Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : chantecler-auxonne.com
  • chantecler-auxonne.com
  • : "Je chante clair afin qu'il fasse clair" Edmond Rostand
  • Contact

Profil

  • Claude Speranza, Auxonnais
  • Auxonne, environnement, actualité,  hypermarché, grande distribution, société
  • Auxonne, environnement, actualité, hypermarché, grande distribution, société

Recherche

22 avril 2017 6 22 /04 /avril /2017 08:42

CHARMOY-CITY : UNE OASIS DANS LES DÉSERTS MÉDICAUX - du 22 avril 2017 (J+3048 après le vote négatif fondateur)

La question des « déserts médicaux » est devenue récurrente dans nos provinces. À Charmoy-City, pourtant, il semblerait que l’on ait des raisons d’espérer.

Le bruit court en effet qu’un spécialiste armé de pied en cap pour la lutte contre la maladie de langueur qui frappe les centres-bourgs serait déjà dans nos murs.

Formé dans la spécialité « revitalologie » à la Faculté de Vesoul, le Docteur Raoul est, par ailleurs titulaire d’un label prestigieux,

CHARMOY-CITY : UN LABEL À NE PAS OUBLIER - du 25 mars 2017

D’aucuns murmurent que le Docteur Raoul devrait bientôt poser sa plaque…au 22 rue Thiers, dit-on …

Les curieux qui souhaiteraient mieux connaître la Faculté de Vesoul pourront lire aussi :

LE POIDS DES MOTS (8) - du 12 NOVEMBRE 2015

Charmoy-City, une oasis dans les déserts médicaux

Charmoy-City, une oasis dans les déserts médicaux

C.S. Rédacteur de Chantecler,

Auxonne, le 22 avril 2017 (J+3048 après le vote négatif fondateur)

Publié dans Revue de presse

Repost 0
Publié par Claude Speranza, Auxonnais - dans Figures libres
20 avril 2017 4 20 /04 /avril /2017 09:01

CHARMOY-CITY : QUAND LES CANADIENNES ONT DE LA MÉMOIRE - du 20 avril 2017 (J+3046 après le vote négatif fondateur)

Le froid qui revient, joint à la sécheresse persistante, voilà bien deux raisons d’inquiéter tous ceux qui de près ou de loin se préoccupent de la terre et des fruits qu’elle nous dispense. Il est vrai que la tradition, par la voix des vieux dictons nous rappelle : « En avril, ne te découvre pas d’un fil ».

Par ces temps d’élection, d’aucuns nous prêchent même : « En avril, ne te découvre pas d’un fillon ». Mais trêve de plaisanterie, revenons aux choses sérieuses !!

Le Bien Public de ce matin titre : « AUXONNE INTERCOMMUNALITÉ Quand le 1er vice-président rejette le budget ».

L’article en pleine page expose le litige en confrontant deux encarts : « POUR » dans lequel Marie-Claire Vallet, présidente de l’intercommunalité expose ses raisons et « CONTRE » dans lequel Raoul Langlois, 1er vice-président et maire d’Auxonne défend les siennes.

N’étant pas versé en comptabilité nous ne discuterons pas des raisons avancées.

Toutefois, faisant librement référence à cette délicieuse historiette d’Alphonse Daudet intitulée « La mule du Pape » nous rappellerons simplement le climat général, déjà très froid qui présidait lors des élections à la présidence et aux postes de vice-présidents en janvier dernier et que nous avions longuement évoqué.

SCRUTIN GLACIAL À DAWSON-CITY ? - du 16 janvier 2017

DEUX CANADIENNES POUR LE PRIX D’UNE À CHARMOY-CITY - du 19 janvier 2017

On pourrait donc bien imaginer que le climat glacial d’alors éclaire de sa lumière froide la psychologie de la présente affaire

Moralité, les « canadiennes », tout comme « La mule du Pape » ne semblent pas avoir la mémoire courte. En attendant… Brrr !! C’est toujours pas la chaleur !

Charmoy-City, quand les canadiennes ont de la mémoire

Charmoy-City, quand les canadiennes ont de la mémoire

C.S. Rédacteur de Chantecler,

Auxonne, le 20 avril 2017 (J+3046 après le vote négatif fondateur)

Publié dans Revue de presse

Repost 0
Publié par Claude Speranza, Auxonnais - dans Revue de presse
18 avril 2017 2 18 /04 /avril /2017 08:08

CHARMOY-CITY : UNE COQUILLE DE TAILLE POUR LE GRAND SAINT-JACQUES - du 18 avril 2017 (J+3044 après le vote négatif fondateur)

Le Bien Public titrait hier, sur le mode interrogatif : « AUXONNE JUSTICE Le Grand St-Jacques bientôt reconverti ? ».

Dans un précédent article de notre blog, au titre prémonitoire, nous avions déjà mentionné succinctement, et cum grano salis, une décision de préemption prise par notre premier édile sur cet immeuble du Grand Saint-Jacques situé au 2 rue Thiers.

UNE COqUILLE AU GRAND SAINT-JACQUES ? - du 18 mars 2017

Depuis, nous avons pris connaissance en détail de la décision (décision n° 7-2017 du 2 février 2017) qui n’avait pas été affichée sur le panneau officiel. Elle figure en effet dans le compte-rendu sommaire de la séance du Conseil municipal du 16 mars dernier, en pages 3 et 4.

Chacun pourra donc prendre connaissance de cette décision, dont l’article d’hier cité plus haut précise qu’ « une ordonnance de référé suspend […] l’exécution », et ce, si l’on s’en réfère toujours à l’article, en raison de certaines insuffisances relevées par le tribunal administratif saisi par l’acheteur. Pour la suite de l’affaire, l’article conclut « le verdict sur le fond sera rendu en mai ou en juin ».

Voici donc un louable projet de reconversion en « gîtes et chambre d’hôtes » retardé par un nouvel oukase de préemption charmoysien.

CHARMOY : QUI BLOQUE ET QUI DÉBLOQUE ? - du 29 Septembre 2016

Dommage ! Car l’article précise plus haut : « La ville-centre manque d’offres en matière de tourisme […]. Un fillon [sic] que compte bien exploiter l’entrepreneur »

Souhaitons donc bonne chance à celui-ci. À l’entrepreneur, bien entendu ! Une coquille aussi opportune est de bon augure pour la suite…car elle devrait ravir non seulement le parrain, mais encore la marraine du fillon en question !

UN PARRAIN ET UNE MARRAINE À CHARMOY-CITY - du 02 mars 2017

Au fait, cher lecteur de passage, si par hasard tu cherches une chambre, une bonne adresse !

PRÉEMPTEZ DÈS MAINTENANT VOTRE CHAMBRE À L’HÔTEL DU CHARMOY ! - du 12 décembre 2016

Pour vous changer un peu de la grande enseigne préférée de notre premier édile, Claudi a fait ressurgir pour vous la vieille enseigne peinte du Grand Saint-Jacques ! Je me rappelle l’avoir encore vue au début des années 50.

Alors bambin, j’accompagnais mon grand-père pour « aller au lait chez Couvert ». Au retour, nous repassions le pont encore tout rafistolé de la guerre et mon grand-père qui, de lait ne buvait guère, s’arrêtait boire son canon ou sa chopine… Au Grand Saint-Jacques. Et moi, j’avais droit à ma grenadine !

Le Grand St Jacques, une vénérable enseigne qui mérite un label

Le Grand St Jacques, une vénérable enseigne qui mérite un label

C.S. Rédacteur de Chantecler,

Auxonne, le 18 avril 2017 (J+3044 après le vote négatif fondateur)

Publié dans Revue de presse

Repost 0
Publié par Claude Speranza, Auxonnais - dans Revue de presse
16 avril 2017 7 16 /04 /avril /2017 09:55

CHARMOY-CITY : DES ŒUFS ET DES OIGNONS - du 16 avril 2017 (J+3042 après le vote négatif fondateur)

Le Bien Public de ce matin titrait « Les producteurs d’oignons manifestent leur désarroi ». Le chapeau de l’article précisait : « Les producteurs d’oignons et maraîchers manifestaient hier autour d’Auxonne. On les a vus avec leurs drapeaux dans les différents supermarchés et hypermarchés du secteur […] »

Décidément, comme nous l’avions déjà vu, l’oignon reste encore et toujours d’actualité !

CHARMOY-CITY : LES VIEUX MARCHÉS, C’EST DU PASSÉ, MAIS L’OIGNON FAIT ENCORE PLEURER - du 26 janvier 2017

Aujourd’hui Claudi a surpris Arlette et Gaston en grande discussion à propos de bulbes au Charmoy !

Des oeufs et des bulbes au Charmoy

Des oeufs et des bulbes au Charmoy

C.S. Rédacteur de Chantecler,

Auxonne, le 16 avril 2017 (J+3042 après le vote négatif fondateur)

Publié dans Revue de presse

Repost 0
Publié par Claude Speranza, Auxonnais - dans Revue de presse
15 avril 2017 6 15 /04 /avril /2017 07:56
Repost 0
Publié par Claude Speranza, Auxonnais - dans Album
13 avril 2017 4 13 /04 /avril /2017 07:13

CHARMOY-CITY : LE N° 56, UN BOUQUET, DES LAURIERS ET DES LABELS ! (3) - du 13 avril 2017 (J+3039 après le vote négatif fondateur)

Notre précédent épisode vous avait narré l’aventure de notre « Chargée de mission revitalisation » devenue semble-t-il « préposée à la chasse aux œufs de Pâques du jour des Rameaux ».

CHARMOY-CITY : LE N° 56, UN BOUQUET, DES LAURIERS ET DES LABELS ! (2) - du 07 avril 2017

Notre épisode d’aujourd’hui sera consacré aux sept labels de la réussite. Rappelons, en bref, le cadre de l’action. Comme on peut le lire en page 3 d’inf’Auxonne N° 56 : « Face à la concurrence de la grande distribution et de la vente sur internet », la CCI de la Côte d’Or incite les commerces de proximité à valoriser leur qualité d’accueil et de conseil en honorant leurs efforts par le label « Préférence commerce ». Dans notre bonne ville « 7 commerçants auxonnais se sont lancés dans l’aventure et ont eu l’honneur d’être labellisés ».

Voilà, simplement exposés, les faits. Nous renouvelons nos félicitations à ces sympathiques commerçants que nous connaissons bien pour la plupart.

Nous nous interrogeons maintenant sur l’attention particulière que la municipalité porte à ces 7 lauréats, attention qui s’est manifestée récemment tant dans la presse locale, payante ou gratuite, que sur les sites numériques de la ville.

SEPT LABELS (PLUS UN) POUR « LA BELLE ENDORMIE » - du 20 mars 2017

Le Bien Public du 17 mars dernier, dans son article « AUXONNE COMMERCE Sept enseignes ont reçu le label « Préférence commerce », précisait à propos du label : « Porté par la CCI, le label « Préférence commerce » est largement financé par le Conseil départemental ».

On comprend donc bien que les représentants de la CCI et du conseil départemental soient présents, aux côtés des labellisés, sur la photo du Bien Public illustrant l’article.

Mais l’on remarque aussi sur cette photo, que deux de nos élus municipaux se sont joints au tableau. À quel titre ? Sans doute au titre de défenseurs du petit commerce ayant opiniâtrement travaillé ces dernières années à l’implantation d’un hypermarché en périphérie ?

Autre hypothèse, le label pourrait être pour eux, après la lutte pour Leclerc, l’occasion rêvée, la belle aubaine médiatique tombée du ciel pour rentrer en grâce auprès du petit commerce ? Voire de fréquenter plus assidument ses échoppes…

La photo d’inf’Auxonne N° 56 est, reconnaissons-le, plus décente, qui ne représente, elle, que les seuls labellisés. Mais le naturel revenant au galop, le lecteur a tout de même droit à un petit encart de l’ « Adjointe à l’urbanisme et au développement économique à la mairie d’Auxonne » : texte et photo à l’appui.

Claudi, qui déborde d’imagination naïve, me souffle en me faisant du coude : « Tu n’imaginerais pas les Sept nains privés de leur gentille Blanche-Neige ! Alors pourquoi priver nos sept labellisés de l’appui de leur adjointe dévouée. Blanche-Neige choie ses sept nains à elle et l’ « Adjointe à l’urbanisme et au développement économique à la mairie d’Auxonne » choie « ses » sept petits commerçants ! Quoi de plus naturel ! »

http://www.dailymotion.com/video/x25v4f3

Mais laissons la parole à notre adjointe vantant « ses » sept petits commerçants (remarque en passant : parmi eux il en est un qui est visiblement plus gros et qui dépasse largement la gamme !)

« Bien que plusieurs commerces aient fermé leur porte ces derniers temps, d’autres cherchent des solutions pour faire vivre leur Ville. Parmi eux, 7 commerçants auxonnais ont reçu le label « Préférence commerce » ». Ainsi commence le texte de l’adjointe comme en écho à la « tribune libre » du groupe « Auxonne-Passionnément » qui déclare quant à lui : « ... partant du principe « aide-toi, le ciel t’aidera », le nouveau bureau de l’Union Commerciale, présidé par Madame Fabienne Moreau, a décidé de réagir en participant au label Préférence Commerce ».

Vraiment ces petits commerçants ils ont du mérite de lutter ainsi « face à la concurrence de la grande distribution ». Tous ne ferment pas comme le prétendent certains grincheux, et parmi eux, les winners de la belle embellie « cherchent [même] des solutions pour faire vivre leur Ville » qui depuis l’ouverture de l’hyper est censée ouvrir un œil et n’être plus « la Belle endormie » !

Vraiment, ils sont méritants les lauréats du label et à la mairie « partant du principe « aide-toi, le ciel t’aidera » », on n’omet pas de le faire savoir urbi et orbi, même si, par ailleurs, on fête Pâques le jour des Rameaux ! Aggiornamento !

Et puis, ce label, c’est la belle aubaine médiatique tombée du ciel pour nos « Passionnés » de Leclerc ! Après le minibus pour Leclerc, voilà maintenant, sur le site officiel de la municipalité, des encarts publicitaires pour les heureux récipiendaires ! Préférence oblige !

LE TAXI DE CHARMOY-CITY, UN TAXI QUI RAOULE POUR LECLERC - du 09 JUIN 2016

Il fut un temps où l’Union commerciale réagissait en perturbant les réunions du conseil municipal dont le patron lui concoctait en catimini un petit cadeau au Charmoy.

UNE MINUTE 38 DE BONHEUR ( 3ème épisode) - du 31 OCTOBRE 2014

Les temps ont changé, le calme règne aux réunions du conseil municipal, si peu passionnantes, que le public désespérément rare s’y compte aisément sur les doigts d’une main. Le label participation démocratique des administrés, ce n’est visiblement pas encore pour demain !

L’Union Commerciale renouvelée n’investit plus les séances, elle « a décidé de réagir en participant au label Préférence Commerce » c’est beaucoup plus convenable et surtout plus confortable pour nos chers édiles et puis, c’est la belle aubaine médiatique tombée du ciel pour nos « Passionnés » de Leclerc !

La revitalisation cacaotée est en marche ! On verra qui sera chocolat !

Charmoy-city, les 7 labels tombé du ciel

Charmoy-city, les 7 labels tombé du ciel

C.S. Rédacteur de Chantecler,

Auxonne, le 13 avril 2017 (J+3039 après le vote négatif fondateur)

Publié dans Revue de presse

Repost 0
Publié par Claude Speranza, Auxonnais - dans Revue de presse
11 avril 2017 2 11 /04 /avril /2017 08:31

CHARMOY-CITY : AU SECOURS DE FANFAN - du 11 avril 2017 (J+3037 après le vote négatif fondateur)

Non, nous ne vous parlerons pas ici de certain « Comité » enfariné ou cacaoté volant au secours de François, mais bien d’une vitrine alléchante mettant en vente une œuvre passionnante, bien qu’encore trop méconnue !

Nous avons nommé « Au secours de Fanfan », ouvrage majeur de l’écrivain Robert Daniel Syriex, polygraphe naguère bien en cour dans nos contrées (notre premier édile ne jurait que par lui) mais qui depuis quelques mois, hélas, a quitté notre cité.

« Un seul être nous manque et tout est dépeuplé » ! Il nous a quitté le cher trésor qu’a tant cabotiné ! Ne nous restent à présent que les trésors cacaotés pour nous consoler !

CHARMOY-CITY : CHAPEAU, LES PETITS CHASSEURS ! - du 10 avril 2017

Non ! Ne pleure pas Jeannette ! L’artiste est parti, certes, mais son œuvre subsiste. Que dis-je, aujourd’hui, elle ressuscite ! Les sondages vont s’envoler au Panthéon littéraire !

Hâtez-vous donc d’acquérir un des quatre exemplaires encore disponibles de son dernier ouvrage, qu’une commerçante charmante autant qu’avisée vient de remettre en lumière à la disposition du public dans une vitrine agencée avec goût (voir notre illustration). On se demande où elle va dénicher de tels trésors !

En succombant à la tentation, vous enrichirez votre bibliothèque, ainsi que vos soirées, tout en donnant un petit coup de pouce à la revitalisation du centre-bourg.

N’hésitez donc pas à pousser la porte et osez cet achat qui ne vous décevra pas et qui, à n’en pas douter, hante déjà les bibliothèques du Who’s Who charmoysien !

Vous rejoindrez ainsi sans tarder, pour un modique billet, le club envié et très fermé des happy-few de notre élite charmoysienne !

Attention ! Le nombre d’exemplaires disponibles est limité ! Rappelez-vous quatre exemplaires, comme autant de mousquetaires de la Rosière !

Dernière minute : À propos de « billeys », la presse locale annonce aujourd’hui l’invitation de Swagg Man au bal d’Hacquin !

Charmoy-City, une belle vitrine au secours de Fanfan

Charmoy-City, une belle vitrine au secours de Fanfan

C.S. Rédacteur de Chantecler,

Auxonne, le 11 avril 2017 (J+3037 après le vote négatif fondateur)

Publié dans Figures libres

Repost 0
Publié par Claude Speranza, Auxonnais - dans Figures libres
10 avril 2017 1 10 /04 /avril /2017 09:24

CHARMOY-CITY : CHAPEAU, LES PETITS CHASSEURS ! - du 10 avril 2017 (J+3036 après le vote négatif fondateur)

Du nouveau enfin dans la quête désespérée du Chapeau que menaient Bécanine et Vittoriu depuis l’été dernier.

« QUAND ON NE CHERCHE PAS LE CHAPEAU, ON LIT LES JOURNAUX » - du 05 Septembre 2016

Notre album d’hier, le premier à relater la chasse cacaotée et revitalisante, annonçait déjà à cors et à cris cette surprenante nouvelle :

Le Lion du jardin

A fait ce matin

Un bel œuf tout brun

Pour les petits lapins !

ALBUM DU CHOCOLAT CHARMOY

Un bel œuf tout brun et de fort belle taille ! Plus précieux et plus rare qu’un œuf de dinosaure ! Ce matin les deux petits lapins malins, heureux découvreurs de la ponte léonine, n’en ont pas cru leurs yeux.

C’est, en effet, un spectacle inouï qui s’offrait à ces yeux rieurs et juvéniles. Un spectacle dépassant tous les fastes festifs de Charmoy-city : le bel œuf tout brun et de fort belle taille a éclos, découvrant le fabuleux Chapeau.

« Le Lion avait pondu, l’Aigle était revenu ! »

Non, ce n’est pas de Victor Hugo !

Charmoy-city l'oeuf miraculeux

Charmoy-city l'oeuf miraculeux

C.S. Rédacteur de Chantecler,

Auxonne, le 10 avril 2017 (J+3036 après le vote négatif fondateur)

Publié dans Flash info

Repost 0
Publié par Claude Speranza, Auxonnais - dans Flash-info
9 avril 2017 7 09 /04 /avril /2017 07:33
Album du chocolat Charmoy

Album du chocolat Charmoy

 Petit refrain pour cor et chasse aux oeufs

Petit refrain pour cor et chasse aux oeufs

Revitalisation chocolatée à Charmoy-City

Revitalisation chocolatée à Charmoy-City

Charmoy-City, le carillon cacaoté de la revitalisation

Charmoy-City, le carillon cacaoté de la revitalisation

Chasser les oeufs ou cacher son jeu

Chasser les oeufs ou cacher son jeu

Le rond-point de l'Oeuf

Le rond-point de l'Oeuf

Déjà Napoléon perçait sous Bonaparte

Déjà Napoléon perçait sous Bonaparte

TITRE : ALBUM DU CHOCOLAT CHARMOY

Plusieurs images de cet album ont déjà été publiées dans un article dont la lecture ou la relecture pourra vous en dire plus !

CLIQUER SUR LE TITRE DE CHAQUE ARTICLE POUR LE LIRE

CHARMOY-CITY : LE CENTRE-BOURG VA DÉCOUVRIR LES VERTUS REVITALISANTES DU CHOCOLAT - du 24 mars 2017

CHARMOY-CITY : LE CARILLON CACAOTÉ DE LA REVITALISATION - du 27 mars 2017

CHARMOY-CITY : LE N° 56, UN BOUQUET, DES LAURIERS ET DES LABELS ! (2) - du 07 avril 2017

Les amateurs de chant choral trouveront l’air (et la chanson) du «Duc de Bordeaux » sur le site

http://xavier.hubaut.info/paillardes/texte.htm

 

Publié par Claude Speranza le 9 avril 2017

dans la catégorie Album

 

Repost 0
Publié par Claude Speranza, Auxonnais - dans Album
7 avril 2017 5 07 /04 /avril /2017 07:35

CHARMOY-CITY : LE N° 56, UN BOUQUET, DES LAURIERS ET DES LABELS ! (2) - du 07 avril 2017 (J+3033 après le vote négatif fondateur)

Si nous méritons un label, c’est bien celui de lecteur le plus assidu de « notre » Inf’Auxonne ! Poursuivons donc notre lecture du N° 56 d’avril 2017.

Après notre accueil, comme un vrai champion cycliste à l’arrivée, par le « magnifique bouquet » de l’édito, nous en arrivons, en page « Vie de la Commune » aux sept labels de la réussite. Si vous le permettez, nous les garderons pour la suite…

Car une interrogation, soudain, nous vient à propos de l’absence dans cette page « Vie de la Commune » d’un thème qui y était pourtant largement développé dans les deux numéros précédents (54 d’octobre 2016 et 55 de janvier 2017) : le thème de la « revitalisation du centre-bourg ».

Petits rappels préalables. Le numéro 54, numéro très pédaleur, annonçait en rubrique « Vie de la Commune » et sur une pleine page : « Revitalisation du centre-bourg : lancement de l’étude ». L’article se terminait par cette indication de contact : « Contact : Caroline LAFFAGE-Chargée de mission revitalisation centre-bourg-03.80.60.44.65 – caroline.laffage@mairie-auxonne.fr ».

Le numéro 55 dans la même rubrique poursuivait: « Revitalisation du centre-bourg : ouverture de la maison du Projet ». La mention du « contact » n’y était toutefois pas renouvelée.

Et dans le numéro 56 alors ? Que dalle ! Je vous fiche mon billet d’y trouver l’expression « Revitalisation du centre-bourg » ou même le mot « Revitalisation » tout court ! Si l’on excepte toutefois l’usage qui en est fait, dans sa « tribune libre », par le groupe d’opposition « Une dynamique pour Auxonne ».

Certes « Auxonne passionnément » déclare dans sa tribune, sa volonté de « rénover le centre-bourg », mais le verbe rénover désigne une opération matérielle de travaux intéressant le bâti et la voirie, et qui n’implique pas nécessairement « revitalisation ». On peut rénover un mausolée, sans pour autant le revitaliser ! Le tombeau de Lénine en sait quelque chose !

https://www.youtube.com/watch?v=TilQ8BIHisw

Mais passons sur ces questions sémantiques pour aborder un problème plus préoccupant. Il semblerait bien que la « revitalisation » soit à présent dans l’œuf, plus précisément dans l’œuf de Pâques ! Non pas au sens métaphorique mais bien au sens propre comme quand on dit qu’Untel est dans la finance ou Tartampion dans les oignons.

Oui, à lire Inf’Auxonne N° 56 d’avril 2017, on découvre que notre « Chargée de mission revitalisation centre-bourg » semble, de facto, préposée à la « chasse aux œufs ».

La preuve ? Il suffit d’aller en page 6 à la rubrique « Auxonne fête Pâques » pour y lire ce couplet : « Le dimanche 09 avril 2017 de 10h00 à 11h00 Rendez-vous à tous les élèves de maternelle au jardin du lion pour la chasse aux œufs. Les plus grands sont conviés sur la place d’Armes pour une chasse au trésor patrimoniale et cacaotée ! Inscriptions auprès de Caroline LAFFAGE 03.80.60.44.65 ou caroline.laffage@mairie-auxonne.fr »

CHARMOY-CITY : LE CENTRE-BOURG VA DÉCOUVRIR LES VERTUS REVITALISANTES DU CHOCOLAT - du 24 mars 2017

CHARMOY-CITY : LE CARILLON CACAOTÉ DE LA REVITALISATION - du 27 mars 2017

Moralité « Auxonne fête Pâques », fête d’une résurrection, en y impliquant sa « Chargée de mission revitalisation ». De la revitalisation à la résurrection, il n’y avait qu’un pas vite franchi. Pas mal ! Il fallait y penser ! Il y a sans doute d’éminents théologiens parmi nos édiles !

Un détail cloche (de Pâques) cependant ! Cette chasse aux œufs de Pâques aura lieu le jour des Rameaux. Donc avant l’heure !

D’ici que la revitalisation ait déjà commencé et que l’on n’en sache encore rien, il n’y a pas loin ! C’est qu’à Charmoy-City, n’oublions le pas, les choses se font discrètement !

CHARMOY-CITY : UN LABEL À NE PAS OUBLIER - du 25 mars 2017

Le Bien Public du 4 courant titrait « Auxonne : les jeunes élus vont cacher les œufs ». Et les vieux élus, alors ? me direz-vous. Eh bien, les vieux, ils cachent leur jeu.

L’implantation d’un hypermarché ou la revitalisation du centre-bourg sont des choses qui se décident en petit comité, dans un silence discret et feutré, loin de la foule et des réunions publiques et contradictoires !

Pour la foule, tout ça c’est trop compliqué, on a des festivités pour l’amuser ! Tout un bouquet d’activités ! N’oublions jamais les vieux adages : « Une grand-mère qu’on a fait danser, c’est un bon vote assuré » ! « Un grand-père qu’on promène, quelques voix toujours ramène ! » « Un voisin festif, pour nous ça votera bessif ! »

Chasser les oeufs ou cacher son jeu

Chasser les oeufs ou cacher son jeu

C.S. Rédacteur de Chantecler,

Auxonne, le 07 avril 2017 (J+3033 après le vote négatif fondateur)

Publié dans Revue de presse

Repost 0
Publié par Claude Speranza, Auxonnais - dans Revue de presse