Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : chantecler-auxonne.com
  • : "Je chante clair afin qu'il fasse clair" Edmond Rostand
  • Contact

Profil

  • Claude Speranza, Auxonnais
  • Auxonne, environnement, actualité,  hypermarché, grande distribution, société
  • Auxonne, environnement, actualité, hypermarché, grande distribution, société

Recherche

9 octobre 2020 5 09 /10 /octobre /2020 08:53

CHARMOY-CITY : LOCAVORES DE TOUS LES PAYS UNISSEZ-VOUS ! - du 09 octobre 2020 (J+4314 après le vote négatif fondateur)

    Notre premier édile partageait il y a peu, sur sa page facebook personnelle un article d’Arnaud Morel publié en ligne par le magazine DijonBeaune le 6 courant.

    Nos lecteurs pourront découvrir cet article en lien.

https://www.dijonbeaunemag.fr/auxonne-terre-de-saone-maraichage-en-grandes-surfaces/?   

    L’article expose et souligne à juste titre les capacités de production maraîchère du Val de Saône. Un atout pour la production locale, en ces temps où le manger local a la cote, oui, la cote, et même la Côte…d’Or !

    On connaissait déjà Gainsbourg, l’« homme à tête de chou »,  voici à présent « l’homme à tête de laitue », transformation opérée, dans l’article cité, par le photographe sur la personne de notre sympathique Éric V. !

    Un homme à tête de laitue dans nos terres maraîchères, c’est super ma chère !!

     D’aucuns diront qu’on se paie leur tête !

     Et au prix de la tête de laitue, ça fait vraiment pas cher !

https://www.youtube.com/watch?v=YRk2Btrc5Wo

    Passons sur ces galéjades en matière de salade car l’article jette une lueur d’espoir sur notre terroir.

    Et par cette lueur d’espoir, qu’il jette sur une permanence possible de la production maraîchère locale, l’article vient contredire – en particulier dans l’un de ses passages que Claudi n’a pas manqué de citer en image – un précédent article de  Brigitte BACHELEY, beaucoup moins optimiste sur le sujet, intitulé : « Auxonne... enquête dans la capitale du Val de Saône ! » publié dans « L’Écho des communes ».

    Voici ce passage : « Ici, on cultive depuis toujours les salades, les pommes de terre ou les oignons, dont l’odeur flotte toujours un peu au-dessus de la ville, au point d’en devenir une sorte de signature olfactive. »

     Quant à savoir si tous les charmoysiens persistent et signent en revendiquant cette « signature olfactive », entêtante fragrance à tête d’oignon, ça c’est une autre affaire…

      On lira à ce propos l’article de  Brigitte BACHELEY intitulé « Auxonne... enquête dans la capitale du Val de Saône ! » publié dans « L’Écho des communes » que nous donnons en PDF

    Nous avions rendu compte de la publication de l’article de  Brigitte BACHELEY intitulé « Auxonne... enquête dans la capitale du Val de Saône ! » dans un article à pleurer de rire sans éplucher des oignons !

CHARMOY-CITY : SPLENDEURS ET MISÈRES DE L’OIGNON - du 05 novembre 2017

   Nous disons à Claudi : des salades et de bons légumes à la mairie d’accord ! Mais du glyphosate nenni !

CHARMOY-CITY : EXORDE RURAL POUR INFO’TWEET  N° 61 - du 10 juillet 2018

 

Charmoy-City, mairie, les parterres classés en terre maraîchère .jpg

Charmoy-City, mairie, les parterres classés en terre maraîchère .jpg

C.S. Rédacteur de Chantecler,

Auxonne, le 09 octobre 2020 (J+4314 après le vote négatif fondateur)

Publié dans Revue de presse

Partager cet article

Repost0
Publié par Claude Speranza, Auxonnais - dans Revue de presse