Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : chantecler-auxonne.com
  • : "Je chante clair afin qu'il fasse clair" Edmond Rostand
  • Contact

Profil

  • Claude Speranza, Auxonnais
  • Auxonne, environnement, actualité,  hypermarché, grande distribution, société
  • Auxonne, environnement, actualité, hypermarché, grande distribution, société

Recherche

28 mai 2020 4 28 /05 /mai /2020 09:11

CHARMOY-CITY : ACTUALITÉ FORESTIÈRE - du 28 mai 2020 (J+4180 après le vote négatif fondateur)

   Depuis le discours prononcé par notre premier édile Raoul Langlois le 28 août 2018, chacun sait qu’à défaut d’être le cœur de la région, notre bonne ville, par la grandeur de sa forêt en est le poumon.

   Et comme disait notre maire à ce propos : « Personne n'y a pensé et pourtant, les poumons c'est la respiration. Comme le cœur, ils sont indispensables. »

CHARMOY-CITY, UN DISCOURS QUI NE MANQUE PAS D’AIR - du 06 octobre 2018

    Magnifique Forêt des Crochères, la promenade sur tes sommières est tout indiquée en ces temps de déconfinement !

    Oublions les trous noirs des coupes à blanc et les chasseurs qui ne tirent pas à blanc, et faisons une nouvelle visite à un chêne remarquable, découvert dans un précédent article, et auquel il vient de pousser une nouvelle branche

CHARMOY-CITY : LE DOCTEUR  RATTÈLERA-T-IL POUR MARS 2020 ? (2)  -  du 30 juillet 2019

 

 

 

PRÉCISION

   Cette nouvelle branche n’est pour l’heure qu’une hypothèse comme l’indique la mention « image prévisionnelle » sur l’illustration de Claudi.

   Alerté par le silence sidéral qui fait du ciel des réseaux sociaux un immense trou noir rempli de suspense, Claudi a souhaité combler ce trou à sa manière.

    En 2014 déjà, souvenez-vous, même sans Covid, « le suspense [était relancé] en raison des négociations d’entre deux tours » et «bien malin qui [pouvait] prédire le nom du futur maire »]  

https://france3-regions.francetvinfo.fr/bourgogne-franche-comte/2014/03/28/municipales-auxonne-le-suspense-est-relance-en-raison-des-negociations-d-entre-deux-tours-444341.html

    Précision pour les curieux qui seraient tentés de cliquer sur le lien : Le candidat désigné sous le nom de « Philippe Nicolas » n’est autre que le Docteur Philippe Colas.

 

    Pour finir, à regarder l’actualité, l’« image prévisionnelle » sur l’illustration de Claudi, pourrait bien recevoir sous peu une confirmation

https://france3-regions.francetvinfo.fr/bourgogne-franche-comte/auxerre-montceau-auxonne-quelles-alliances-deuxieme-tour-municipales-1833124.html

Charmoy-City, un chêne remarquable de la forêt municipale.jpg

Charmoy-City, un chêne remarquable de la forêt municipale.jpg

C.S. Rédacteur de Chantecler,

Auxonne, le 28 mai 2020 (J+4180 après le vote négatif fondateur)

Publié dans Figures libres

 

Partager cet article

Repost0
Publié par Claude Speranza, Auxonnais - dans Figures libres
27 mai 2020 3 27 /05 /mai /2020 08:39

CHARMOY-CITY : STOP COVID, BONAPARTE A REÇU SES MASQUES !  - du 27 mai 2020 (J+4179 après le vote négatif fondateur)

    

     À l’heure où l’on ne parle plus que de masques sur les réseaux sociaux, nous vous proposons une belle histoire de masques qui ne venaient pas du Pakistan…

     Deux membres de la «  Liste d’Union communale », avaient gravi hier les 169 marches de la tour de l’église Notre-Dame.

CHARMOY-CITY : VERS UNE LISTE UNIQUE  D’ « UNION COMMUNALE » POUR LE « JOUR D’APRÈS »- du 15 avril 2020

    Quelle ne fut pas leur surprise de découvrir dans l’azur une montgolfière à l’approche. Une montgolfière superbe éclipsant les drones de tous les drôles.

    C’était une livraison de masques pour un prestigieux personnage qui avait fait une commande en Ardèche,  et qui la voyait enfin arriver.

CHARMOY-CITY : UN MASQUE POUR BONAPARTE  - du 24 mars 2020

    Notre lieutenant en second, enfin équipé, est bien décidé à aller voter le 28 juin ! Enfin un argument de poids qui pourrait compter !

DEUXIÈME TOUR  À CHARMOY-CITY : CE QUE L’ON NE REVERRA PAS  - du 26 mai 2020

    Pour la petite histoire, à Valence, ville de séjour du jeune Bonaparte, la  statue a déjà chaussé son masque !

http://www.bonaparte-a-valence.fr/

FLASH DERNIÈRE 

    L’incontournable page facebook Auxonne-Infos Actus & Débats lâche aujourd’hui les masques et publie une « vue aérienne » ancienne d’Auxonne, sans doute prise par un drone d’époque, et qui ravit quelques gogos ! Ah oui vraiment ! Drôle d’époque !

    Du coup, le Baron de Münchhausen se tient les côtes de rire !

CHARMOY-CITY, UN TOURISTE DANS NOTRE CIEL - du 30 juillet 2017

 

Charmoy-City, les masques de Bonaparte sont arrivés.jpg

Charmoy-City, les masques de Bonaparte sont arrivés.jpg

C.S. Rédacteur de Chantecler,

Auxonne, le 27 mai 2020 (J+4179 après le vote négatif fondateur)

Publié dans Figures libres

Partager cet article

Repost0
Publié par Claude Speranza, Auxonnais - dans Figures libres
26 mai 2020 2 26 /05 /mai /2020 08:46

DEUXIÈME TOUR  À CHARMOY-CITY : CE QUE L’ON NE REVERRA PAS  - du 26 mai 2020 (J+4178 après le vote négatif fondateur)

    Nous évoquions hier un article du Bien Public, publié le même jour, et intitulé « AUXONNE Élections municipales Deuxième tour : vers une triangulaire ou un duel ? »

DEUXIÈME TOUR : « À LA REVOYURE » À DEUX, OU À TROIS, LE 28 JUIN ? - du 25 mai 2020    

    Sans entrer dans le détail des déclarations des trois têtes de liste au premier tour, rapportées sans l’article, nous aborderons seulement la question  des conditions de déroulement de la campagne, si elle devait avoir effectivement lieu.

    Suivant le fil de l’article voici donc les réflexions des têtes de liste sur la question :

« Le leader de la liste « Une dynamique pour Auxonne […] réfléchit déjà à la future campagne : « On attend de voir ce qu’il va être possible de faire ou pas. Pourquoi pas un débat sur France 3 ? »

       La tête de liste d’ « Auxonne, ville d’avenir » déclare quant à elle : « La difficulté va résider à relancer une dynamique de campagne avec les règles liées aux conditions sanitaires »

  Pour finir, nous citerons la question posée par la tête de liste d’ « Auxonne, cœur de région » : « Expliquez-moi comment faire campagne sans réunion publique, sans rencontrer les gens ? »

   Pour reprendre la ritournelle à présent consacrée, il est en effet  probable que, le jour d’après,  rien ne sera plus comme avant !

   Et cela s’applique à la campagne du deuxième tour.

   Claudi, nostalgique, vous montre en image, ce que l’on est sûr de ne plus revoir !

   Image recyclée, tirée du précédent article :

CHARMOY-CITY : PREMIER APERÇU SUR UNE « TRÈS BELLE PREMIÈRE RÉUNION » - du 07 mars  2020

 

FLASH DERNIÈRE

     L’incontournable page facebook Auxonne-Infos Actus & Débats, toujours sous le masque de l’anonymat, nous livre ses impressions sur les masques distribués aux charmoysiens, suscitant de nombreux commentaires. Des masques qui feront fureur au bal masqué du deuxième tour.

   Dans le registre du vaudeville on connaissait Le tampon du Capiston. Aujourd’hui, le Théâtre de la Porte Saint-Martin  met à l’affiche le premier vaudeville  du déconfinement : Le tampon du Pakistan

Deuxième tour à Charmoy-City, ce que l'on ne reverra pas.jpg

Deuxième tour à Charmoy-City, ce que l'on ne reverra pas.jpg

C.S. Rédacteur de Chantecler,

Auxonne, le 26 mai 2020 (J+4178 après le vote négatif fondateur)

Publié dans Revue de presse

Partager cet article

Repost0
Publié par Claude Speranza, Auxonnais - dans Revue de presse
25 mai 2020 1 25 /05 /mai /2020 10:43

DEUXIÈME TOUR : « À LA REVOYURE » À DEUX, OU À TROIS, LE 28 JUIN ? - du 25 mai 2020 (J+4177 après le vote négatif fondateur)

    Nous avions publié hier un long article, dont l’objet essentiel était un commentaire d’une partie du discours prononcé par le Premier Ministre Édouard Philippe vendredi dernier à propos de la tenue (conditionnelle) d’un deuxième tour des municipales le 28 juin prochain.

DEUXIÈME TOUR : « À LA REVOYURE » AUTOUR DES URNES LE 28 JUIN ? - du 24 mai 2020

    À la fin de ce long article, nous  écrivions : « Claudi vous fait retrouver en image les trois champion(ne)s possibles d’un deuxième tour probable… »

    Aujourd’hui cette « possibilité », ou non, de « trois champion(ne)s est longuement abordée dans un article du Bien Public intitulé « AUXONNE Élections municipales Deuxième tour : vers une triangulaire ou un duel ? »

    Remettant à plus tard, l’éventualité d’une recension plus détaillée de l’article, nous retenons pour aujourd’hui cette possibilité d’un duel.

    Claudi vous livre en image les impressions d’Arlette et Gaston en masques découvrant, ce matin, l’affiche sur le trottoir du point presse-tabac de Charmoy-City…

 

 

Charmoy-City, nombre de listes en baisse au deuxième tour.jpg

Charmoy-City, nombre de listes en baisse au deuxième tour.jpg

C.S. Rédacteur de Chantecler,

Auxonne, le 25 mai 2020 (J+4177 après le vote négatif fondateur)

Publié dans Revue de presse

 

Partager cet article

Repost0
Publié par Claude Speranza, Auxonnais - dans Revue de presse
24 mai 2020 7 24 /05 /mai /2020 03:00

    

DEUXIÈME TOUR : « À LA REVOYURE » AUTOUR DES URNES LE 28 JUIN ? - du 24 mai 2020 (J+4176 après le vote négatif fondateur)

 

      Le Bien Public d’hier 23 mai titrait à la une  « 143 communes voteront le 28 juin ». En page 2 et 3, on pouvait lire encore ce titre « Dans un mois l’épilogue des élections municipales »

    Une absence  est à remarquer dans ces deux titres : celle  du conditionnel et du  point d’interrogation.

   L’édition de Libération des 23 et 24 mai, quant à elle, titrait plus prudemment en une : « Municipales : Un second tour le 28 juin, si tout va bien »

    Le Temps de Genève, jugeant sans doute qu’il n’y avait pas le feu au lac, titrait, pour sa part, récemment :

« Municipales françaises, saison 2 : opter pour le bon scénario

     La France doit-elle retourner aux urnes dès le 21 juin pour le second tour des municipales plutôt qu’en septembre ou en janvier ? Le Conseil scientifique n’y est « pas opposé ». Au risque de laisser le spectacle politique reprendre en otage un pays convalescent »

     Enfin, le discours prononcé par le Premier Ministre Édouard Philippe vendredi dernier, s’il annonce effectivement la présentation prochaine au Président de la république d’un décret appelant les électeurs aux urnes pour un vote de deuxième tour le 28 juin, n’omet pas, en fonction de la situation sanitaire, l’éventualité d’une décision d’un report ultérieur.

       Il insiste aussi sur les conditions nécessairement particulières du déroulement du vote du 28 juin ainsi que de la campagne afférente.

    À titre de réflexion, nous proposons à nos lecteurs/trices  une transcription écrite du long extrait que nous avons tiré, à leur intention, de la vidéo du discours en direct du 22 mai dernier disponible en ligne. Nous avons souligné en gras les mots ou les passages qui ont particulièrement retenu notre attention.

 https://www.facebook.com/watch/live/?v=265879674604400&ref=watch_permalink

  

« […] Après avoir pesé le pour et le contre, nous pensons que la vie démocratique, elle aussi, doit reprendre tous ses droits.

     C’est pourquoi le 27 mai nous présenterons, au Président de la République,

un décret qui appellera les électeurs à se rendre aux urnes pour le second tour des municipales le 28 juin prochain […]

     Ce ne sera pas un second tour comme avant, si j’ose dire. Avec les maires qui organisent le scrutin, avec les candidats et leurs équipes de campagne, nous avons la double responsabilité d’assurer, à la fois, la sécurité et la sincérité de ceux qui participent au processus électoral du scrutin.

     Comme nous l’avons fait pour le premier tour, le Ministre de l’Intérieur va engager, dès la semaine prochaine, la concertation avec les maires de France pour organiser en toute sécurité les opérations électorales proprement dites, en suivant précisément les recommandations du Conseil scientifique.

    Le Ministre de l’Intérieur va également poursuivre la concertation avec les organisations politiques pour adapter la campagne à la situation sanitaire. La sincérité du scrutin, donc le bon déroulement de la campagne, sont des conditions sine qua non au bon fonctionnement d’une démocratie.

    Si cette concertation fait apparaître qu’il est nécessaire de faire évoluer telle ou telle disposition réglementaire, nous pourrons le faire, je pense notamment à l’assouplissement des règles relatives aux procurations.

     Cohérence encore, comme toutes les décisions prises dans le cadre du déconfinement, celle de tenir le second tour le 28 juin est réversible. Nous aurons donc, comme le recommande d’ailleurs le Conseil scientifique, et comme toutes les forces politiques l’ont souligné, une clause de revoyure. Elle interviendra, sans doute, dans deux semaines.

      En effet, dans l’hypothèse où ce second tour ne pourrait avoir lieu, il faudrait garder le temps nécessaire à l’examen par le Parlement d’un cadre légal qui permettrait d’organiser un nouveau report des élections municipales.

     C’est la raison pour laquelle, et j’ai conscience d’entrer dans des considérations très juridiques, c’est la raison pour laquelle sera également présenté, en quelque sorte à titre conservatoire, le 27 mai au prochain conseil des ministres un projet de loi qui permettrait le report des municipales au plus tard jusqu’en janvier 2021, dans l’hypothèse  où  le Conseil scientifique nous dirait, dans deux semaines, que les conditions sanitaires ne seraient plus réunies pour le 28 juin.

     Voilà le choix que présente aujourd’hui le gouvernement. »

 

  Dans ce texte, le lecteur attentif aura sans doute remarqué cette « clause de revoyure [qui] interviendra, sans doute, dans deux semaines. » en raison du fait que «   comme toutes les décisions prises dans le cadre du déconfinement, celle de tenir le second tour le 28 juin est réversible. »

    Le sens du terme « revoyure » ressortissant au lexique politico-juridique,  que nous avouons avoir ignoré jusqu’à présent dans cet emploi, diffère quelque peu de celui qu’il a dans le traditionnel et populaire  « à la revoyure », ou « ai lè r’voillotte » comme on dit de par chez nous (Patois des Granges d’Auxonne, 2009 p. 74).

    « à la revoyure », ou « ai lè r’voillotte »  est en effet une manière de se dire au revoir dans l’attente certaine d’une nouvelle rencontre amicale.

    La « clause de revoyure », en revanche, vient tempérer la certitude d’une tenue effective du scrutin le 28 juin. Il faudra donc, sans doute, attendre encore une quinzaine pour y voir plus clair, et voir un peu de mouvement poindre dans la campagne.

    Petit retour en arrière vers la campagne du premier tour

CHARMOY-CITY : OUVERTURE OFFICIELLE DES JOUTES MUNICIPALES - du 2 mars  2020

   Claudi vous fait retrouver en image les trois champion(ne)s possibles d’un deuxième tour probable…

   Et s’étonne que la « crinoline » ait été un peu boudée. Le confinement aurait-t-il donc fait perdre à nos lecteurs/trices le goût de la fantaisie ?

COVID, CATOGAN ET CRINOLINE (2) - du 21 mai 2020

 

FLASH DERNIÈRE (24/05 à 09h20)

    Sous le texte « Élection du 28 juin 2020 : 2ème tour des municipales » la page facebook « Une dynamique pour Auxonne » vient d’afficher une liste-trombinoscope ne varietur par rapport à celle du premier tour.

     Premier coup de starter local pour la campagne du deuxième tour ?

    En quelque sorte, une revoyure avant la clause de revoyure !

   Et pendant ce temps, l’incontournable page facebook Auxonne-Infos Actus & Débats s’occupe à pomper l’eau…

 

 

 

28 juin, deuxième manche des joutes municipales à Charmoy-City  .jpg

28 juin, deuxième manche des joutes municipales à Charmoy-City .jpg

C.S. Rédacteur de Chantecler,

Auxonne, le 24 mai 2020 (J+4176 après le vote négatif fondateur)

Publié dans Figures libres

Partager cet article

Repost0
Publié par Claude Speranza, Auxonnais - dans Revue de presse
21 mai 2020 4 21 /05 /mai /2020 03:00

COVID, CATOGAN ET CRINOLINE (2) - du 21 mai 2020 (J+4173 après le vote négatif fondateur)

  Dans un premier article du 15 mai dernier, nous avions fait un rapprochement incongru entre ces 3 mots : « Covid », « catogan » et « crinoline ».

COVID, CATOGAN ET CRINOLINE (1) - du 15 mai 2020

  Pas si incongru que ça, à vrai dire, car les problèmes sanitaires peuvent avoir une influence certaine sur les tendances en matière de mode capillaire (catogan), comme notre premier article le démontre à sa manière.

   Restait à parler de leur influence sur la mode vestimentaire, et particulièrement sur la mode vestimentaire féminine ! D’où la crinoline, cette fabuleuse « robe à panier » immortalisée par l’Impératrice Eugénie de Montijo, épouse de Napoléon III !

   Les rumeurs persistantes autour de la tenue probable du deuxième tour des municipales avant la fin juin nous ont malheureusement amené, jusqu’à présent, à différer l’entrée en scène de la crinoline,

CHARMOY-CITY : VIVEMENT LE SECOND TOUR ET LA LISTE UNIQUE D’ « UNION COMMUNALE » ! - du 19 mai 2020

   Aujourd’hui, réparant enfin ce retard regrettable, nous opérons la synthèse en présentant à nos fidèles lectrices l’entrée en scène de la crinoline pour un deuxième tour sécure  et réussi !

   Claudi a pioché pour l’occasion dans le patrimoine imagier spinalien….

   Sans attraper pour autant une méningite cérébro-spinale. Le patrimoine imagier spinalien, ce n’est pas de l’imagerie médicale !

 

Deuxième tour en juin, la crinoline revient à la mode.jpg

Deuxième tour en juin, la crinoline revient à la mode.jpg

C.S. Rédacteur de Chantecler,

Auxonne, le 21 mai 2020 (J+4173 après le vote négatif fondateur)

Publié dans Figures libres

 

Partager cet article

Repost0
Publié par Claude Speranza, Auxonnais - dans Figures libres
19 mai 2020 2 19 /05 /mai /2020 08:48

CHARMOY-CITY : VIVEMENT LE SECOND TOUR ET LA LISTE UNIQUE D’ « UNION COMMUNALE » ! - du 19 mai 2020 (J+4171 après le vote négatif fondateur)

    Comme nous l’avons vu dans notre article d’hier, depuis plusieurs jours la rumeur d’un deuxième tour des municipales en juin ne fait que croître et embellir.

CHARMOY-CITY : BIENTÔT LE SECOND TOUR POUR UN « DÉCONFINEMENT DÉMOCRATIQUE » ? - du 18 mai 2020

    Cette perspective n’a pas eu pour autant d’incidence sur le ronron des pages facebook des groupes locaux possiblement impliqués dans l’affaire, ni d’ailleurs dans les annonces de presse des autorités municipales locales en place, comme c’est, en revanche, le cas à Dijon.

    Le projet de liste  unique d’union communale,  que nous avions évoqué dans notre article du 15 avril dernier, avancerait-il à bas bruit ?

CHARMOY-CITY : VERS UNE LISTE UNIQUE  D’ « UNION COMMUNALE » POUR LE « JOUR D’APRÈS »- du 15 avril 2020

    Pour l’heure, l’électorat reste dans l’expectative…

     Et il n’est pas le seul.

    Oui, nous savons, les Carolines attendent toujours leur crinoline

COVID, CATOGAN ET CRINOLINE (1) - du 15 mai 2020

    Patience, l’arrivée des crinolines, comme celle des masques est imminente pour le grand bal du second tour de la fin juin.

   D’autres attentes légitimes, bien que plus discrètes, pourraient d’ailleurs se faire jour…

   Claudi nous l’a murmuré en décidant de recycler l’image de son dernier article écrit avant le grand discours de guerre du 16 mars

CHARMOY-CITY : PÊCHE ÉLECTORALE, JEFF TUCHE A FAIT UNE TOUCHE - du 16 mars  2020

 

FLASH DERNIÈRE (14h30)

 

   L’incontournable page facebook Auxonne-Infos Actus & Débats a lâché aujourd’hui Bambi le faon et les jolies photos de Côte-d’Or pour aborder finalement la question du deuxième tour !

     Dans les commentaires qu’a suscité son intervention, nous avons retenu celui-ci qui ne manque pas, sur certains points, de pertinence :

   « Les maires élus lors du premier tour piaffent d'impatience de pouvoir prendre place et lancer les appels d'offres indispensables à une reprise économique. En ce qui concerne les autres, la situation n'est pas plus enviable. Les maires sur le départ ne font pas preuve d'un élan de dynamisme énorme et les têtes de liste n'ont pas fait pendant ces 2 mois preuve d'une présence importante. Alors pour un deuxième tour en juin, si on enlève le coté sanitaire qui peut accentuer encore l’abstention, ce sera naturellement un deuxième tour sans véritable campagne est donc pour ma part faussé. Les résultats du premier tour dans notre commune ont surpris et il est fort probable que ce temps de réflexion imposé, fasse évoluer les consciences. Donc pour ma part et si cela est possible institutionnellement , on met en place les maires élus au premier tour et on reporte au mois de septembre pour les autres. »

Charmoy-City,en panne, le carillon du second tour pourrait repartir.jpg

Charmoy-City,en panne, le carillon du second tour pourrait repartir.jpg

C.S. Rédacteur de Chantecler,

Auxonne, le 19 mai 2020 (J+4171 après le vote négatif fondateur)

Publié dans Figures libres

Partager cet article

Repost0
Publié par Claude Speranza, Auxonnais - dans Figures libres
18 mai 2020 1 18 /05 /mai /2020 03:00

CHARMOY-CITY : BIENTÔT LE SECOND TOUR POUR UN « DÉCONFINEMENT DÉMOCRATIQUE » ? - du 18 mai 2020 (J+4170 après le vote négatif fondateur)

 

   Nos Carolines, attendant leur crinoline, vont être encore une fois déçues de ne pas trouver la suite d’un précédent article

COVID, CATOGAN ET CRINOLINE (1) - du 15 mai 2020

   Mille excuses ! La récente actualité nous amène encore une fois à en différer la publication.

     Soyons philosophes ! Pour les crinolines, tout comme pour les masques, les circonstances nous enseignent qu’il faut parfois  faire preuve d’un peu de patience.

    Pour l’heure, dans la presse et les médias, il serait plutôt question d’impatience. À preuve, s’il semble que la pression COVID commence à baisser, une rumeur ne cesse, en revanche, d’enfler dans la presse : la tenue possible d’un deuxième tour des municipales le 21 ou le 28 juin.

      Ainsi, dans une tribune parue ce dimanche dans le JDD, 36 élus, déjà maires ou simples conseillers municipaux appellent à « organiser le deuxième tour des élections municipales dès le mois de juin ». l’argument des signataires : « Ne transformons pas le confinement sanitaire en un confinement démocratique qui serait néfaste à l'avenir de la France ». Signataires au nombre desquels figurent notamment : la maire de Paris Anne Hidalgo, Christian Estrosi et Nicolas Florian maires de Nice et de Bordeaux »

     Sans donner de précisions quant à la date, nous avions très récemment rappelé la question de ce deuxième tour passé au second plan, et resté jusque-là en attente.

CHARMOY-CITY : INF’AUXONNE HORS-SÉRIE PAR TEMPS DE COVID- du 16 mai 2020

    Dans l’article du Bien Public du 15 mai dernier donnant la parole à notre maire sortant et intitulé : « AUXONNE Coronavirus Masques, écoles, marché…le maire fait le point », la perspective d’un deuxième tour proche n’était en revanche pas du tout abordée. Et pourtant, tout comme la désinfection de classes avec « parquets cirés », l’organisation éventuelle d’un deuxième tour d’ici la fin juin, en période d’urgence sanitaire, ne devrait pas, a priori,  se révéler une mince affaire…

    Et pourtant, certains frémissements dans la presse, comme nous l’avons vu plus haut, sont un symptôme évocateur et les prodromes crédibles  d’une tenue en juin, dès lors, de moins en moins exclue.

     Une chose est certaine dès à présent : s’il devait se tenir, ce deuxième tour en période de « distanciation sociale » et d’état d’urgence sanitaire ne bénéficierait pas des meilleures conditions pour une large participation des électeurs aux débats et au scrutin.

     Claudi, inspiré par le slogan évoqué plus haut (« Ne transformons pas le confinement sanitaire en un confinement démocratique qui serait néfaste à l'avenir de la France »), donne sa vision originale du déconfinement démocratique…

 

FLASH DERNIÈRE

   Pour l’heure (18/05/30 07h30), la question du second tour n’est toujours pas évoquée sur les pages facebook des 3 listes en lice pour le premier tour, ni d’ailleurs .sur l’incontournable page facebook Auxonne-Infos Actus & Débats qui s’attendrit bucoliquement sur Bambi le faon !

 

Dans un article intitulé « EN DIRECT Déconfinement (Jour 8) : les informations en Côte-d'Or »,  du Bien Public de ce matin, on peut cependant lire :

 

« Le maire de Dijon François Rebsamen (PS) a demandé dimanche l'organisation du second tour des élections municipales dès le mois de juin »

Deuxième tour imprévisible à Charmoy-city et ailleurs.jpg

Deuxième tour imprévisible à Charmoy-city et ailleurs.jpg

C.S. Rédacteur de Chantecler,

Auxonne, le 18 mai 2020 (J+4170 après le vote négatif fondateur)

Publié dans Revue de presse

Partager cet article

Repost0
Publié par Claude Speranza, Auxonnais - dans Revue de presse
16 mai 2020 6 16 /05 /mai /2020 08:38

CHARMOY-CITY : INF’AUXONNE HORS-SÉRIE PAR TEMPS DE COVID- du 16 mai 2020 (J+4168 après le vote négatif fondateur)

    

     Les Carolines vont être déçues qui, après le catogan et autres queues poudrées, attendaient la crinoline

COVID, CATOGAN ET CRINOLINE (1) - du 15 mai 2020

      Elles devront attendre un peu. En voilà la raison.

      On a sonné chez nous jeudi matin.

      Le temps de traverser la cour et d’ouvrir la porte sur la rue Carnot, j’ai découvert un sympathique facteur qui m’a remis en main un petit colis de masques en tissu envoyés du Bas-Rhin par une amie de mon épouse.

     Le facteur tenait aussi dans la main une brochure sur papier glacé, 8 pages A4 aux armes de la « ville d’Auxonne », réalisée sur le patron du désormais classique Inf’Auxonne, mais qui ne portait cependant pas le titre Inf’Auxonne n° 68 que l’on aurait pu attendre.

    Cet exemplaire que me tendait le facteur, rompait en effet avec le découpage habituel (Édito, Vie de la commune, Cadre de vie, Association, Tribune libre, Zoom…) et, dépourvu de toute photo, il portait ce simple titre de circonstance « Document d’information spécial Covid-19 » ainsi que la date Mai 2020. 

    Nos lecteurs habituels connaissent le soin que nous mettons depuis de nombreuses années à accueillir dans nos colonnes une petite recension à l’occasion de chaque nouvelle parution du magazine.

  

     Pour notre nouveau lectorat, qui nous semble nombreux bien qu’un peu mollissant à présent, limitons-nous à rappeler la dernière 

CHARMOY-CITY : INF’AUXONNE n° 67 EST ARRIVÉ (1) - du 09 Janvier 2020

     Et aussi l’avant-dernière, très étoffée, relative à Inf’Auxonne n° 66 et qui donna matière à une série de trois articles. On pourra retrouver les deux premiers en lien avec le troisième ci-dessous.

CHARMOY-CITY : « BIEN BRAIRE ET LAISSER FAIRE » (3) - du 05 NOVEMBRE  2019

     Ajoutons à cela une approche graphique originale. En l’espèce, l’illustration de couverture imaginée par Claudi pour ce numéro 67

CHARMOY-CITY : L’ART D’ÊTRE GRAND-PÈRE, TOUT UN PROGRAMME ! - du 20 NOVEMBRE  2019

    Et une autre déjà pour le numéro 66 !

CHARMOY-CITY : EN ATTENDANT LA CHUTE DES FEUILLES - du 11 OCTOBRE  2019

   

    Il est vrai que depuis, la crise sanitaire, dont il est inutile de souligner la réalité, est venue bouleverser les prévisions d’avant mars et figer jusqu’à nouvel ordre le staff municipal en place…

    De là, ce « Document d’information spécial Covid-19 » qui vient de tomber dans nos boîtes aux lettres, catalogue de mesures prises en raison de la situation, qu’il ne nous appartient pas de commenter.

     Du moins, pas sur le mode adopté hier par l’incontournable page facebook Auxonne-Infos Actus & Débats !!! Et que nous qualifierons de mascarade à propos de masques en rade !

    Revenons-en, plus sérieusement, à notre rapide recension du « Document d’information spécial Covid-19 »  

     Un petit texte introductif, en deuxième de couverture précise prudemment : « Ce document permet de garder un lien avec les plus éloignés du numérique, mais peut être déjà dépassé par de nouvelles informations, ou le devenir dès le 2 juin. Merci de votre compréhension. »

   C’est en effet le 2 juin, selon le plan prévu par le gouvernement, que prendra fin la 1ère phase du plan de déconfinement et, qu’à cette occasion, des changements interviendront sans doute.

    La grande absente de cette feuille d’information reste toutefois la suite….

    Quelle suite ?? La suite encore non définie, que connaîtront les élections municipales brusquement interrompues en mars. Il est probable cependant que la question ne soit pas actuellement le souci majeur de nos concitoyen(ne)s.

   Équipe en place, jouant, par la force des choses, la prolongation, équipes candidates condamnées à une mi-temps dont on ne voit pas le bout et, meublant assez généralement, par le force des choses, leurs pages facebook de campagne, de repost prophylactico-sanitaires.

      Force est de reconnaître, que la situation de nos leaders locaux est objectivement inconfortable, et nous compatissons sincèrement.

   Pour le coup, voilà des projets contrariés !

   Pour nos leaders, comme d’ailleurs pour tout un chacun. La peste soit de ce contrariovirus !

   On en viendrait presque à regretter le numéro collector Inf’Auxonne n° 25 témoignage d’un début de règne faste.  Retrouvez ce chef-d’œuvre de rhétorique d’un temps d’avant définitivement disparu.      

    Du temps qu’Inf’Auxonne, c’était quequ’chose, et que contre l’installation d’un hypermarché Leclerc, notre maire et ses adjoint(e)s n’adoptaient surtout pas les gestes barrière !

Les plus curieux, pourront relire encore l’un de nos anciens articles en hommage à cette belle pièce.

     Sur fond de situation actuelle, tout ce blablabla, tout ce falbala, tous ces faux débats, c’est devenu terriblement kitsch !

LE NUMÉRO DU SIÈCLE- du 24 FÉVRIER 2015

    Claudi a recyclé opportunément une vieille illustration de novembre dernier.

CHARMOY-CITY : L’ART D’ÊTRE GRAND-PÈRE, TOUT UN PROGRAMME ! - du 20 NOVEMBRE  2019

Charmoy-City conserve, pour l'instant, son revitalologue.jpg

Charmoy-City conserve, pour l'instant, son revitalologue.jpg

C.S. Rédacteur de Chantecler,

Auxonne, le 16 mai 2020 (J+4168 après le vote négatif fondateur)

Publié dans Revue de presse

 

Partager cet article

Repost0
Publié par Claude Speranza, Auxonnais - dans Revue de presse
15 mai 2020 5 15 /05 /mai /2020 03:00

COVID, CATOGAN ET CRINOLINE (1) - du 15 mai 2020 (J+4167 après le vote négatif fondateur)

    Si vous avez cru lire « Covid, Dafalgan et Chloroquine », ne vous inquiétez surtout pas !

    Il ne s’agit pas en l’espèce d’une confusion mentale liée à l’infection redoutée, mais sans doute d’un genre de lapsus que vous aurez commis en lisant, sous l’effet de l’atmosphère du moment, et qui vous aura fait prendre machinalement certains mots pour d’autres…

    Quant à nous, c’est fort consciemment, mais non sans quelque malice, que nous avons écrit ce titre : « Covid, Catogan et Crinoline ».

     Drôle de titre me direz-vous et pour reprendre le mot célèbre d’Isidore Ducasse-Lautréamont dans Les chants de Maldoror, « beau […] comme la rencontre fortuite sur une table de dissection d’une machine à coudre et d’un parapluie ».

    À présent, basta de ces finasseries pédantesques ! Le lecteur veut comprendre, et c’est son droit ! Bas les masques ! Que viennent faire un catogan et une crinoline en compagnie de Covid ?!

    Vous verrez, au bout du compte, que cette compagnie n’a rien de plus naturel.

     Occupons-nous aujourd’hui du catogan, pour la crinoline, ma belle Caroline, nous verrons plus tard.

    Voici toute l’histoire.

    Le lendemain du premier jour du déconfinement, ayant croisé Monsieur l’Adjoint de bon matin et  acheté mon pain, je prenais le chemin du retour.

     Je venais de tourner au coin du fleuriste pour remonter vers la Place d’Armes, quand j’aperçus, masqué derrière sa vitrine, mon Figaro dans sa nouvelle clinique capillaire.

  Une sensation déprimante de distanciation obligatoire me saisit à l’instant. Par bonheur, ma tignasse en retard d’une coupe ne se dressa pas sur ma tête, mais je compris quand même, qu’en raison des circonstances, elle pourrait bien avoir devant elle de grandes espérances de croissance, ma tignasse !

   Voici donc à quoi je pensais en passant devant La Pensée qui venait juste de rouvrir. Tout songeur, et pas vraiment l’âme en paix, j’ai quitté alors la rue de la Paix pour déboucher sur la Place d’Armes…karchérisée de frais, mais déserte…

  Machinalement, cherchant quelque part un visage humain, j’ai levé les yeux vers la statue de Bonaparte, impassible au-dessus de la mêlée (si l’on peut dire), et attendant toujours ses masques.

CHARMOY-CITY : UN MASQUE POUR BONAPARTE  - du 24 mars 2020

   Alors, tout naturellement, j’ai remarqué sa chevelure de bronze jamais décoiffée, attachée par derrière en catogan. Et l’idée m’est venue soudain qu’il se pourrait que le jeune lieutenant en second fasse, en ces temps, quelques vieux émules... avec sa coupe « mulet ». 

     Bonaparte devenu 1er Consul après le coup d’état du 18 Brumaire (décembre 1799) abandonna définitivement cheveux longs et catogan pour une coupe courte à la Titus, ce qui lui valut, dit-on, le surnom de « Petit tondu ».

     Sachant qu’il pourrait bien se trouver quelque lecteur grincheux pour trouver un cheveu dans la soupe et déplorer la vanité de nos propos « capillaires », nous apportons à l’appui quelques documents historiques à propos de catogans et de queues « à la prussienne », et bien entendu, en lien avec Napoléon Bonaparte et ses glorieux compagnons d’armes.

Retour chez le merlan après déconfinement.jpg

Retour chez le merlan après déconfinement.jpg

C.S. Rédacteur de Chantecler,

Auxonne, le 15 mai 2020 (J+4167 après le vote négatif fondateur)

Publié dans Figures libres

 

Partager cet article

Repost0
Publié par Claude Speranza, Auxonnais - dans Figures libres