Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : chantecler-auxonne.com
  • : "Je chante clair afin qu'il fasse clair" Edmond Rostand
  • Contact

Profil

  • Claude Speranza, Auxonnais
  • Auxonne, environnement, actualité,  hypermarché, grande distribution, société
  • Auxonne, environnement, actualité, hypermarché, grande distribution, société

Recherche

21 juin 2018 4 21 /06 /juin /2018 07:00

FRANCE-ITALIE 1897 (1) - du 21 juin 2018 (J+3473 après le vote négatif fondateur)

    La matière des chroniques charmoysiennes se réduisant ces derniers temps jusqu’à la portion congrue, la rédaction de Chantecler  s’est résolue à adopter une ligne élargie tant dans l’espace que dans le temps.

    Sous le titre énigmatique et quelque peu footeux de « France-Italie 1897 » nous proposons à nos fidèles lecteurs un feuilleton inédit garanti pour une fois sans hyper, sans ronds-points et sans moulin.

   Ce feuilleton a pour origine une rencontre que nous avons faite au printemps 2015 sur un trottoir dijonnais.

    Une rencontre passionnante à laquelle – nous le réalisons à présent – nous étions préparé avant même que d’être né. Mais n’en-est-il pas ainsi de beaucoup de vraies rencontres ?

   Hormis les rencontres choisies qui balisent la vie de tout un chacun et qui conditionnent la vie sociale, il est des rencontres que l’on croit de hasard mais que favorise en fait le paysage inconscient de notre être profond modelé par nos souvenirs d’enfance.

       Nos parents, ainsi que leurs origines géographiques ou sociales, nous lèguent en héritage, sans que nous en ayons bien conscience, les premiers éléments du décor dans lequel nous devrons jouer. Il nous faudra faire avec, pour le meilleur ou pour le pire !

  La tendance semble être à l’identitaire. Notre Président de la République lui-même, à la rencontre de la France, ne dédaigne pas, à l’occasion, déclarer son origine picarde.

PROSES DE PICARDIE DANS UN MONDE EN CHOCOLAT - du 17 avril 2018

     Nous avouerons donc sans complexe, du côté paternel, notre origine lombarde, origine qui a sans aucun doute favorisé la rencontre inédite dont nous avons fait le projet de vous parler.

   L’évocation de la vallée originelle (Valseriana), les chants alpins, les histoires de la montagne ont bercé mon enfance à travers les récits d’un père immigré.

    En ce temps-là, on ne se rendait pas là-bas d’un clic, il fallait attendre souvent des années pour retrouver, au cours des vacances, des lieux autant familiers qu’exotiques pour le petit Auxonnais que j’étais !

    C’est aujourd’hui la fête de la musique et rien de plus facile que d’écouter en un clic une chorale de Clusone,  petite ville touristique de la Valseriana où mon père termina ses années de collège, avant de suivre son père et ses frères en émigration à Dijon en 1930.

   Le chant qui suit, et que chante la chorale Coro Idica de Clusone, je l’ai entendu la première fois par la voix de mon père.

https://www.youtube.com/watch?v=05pmUiOTR-s

   Ce chant, qui dans son dernier couplet rappelle la première guerre mondiale et l’ennemi autrichien, auquel étaient confrontées les troupes et les populations alpines italiennes, constitue sans doute un prélude opportun à la rencontre dont je vous promets de parler plus en détail dans les épisodes à venir.

   En attendant, chers lecteurs, Claudi vous envoie une vue ancienne de la Contrada Candrietti sur la commune de Piario (province de Bergamo).

    Contrada Candrietti c’est l’appellation ancienne du groupe de maisons au premier plan parmi lesquelles se trouve la maison des aïeux de votre serviteur (celle que Claudi a  marquée d’une croix). Le petit tableau en médaillon, c’est un cadeau de ma tante Lena.

   

Nostalgies d'immigrés à Charmoy-city-Contrada Candrietti

Nostalgies d'immigrés à Charmoy-city-Contrada Candrietti

C.S. Rédacteur de Chantecler,

Auxonne, le 21 juin 2018  (J+3473 après le vote négatif fondateur)

Publié dans Feuilleton

Partager cet article

Repost0
Publié par Claude Speranza, Auxonnais - dans Feuilleton 8