous sommes conscients des difficultés que vous rencontrez, mais l’enjeu est de taille. La divulgation aurait fait échoué [sic] le projet »

Comme la lettre était assortie de promesses alléchantes dignes de convaincre le plus sceptique des électeurs, l’heureux destinataire s’empressa de la « divulguer » in-extenso et sans « discrétion » dans Inf’Auxonne N° 25 de Mai 2009  en p. 4

http://www.auxonne.fr/telechargements

 En matière de « discrétion » et de  « divulgation » tout est donc affaire de circonstances et de contexte. Tel qui est discret vendredi, dimanche divulguera !

   Mais, foin de discrétion ! « La maîtrise foncière de la zone » était acquise ! C’était gagné ! La fin justifiait les moyens !

   Chaque conquête méritant d’être gravée dans le marbre, la gloire d’un monument revenait à celui qui « était parti au feu » selon l’expression matamoresque d’un connaisseur qui avait lancé « au maire audacieux de soutenir le projet » : « Faire un hypermarché sur sa commune, c’est partir au feu » comme le rapportait Le Bien Public du12/10/09 en page 2 du cahier local.

      Erigerons-nous au vainqueur une statue équestre sabre au clair ? Non ! Cette érection serait hors-de-propos car tout ce « feu » n’est que gloriole et feu de paille rhétorique ! En vrai,  lors de la conquête discrète du Charmoy le feu des enchères, des promesses, et des « enjeux de taille » couvait plutôt sous l’épaisse couche de cendre de l’âtre obscur de la cuisine foncière !

   Tant de « discrétion » méritait un autre monument moins banal et dont le caractère inédit en France ne manquerait pas d’attirer le touriste, asiatique notamment. De généreux souscripteurs ont déjà arrêté leur choix sur un projet éminemment discret qui devrait recueillir tous les suffrages. Aujourd’hui Chantecler divulgue le projet sans discrétion.

   La figure asiatique mais universellement connue des « Trois singes de la Sagesse » a reçu diverses interprétations.  Elle nous a semblé particulièrement apte à illustrer les thèmes de la « discrétion » et de la « non divulgation », elle illustre aussi le thème de la rumeur induite qui entoure immanquablement les choses dissimulées.

    Hommage discret au Charmoy              Parmi les interprétations généralement admises, Wikipédia retient les suivantes :

 

« ne pas vouloir voir ce qui pourrait poser problème, ne rien vouloir dire de ce qu’on sait pour ne pas prendre de risque et ne pas vouloir entendre pour pouvoir faire  comme si on ne savait pas »

 

« Il y a ceux qui voient des choses et en parlent, mais n'écoutent pas ce qu’on leur dit…

Il y a ceux qui ne voient rien, écoutent les autres et en parlent…

Il y a ceux qui entendent et voient des choses, mais n'en parlent pas… »

 

Nos concitoyens choisiront celle qui leur convient ! Et chacun trouvera bien la sienne !

C. S. Rédacteur de Chantecler,

Auxonne, le 29 avril 2013 (J+133 après le dépôt)

Partager cet article

Repost0
Publié par Cl. S., Auxonnais - dans Figures libres