Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : chantecler-auxonne.com
  • : "Je chante clair afin qu'il fasse clair" Edmond Rostand
  • Contact

Profil

  • Claude Speranza, Auxonnais
  • Auxonne, environnement, actualité,  hypermarché, grande distribution, société
  • Auxonne, environnement, actualité, hypermarché, grande distribution, société

Recherche

12 janvier 2021 2 12 /01 /janvier /2021 05:00

CHARMOY-CITY  2021, UN NOUVEL AN QUI S’OUVRE SUR UN « TROU BÉANT » - du 12 janvier 2021 (J+4409 après le vote négatif fondateur)

   Tournant hier au coin la rue de la Paix sur le trottoir de la rue Émile Gruet, j’ai vu d’abord le petit groom aux fleurs — pas réchauffé —, l’ayant dépassé, j’ai aussitôt avisé la traditionnelle affiche jaune d’annonce du quotidien local devant la vitrine de notre Maison de la Presse, désormais unique.

    Il m’a semblé entendre le petit groom éternuer, mais je ne me suis pas retourné, trop absorbé que j’étais dans la lecture de l’affiche.

    Vous jugerez qu’en ces temps d’incertitude, une pareille annonce ne pouvait manquer d’attirer et de retenir mon attention. Je vous en livre le contenu : « AUXONNE HABITANTS VOICI CE QUI VOUS ATTEND EN 2021 »

    La queue n’était pas longue devant  la boutique, et l’annonce trop engageante pour ne pas s’y arrêter. Par un guichet dans le plexiglas, sur lequel je venais de faire tinter mes piécettes, une charmante personne m’a glissé le numéro du jour du Bien Public et un sourire réconfortant en ces temps de glace. Du coup, oublié le petit groom enrhumé !

     Remontant, le cœur en paix, la rue du même nom, j’ai jeté un coup d’œil sur la une : « VŒUX Auxonne : La ville dévoile ses projets »

    En écrivant ces derniers mots, un souvenir me revient à présent en mémoire…Celui d’une statue, que du temps où je montais souvent à Paris, je ne manquais pas de croiser dans le hall de l’ancienne Faculté de Médecine en me rendant à la bibliothèque de celle-ci. Je dois avouer que je suis fan d’histoire des Sciences, et de la Médecine en particulier. Quelques échantillons gratuits,, sans prétention, à l’appui.

CHARMOY-CITY : QUAND L’HYPERMARCHÉ « REVITALISE » LE PETIT COMMERCE - du 22 octobre 2017

DÉBROUILLARDISE PAR TEMPS DE CRISE : UN « PIPILINE » POUR LA PÉNICILLINE (2) - du 27 avril 2020

     Il est vrai que l’ambiance actuelle est très médicale !

    Au fait, si vous souhaitez voir la statue, empruntez le lien ci-dessous

http://www.paristoric.com/index.php/paris-d-hier/statues/autres-statues/3521-la-statue-la-nature-se-devoilant-devant-les-sciences    

    Et maintenant, passons au « trou béant ». Au, et pas à travers !

    Instruit par la vidéo de notre premier édile, nous en avions déjà dévoilé l’existence dans notre précédent article.

CHARMOY-CITY  2021, « À TUE ET À TOIT » - du 09 janvier 2021

   Et voilà qu’on le retrouve bille-en-tête dans l’article annoncé plus haut et intitulé : « AUXONNE Politique locale Pour 2021, une médiathèque, mais pas que… »

     Passé le chapeau, on peut lire en effet, dès les premières lignes : « La toiture du bâtiment des Petites Forges doit être entièrement restaurée, mais aussi celle de l’école Pasteur, où un trou béant est existant »

    Bien entendu, dans l’article, reconnaissons-le, il est question de beaucoup d’autres choses. Mais ce « trou béant » pour ouvrir l’article qui ouvre l’année, avouez quand même que ce n’est pas très communicant !

   Au fait ! Dans l’article d’Hebdo 39  d’hier, sur le même sujet, intitulé « Projets en cours et à venir à la mairie d’Auxonne », il n'est pas question de  « trou béant » à l’École Pasteur. Il est vrai que Pasteur est né à Dole !

Charmoy-City, le trou béant fait enrager Pasteur.jpg

Charmoy-City, le trou béant fait enrager Pasteur.jpg

C.S. Rédacteur de Chantecler,

Auxonne, le 12 janvier 2021 (J+4409 après le vote négatif fondateur)

Publié dans Revue de presse

Partager cet article

Repost0
Publié par Claude Speranza, Auxonnais - dans Revue de presse