Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : chantecler-auxonne.com
  • : "Je chante clair afin qu'il fasse clair" Edmond Rostand
  • Contact

Profil

  • Claude Speranza, Auxonnais
  • Auxonne, environnement, actualité,  hypermarché, grande distribution, société
  • Auxonne, environnement, actualité, hypermarché, grande distribution, société

Recherche

22 mai 2019 3 22 /05 /mai /2019 01:00

CHARMOY-CITY : PROGRAMME SPATIAL EUROPÉEN, OBJECTIF MARS…2020 - du 22 mai 2019 (J+3808 après le vote négatif fondateur)

     Malgré le nombre fabuleux de listes en lice, les réunions publiques en vue des Européennes ne courent pas les rues dans notre bonne ville de Charmoy-City.

     N’ayant guère le choix, j’ai donc dû me rabattre sur la seule annonce que j’aie trouvée, une réunion publique avec Nathalie Roussel, conseillère trois étages (municipale, régionale, européenne) au Salon d’Honneur des Halles hier soir, mardi 21 mai à 19 heures.

    Il y a une quinzaine de cela, j’avais déjà pu apprécier les talents argumentaires de notre conseillère et de notre maire dans la défense et illustration d’une nième extension de l’ensemble commercial E.Leclerc au Charmoy

CHARMOY-CITY : PLAIDOYERS POUR LECLERC  À CHAMPDÔTRE - du 13 mai 2019

     Ajoutons, pour en rester encore au niveau local, que notre conseillère trois étages (municipale, régionale, européenne) visiblement éclectique, sait embrasser et concilier avec  une même attentive bienveillance l’hypermarché périphérique et l’épicerie de quartier.

     Amie des Lettres et des Arts, elle sait aussi, à l’occasion, dénicher et encourager les vrais bonnes plumes au service du rayonnement de notre cité.

CHARMOY-CITY : POST-SCRIPTUM COMMERCIAL INÉDIT À L’IDYLLE PROUSTIENNE - du 11 mai 2019

    Vous devez bien supposer, chers lecteurs, que, comme nombre de mes concitoyens, j’ai naturellement un peu de mal à maîtriser le large spectre des questions européennes : entre cause animale, urgences écologiques, nationalismes renaissants et pacte néolibéral franco-allemand. J’en passe et des meilleures….        

     De là, ce long préambule, avant d’entrer dans le vif de mon sujet d’aujourd’hui : mes impressions sur la réunion d’hier !

     Tiens, vous permettez, je prends encore un petit sursis !

     Dans la perspective de cette réunion, je relisais avant-hier un vieil article que j’avais écrit à propos de la visite que nous avait rendue, en mai 2016, une authentique députée européenne « euroréaliste » Modem, Nathalie Griesbeck, accompagnée de l’excellent Jean-François Kahn.

CIGOGNES ET BLANQUETTE DE VEAU AU CAVEAU DU CHÂTEAU - du 16 MAI 2016

    Si vous avez lu l’article en lien ci-dessus, en attendant toujours mon compte-rendu, vous aurez noté vers la fin que JFK, à la différence de certain(e)s de nos élu(e)s du cru n’est pas un fan de la grande distribution !

    Mais pourquoi JFK parla-t-il donc de la grande distribution à la fin de cette réunion ? De cela, je dois vous compter le détail qui n’est pas dans l’article.

    Reprenons donc le fil des évènements.

    J’arrive à l’entrée du caveau et je me dirige vers Nathalie Griesbeck qui est alors en conversation avec un jeune politicien local, qui fut, entre autres, candidat Modem malheureux aux cantonales de 2011. Ce dernier me présente aimablement à la députée intriguée comme étant le « trublion local ».

    La réunion se passe (voir l’article), le trublion reste sage comme une image.

  La réunion se termine, le public se disperse, quelques VIP locales se pressent autour la tribune, imitées en cela par le  « trublion local ». Nathalie Griesbeck qui est sans doute physionomiste s’étonne et s’enquiert auprès de moi du silence du « trublion local » lors de la séquence des questions-réponses.

    Je réponds simplement que mon sujet de prédilection n’était pas à l’ordre du jour. Et quel est votre sujet de prédilection ?

     La grande distribution !!!

     À ce moment, le conjoint, bien connu des milieux sportifs, d’une conseillère qui n’était alors qu’à deux étages, proteste : « Ce n’est pas au programme ! ». Vraiment ! Est-il permis d’être aussi peu pressé d’entendre parler des causes qui, d’ordinaire, vous tiennent à cœur !

    Et c’est  là que Zorro est arrivé… JFK me sauve la mise et démarre avec la blanquette ! Providentielle rigolade ! Merci encore JFK !!!

   

    Passons maintenant aux choses sérieuses et à mon bref compte-rendu de la réunion d’hier soir qui fut brève et dura environ une heure de 19h00 à 20h00, rassemblant une trentaine de personnes sous les charpentes séculaires du Salon des Halles.

     Les bois vénérables, exilés de leur forêt natale des Crochères depuis la fin du dix-septième siècle me semblèrent craquer au moment des questions-réponses, quand Michel-Pierre Triat évoqua le scandale des chênes de France qu’on abat et qu’on exporte en Chine, d’où ils nous reviennent transformés en meubles ou en parquets.

    Au nombre des officiels présents : Nathalie Roussel qui n’est plus à présenter, Caroline Jacquemard déléguée LR 2ème circonscription, Raoul Langlois qui s’éclipsa rapidement pour cause de réunion médicale (l’atmosphère est très médicale ces temps-ci), Sébastien Lequet, délégué LR cantonal et sympathique lecteur de Chantecler.

    Excusés : Rémi Delatte, Xavier Dugourd, Louis de Broissia, Jean-Pierre Roussel, délégué LR cantonal, j’en oublie peut-être quelques autres…

     Dans l’assistance, une escouade juvénile de Jeunes Républicains, une demi-douzaine de conseillers de la majorité, et quelques personnes d’âge respectable, au nombre desquelles votre serviteur.

     Un déroulement de séance minuté : accueil par Sébastien Lequet, considérations générales sur le climat particulier des présentes élections par Caroline Jacquemard, enfin prise de parole de Nathalie Roussel.

     Ayant passé un instant la parole au maître des lieux, pour une très brève déclaration, elle entame pour finir un exposé d’une demi-heure mené tambour battant qu’il m’est impossible de résumer ici sans en trahir le contenu. Quelques formules lapidaires cueillies au fil du discours :

« Avec Arnaud Danjean, je suis partie à Bruxelles eurosceptique, j’en suis revenue euroconvaincue »,

« Une Europe au service des citoyens et non des bureaucrates »,

« Une Europe protectrice et pragmatique »,

« Pour défendre nos produits respectueux des normes environnementales, il faut élever des frontières écologiques ».

    Sur le plan local, enfin, la spécificité maraîchère de notre territoire n’a pas manqué d’être soulignée.

   Comme il faut bien parler politique, à signaler que l’accent fut mis à plusieurs reprises sur les vrais adversaires de dimanche : le clan Marine et le clan Macron, exit la Gauche.

   Petite remarque indiscrète : quelques assistant(e)s, m’ont avoué après le discours et le départ de Nathalie, être pressés de lire mon compte-rendu.

    Ne soyons pas modestes, après tout, même concis et un peu plat, il a le mérite d’exister. On l’appréciera ou pas, mais je suis certain que tout le monde adorera l’illustration de Claudi !

Charmoy-City, une fusée européenne pour mars 2020

Charmoy-City, une fusée européenne pour mars 2020

C.S. Rédacteur de Chantecler,

Auxonne, le 22 mai 2019 (J+3808 après le vote négatif fondateur)

Publié dans Analyses et réflexions

 

Partager cet article

Repost0
Publié par Claude Speranza, Auxonnais