Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : chantecler-auxonne.com
  • chantecler-auxonne.com
  • : "Je chante clair afin qu'il fasse clair" Edmond Rostand
  • Contact

Profil

  • Claude Speranza, Auxonnais
  • Auxonne, environnement, actualité,  hypermarché, grande distribution, société
  • Auxonne, environnement, actualité, hypermarché, grande distribution, société

Recherche

13 février 2017 1 13 /02 /février /2017 07:21

DES GODILLOTS DANS LA CAMPAGNE - du 13 février 2017 (J+2980 après le vote négatif fondateur)

Empruntons un instant la plume de Martin Heidegger commentant Les Souliers peints par Vincent Van Gogh, une toile représentant une paire de souliers vraiment très fatigués :

« Dans l'obscure intimité du creux de la chaussure est inscrite la fatigue des pas du labeur. Dans la rude et solide pesanteur du soulier est affermie la lente et opiniâtre foulée à travers champs, le long des sillons toujours semblables, s'étendant au loin sous la bise. Le cuir est marqué par la terre grasse et humide. Par-dessous les semelles s'étend la solitude du chemin de campagne qui se perd dans le soir […] » (Extrait de M. Heidegger Chemins qui ne mènent nulle part (Gallimard))

Nous ne donnons qu’un court extrait. Comme quoi, une paire de vieux godillots déformés peut inspirer superbement un philosophe pas toujours politiquement correct, qui copina néanmoins avec la jeune Hannah Ahrendt, son élève, pendant que la légitime dame Heidegger, femme au foyer, tricotait des chaussettes pour le maître …

Ce n’est ni à ces godillots, ni à cette campagne « des sillons toujours semblables, s'étendant au loin sous la bise » que notre titre fait référence.

Revenant au thème de notre précédent article et de sa « revue de détail », c’est des godillots réglementaires et d’une campagne médiatico-publicitaire que nous dirons deux mots aujourd’hui.

RHÉTORIQUE D’EN BAS, RHÉTORIQUE D’EN HAUT (2) - du 10 février 2017

Alexis Godillot (1816-1893), fabricant de fournitures militaires et grand copain de Napoléon III a donné son nom aux brodequins de nos pioupious et de nos poilus.

Godillot, nom aujourd’hui plutôt oublié, fut un temps très employé dans Le Canard Enchaîné (encore lui !), et pour cause, il désignait les parlementaires gaullistes, soutiens sans faille du Général, marchant comme un seul homme et pour un seul homme, qui constituaient ainsi le « parti godillot ».

https://www.youtube.com/watch?v=rlNK3vtwmDI

Par les temps qui courent, l’humour s’est fait la malle, mais l’expression a repris tout son sens dans les sillons de la campagne. Parions donc que dans la collection de printemps, le « godillot » sera sans doute très prisé, sinon primé !

À propos, côté logo, Claudi a fait du bon boulot, et pour pas un rond, mon colon. C’est que Claudi, en matière de logos, il travaille pas aux tarifs de la Région, qui tapent bonbon !

Les passionnés de Formule 1 seront peut-être un peu déçus, ça c’est couru, mais dans l’écurie à Claudi, on fait pas de grand chichi hors de (grand) prix. Chez Claudi, quand c’est parti, mon kiki, on dit tout bonnement : « Hue ! Cocotte ! ». Voilà comment faire de vraies économies dans le pays sans monter au compte-tours sur ses 750 chevaux !

Des godillots dans la campagne

Des godillots dans la campagne

C.S. Rédacteur de Chantecler,

Auxonne, le 13 février 2017 (J+2980 après le vote négatif fondateur)

Publié dans Figures libres

Partager cet article

Repost 0
Publié par Claude Speranza, Auxonnais - dans Figures libres