Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : chantecler-auxonne.com
  • : "Je chante clair afin qu'il fasse clair" Edmond Rostand
  • Contact

Profil

  • Claude Speranza, Auxonnais
  • Auxonne, environnement, actualité,  hypermarché, grande distribution, société
  • Auxonne, environnement, actualité, hypermarché, grande distribution, société

Recherche

10 septembre 2022 6 10 /09 /septembre /2022 18:33

AUXONNE : NAVRANTE COÏNCIDENCE - du 10 septembre 2022 (J+5017 après le vote négatif fondateur)

Le 16 août dernier nous interrompions notre programme napoléonien non-stop au motif suivant :

« Aujourd’hui c’est l’actualité brûlante de la Grande rue avec l’arrivée en fanfare de la « requalification » dans la rue Émile Gruet qui motive le report de la suite de notre article « CONFORT ET COMMODITÉS DE BONAPARTE À AUXONNE (1) » à la prochaine publication. »

Nos lecteurs, gens sérieux, pourront replacer cette phrase dans son contexte en relisant l’article en lien suivant, dans lequel nous écrivions cette phrase

AUXONNE GRANDE RUE : L’IMPÉRIAL TÉMOIN DE LA « REQUALIFICATION » - du 16 août 2022

Les travaux ont avancé depuis et bientôt, au coin de la rue de la Paix, le petit groom du fleuriste pourra reprendre son poste sur le trottoir flambant neuf parmi les fleurs.

Hélas, nous venons d’apprendre une nouvelle fâcheuse : la fermeture prochaine d’un petit commerce de cette rue.

C’est avec surprise et déception que nous avons lu cette déclaration de celle qui était l’âme de cette sympathique boutique atypique :

« Depuis quelques mois maintenant je n'ai jamais réussi à respecter les horaires d'ouverture de la boutique, prise par diverses réunions, d'autres obligations et il n'y avait rien de respectueux pour vous à ouvrir de façon très aléatoire. J'ai pensé pourvoir gérer ... à tord ! [ndlr sic] »

Nous avons pensé utile de renvoyer nos lecteurs à l’intégralité de la déclaration

https://www.facebook.com/profile.php?id=100010512432599

Chacun en tirera sa conclusion, mais cette affaire entre « illusions perdues » et « grandeurs et servitudes municipales » est bien attristante.

Être en charge tout à la fois « de l’urbanisme, de l’aménagement du territoire, du développement durable, de l’attractivité, du commerce et de l’artisanat, du cadre de vie » et de tout le reste, n’est-ce pas un fardeau un peu lourd pour les frêles ailes d’un colibri ?!

Bref, en attendant et sans doute pour quelque temps la rue Émile Gruet requalifiée comptera un commerce de moins ! Pas bon pour l’attractivité !

En attendant on se consolera en allant voir le buste de Napoléon dans la vitrine du tabac, étape indispensable du futur circuit Napoléon (sur le modèle de celui de la Chouette de Dijon) que nous concoctent, à c’qui paraît, les pontes du conseil citoyen.

 

P.S.

Les vœux pour 2021 de notre premier édile nous émouvaient très fort avec une belle légende de colibri. Mais le monde réel n’est pas un monde de légendes et le colibri n’est pas un Canadair !

Découvrez quand même la belle légende en PDF si ça peut vous consoler des réalités !

Il peut arriver aussi que les bonnes intentions et les grands discours dans le vent, aussi généreux et convaincants qu’ils soient, n’aient pas toujours, au bout du compte, l’effet qu’on en attendait.

Dans ce temps de communication immédiate à mémoire réduite il est toujours intéressant de relire de beaux discours devenus vieux...Autant en emporte le vent !

https://www.echodescommunes.fr/actualite_3744_auxonne-soutient-ses-commercants.html

 

P.S. rétrospectif et tardif (12 septembre)

Sur la page facebook citée plus haut en référence nous venons de lire un commentaire avisé et de bon conseil... citoyen !

Nous ne nous permettrons pas de le rapporter ici, laissant le soin à nos lecteurs de le découvrir, mais dans le même esprit et paraphrasant Musset, nous proposerons : « Tu est venue trop tôt dans un monde trop vieux ».

Pas mal !

Auxoone un petit commerce ferme.jpg

Auxoone un petit commerce ferme.jpg

C.S. Rédacteur de Chantecler,

Auxonne, le 10 septembre 2022 (J+5017 après le vote négatif fondateur)

Publié dans Commerce de proximité

Partager cet article
Repost0
Publié par Claude Speranza, Auxonnais - dans Commerce
29 avril 2021 4 29 /04 /avril /2021 07:58

CHARMOY-CITY : DEUX ÉPHÉMÈRES POUR LA RUE THIERS - du 29 AVRIL 2021 (J+4516 après le vote négatif fondateur)

   La rue Thiers, fleuron commerçant de la « Commune libre du Pont de France » au temps des années 60, devait connaître, à la suite du développement des grandes surfaces, un long dépérissement.

CHARMOY-CITY : LE COMMERCE DE LA RUE THIERS NE SERA-T-IL BIENTÔT PLUS QU’UN SOUVENIR ? - du 16 janvier 2019

    Des cerveaux et des cabinets ont phosphoré depuis sur le remède à apporter à cette longue épidémie de COVID (commerces vides). Point de chloroquine dans ce cas mais une panacée pour remédier à cette désertification croissante : la boutique éphémère !

    Du temps où l’on pouvait encore se réunir nombreux et sans masques, ce nouveau concept a déjà été présenté à la population lors de diverses réunions.

   Hier soir encore, au cours de la dernière réunion du conseil municipal, deux boutiques éphémères ont ressurgi, qui étaient à l’ordre du jour au point 10 sous le libellé : « Acquisition de deux cellules commerciales dans le centre-ville »

    Notre municipalité est donc décidée à investir dans l’ « éphémère ». Propriétaire de boutiques éphémères, un  concept émergent de la nouvelle ère ! Ça t’en bouche un coin Pépère !

    Ces « deux cellules commerciales dans le centre-ville », que par un vote majoritaire la municipalité a décidé d’acquérir, se trouvent d’ailleurs dans la rue Thiers.

  Précisément là où le restaurant « Cuisses de mouche » connut naguère une éphémère existence.

CHARMOY-CITY : MORT D’UN PROJET DANS LA RUE THIERS (2)- du 23 août 2018

 

   Un pari optimiste et sans doute risqué pour notre nouvelle municipalité qui décide de devenir propriétaire de boutiques éphémères et qui, dans le même temps, cherche acquéreurs pour quelques éléments fatigués de son patrimoine immobilier.

    Mais après tout, dans le Val de Saône, éphémère rime (ou plutôt rimait) avec manne.

  Alors positivons, l’acquisition de ces « cellules commerciales » se révèlera peut-être, au bout du compte, une manne providentielle…pour le petit commerce !

     Claudi a recyclé pour l’occasion l’illustration de l’article ci-dessous, publié à la suite d’une réunion dont le sujet tournait justement autour des boutiques éphémères…et de la manne providentielle qu’on pouvait en attendre…

LES BOUTIQUES ÉPHÉMÉRES, UNE MANNE POUR LE COMMERCE DE CENTRE-BOURG ? - du 30 juin 2017

    Au fait, il n’aura pas été question de « changements pour les  associations »  à ce dernier conseil d’hier, pas plus  que lors des précédents d’ailleurs, comme le confirmait hier ce titre d’un article du Bien Public publié en ligne : « Auxonne Changements pour les associations, « ça n’a jamais été abordé en conseil municipal » »

CHARMOY-CITY : LE THÉÂTRE DU TRIBUNAL À LA UNE - du 27 AVRIL 2021

  Tel n’est pourtant pas le cas, comme nous l’avons vu, du projet d’achat de « deux cellules commerciales dans le centre-ville », qui a par ailleurs été l’objet d’un débat animé, tout autre qu’éphémère, suscitant de nombreuses questions et demandes de compléments d’information de la part du leader du groupe d’opposition Auxonne ville d’Avenir

AVIS DE RECHERCHE

   Une disparition inquiétante sur les rézos sociaux

A Charmoy-City, comme à Seurre, la manne des éphémères.jpg

A Charmoy-City, comme à Seurre, la manne des éphémères.jpg

C.S. Rédacteur de Chantecler,

Auxonne, le 29 avril 2021 (J+4516 après le vote négatif fondateur)

Publié dans Commerce

Partager cet article
Repost0
Publié par Claude Speranza, Auxonnais - dans Commerce