Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : chantecler-auxonne.com
  • chantecler-auxonne.com
  • : "Je chante clair afin qu'il fasse clair" Edmond Rostand
  • Contact

Profil

  • Claude Speranza, Auxonnais
  • Auxonne, environnement, actualité,  hypermarché, grande distribution, société
  • Auxonne, environnement, actualité, hypermarché, grande distribution, société

Recherche

21 mars 2015 6 21 /03 /mars /2015 00:00

LA SOIRÉE DE L’ÉCLIPSE  - du 21 MARS 2015 (J+2285  après le vote négatif fondateur)

    Hier soir 20 mars, jour de l’éclipse, se tenait à Auxonne, à l’Aiglon, une réunion pour les départementales organisée par le groupe « Majorité départementale », représenté par le binôme Marie-Claire Vallet-Dominique Girard, et ses suppléants Marie-Françoise Butin-Joël Abbey.  

      Une assistance nombreuse, de l’ordre de 150 personnes emplissait la salle, éclipsant par le nombre l’audience des précédentes réunions de deux des binômes concurrents dans cette salle, le troisième n’ayant pas organisé de réunions publiques.

      Nous n’entrerons pas en détail sur les interventions des candidats et de leurs suppléants, notre dessein n’étant pas de faire campagne, mais de rendre compte, sur le mode impressionniste, de l’atmosphère particulière d’une soirée. Une mention spéciale, cependant pour Marie-Claire Vallet que nous ne connaissions pas encore. L’aisance et la maîtrise de ses interventions impressionne. Sans flagornerie, j’ai découvert hier soir un talent capable d’éclipser les vieilles lunes auxquelles nous sommes accoutumé(e)s en pareilles circonstances.

       Mais la vraie « surprise » de cette soirée n’était pas à la tribune, même si elle en était toute proche, et au premier rang, comme certain médecin candidat lors de la mémorable réunion du 26 mars 2014 pour les municipales à la Salle du Vannois, dont Monsieur Coiquil a déploré depuis le mauvais entretien.

LE SCOOP DU 26 MARS (BIS) - du 27 mars 2014

    À la différence cependant, du médecin-candidat patriote du 26 mars 2014, qui de spectateur se retrouva propulsé à la tribune comme orateur d’appoint, notre « surprise » d’hier devait sagement rester assise à sa place réservée au premier rang du parterre.

      Si Charles Trénet avait été présent, il nous aurait dit que ce soir-là, chose extrrraordinairrre, le Soleil avait rendez-vous avec la Lune !

      Au début de l’exposé, Dominique Girard entama la soirée sans surprise en remerciant la « surprise » de l’accueillir, lui et les autres membres de son groupe dans cette belle salle auxonnaise de l’Aiglon, puis, avec une certaine émotion, que ne dût pas manquer d’apprécier la « surprise », il fit mémoire de cette réunion d’il y a quatre  ans, le 25 mars 2011 précisément, dans cette même salle, réunion qui devait décider de son propre « destin » dans la politique départementale. Mes lecteurs/trices un tant soit peu informé(e)s apprendront sans surprise, que ce soir-là, à cette fameuse réunion du « destin », notre « surprise » d’hier n’était pas au rendez-vous ! C’est que, ce soir-là, le Soleil n’avait pas rendez-vous avec la Lune ! Et pour cause…

BLANC BONNET ET BONNET BLANC ? – du 22 mars 2011

      En me remémorant tout cela, hier soir, au fond de la salle comble, je m’interrogeais sur le caractère de l’éclipse (partielle ou totale ?) qui devait à présent affecter la mémoire de notre « surprise » de la soirée. Mais, de ces considérations,  la « surprise » ne me semblait pas particulièrement préoccupée. De loin, j’entrevis même de sa part un hochement de contentement, au moment où le Conseiller du canton d’amont, vantant les mérites de la capitale d’aval, fit reluire les pompes de la « surprise » par quelques touches bien appliquées de Crème « Éclipse ». Un brillant et compatissant hommage, sans doute, du miraculé de 2011 à l’éclipsé de 2011.

       Peut-être qu’à la fin, j’aurais dû m’éclipser, mais de voir nos deux compères discuter en a parte, je n’ai pas résisté. À leur surprise, sans doute, je suis allé les saluer et, dans la pochette de la « surprise », qui ne pouvait pas s’éclipser, j’ai glissé sans discrétion quelques vérités amères, comme la gentiane de Pontarlier. J’ai constaté alors qu’on détournait son regard du gêneur et qu’il n’était plus vraiment question de hochement de contentement. Sans surprise, je l’ai constaté, la « surprise » a bredouillé comme toujours, sans jamais franchement répliquer. Pour finir, dans la nuit, je me suis éclipsé…

LA SOIRÉE DE L’ÉCLIPSE  - du 21 MARS 2015 (J+2285  après le vote négatif fondateur)
LA SOIRÉE DE L’ÉCLIPSE  - du 21 MARS 2015 (J+2285  après le vote négatif fondateur)

C.S. Rédacteur de Chantecler,

Auxonne, le 21 Mars 2015 (J+2285 après le vote négatif fondateur)

Repost 0
Publié par Claude Speranza, Auxonnais - dans Pochette-surprise