Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : chantecler-auxonne.com
  • : "Je chante clair afin qu'il fasse clair" Edmond Rostand
  • Contact

Profil

  • Claude Speranza, Auxonnais
  • Auxonne, environnement, actualité,  hypermarché, grande distribution, société
  • Auxonne, environnement, actualité, hypermarché, grande distribution, société

Recherche

26 mars 2020 4 26 /03 /mars /2020 10:27

AUXONNE 1919-2020 : ÉLECTIONS MUNICIPALES ET PANDÉMIES VIRALES (5) - du 26 mars  2020 (J+4117 après le vote négatif fondateur)

     

     Après les 4 épisodes précédents, nous arrivons aujourd’hui à la conclusion  de notre cycle « AUXONNE 1919-2020 : ÉLECTIONS MUNICIPALES ET PANDÉMIES VIRALES ».

      Ce thème, choisi au pied levé en raison de circonstances exceptionnelles, nous aura permis de quitter, sans brusque rupture sinon le décalage temporel, un sujet brûlant qui tenait encore le haut du pavé, il y a moins d’une quinzaine.

CHARMOY-CITY : LES GRANDES HEURES DU CAVEAU DU CHÂTEAU - du 13 mars  2020

    Les lecteurs prenant le train en marche pourront prendre connaissance du précédent épisode (et des autres) en cliquant sur

AUXONNE 1919-2020 : ÉLECTIONS MUNICIPALES ET PANDÉMIES VIRALES (4) - du 23 mars  2020

     Peu de choses à dire dans ce dernier épisode, sinon que le nouveau maire élu de 1919, se nomme Louis BAUMONT,  et qu’il  le sera pour deux mandats jusqu’en 1928, année de sa mort.

    L’Écho bourguignon du 13 décembre 1919 qui relate l’élection de Louis Baumont, précise  en outre qu’il fit fonction de maire dès 1918, évitant ainsi à ses administrés, dans des circonstances difficiles, des problèmes d’approvisionnement.

   On pourra remarquer encore dans cet article que le maire disposait alors de seulement deux adjoints : « MM. Matrat-Boisselet [Claude MATRAT] et Bergerot Alexandre ».

  Quelques détails encore concernant Louis Baumont, il était expéditeur de légumes Boulevard pasteur (Cf. Martine SPERANZA, Le Canton d’Auxonne en 1900… à travers les cartes postales, 1982) dans un vaste immeuble avec porte cochère faisant face à l’actuel Square du Souvenir français (autrefois Jardin du Lion, puis Square Louis Baumont).

    On lui doit, dans les années 20,  les premiers projets concernant un vaste Hôtel des Postes  situé au niveau de l’actuel Rond-point de la Poste et dont la dernière version adoptée ne sera mise en chantier qu’à partir de 1953 et finalement inaugurée en 1956 !

     Pour nos lecteurs curieux souhaitant plus de détails sur cette poste…

HISTOIRE DE LA POSTE, QUAND AUXONNE N’ÉTAIT PAS ENCORE CHARMOY-CITY - du 20 OCTOBRE  2019

    Claudi a  pensé qu’en nos temps difficiles où la récolte et la commercialisation des produits agricoles, notamment des fraises, semblait être un problème crucial, une illustration de l’entreprise d’expédition de légumes de Louis BAUMONT serait la bienvenue.

    

DERNIERS ÉCHOS D’ICI ET D’AILLEURS

  

     La célèbre auteure pour la jeunesse Mara Gariguette a été primée pour la publication de son dernier mini-album pédagogique réalisé dans l’urgence : À bas les pâtes ! Mangeons tous des fraises avec un masque !

  

  Après le flop manifeste du concours photo, la  page facebook Auxonne Info - Actus & Débats nous livre ce matin in extenso les conjectures géopolitiques de l’incontournable Marquis. Propos tenus, comme il se doit, sous l’indispensable masque du faux-profil,  par cet énigmatique personnage dont on attend désespérément  le coming out !!

CHARMOY-CITY : MARQUIS, SORS DU MAQUIS !  - du 12 février 2020

   Le leader charismatique d’une des trois listes locales en panne de deuxième tour vient de confirmer photographiquement sa présence dans nos murs, « entre clairon et carillon ». Enfin une jolie photo pour le concours-photo d’Auxonne Info - Actus & Débats !

AUXONNE : DEUX SOUVENIRS DES ARNOULPH ENTRE CLAIRON ET CARILLON- du 24 février  2020

Auxonne, l'expédition de légumes plus d'un siècle avant la crise agricole de 2020.jpg

Auxonne, l'expédition de légumes plus d'un siècle avant la crise agricole de 2020.jpg

C.S. Rédacteur de Chantecler,

Auxonne, le 26 mars 2020 (J+4117 après le vote négatif fondateur)

Publié dans Feuilleton

 

Partager cet article

Repost0
Publié par Claude Speranza, Auxonnais - dans Feuilleton 9
23 mars 2020 1 23 /03 /mars /2020 09:16

AUXONNE 1919-2020 : ÉLECTIONS MUNICIPALES ET PANDÉMIES VIRALES (4) - du 23 mars  2020 (J+4114 après le vote négatif fondateur)

     

     Nous avions donné, dans le premier épisode de cette série, nos raisons de proposer à nos lecteurs la lecture de ce court feuilleton, ainsi que celles du choix de son titre.

AUXONNE 1919-2020 : ÉLECTIONS MUNICIPALES ET PANDÉMIES VIRALES (1) - du 15 mars  2020

    Nous en  poursuivons aujourd’hui la diffusion afin de ne pas décevoir les lecteurs qui voudraient en connaître la conclusion.

    À la différence des élections municipales présentes, le deuxième tour eut lieu comme prévu, une semaine après le premier, soit le 7 décembre 1919.

    Trois conseillers restaient à élire pour la 1ère section (ville)

    Se présentaient au deuxième tour, en ballottage, les  trois candidats « républicains » les mieux placés :

MOREAU louis, Docteur en Médecine, Blessé de guerre et Croix de guerre ;

MAGNIEN Henri, Marbrier ;

DELAVEUVE pierre, Employé de Commerce

    De même pour la liste adverse de la 1ère section, « Liste républicaine et d’action sociale », qui présentait :

ROY Isidore, industriel

MALARME Charles, pointeur aux Aciéries, officier de réserve, Médaille militaire, Croix de guerre

JOVIGNOT Louis, Négociant, officier de réserve, Croix de guerre

     À ces 6 candidats, décida de s’adjoindre impromptu le candidat indépendant, « Frédéric MENIL « Propriétaire de la Villa « Sam-Suffit », Quartier Neuf, Auxonne », avec lequel nos lecteurs ont déjà fait connaissance dans un précédent épisode.

AUXONNE 1919-2020 : ÉLECTIONS MUNICIPALES ET PANDÉMIES VIRALES (2) - du 16 mars  2020

      Nos lecteurs pourront découvrir les résultats de ce deuxième tour dans L’Écho bourguignon du 13 décembre 1919.

Il nous restera à découvrir, dans un ultime épisode de cette série, l’élection du maire.

     Revenons maintenant au présent, où un durcissement des mesures de confinement semble à l’ordre du jour. Il n’est pas interdit d’envisager que la question du ravitaillement des foyers , du producteur agricole à la table de la famille, pourrait s’en trouver compliquée, pour certains foyers du moins. Il ne suffit pas d’applaudir à sa fenêtre ou de rédiger son journal de confinement, encore faut-il nourrir les gens.

    La résolution de ce problème étant hors de notre portée, nous nous contenterons de donner un peu de matière à nos lecteurs concernant une solution adoptée en des temps où la question du ravitaillement en vivres était cruciale : les jardins ouvriers.

CHARMOY-CITY : DES JARDINS OUVRIERS AU PORT ROYAL - du 13 OCTOBRE  2019

          Claudi vous révèle aujourd’hui un chanoine Kir en temps de crise, écolo avant la lettre…. (l’article du Chanoine Kir est disponible en PDF dans notre article en lien ci-dessus).

 

N.B.

  À propos de la subsistance de l’épidémie en décembre 1919, nous ajoutons une précision tirée du lien ci-dessous.

https://www.larousse.fr/encyclopedie/divers/grippe_espagnole/185588

 

« 2. Déroulement de la pandémie

 

En avril 1918, une première vague épidémique touche l’Europe, alors en proie à la Première Guerre mondiale, après l’arrivée de troupes américaines à Bordeaux. Elle s’étend rapidement vers le front, où la grippe est signalée dans les tranchées dès la mi-avril, et vers le Sud où elle frappe l’ensemble de l’Espagne. Le 10 mai, on estime que 70 % de la population de Madrid, y compris le roi Alphonse XIII, a été touchée en l’espace de trois jours. Dans ce pays non engagé dans la guerre, la presse parle sans censure des ravages de l’épidémie à laquelle les belligérants donnent rapidement le nom de grippe espagnole.

En mai, une deuxième vague épidémique se développe à partir du port de Brest. Après un pic au mois de juillet, l’épidémie semble régresser en août avant d’éclater à nouveau à partir de septembre. Elle atteint une intensité maximale dans toute l’Europe fin octobre et début novembre, puis s’atténue un peu avant qu’un nouveau pic n’éclate en février-mars 1919.

Après une faible activité pendant l’hiver 1919-1920, la grippe espagnole semble disparaître. »

 

INFO DERNIÈRE

    Sur le ton presque martial d’un Bulletin de la grande Armée, le leader d’une page facebook communiquait, en milieu de matinée, un texte dont voici le début :

 

« En cette fin de première semaine de confinement, nous pouvons être fier d’avoir majoritairement respecter les consignes. […] »

 

Moralité : les consignes sont visiblement plus faciles à respecter que les règles de l’orthographe….

  

 

Conjectures de crises, 1940, le  Chanoine Kir prône le retour à la terre.jpg

Conjectures de crises, 1940, le Chanoine Kir prône le retour à la terre.jpg

C.S. Rédacteur de Chantecler,

Auxonne, le 23 mars 2020 (J+4114 après le vote négatif fondateur)

Publié dans Feuilleton

Partager cet article

Repost0
Publié par Claude Speranza, Auxonnais - dans Feuilleton 9
18 mars 2020 3 18 /03 /mars /2020 08:35

 

AUXONNE 1919-2020 : ÉLECTIONS MUNICIPALES ET PANDÉMIES VIRALES (3) - du 18 mars  2020 (J+4109 après le vote négatif fondateur)

   Avant les mesures de confinement prises par le gouvernement, nous avions préparé la présente série intitulée « Auxonne 1919-1920 : élections municipales et pandémies virales » qui retraçait le déroulement des élections municipales de 1919 sur fond de grippe espagnole.

   Notre audience, pour le moment, ne semble pas s’être effondrée, et pour le moment aussi, le rédacteur est encore debout. Nous nous proposons donc pour les jours à venir de continuer la diffusion des épisodes que nous avions préparés, et dont deux ont été déjà diffusés.

AUXONNE 1919-2020 : ÉLECTIONS MUNICIPALES ET PANDÉMIES VIRALES (2) - du 16 mars  2020

    Certes l’intérêt immédiat de cette lecture pourra être jugé, à juste titre, bien mince.

   Nous pourrions aussi faire part de nos impressions personnelles, qui ne manquent pas. Au-delà du discours économico-politique tapageur des médias, viendra le temps des révisions déchirantes et nécessaires d’une société humaine devenue mortifère. Mais nous ne sommes ni expert, ni prophète, espèces devenues proliférantes.

    Dans le présent épisode, nous proposons à nos lecteurs deux articles du Bien du Peuple de Bourgogne, hebdomadaire catholique et paysan. L’un prophylactique, et le second relatif au bilan de la pandémie.

    À un siècle d’écart, ils peuvent encore nous parler…

      Pour l’image, Claudi a sélectionné quelques échantillons publicitaires de l’époque.

   À bientôt, peut-être…

 

Auxonne 1919-2020, élections municipales articles EB (3).jpg

Auxonne 1919-2020, élections municipales articles EB (3).jpg

Partager cet article

Repost0
Publié par Claude Speranza, Auxonnais - dans Feuilleton 9
16 mars 2020 1 16 /03 /mars /2020 03:00

AUXONNE 1919-2020 : ÉLECTIONS MUNICIPALES ET PANDÉMIES VIRALES (2) - du 16 mars  2020 (J+4107 après le vote négatif fondateur)

   Dans cette période difficile, aux suites encore imprévisibles, nous avons choisi de faire un retour historique en présentant, à travers la presse du temps, les élections municipales des 30 novembre 1919 et 7 décembre 1919 à Auxonne.

   Point commun avec les présentes élections : l’épidémie de grippe espagnole qui avait sévi alors, par vagues successives en 1918 et 1919.

   Un premier épisode vous avait présenté les candidats.

AUXONNE 1919-2020 : ÉLECTIONS MUNICIPALES ET PANDÉMIES VIRALES (1) - du 15 mars  2020

   Ce deuxième épisode vous dévoilera les résultats du 1er tour…du 30 novembre 1919.

   Je vous sens déçu(e). Pas de quoi, les résultats du présent 1er tour sont disponibles dans les médias avec tous les commentaires qu’ils ne vont pas manquer de susciter dans les circonstances exceptionnelles actuelles.

    Ces commentaires et la suite que devrait prendre l’affaire, nous les attendons dans l’inquiétude comme tout un chacun.

    Nonobstant cette angoissante attente, quelques curieux/ses prendront sans doute le temps de lire notre petite étude où ils découvriront un mode de scrutin radicalement différent de la pratique actuelle.

   Ce  mode de scrutin permettait même à un candidat indépendant et isolé de présenter seul sa candidature au deuxième tour.

     Claudi a immortalisé en image ce candidat indépendant, dénommé Frédéric MENIL « Propriétaire de la Villa « Sam-Suffit », Quartier Neuf, Auxonne ».

    Dans l’attente de la suite, croisons les doigts et ne serrons pas les mains !

    Quoi qu’il arrive, nous dévoilerons dès que possible les résultats du 2ème tour…. de 1919 et le nom du maire élu.

      Voilà pour le passé, quant à l’avenir j’aviserai « pourvu que Dieu me prête vie » (Ch.de Gaulle, Allocution radiotélévisée du 16 septembre 1959)

Auxonne 1919-2020, élections municipales et  pandémies virales (2).jpg

Auxonne 1919-2020, élections municipales et pandémies virales (2).jpg

C.S. Rédacteur de Chantecler,

Auxonne, le 16 mars 2020 (J+4107 après le vote négatif fondateur)

Publié dans Feuilleton

Partager cet article

Repost0
Publié par Claude Speranza, Auxonnais - dans feuilleton 9
15 mars 2020 7 15 /03 /mars /2020 02:00

AUXONNE 1919-2020 : ÉLECTIONS MUNICIPALES ET PANDÉMIES VIRALES (1) - du 15 mars  2020 (J+4106 après le vote négatif fondateur)

     Les circonstances exceptionnelles dans lesquelles vont se dérouler les présentes élections municipales nous amènent à opérer un retour en arrière d’un siècle et à faire un rapprochement entre les municipales de 2020 et celles de fin 1919.

      Un mot d’abord sur ces élections de 1919 : le calendrier électoral normal, interrompu par la Première Guerre mondiale, prévoyait des élections municipales en 1916 pour renouveler les conseils municipaux élus lors des élections municipales de 1912.

   La guerre interrompit cependant le processus et  un nouveau calendrier électoral fut défini après l’armistice par le gouvernement.  Les élections municipales, prévues pour 1916, se déroulèrent donc finalement les 30 novembre et 7 décembre 1919.

       Comment justifier  à présent ce rapprochement de deux élections municipales à un siècle d’écart ? Notre titre donne la réponse, il s’agit dans les deux cas d’élections sur fond d’épidémie. Pour 2020, qui pourrait l’ignorer !!

       Pour 1919 maintenant, même si ces élections se situaient hors du pic de mortalité de l’automne 1918, elles sont toutefois incluses dans le créneau temporel concerné par les vagues successives de la grande pandémie connue sous le nom de « grippe espagnole » qui ne finira qu’en 1921.

      Cette remarque étant faite, indiquons maintenant que notre propos constituera pour l’essentiel, à partir de la presse locale du temps, de faire revivre à nos concitoyen(ne)s les deux tours des municipales de 1919 à Auxonne, du dépôt des listes  jusqu’à l’élection du maire et des commissions.

      Ils pourront ainsi confronter, épidémie mise à part, deux processus d’élections municipales à un siècle de distance, y reconnaître les évolutions, mais parfois les permanences !

     Dans ce premier épisode nous ferons connaissance avec les listes en présence et leurs professions de foi. Du moins pour les candidats qui avaient bien voulu  transmettre ces informations à L’Écho bourguignon, hebdomadaire auxonnais de l’époque. Nous avons éclairci  sommairement en note les points pouvant sembler obscurs aux électeur(e)s actuel(le)s.

  

   Nous sommes bien sûr, que même s’il n’est pas élu au premier tour, notre jeune confrère le Baron Charles de la Croix Ferrat de la Feuillée appréciera notre travail. Nous lui laissons toute licence pour le diffuser en lien sur sa feuille de ch……

       De ch…. ???? De ch… ????? De chêne bien entendu !!

       Et votez bien les côpains !!!

       La suite au prochain numéro

      Claudi, qui est médecin à ses heures, a pris en charge et en image  le volet médical du propos…Ce qu’on appelle de l’imagerie médicale !

Auxonne 1919-2020, élections municipales et  pandémies virales (1).jpg

Auxonne 1919-2020, élections municipales et pandémies virales (1).jpg

C.S. Rédacteur de Chantecler,

Auxonne, le 15 mars 2020 (J+4106 après le vote négatif fondateur)

Publié dans Feuilleton

Partager cet article

Repost0
Publié par Claude Speranza, Auxonnais - dans Feuilleton 9