Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : chantecler-auxonne.com
  • chantecler-auxonne.com
  • : "Je chante clair afin qu'il fasse clair" Edmond Rostand
  • Contact

Profil

  • Claude Speranza, Auxonnais
  • Auxonne, environnement, actualité,  hypermarché, grande distribution, société
  • Auxonne, environnement, actualité, hypermarché, grande distribution, société

Recherche

13 mars 2017 1 13 /03 /mars /2017 07:45

PRINTEMPS DE CHARME À CHARMOY-CITY - du 13 mars 2017 - (J+3008 après le vote négatif fondateur)

Passionné et polarisé, dès son accession au pouvoir en 2008, et pendant de longues années, par l’avènement d’une zone commerciale au Charmoy (traduisez l’aboutissement d’un projet d’hypermarché E.LECLERC en zone périphérique), notre premier édile consent à présent à tourner son regard vers le commerce de centre-ville.

Après s’être vu décerner un prix de discrétion dans une lettre du Groupe E.LECLERC, il semblerait qu’il ait en vue désormais de conquérir le label « Préférence commerce de centre-ville ».

POST TENEBRAS, LUX ! - du 12 JANVIER 2016

C’est du moins l’air nouveau qu’on respire et qu’on fredonne par les rues charmoysiennes et dans les colonnes de la presse itou.

À cela rien d’original, notre maire, en bon follower, suit la tendance. Une tendance largement affirmée dans le pays, dans la presse et jusque dans les meetings électoraux les moins recommandables

Une tendance que le numéro de septembre 2016 d’un journal très recommandable, le Journal des maires de France, présentait dans un dossier intitulé « Créer les centres-villes et bourgs de demain ».

Un dossier qui rend d’ailleurs bien compte des contradictions observées dans les mises en œuvre locales des politiques correspondant à cette tendance : « on constate une certaine fébrilité en la matière avec des communes qui engagent d’onéreuses mesures de revitalisation en centre bourg mais continuent de signer des permis de construire pour des lotissements en extension ou autorisent l’installation de grandes surfaces en périphérie ».

Avec l’approbation d’une extension de 1000 m² de surface de vente au profit de l’hyper du Charmoy le 13 septembre 2016, Charmoy-City fait sans conteste partie de ces « communes qui engagent d’onéreuses mesures de revitalisation en centre bourg mais […] autorisent l’installation de grandes surfaces en périphérie ». En un mot le beurre et l’argent du beurre ! Quant à la crémière, vous aurez du mal, croyez-moi à en trouver une au centre-ville !

L’HYPER-CADEAU DU PÈRE NOËL - du 24 décembre 2016

Qu’importe ! Une volonté fébrile de rassemblement et de reconquête du petit commerce local et de ses représentants semble s’être emparée de notre premier édile qui dans une lettre récente convie tout le monde pour un grand « moment de convivialité » !

Oublions les bagarres passées, l’heure est au rassemblement, la résistance c’est du passé. Avec Raoul, positivez ! Embrassons-nous Folleville !

Les faits sont têtus cependant et dans la rue du Bourg, sur la porte d’une boutique fermée qui sera longtemps regrettée, une affiche éloquente est restée.

LES RENDEZ-VOUS MANQUÉS DU CENTRE-BOURG - du 19 décembre 2016

Oui ! Une affiche dans la rue du Bourg, sur la porte du local désormais vide qu’occupait Kalinka. Et en lisant cette affiche, si vous ne l’avez déjà fait, vous y découvrirez que Monsieur le Maire – qui ne s’habillait pourtant pas chez Kalinka – se retrouvait, malgré lui, rhabillé pour l’hiver !

Il faut dire qu’il avait donné des verges pour se faire battre en déclarant dans son Édito d’Inf’Auxonne N° 50 d’octobre 2015 : « Nous avons un projet pour le centre-ville. Il revient aux commerçants de s’engager réellement dans cette démarche. Il est facile de pleurer. Nous souffrons de nombreuses fermetures. Elles ne sont pas dues à une arrivée de grande surface. Elle n’est pas ouverte. Demain, l’excuse sera facile »

Aujourd’hui, comme le candidat qu’il a diligemment parrainé, il récolte les fruits de son arrogante suffisance ! Gageons cependant qu’il se serait bien passé de ce vêtement d’hiver en forme d’affiche, canadienne de papier cousue pour lui sur mesure et manifestement bien ajustée !

Tout comme son champion et « filleul » François Fillon se passerait sans doute des commentaires du Journal du Dimanche d’hier sur le prix de sa « veste forestière » « un vêtement chic et souple pour continuer à travailler » !

Mais faisons confiance à nos politiques. Du haut en bas, ils savent toujours retourner leur veste quand elle les gêne aux entournures !

Petite précision : Dès le 10 mars, le site facebook de la Ville d'Auxonne s'ornait de la photo des heureux lauréats prise dans les locaux de la CCI. Une belle prise !

    C'est toujours ça de pris pour accréditer la nouvelle passion du maire de Charmoy-City pour le petit commerce de centre-ville ! Heureusement, il n'y a que les gogos pour avaler une propagande aussi éhontée !

Dernières nouvelles : Entre « meutes de chien » et « vol de boîtes de cassoulet » l’actualité charmoysienne du Bien Public est toujours aussi passionnante ! À croire qu’à Charmoy-City, les boîtes de cassoulet volent bas !

Trop tard, Kalinka a fermé !

Trop tard, Kalinka a fermé !

C.S. Rédacteur de Chantecler,

Auxonne, le 13 mars 2017 (J+3008 après le vote négatif fondateur)

Publié dans Analyses et réflexions

Partager cet article

Repost 0
Publié par Claude Speranza, Auxonnais - dans Analyses et réflexions