Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : chantecler-auxonne.com
  • : "Je chante clair afin qu'il fasse clair" Edmond Rostand
  • Contact

Profil

  • Claude Speranza, Auxonnais
  • Auxonne, environnement, actualité,  hypermarché, grande distribution, société
  • Auxonne, environnement, actualité, hypermarché, grande distribution, société

Recherche

10 juin 2020 3 10 /06 /juin /2020 07:00

CHARMOY-CITY : LA RADIO « LIBRE » FEUILLÉE, CŒUR DE CHÊNE SUSPEND SES ÉMISSIONS - du 10 juin 2020 (J+4193 après le vote négatif fondateur)

     Les vieux militants de la sidérurgie lorraine se souviennent sans doute de la radio pirate « Lorraine Cœur d’Acier »

        Selon Wikipédia : « La particularité de cette radio résidait dans son ouverture : la parole n'était pas réservée qu'aux syndicats. Quiconque voulait intervenir le pouvait. La porte du "studio" était ouverte à tous : ouvriers, militants ou sympathisants de gauche comme de droite (sauf d'extrême-droite), habitants, du communiste à la religieuse. C'était une radio véritablement libre et fondée sur la solidarité. »

https://fr.wikipedia.org/wiki/Lorraine_c%C5%93ur_d%27acier

    L’animateur  d’un média local bien connu que nous désignerons sous le vocable « Feuillée, cœur de chêne »,  et que chacun reconnaîtra, est beaucoup trop jeune pour avoir connu « Lorraine Cœur d’Acier ».

    En ouvrant sa page début 2019, peut-être visait-il une telle ouverture. On sait à présent ce qu’il en fut ! Fût de chêne bien entendu !

CHARMOY-CITY : FUSIONS ET EFFUSIONS DANS LES BRANCHES DU CHÊNE ÉLECTORAL (2) - du 6 juin 2020

  

    Quoi qu’il en soit, il déclarait hier vouloir  prendre la pause, tout en  nous promettant de rouvrir le 28 juin pour la publication des résultats du deuxième tour.

    Rapportons ici à ce propos l’essentiel de sa déclaration :

« Une pause s'impose [….] Reprise le 28 au soir avec l'annonce des résultats »

     Décision sage pour un animateur clairement embarqué dans une liste et qui, à peine sorti du bois, n’a cessé depuis de battre la campagne.

    Les fans occasionnels de  « Feuillée, cœur de chêne », dont je suis, et qui ne verraient aucun inconvénient à la  reprise effective du média au-delà du 28 juin, souhaitent à présent une chose. Laquelle ?

    Pardi !  Que notre animateur ne se voie pas encombré d’un poste d’adjoint à la forêt après le 28 juin ! Ce serait, pour le coup un vrai cercueil de luxe et de chêne pour son média !

    Car, comme pourrait dire Jacques-François qui affectionne les proverbes : quoi qu’il en soit, on ne peut pas être au four et au moulin ! Et le corollaire d’une fonction officielle c’est un maxi de présentiel !

CHARMOY-CITY : CONTRE L’IMMOBILISME, DÉCOLLEZ AVEC COROL’AIR- du 8 juin 2020

    Claudi propose une illustration que chacun interprétera, et appréciera à sa façon !

     Au fait, la décision de notre « bûcheron » a suscité pas mal de commentaires (que nous nous abstiendrons de commenter. N’en jetez plus, la cour (ou plutôt la feuillée) est pleine !

    Mais pas un seul du Marquis ????

    Planqué sous le taillis, le Marquis ???

   

Charmoy-City,  rêverie dynamique sous La Feuillée .jpg

Charmoy-City, rêverie dynamique sous La Feuillée .jpg

C.S. Rédacteur de Chantecler,

Auxonne, le 10 juin 2020 (J+4193 après le vote négatif fondateur)

Publié dans Revue de presse

 

Partager cet article

Repost0
Publié par Claude Speranza, Auxonnais - dans Revue de presse
8 juin 2020 1 08 /06 /juin /2020 07:00

CHARMOY-CITY : CONTRE L’IMMOBILISME, DÉCOLLEZ AVEC COROL’AIR- du 8 juin 2020 (J+4191 après le vote négatif fondateur)

   Après la Fête des mères, celle des  potentiels futurs maires !   

    Samedi dernier nous terminions notre article par cet appendice :

 «  dans un nouveau communiqué, un site local très dynamique revendiquait sur le papier une « clairvoyance économique et stratégique ».

    Le  corollaire logique de cette « clairvoyance économique et stratégique », opposée à l’« immobilisme » borné, pourrait être certes un « développement de l’attractivité de notre ville »

     Pour peu qu’en vue du décollage promis, le mot corollaire retrouve cette l, qu’en pleine envolée verbale, il a malencontreusement perdue en marche dans le texte cité. »

CHARMOY-CITY : FUSIONS ET EFFUSIONS DANS LES BRANCHES DU CHÊNE ÉLECTORAL (2) - du 6 juin 2020

    Preuve de notre large audience et de l’attention toute particulière qu’un lectorat éclectique porte à nos articles, corollaire, à présent corrigé, a depuis retrouvé l’l qu’il avait « malencontreusement perdue en marche dans le texte cité ». À la bonne heure, voilà au moins un rédacteur-lecteur qui n’est pas bécheur !

   Claudi tire en image la conclusion de cette belle histoire. Il envoie le pote en ciel. Quel pote en ciel ? Le potentiel futur maire dans les airs avec COROL’AIR !!

P.S.

   Après les airs, la mer ! On embarque !

    

  « Le passé est un phare et non un port » (proshloe, eto majak, no ne port). Ce proverbe russe était cité récemment, en réponse à un commentaire, sur une page facebook dynamique.

    Claudi a trouvé dans ses cartons une illustration  assez convenable du proverbe.

 

Cette illustration est tirée d’un de nos anciens articles :

DES REQUALIFICATIONS EN VUE POUR CHARMOY-CITY - du 26 décembre 2017

Dans le genre marin on pourra voir aussi

CHARMOY-CITY : LES TRAVAILLEURS DE LA MAIRIE - du 25 octobre 2018

 

FLASH DERNIÈRE (08h15)

      L’incontournable page facebook Auxonne Info - Actus & Débats mollirait-elle ?

    Entre vieux plans piqués sur Gallica (« Le passé est un phare et non un port » !), « arnaque au cinéma », et « Les virés de Koh-Lanta » ?

    Cet « immobilisme » est sans doute le corollaire des déclarations d’enfer du leader charismatique clairvoyant. Tout va très bien Madame la Marquise !

     Mais au fait, où est passé le Marquis ?

 

 

Charmoy-City, la clairvoyance décolle (avec deux L) dans la campagne.jpg

Charmoy-City, la clairvoyance décolle (avec deux L) dans la campagne.jpg

C.S. Rédacteur de Chantecler,

Auxonne, le 8 juin 2020 (J+4191 après le vote négatif fondateur)

Publié dans Figures libres

 

Partager cet article

Repost0
Publié par Claude Speranza, Auxonnais - dans Figures libres
6 juin 2020 6 06 /06 /juin /2020 07:30

CHARMOY-CITY : FUSIONS ET EFFUSIONS DANS LES BRANCHES DU CHÊNE ÉLECTORAL (2) - du 6 juin 2020 (J+4189 après le vote négatif fondateur)

   Le 1er  juin dernier, alors que des rumeurs de fusion enflaient à propos du deuxième tour des municipales du 28 juin prochain, nous avions publié un article rétrospectif autour des fusions des élections passées.

CHARMOY-CITY : FUSIONS ET EFFUSIONS DANS LES BRANCHES DU CHÊNE ÉLECTORAL - du 1er juin 2020

   Pour en revenir au présent, les rumeurs de fin mai se sont maintenant confirmées, et la composition de la nouvelle liste commune « Auxonne ville d’avenir », fusionnée pour le deuxième tour, a été publiée dans Le Bien Public du 3 juin dans l’article intitulé «  AUXONNE Politique locale Le second tour sera bien un duel »

    L’incontournable page facebook Auxonne Info - Actus & Débats se livrait hier à une comptabilité quelque peu mesquine des « virés » (« you’re fired ») respectifs des deux listes qui fusionnaient.

     Au soir du 28 juin, c’est certain, il y aura tout autant de « virés », mais il est vrai, aussi, qu’un candidat, placé par exemple en 5ème position sur une liste, est statistiquement assuré de  n’être pas viré.

CHARMOY-CITY : CITOYENS, À VOS CALCULETTES ! - du 04 mars  2020

     Assuré de n’être pas viré, mais pas pour autant de ne pas se sentir esseulé comme l’arbre resté au milieu des abattis…

    Claudi publie aujourd’hui son image actualisée du chêne électoral, qu’il réactualisera encore, en tricolore, après le 28 juin, pour peu que d’ici-là, en ces temps incertains, Dieu lui prête vie !

CHARMOY-CITY : ACTUALITÉ FORESTIÈRE - du 28 mai 2020

 

P.S.

    Hier, dans un nouveau communiqué, un site local très dynamique revendiquait sur le papier une « clairvoyance économique et stratégique ».

    Le  corollaire logique de cette « clairvoyance économique et stratégique », opposée à l’« immobilisme » borné, pourrait être certes un « développement de l’attractivité de notre ville »…

     Pour peu qu’en vue du décollage promis, le mot corollaire retrouve cette l, qu’en pleine envolée verbale, il a malencontreusement perdue en marche dans le texte cité.

 

Charmoy-City, un chêne remarquable de la forêt municipale(2).jpg

Charmoy-City, un chêne remarquable de la forêt municipale(2).jpg

C.S. Rédacteur de Chantecler,

Auxonne, le 6 juin 2020 (J+4189 après le vote négatif fondateur)

Publié dans Analyses et réflexions

 

 

Partager cet article

Repost0
Publié par Claude Speranza, Auxonnais - dans Analyses et réflexions
5 juin 2020 5 05 /06 /juin /2020 07:00

CHARMOY-CITY, UN TROU NOIR SUR FACEBOOK - du 5 juin  2020 (J+4188 après le vote négatif fondateur)

   Un petit mot pour commencer : Merci encore une fois  à Monsieur P.F., qui semble-t-il, n’a pas l’étoffe d’un gogo. Il portait hier un commentaire judicieux sur le plat du jour insipide de la tourbière forestière.  Il est vrai qu’un gallinacé bien mijoté, c’est plus goûteux qu’une pompe à deux balles sur Gallica servie sans garniture !

   Trêve de compliments, un coq obséquieux, ça ferait vraiment pas sérieux !

  À propos d’obséquieux, nous avons observé très récemment, dans le ciel de la constellation facebook charmoysienne, un grand trou noir tout de deuil vêtu. Par bonheur, ce n’était apparemment qu’un deuil symbolique, car il n’y a pas eu mort d’homme !

    Mourir si jeune et si plein d’avenir, avouez que c’eut été vraiment injuste. Il n’y aura donc ni fleur ni couronnes, mais qui sait, à l’occasion une bonne bière bien fraîche à une terrasse retrouvée.

   Si notre conscrit de la classe 66 et rival en écriture, protégé de notre bon maire en partance, était encore dans nos murs, il s’exclamerait : « Quel « galimatias » nous sert encore ce gallinacé aviné !! »

UN BARON ROUGE - du 22 NOVEMBRE 2015

   Il est possible, en effet, que seuls quelques initiés saisissent l’objet de notre allusion concernant « un grand trou noir tout de deuil vêtu »

    C’est pourquoi, dans un souci de démocratie et de pédagogie visant à éclairer la lanterne du plus grand nombre de nos lecteurs, nous les renverrons à un fait divers déjà rapporté par notre rédaction en décembre dernier, et évoqué dans les pages d’un quotidien de la Haute-Vienne : la disparition mystérieuse d’un portrait à Saint-Sébastien-sur-Lyste.

   Par bonheur, quelques jours plus tard, l’angoisse liée à cette disparition était dissipée par un nouvel article.

   Et voilà que ces derniers jours l’affaire de Saint-Sébastien- sur- Lyste. Vient à nouveau de rebondir !  Une occasion rêvée de copie pour la rédaction du Valseur de la Haute-Vienne et un nouvel article, alarmant cette fois !

Claudi publie en image du jour les dernières nouvelles du Valseur de la Haute-Vienne

Le valseur de la Haute-Vienne (3).jpg

Le valseur de la Haute-Vienne (3).jpg

C.S. Rédacteur de Chantecler,

Auxonne, le 5 juin 2020 (J+4188 après le vote négatif fondateur)

Publié dans Figures libres

Partager cet article

Repost0
Publié par Claude Speranza, Auxonnais - dans Figures libres
4 juin 2020 4 04 /06 /juin /2020 07:22

CHARMOY-CITY, UN REVITALOLOGUE POSTULANT, AUTANT QUE VIRULENT, VEUT GUÉRIR NOTRE BONNE VILLE - du 4 juin  2020 (J+4187 après le vote négatif fondateur)

   Un petit mot pour commencer : Plus encline à la satire qu’au passage de pommade et au sourire commercial, notre rédaction souhaite adresser néanmoins un cordial salut à Monsieur P.F., qui, hier, du fond de la tourbière forestière, nous envoyait par son courageux, autant que judicieux, commentaire une bouffée d’air bien salutaire.

    Passons, à présent, à notre sujet du jour, médical comme il se doit en ces temps de « guerre » sanitaire.

   Nous avons appris depuis déjà quelques mois que le Docteur Raoul, revitalologue diplômé de la Faculté de Vesoul, s’était enfin résolu à jouir d’une retraite bien méritée.

CHARMOY-CITY : L’ART D’ÊTRE GRAND-PÈRE, TOUT UN PROGRAMME ! - du 20 NOVEMBRE  2019

   Le Docteur Coivil, sauveur autoproclamé de notre bonne ville, dont il est par ailleurs résident, est depuis longtemps sur les rangs pour le remplacement. « Entre clairon et carillon », il compte les jours et à présent  les heures.

AUXONNE : DEUX SOUVENIRS DES ARNOULPH ENTRE CLAIRON ET CARILLON- du 24 février  2020

   Ardent promoteur de l’ « union communale », il en défendit le principe dans un article du 6 avril dernier, publié dans Hebdo 39. Une page de lecture opportune (des méchants diront opportuniste) dans ce triste, bien qu’ensoleillé, mois d’avril à ne pas mettre un poisson dehors !!

CHARMOY-CITY : VERS UNE LISTE UNIQUE  D’ « UNION COMMUNALE » POUR LE « JOUR D’APRÈS »- du 15 avril 2020

   Depuis ce temps d’ « union », de l’eau a coulé sous les ponts et des nez sous les masques. Enfin, le deuxième tour déconfiné a fini par pointer son nez. !

   Voici venu le temps des fusions et des effusions !

CHARMOY-CITY : FUSIONS ET EFFUSIONS DANS LES BRANCHES DU CHÊNE ÉLECTORAL - du 1er juin 2020

    À propos de fusion, la page facebook du dynamique Docteur Coivil affichait, il y a peu, une réprobation indignée à l’encontre de ses concurrents. Et un diagnostic d’enfer à propos du jeune marié de la Cité Dampierre.

     Qui sait ? La tentative de fusion ratée, en 2014, avec un cher Confrère de la Faculté, et les désordres inflammatoires qui s’ensuivirent, ont peut-être rendu le Docteur Coivil définitivement allergique aux greffes de toutes sortes !!! Avec ou sans chloroquine comme dirait certaine rouquine (c’est pour la rime !)

CHARMOY-CITY : LE DOCTEUR  RATTÈLERA-T-IL POUR MARS 2020 ? (3)  -  du 9 août 2019     

    Concomitamment au diagnostic d’enfer du Docteur Coivil,  sous les frondaisons de notre forêt-poumon, dans  l’annexe forestière de La Feuillée, son infirmier de service entamait le traitement de choc du Père Duchesne et autres massacres à la tronçonneuse. Il est bien clair, à présent, que l’ « union communale » est passée à la trappe ! Quelle farce !

    Ressortissant à cette même nébuleuse facebookine servant la soupe, dans l’arrière-boutique, au bon Docteur Coivil, Alain Proviste pense déjà à 2026….

    Claudi vous présente le Docteur Coivil, Chef de Clinique pressenti, résidant dans notre bonne ville et pressé de la servir avec passion, exhibant, dans sa future salle d’opérations,  un terrible diagnostic post-nuptial !

 

FLASH DERNIÈRE (08h15)

     L’incontournable page facebook Auxonne Info - Actus & Débats, lâchant la tronçonneuse (sans doute sur le conseil de son Chef de Clinique) est reparti fouiner dans les rayons de la BN. Il en a ressorti un vieux plan qui n’est pas de campagne, mais que quelques gogos ne manqueront pas néanmoins de liker !

 

CHARMOY-CITY, UN REVITALOLOGUE POSTULANT, AUTANT QUE VIRULENT, VEUT GUÉRIR NOTRE BONNE VILLE - du 4 juin  2020 (J+4187 après le vote négatif fondateur)

C.S. Rédacteur de Chantecler,

Auxonne, le 4 juin 2020 (J+4187après le vote négatif fondateur)

Publié dans Billet d’humeur

Partager cet article

Repost0
Publié par Claude Speranza, Auxonnais - dans Billets d'humeur
3 juin 2020 3 03 /06 /juin /2020 03:00

CHARMOY-CITY : LE SOURIRE DU DIVIN MARQUIS - du 3 juin  2020 (J+4186 après le vote négatif fondateur)

    Dès hier, après l’annonce officielle de la fusion, et l’appel aux commentaires sur l’opération, lancé conséquemment sur l’incontournable page facebook Auxonne Info - Actus & Débats, le divin « Marquis » se fendait d’une longue digression à propos de cette fusion.

CHARMOY-CITY : QUEL AVENIR POUR LES RESTANTS DU CŒUR ?  - du 2 juin 2020

    Nous vous épargnerons les détails de ce dernier laïus filandreux d'un pondeur de thèses courageux qui ergote et  théorise bien au chaud derrière le masque de l’anonymat.

CHARMOY-CITY  SÉCURITAIRE : BAS LES MASQUES !! - du 15 Janvier  2020

CHARMOY-CITY : MARQUIS, SORS DU MAQUIS !  - du 12 février 2020

   La fin du couplet du Marquis ne manque toutefois pas d’intérêt. La voici :

    « Pour conclure, je vous livre une célèbre citation d’Henri de Montherlant, qu’un amateur éclairé appréciera ou non : « On ne doit jamais accorder sa confiance à quelqu'un qui ne sourit jamais. » »

   Arborer une citation de Montherlant piquée sur internet, ne fera jamais d’un Marquis masqué un amateur éclairé !!!   

    

Cette érudition de pacotille et de raccroc appelle une seule réponse :

      «Avant que nous puissions donner foi à sa prose pompeuse dans laquelle il glose, quelqu’un(e) peut-il nous affirmer qu'il a déjà vu  sourire le Marquis masqué et nous révéler son vrai visage ? ».     

    Trêve de plaisanterie. Passons aux choses sérieuses.. Juste avant sa géniale citation, le Marquis nous la sort bonne en écrivant :

     « Après avoir quitté son brasier, je connais un bienheureux qui doit bien jubiler depuis son moulin »

     Comprenne qui pourra ! Il s’agit d’un bienheureux et non d’une bienheureuse, il ne peut donc s’agir de Sainte Jeanne d’Arc qui, elle, périt pour de bon dans les flammes.

    Quel est donc ce « brasier » que le « bienheureux » aurait quitté ?

    L’imagination du Marquis a sans doute été enfumée par de  mauvaises lectures ! Lesquelles ?

    Vous voulez vraiment tout savoir ? Alors vous saurez tout !

PAR BONHEUR, CHARMOY-CITY, C’EST PAS L’AUSTRALIE ! - du 21 avril 2020

  Quant au moulin où l’on jubile, c’est à présent une vieille carte postale bien connue des amateurs.

CARTE POSTALE DE MON MOULIN - du 16 août 2017

   Claudi qui a bien travaillé l’a ressortie  pour vous de sa collection !

 

FLASH DERNIÈRE (07h45)

   Alors que le premier de la classe de la « Dynamique » s’est tenu coi jusqu’à présent à propos de fusion, son colistier forestier fond sur les « jeunes mariés » et entame son massacre à la tronçonneuse !

   Et le sourire du Marquis ? L’est Ti pas Bo Dani ?

 

 

  

ADDENDUM IMPROMPTU

     Non, Addendum Impromptu n’est pas un homme. C’est un petit cadeau sorti de nos archives en ces temps de mariage, et dont les vrais amateurs feront leur miel !

CHARMOY-CITY : LES JOIES DU MARIAGE - du 23 janvier 2017

Arlette et Gaston au moulin du Raoul.jpg

Arlette et Gaston au moulin du Raoul.jpg

C.S. Rédacteur de Chantecler,

Auxonne, le 3 juin 2020 (J+4186 après le vote négatif fondateur)

Publié dans Figures libres

 

Partager cet article

Repost0
Publié par Claude Speranza, Auxonnais - dans Figures libres
2 juin 2020 2 02 /06 /juin /2020 03:00

CHARMOY-CITY : QUEL AVENIR POUR LES RESTANTS DU CŒUR ?  - du 2 juin 2020 (J+4185 après le vote négatif fondateur)

   Afin d’éviter toute confusion, précisons d’abord, à l’intention des lecteurs inattentifs (et ils sont nombreux) que le sujet de notre article n’a aucun rapport, sinon phonétique, avec un récent titre du Bien Public du 28 mai dernier qui annonçait : « Auxonne : les Restos du Cœur ne lâchent rien » ajoutant «  Covid-19 ou non, l’association caritative est toujours sur le pont ».

     Les « restants du Cœur » de notre titre n’ont rien à voir, eux, avec les célèbres Restos. Ce sont sont tout bonnement les membres issus de la liste « Auxonne Cœur de Région »  qui pourraient rester en lice pour le deuxième tour, après fusion (de plus en plus probable) avec la liste « Auxonne, Ville d’Avenir ».

     Pour l’heure on ignore tout de leur nombre, de leurs noms et qualités, ainsi que de leur position sur la liste « Auxonne, Ville d’Avenir » refondue. Cette refonte, elle-même, reste d’ailleurs, jusqu’à plus ample information, une simple hypothèse.

 

     Sachant que la clôture du dépôt des listes interviendra ce soir à 18 heures, nous ne nous livrerons à aucune conjecture sur  ces « restants du Cœur » dont on devrait avoir incessamment des nouvelles plus officielles.

 

CHARMOY-CITY : FUSIONS ET EFFUSIONS DANS LES BRANCHES DU CHÊNE ÉLECTORAL - du 1er juin 2020

     Avant de découvrir les « restants », notre rédaction adresse un bonjour aux sympathiques partants du premier tour

https://www.facebook.com/AuxonneCoeurdeRegion/videos/212097483240723/

 

FLASH DERNIÈRE

    De notre correspondant du MOSSAD  Charles Trompette de Géricault :

    « Un drone descendant la Saône aurait survolé un radeau. Médusé, le propriétaire du drone aurait alors cru voir sur le radeau, inscrite sur un grand panneau électoral, une liste de 6 noms ! Ceci dit, notre drôle avait peut-être un peu abusé du sirop d’érable et de la frênette »

 

DERNI ÈRE NOUVELLE

     Après l’annonce officielle de la fusion, et l’appel aux commentaires sur l’opération, lancé par l’incontournable page facebook Auxonne Info - Actus & Débats, un entêtant relent de feuillées commence à flotter à l’orée de la forêt. Ça promet !! Port du masque à gaz conseillé !

    

Charmoy-City , restants du Coeur, bientôt la fin du mystère.jpg

Charmoy-City , restants du Coeur, bientôt la fin du mystère.jpg

C.S. Rédacteur de Chantecler,

Auxonne, le 2 juin 2020 (J+4185 après le vote négatif fondateur)

Publié dans Brèves

 

Partager cet article

Repost0
Publié par Claude Speranza, Auxonnais - dans Brèves
1 juin 2020 1 01 /06 /juin /2020 08:16

CHARMOY-CITY : FUSIONS ET EFFUSIONS DANS LES BRANCHES DU CHÊNE ÉLECTORAL - du 1er juin 2020 (J+4184 après le vote négatif fondateur)

   Hier, après une promenade virtuelle dans notre belle Forêt des Crochères « poumon de la région », à défaut d’en être le Cœur, nous nous sommes perdu en rêveries devant le chêne remarquable que nous avions fait découvrir à nos lecteur(e)s dans un précédent article

CHARMOY-CITY : ACTUALITÉ FORESTIÈRE - du 28 mai 2020

CHARMOY-CITY : FUSIONS ET EFFUSIONS DANS LES BRANCHES DU CHÊNE ÉLECTORAL - du 1er juin 2020 (J+4184 après le vote négatif fondateur)

   Comme une armée de chenilles processionnaires sur la plus haute branche du chêne centenaire, le bruit court qu’il y a de la fusion dans l’air !

      En attendant plus de précisions, petit retour en arrière vers les fusions d’antan.

     L’observation raisonnée de la belle ramure permet d’affirmer qu’en 1989, 1995, 2008, il n’y eut pas de fusion.. En 1989 et 1995, parce-qu’ il n’y eut qu’un seul tour. En 2008, parce qu’au deuxième tour, les listes se représentèrent sans fusion, à l’identique, ouvrant de fait la porte à Raoul Langlois qui la prendra bientôt !

    Pour 1983, la réponse est plus difficile à vue d’œil, et puis c’est une très vieille affaire, mais je puis vous affirmer quand même qu’il n’y en eut pas.

    En 2001 et 2014, par contre, des fusions, il y en eut, comme le montre la disparition d’une liste au deuxième tour. Facile à comprendre : la liste « accueillie », disparaît en tant que telle, certains de ses éléments rejoignant la liste « accueillante ».

    Pour plus de précision, résumons en gros les règles du code électoral  à propos de fusion:

 Toute liste ayant obtenu au moins 10% des suffrages exprimés liste peut se maintenir au 2nd tour.

    Elle a néanmoins la possibilité de ne pas se maintenir, en « fusionnant » avec une autre liste, qui accueille alors un certain nombre de ses candidat(e)s.

(La fusion est par ailleurs possible pour toute liste obtenant plus de 5% des suffrages).

      En contrepartie, le nombre total de candidats d’une liste restant fixe, un nombre de candidat(e)s de la liste accueillante égal au nombre de candidats « accueillis » devra quitter celle-ci pour le 2nd tour.

  Si une liste est modifiée dans sa composition du fait d’une « fusion », alors l'ordre de présentation des candidats au deuxième tour peut être modifié par rapport à celui du premier tour.

   Le nombre de candidat(e)s accueilli(e)s et leur ordre sur la liste « accueillante » sont à l’initiative des têtes des deux listes qui fusionnent.

https://www.interieur.gouv.fr/Elections/Etre-candidat/Elections-municipales-2020-fusion-de-listes-entre-les-deux-tours

   Revenons à 2001 et 2014.

  2014, c’était hier, et il nous semble inutile de revenir sur une fusion qui est encore dans toutes les mémoires et sur la toile.

https://www.proxiti.info/election-municipale-2014.php?o=21038&n=Auxonne

    À l’usage, il est permis de penser que le  bénéfice de l’opération se révéla modique, et sa durabilité faible.

    En 2001, en revanche, la fusion Sanz-Colas fut plus profitable à la liste Colas accueillie, permettant à sa tête, pour un temps au moins, de décrocher un poste d’adjoint.

    Autre candidat en 2001, Michel Vasquez, lors d’une réunion dans les sous-sols de l’Aiglon, qualifia à juste titre cette union de « mariage de la carpe et du lapin ».

     Claudi s’en est souvenu dans son illustration.

   Les pessimistes diront, que toute fusion, même la meilleure, reste toujours une combinaison « ni chair, ni poisson ». C’est ainsi, mon bon Monsieur, quoi qu’il fasse un candidat fera toujours des mécontents.

   Pour les amateurs de calcul conjecturant déjà sur les résultats du 28 juin, un petit guide bien pratique

CHARMOY-CITY : CITOYENS, À VOS CALCULETTES ! - du 04 mars  2020

 

P.S.

   Les bons élèves ont déjà rendu leur copie vendredi à la Cité Dampierre ! Pour cette fois, pas de fusion !

 

Charmoy-City, avant de pouvoir marier les autres, il faut d'abord  marier les listes.jpg

Charmoy-City, avant de pouvoir marier les autres, il faut d'abord marier les listes.jpg

C.S. Rédacteur de Chantecler,

Auxonne, le 1er juin 2020 (J+4184 après le vote négatif fondateur)

Publié dans Analyses et réflexions

Partager cet article

Repost0
Publié par Claude Speranza, Auxonnais - dans Analyses et réflexions
30 mai 2020 6 30 /05 /mai /2020 03:00

ALBUM « CHARMOY-CITY, CAP CANAVERAL MONUMENTAL  ET ÉLECTORAL »

   

   Dans l’espace électoral enfin retrouvé, règne actuellement un vide sidéral. Et comme aurait dit Blaise Pascal, qui n’était pas vraiment à l’aise, vous vous dites peut-être, cher lecteur(e) :: « Le silence éternel de ces espaces infinis m'effraie ».

    En feuilletant cet album qui élève le débat sur un mode comico-cosmique vous trouverez (ou retrouverez) quelques curieuses fusées et de la bonne humeur à tous les étages !!

Charmoy-City, Cap Canaveral monumental et électoral.jpg

Charmoy-City, Cap Canaveral monumental et électoral.jpg

ALBUM « CHARMOY-CITY, CAP CANAVERAL MONUMENTAL  ET ÉLECTORAL »
ALBUM « CHARMOY-CITY, CAP CANAVERAL MONUMENTAL  ET ÉLECTORAL »
ALBUM « CHARMOY-CITY, CAP CANAVERAL MONUMENTAL  ET ÉLECTORAL »
ALBUM « CHARMOY-CITY, CAP CANAVERAL MONUMENTAL  ET ÉLECTORAL »

Publié par Claude Speranza le 30 mai 2020

dans la catégorie Album

 

Partager cet article

Repost0
Publié par Claude Speranza, Auxonnais - dans Album
29 mai 2020 5 29 /05 /mai /2020 08:44

CHARMOY-CITY : SUPER, ON PASSE AU VERT, ET MARDI ON POURRA PRENDRE UN VERRE - du 29 mai 2020 (J+4181après le vote négatif fondateur)

   La nouvelle est tombée hier. Super on passe au vert !

   Du coup, dès mardi, on pourra prendre un verre dans la rue du Bourg.

   Voilà qui réjouit le Professor Knatschke, touriste et proustien averti qui connaît bien notre rue du Bourg !

CHARMOY-CITY : FLACHE RIMBALDIENNE ET FLAQUES PROUSTIENNES - du 4 mai 2019

   Pour Herr Professor Knatschke et sa fille, lecteurs assidus d’un guide incontournable, c’est le retour Du côté d’Auxonne. À la bonne heure ! Que du bonheur !

   Pour fêter cette bonne nouvelle et la reprise imminente de l’animation dans une rue, depuis plus de deux mois tristement désertée, Claudi a ressorti et rafraîchi une image de sa collection.

    Marcheurs chevronnés, Herr Professor Knatschke et sa fille ne manqueront pas, au cours de leur séjour d’aller prendre un bol d’air en rendant visite au  roi des chênes du poumon de la région

CHARMOY-CITY : ACTUALITÉ FORESTIÈRE - du 28 mai 2020

     Chic ! Au risque de froisser Hansi on peut dire qu’on est bien partis ! Avec le retour des touristes, fini le temps des Ausweis !

2020-1940, MASQUES, ZONES ET AUSWEIS, D’UNE GUERRE À L’AUTRE (1) - du 7 MAI 2020

Charmoy-City,pour Herr und Frau Knatschke, feu vert pour une bonne bière.jpg

Charmoy-City,pour Herr und Frau Knatschke, feu vert pour une bonne bière.jpg

C.S. Rédacteur de Chantecler,

Auxonne, le 29 mai 2020 (J+4181 après le vote négatif fondateur)

Publié dans Figures libres

 

Partager cet article

Repost0
Publié par Claude Speranza, Auxonnais