Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : chantecler-auxonne.com
  • : "Je chante clair afin qu'il fasse clair" Edmond Rostand
  • Contact

Profil

  • Claude Speranza, Auxonnais
  • Auxonne, environnement, actualité,  hypermarché, grande distribution, société
  • Auxonne, environnement, actualité, hypermarché, grande distribution, société

Recherche

11 mars 2013 1 11 /03 /mars /2013 00:00
ARCHIVES N° 14- du 11 mars 2013 (J+84 après le dépôt)
 
CONSULTATION « À L’AUXONNAISE »
 
 
Le cycle d’archives et d’épisodes relatifs à la consultation de juin 2010 s’arrête ici (mais le feuilleton continue !). Pour le conclure, nous reprendrons, en substance, une partie du propos d’ARCHIVES N°10, cela nous permettra d’esquisser à grands traits le vrai visage de la consultation de juin 2010, jusqu’ici prudemment  caché par ses promoteurs derrière le masque  de l’autosatisfaction et le jargon de la langue de bois. Ce vrai visage, il est grand temps pour chacun(e) de le découvrir enfin !
 
   En fait de consultation, les Auxonnais(es) n’auront pas été consultés en préalable sur le principe d’un projet de zone commerciale à définir ultérieurement, mais appelés à plébisciter après coup, sans qu’on leur ait demandé leur avis à ce sujet, un projet « Leclerc » exclusif déjà  retenu par la municipalité et assuré, par les soins zélés de celle-ci, de la « maîtrise foncière » du site du Charmoy.
 
     Les résultats bien prévisibles de ce vote-applaudimètre, méthodiquement assurés par  un rameutage bien orchestré et tapageur étaient destinés en fait à venir opportunément à l’appui d’un projet retaillé qui devait être reconduit en commission par le tandem maire/promoteur. Dans le dossier relatif à ce projet, daté de janvier 2011, on retrouve en effet les résultats de la consultation présentés en page 9  de façon peu objective  et instrumentalisés sans complexes :
 
« Il ressort en effet de la consultation locale des électeurs, organisée à Auxonne le 27 juin 2010, que près de 80 % des citoyens y sont favorables, en ayant répondu OUI à la question suivante : « Etes-vous favorable OUI ou NON au projet d’implantation d’une zone commerciale sur le site du Charmoy ? ». »
 
Cette stratégie grossière était bien entendu prévisible. Elle n’est d’ailleurs destinée qu’à convaincre des convaincus. Mais cette « méthode Coué », fondée sur l’usage pour le moins opportuniste de la démocratie participative pèche tout de même par son argumentation bancale et doublement biaisée :
 
   Primo, ce ne sont pas « 80 % des citoyens [qui] y sont favorables » mais 80 % des votants soit en fait seulement 30 % des citoyens.
 
    Secundo, parmi ces votants,  on est en droit de penser qu’un certain nombre ont dû voter simplement sur le principe d’un «  projet d’implantation d’une zone commerciale sur le site du Charmoy » à débattre et non expressément pour le projet « Leclerc » du dossier déjà ficelé clés en main. Cette hypothèse est justifiée, dès lors que pendant toute la durée de la campagne de la consultation, le label « Leclerc » avait été soigneusement « gommé » des tracts et des affiches des partisans du « OUI ». Pour réémerger très rapidement par la suite, il est vrai ! 
 
       La volonté d’un certain nombre d’Auxonnais(es) de voir se développer une zone commerciale a donc pu être habilement captée au profit d’une seule enseigne projetant d’y implanter un hypermarché et ce, par les soins d’une municipalité ne craignant pas d’annoncer, noir sur blanc, dans une circulaire très officielle d’information sur le vote,  diffusée à tous les électeurs : « un supermarché à dominante non alimentaire »  voir la pièce L1 de notre album
 
    Cette première consultation « à l’auxonnaise », restera donc pour longtemps dans les annales de la cuisine électorale locale en raison de son fumet puissant, non pas d’oignon, mais bien d’esbroufe et d’entourloupe 
N.D.L.R. :
       Le lecteur désireux de se divertir après la consultation austère des archives pourra goûter un moment de détente en rejoignant les « Esquisses pour un Journal du Charmoy », œuvre de pure fiction du dessinateur alsacien Claudi Hoffnung dont notre blog publie actuellement l’album dans sa rubrique « Feuilleton ».
 Journal du Charmoy
 
C. S. Rédacteur de Chantecler,
Auxonne, le 11 mars 2013 (J+84 après le dépôt)
 
 
 
 
 
 

Partager cet article

Repost0
Publié par Cl.S., Auxonnais - dans Archives