Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : chantecler-auxonne.com
  • chantecler-auxonne.com
  • : "Je chante clair afin qu'il fasse clair" Edmond Rostand
  • Contact

Profil

  • Claude Speranza, Auxonnais
  • Auxonne, environnement, actualité,  hypermarché, grande distribution, société
  • Auxonne, environnement, actualité, hypermarché, grande distribution, société

Recherche

13 avril 2017 4 13 /04 /avril /2017 07:13

CHARMOY-CITY : LE N° 56, UN BOUQUET, DES LAURIERS ET DES LABELS ! (3) - du 13 avril 2017 (J+3039 après le vote négatif fondateur)

Notre précédent épisode vous avait narré l’aventure de notre « Chargée de mission revitalisation » devenue semble-t-il « préposée à la chasse aux œufs de Pâques du jour des Rameaux ».

CHARMOY-CITY : LE N° 56, UN BOUQUET, DES LAURIERS ET DES LABELS ! (2) - du 07 avril 2017

Notre épisode d’aujourd’hui sera consacré aux sept labels de la réussite. Rappelons, en bref, le cadre de l’action. Comme on peut le lire en page 3 d’inf’Auxonne N° 56 : « Face à la concurrence de la grande distribution et de la vente sur internet », la CCI de la Côte d’Or incite les commerces de proximité à valoriser leur qualité d’accueil et de conseil en honorant leurs efforts par le label « Préférence commerce ». Dans notre bonne ville « 7 commerçants auxonnais se sont lancés dans l’aventure et ont eu l’honneur d’être labellisés ».

Voilà, simplement exposés, les faits. Nous renouvelons nos félicitations à ces sympathiques commerçants que nous connaissons bien pour la plupart.

Nous nous interrogeons maintenant sur l’attention particulière que la municipalité porte à ces 7 lauréats, attention qui s’est manifestée récemment tant dans la presse locale, payante ou gratuite, que sur les sites numériques de la ville.

SEPT LABELS (PLUS UN) POUR « LA BELLE ENDORMIE » - du 20 mars 2017

Le Bien Public du 17 mars dernier, dans son article « AUXONNE COMMERCE Sept enseignes ont reçu le label « Préférence commerce », précisait à propos du label : « Porté par la CCI, le label « Préférence commerce » est largement financé par le Conseil départemental ».

On comprend donc bien que les représentants de la CCI et du conseil départemental soient présents, aux côtés des labellisés, sur la photo du Bien Public illustrant l’article.

Mais l’on remarque aussi sur cette photo, que deux de nos élus municipaux se sont joints au tableau. À quel titre ? Sans doute au titre de défenseurs du petit commerce ayant opiniâtrement travaillé ces dernières années à l’implantation d’un hypermarché en périphérie ?

Autre hypothèse, le label pourrait être pour eux, après la lutte pour Leclerc, l’occasion rêvée, la belle aubaine médiatique tombée du ciel pour rentrer en grâce auprès du petit commerce ? Voire de fréquenter plus assidument ses échoppes…

La photo d’inf’Auxonne N° 56 est, reconnaissons-le, plus décente, qui ne représente, elle, que les seuls labellisés. Mais le naturel revenant au galop, le lecteur a tout de même droit à un petit encart de l’ « Adjointe à l’urbanisme et au développement économique à la mairie d’Auxonne » : texte et photo à l’appui.

Claudi, qui déborde d’imagination naïve, me souffle en me faisant du coude : « Tu n’imaginerais pas les Sept nains privés de leur gentille Blanche-Neige ! Alors pourquoi priver nos sept labellisés de l’appui de leur adjointe dévouée. Blanche-Neige choie ses sept nains à elle et l’ « Adjointe à l’urbanisme et au développement économique à la mairie d’Auxonne » choie « ses » sept petits commerçants ! Quoi de plus naturel ! »

http://www.dailymotion.com/video/x25v4f3

Mais laissons la parole à notre adjointe vantant « ses » sept petits commerçants (remarque en passant : parmi eux il en est un qui est visiblement plus gros et qui dépasse largement la gamme !)

« Bien que plusieurs commerces aient fermé leur porte ces derniers temps, d’autres cherchent des solutions pour faire vivre leur Ville. Parmi eux, 7 commerçants auxonnais ont reçu le label « Préférence commerce » ». Ainsi commence le texte de l’adjointe comme en écho à la « tribune libre » du groupe « Auxonne-Passionnément » qui déclare quant à lui : « ... partant du principe « aide-toi, le ciel t’aidera », le nouveau bureau de l’Union Commerciale, présidé par Madame Fabienne Moreau, a décidé de réagir en participant au label Préférence Commerce ».

Vraiment ces petits commerçants ils ont du mérite de lutter ainsi « face à la concurrence de la grande distribution ». Tous ne ferment pas comme le prétendent certains grincheux, et parmi eux, les winners de la belle embellie « cherchent [même] des solutions pour faire vivre leur Ville » qui depuis l’ouverture de l’hyper est censée ouvrir un œil et n’être plus « la Belle endormie » !

Vraiment, ils sont méritants les lauréats du label et à la mairie « partant du principe « aide-toi, le ciel t’aidera » », on n’omet pas de le faire savoir urbi et orbi, même si, par ailleurs, on fête Pâques le jour des Rameaux ! Aggiornamento !

Et puis, ce label, c’est la belle aubaine médiatique tombée du ciel pour nos « Passionnés » de Leclerc ! Après le minibus pour Leclerc, voilà maintenant, sur le site officiel de la municipalité, des encarts publicitaires pour les heureux récipiendaires ! Préférence oblige !

LE TAXI DE CHARMOY-CITY, UN TAXI QUI RAOULE POUR LECLERC - du 09 JUIN 2016

Il fut un temps où l’Union commerciale réagissait en perturbant les réunions du conseil municipal dont le patron lui concoctait en catimini un petit cadeau au Charmoy.

UNE MINUTE 38 DE BONHEUR ( 3ème épisode) - du 31 OCTOBRE 2014

Les temps ont changé, le calme règne aux réunions du conseil municipal, si peu passionnantes, que le public désespérément rare s’y compte aisément sur les doigts d’une main. Le label participation démocratique des administrés, ce n’est visiblement pas encore pour demain !

L’Union Commerciale renouvelée n’investit plus les séances, elle « a décidé de réagir en participant au label Préférence Commerce » c’est beaucoup plus convenable et surtout plus confortable pour nos chers édiles et puis, c’est la belle aubaine médiatique tombée du ciel pour nos « Passionnés » de Leclerc !

La revitalisation cacaotée est en marche ! On verra qui sera chocolat !

Charmoy-city, les 7 labels tombé du ciel

Charmoy-city, les 7 labels tombé du ciel

C.S. Rédacteur de Chantecler,

Auxonne, le 13 avril 2017 (J+3039 après le vote négatif fondateur)

Publié dans Revue de presse

Repost 0
Publié par Claude Speranza, Auxonnais - dans Revue de presse
11 avril 2017 2 11 /04 /avril /2017 08:31

CHARMOY-CITY : AU SECOURS DE FANFAN - du 11 avril 2017 (J+3037 après le vote négatif fondateur)

Non, nous ne vous parlerons pas ici de certain « Comité » enfariné ou cacaoté volant au secours de François, mais bien d’une vitrine alléchante mettant en vente une œuvre passionnante, bien qu’encore trop méconnue !

Nous avons nommé « Au secours de Fanfan », ouvrage majeur de l’écrivain Robert Daniel Syriex, polygraphe naguère bien en cour dans nos contrées (notre premier édile ne jurait que par lui) mais qui depuis quelques mois, hélas, a quitté notre cité.

« Un seul être nous manque et tout est dépeuplé » ! Il nous a quitté le cher trésor qu’a tant cabotiné ! Ne nous restent à présent que les trésors cacaotés pour nous consoler !

CHARMOY-CITY : CHAPEAU, LES PETITS CHASSEURS ! - du 10 avril 2017

Non ! Ne pleure pas Jeannette ! L’artiste est parti, certes, mais son œuvre subsiste. Que dis-je, aujourd’hui, elle ressuscite ! Les sondages vont s’envoler au Panthéon littéraire !

Hâtez-vous donc d’acquérir un des quatre exemplaires encore disponibles de son dernier ouvrage, qu’une commerçante charmante autant qu’avisée vient de remettre en lumière à la disposition du public dans une vitrine agencée avec goût (voir notre illustration). On se demande où elle va dénicher de tels trésors !

En succombant à la tentation, vous enrichirez votre bibliothèque, ainsi que vos soirées, tout en donnant un petit coup de pouce à la revitalisation du centre-bourg.

N’hésitez donc pas à pousser la porte et osez cet achat qui ne vous décevra pas et qui, à n’en pas douter, hante déjà les bibliothèques du Who’s Who charmoysien !

Vous rejoindrez ainsi sans tarder, pour un modique billet, le club envié et très fermé des happy-few de notre élite charmoysienne !

Attention ! Le nombre d’exemplaires disponibles est limité ! Rappelez-vous quatre exemplaires, comme autant de mousquetaires de la Rosière !

Dernière minute : À propos de « billeys », la presse locale annonce aujourd’hui l’invitation de Swagg Man au bal d’Hacquin !

Charmoy-City, une belle vitrine au secours de Fanfan

Charmoy-City, une belle vitrine au secours de Fanfan

C.S. Rédacteur de Chantecler,

Auxonne, le 11 avril 2017 (J+3037 après le vote négatif fondateur)

Publié dans Figures libres

Repost 0
Publié par Claude Speranza, Auxonnais - dans Figures libres
10 avril 2017 1 10 /04 /avril /2017 09:24

CHARMOY-CITY : CHAPEAU, LES PETITS CHASSEURS ! - du 10 avril 2017 (J+3036 après le vote négatif fondateur)

Du nouveau enfin dans la quête désespérée du Chapeau que menaient Bécanine et Vittoriu depuis l’été dernier.

« QUAND ON NE CHERCHE PAS LE CHAPEAU, ON LIT LES JOURNAUX » - du 05 Septembre 2016

Notre album d’hier, le premier à relater la chasse cacaotée et revitalisante, annonçait déjà à cors et à cris cette surprenante nouvelle :

Le Lion du jardin

A fait ce matin

Un bel œuf tout brun

Pour les petits lapins !

ALBUM DU CHOCOLAT CHARMOY

Un bel œuf tout brun et de fort belle taille ! Plus précieux et plus rare qu’un œuf de dinosaure ! Ce matin les deux petits lapins malins, heureux découvreurs de la ponte léonine, n’en ont pas cru leurs yeux.

C’est, en effet, un spectacle inouï qui s’offrait à ces yeux rieurs et juvéniles. Un spectacle dépassant tous les fastes festifs de Charmoy-city : le bel œuf tout brun et de fort belle taille a éclos, découvrant le fabuleux Chapeau.

« Le Lion avait pondu, l’Aigle était revenu ! »

Non, ce n’est pas de Victor Hugo !

Charmoy-city l'oeuf miraculeux

Charmoy-city l'oeuf miraculeux

C.S. Rédacteur de Chantecler,

Auxonne, le 10 avril 2017 (J+3036 après le vote négatif fondateur)

Publié dans Flash info

Repost 0
Publié par Claude Speranza, Auxonnais - dans Flash-info
9 avril 2017 7 09 /04 /avril /2017 07:33
Album du chocolat Charmoy

Album du chocolat Charmoy

 Petit refrain pour cor et chasse aux oeufs

Petit refrain pour cor et chasse aux oeufs

Revitalisation chocolatée à Charmoy-City

Revitalisation chocolatée à Charmoy-City

Charmoy-City, le carillon cacaoté de la revitalisation

Charmoy-City, le carillon cacaoté de la revitalisation

Chasser les oeufs ou cacher son jeu

Chasser les oeufs ou cacher son jeu

Le rond-point de l'Oeuf

Le rond-point de l'Oeuf

Déjà Napoléon perçait sous Bonaparte

Déjà Napoléon perçait sous Bonaparte

TITRE : ALBUM DU CHOCOLAT CHARMOY

Plusieurs images de cet album ont déjà été publiées dans un article dont la lecture ou la relecture pourra vous en dire plus !

CLIQUER SUR LE TITRE DE CHAQUE ARTICLE POUR LE LIRE

CHARMOY-CITY : LE CENTRE-BOURG VA DÉCOUVRIR LES VERTUS REVITALISANTES DU CHOCOLAT - du 24 mars 2017

CHARMOY-CITY : LE CARILLON CACAOTÉ DE LA REVITALISATION - du 27 mars 2017

CHARMOY-CITY : LE N° 56, UN BOUQUET, DES LAURIERS ET DES LABELS ! (2) - du 07 avril 2017

Les amateurs de chant choral trouveront l’air (et la chanson) du «Duc de Bordeaux » sur le site

http://xavier.hubaut.info/paillardes/texte.htm

 

Publié par Claude Speranza le 9 avril 2017

dans la catégorie Album

 

Repost 0
Publié par Claude Speranza, Auxonnais - dans Album
7 avril 2017 5 07 /04 /avril /2017 07:35

CHARMOY-CITY : LE N° 56, UN BOUQUET, DES LAURIERS ET DES LABELS ! (2) - du 07 avril 2017 (J+3033 après le vote négatif fondateur)

Si nous méritons un label, c’est bien celui de lecteur le plus assidu de « notre » Inf’Auxonne ! Poursuivons donc notre lecture du N° 56 d’avril 2017.

Après notre accueil, comme un vrai champion cycliste à l’arrivée, par le « magnifique bouquet » de l’édito, nous en arrivons, en page « Vie de la Commune » aux sept labels de la réussite. Si vous le permettez, nous les garderons pour la suite…

Car une interrogation, soudain, nous vient à propos de l’absence dans cette page « Vie de la Commune » d’un thème qui y était pourtant largement développé dans les deux numéros précédents (54 d’octobre 2016 et 55 de janvier 2017) : le thème de la « revitalisation du centre-bourg ».

Petits rappels préalables. Le numéro 54, numéro très pédaleur, annonçait en rubrique « Vie de la Commune » et sur une pleine page : « Revitalisation du centre-bourg : lancement de l’étude ». L’article se terminait par cette indication de contact : « Contact : Caroline LAFFAGE-Chargée de mission revitalisation centre-bourg-03.80.60.44.65 – caroline.laffage@mairie-auxonne.fr ».

Le numéro 55 dans la même rubrique poursuivait: « Revitalisation du centre-bourg : ouverture de la maison du Projet ». La mention du « contact » n’y était toutefois pas renouvelée.

Et dans le numéro 56 alors ? Que dalle ! Je vous fiche mon billet d’y trouver l’expression « Revitalisation du centre-bourg » ou même le mot « Revitalisation » tout court ! Si l’on excepte toutefois l’usage qui en est fait, dans sa « tribune libre », par le groupe d’opposition « Une dynamique pour Auxonne ».

Certes « Auxonne passionnément » déclare dans sa tribune, sa volonté de « rénover le centre-bourg », mais le verbe rénover désigne une opération matérielle de travaux intéressant le bâti et la voirie, et qui n’implique pas nécessairement « revitalisation ». On peut rénover un mausolée, sans pour autant le revitaliser ! Le tombeau de Lénine en sait quelque chose !

https://www.youtube.com/watch?v=TilQ8BIHisw

Mais passons sur ces questions sémantiques pour aborder un problème plus préoccupant. Il semblerait bien que la « revitalisation » soit à présent dans l’œuf, plus précisément dans l’œuf de Pâques ! Non pas au sens métaphorique mais bien au sens propre comme quand on dit qu’Untel est dans la finance ou Tartampion dans les oignons.

Oui, à lire Inf’Auxonne N° 56 d’avril 2017, on découvre que notre « Chargée de mission revitalisation centre-bourg » semble, de facto, préposée à la « chasse aux œufs ».

La preuve ? Il suffit d’aller en page 6 à la rubrique « Auxonne fête Pâques » pour y lire ce couplet : « Le dimanche 09 avril 2017 de 10h00 à 11h00 Rendez-vous à tous les élèves de maternelle au jardin du lion pour la chasse aux œufs. Les plus grands sont conviés sur la place d’Armes pour une chasse au trésor patrimoniale et cacaotée ! Inscriptions auprès de Caroline LAFFAGE 03.80.60.44.65 ou caroline.laffage@mairie-auxonne.fr »

CHARMOY-CITY : LE CENTRE-BOURG VA DÉCOUVRIR LES VERTUS REVITALISANTES DU CHOCOLAT - du 24 mars 2017

CHARMOY-CITY : LE CARILLON CACAOTÉ DE LA REVITALISATION - du 27 mars 2017

Moralité « Auxonne fête Pâques », fête d’une résurrection, en y impliquant sa « Chargée de mission revitalisation ». De la revitalisation à la résurrection, il n’y avait qu’un pas vite franchi. Pas mal ! Il fallait y penser ! Il y a sans doute d’éminents théologiens parmi nos édiles !

Un détail cloche (de Pâques) cependant ! Cette chasse aux œufs de Pâques aura lieu le jour des Rameaux. Donc avant l’heure !

D’ici que la revitalisation ait déjà commencé et que l’on n’en sache encore rien, il n’y a pas loin ! C’est qu’à Charmoy-City, n’oublions le pas, les choses se font discrètement !

CHARMOY-CITY : UN LABEL À NE PAS OUBLIER - du 25 mars 2017

Le Bien Public du 4 courant titrait « Auxonne : les jeunes élus vont cacher les œufs ». Et les vieux élus, alors ? me direz-vous. Eh bien, les vieux, ils cachent leur jeu.

L’implantation d’un hypermarché ou la revitalisation du centre-bourg sont des choses qui se décident en petit comité, dans un silence discret et feutré, loin de la foule et des réunions publiques et contradictoires !

Pour la foule, tout ça c’est trop compliqué, on a des festivités pour l’amuser ! Tout un bouquet d’activités ! N’oublions jamais les vieux adages : « Une grand-mère qu’on a fait danser, c’est un bon vote assuré » ! « Un grand-père qu’on promène, quelques voix toujours ramène ! » « Un voisin festif, pour nous ça votera bessif ! »

Chasser les oeufs ou cacher son jeu

Chasser les oeufs ou cacher son jeu

C.S. Rédacteur de Chantecler,

Auxonne, le 07 avril 2017 (J+3033 après le vote négatif fondateur)

Publié dans Revue de presse

Repost 0
Publié par Claude Speranza, Auxonnais - dans Revue de presse
5 avril 2017 3 05 /04 /avril /2017 07:53

CHARMOY-CITY : LE N° 56, UN BOUQUET, DES LAURIERS ET DES LABELS ! (1) - du 05 avril 2017 (J+3031 après le vote négatif fondateur)

Décidément, c’est vraiment le retour du printemps ! Dans une liasse improbable de prospectus et de presse gratuite, nous avons découvert hier notre trimestriel préféré ! J’ai nommé Inf’Auxonne N° 56 d’avril 2017. Un vrai bouquet printanier !

Après lecture en diagonale, nous avons estimé que la recension du charmant opuscule nécessiterait plusieurs articles. Voici donc, pour aujourd’hui, le premier !

En première de couverture, pas de surprise. Comme il est maintenant de tradition pour le numéro de printemps, le Carnaval ouvre la marche. Sur la photo, un groupe haut en couleurs vient trancher sur la grisaille du ciel. Brochant sur le tout, on peut lire cette légende volontariste : « Des carnavaliers toujours présents malgré le mauvais temps ».

Depuis 2012, les carnavaliers sont fidèles au rendez-vous en première de couverture du numéro de printemps de notre cher Inf’Auxonne.

Une exception cependant, 2014, l’année des dernières municipales… Ce printemps-là, la photo montrait un jeune rocker outrageusement cambré grattant fébrilement sa guitare. De façon totalement incongrue, il semblait appuyer son postérieur sur cette déclaration très rock’n’roll : « Le 30 mars, les Auxonnais nous ont renouvelé leur confiance pour que nous puissions poursuivre le travail engagé en 2008 ».

44, UNE POINTURE ! - du 19 mai 2014

Les curieux d’histoire locale, je le sens, aimeraient remonter jusqu’en 2009 pour découvrir des « unes » de printemps à présent introuvables. N’hésitons donc pas à leur offrir ce plaisir !

La une de mai 2009, tout d’abord : sous la photo du groupe « OESTROGENA ORCHESTRA », un édito de notre premier magistrat qui s’évertue à faire passer la pilule du Charmoy après le vote négatif du 17 décembre 2008 !

Celle de mai 2010, maintenant. La photo montre un panel de fées bonasses, regardant, avec des sourires attendris, le député couper le cordon tricolore pour l’inauguration de l’« Épicerie sociale ». Pour le coup, le représentant du Peuple aurait presque crié : « Vive la Sociale ! ». Ah ! Quel métier ! Le pauvre ! Sous la photo, sur un bandeau bleu, l’annonce de la fameuse et inénarrable « Consultation » de juin 2010, le p’tit coup de pouce de démocratie participatatatative à Leclerc !

En avril 2011, enfin, c’est l’inoubliable photo avec François Fillon : le futur candidat tout sourire, pose avec son futur parrain !

http://www.dailymotion.com/video/xhwfkq_visite-de-francois-fillon_news

Revenons à présent au dernier numéro paru, le 56. Tournée la première de couverture, on tombe sur l’édito avec l’incontournable photo portrait vintage. On nous dit que tout bouge à « Auxonne, ville sportive, culturelle et festive » (Cf. N° 50 d’octobre 2015), la photo, quant à elle, reste immuable ! Le temps n’a pas de prise sur le portrait officiel de notre premier édile. Il en était ainsi de celui du Petit Père des Peuples.

Entrons à présent dans l’Édito. Il se révèle cette fois être un hymne vibrant aux associations, une louange à l’harmonieuse symbiose entre ces associations et la Ville. La Ville est un bon jardinier et sur le terreau des subventions, s’épanouissent les fleurs associatives : « Vous êtes chacun une fleur, ensemble vous formez un magnifique bouquet. Quoi de plus beau ? »

En un mot, pour finir, voilà la moralité de L’Édito : c’est au « bouquet » « que reviennent les lauriers », car c’est grâce aux fleurs industrieuses qui le composent « qu’Auxonne récolte des lauriers ».

Du côté de l’office, où l’on s’active à la cuisine, il arrive aussi que ce bouquet garni et tout ce laurier rende plus succulent le pot-au-feu électoral ! Sans oublier un bel oignon piqué de clous de girofle !

CHARMOY-CITY : LES VIEUX MARCHÉS, C’EST DU PASSÉ, MAIS L’OIGNON FAIT ENCORE PLEURER - du 26 janvier 2017

En attendant, nos petits lapins du CMJ, jamais à cours d’idées insufflées par leur sportive cheftaine, se sentent déjà inspirés par le bel Édito.

Ils ont d’ores et déjà pris l’initiative d’une nouvelle festivité fleurie pour Floréal : « Le Bouquet des Assoces ». Charmoy-City, c’est la fête ! Encore des lauriers et des labels en perspective !

Charmoy-City, le bouquet des Assoces

Charmoy-City, le bouquet des Assoces

C.S. Rédacteur de Chantecler,

Auxonne, le 05 avril 2017 (J+3031 après le vote négatif fondateur)

Publié dans Revue de presse

Repost 0
Publié par Claude Speranza, Auxonnais - dans Revue de presse
3 avril 2017 1 03 /04 /avril /2017 07:52

ÉLOQUENCE COMPARÉE À CHARMOY-CITY - du 03 avril 2017 (J+3029 après le vote négatif fondateur)

« Préférer l’original à la copie », voilà un slogan politique qui connut et qui connaîtra peut-être encore une grande faveur.

Mais en matière d’éloquence, chacun sait qu’il est difficile d’innover, et force est de reconnaître que rares sont les élus qui peuvent se prévaloir de cette parole du Misanthrope de Molière : « Je veux que l’on soit homme et qu’en toute rencontre/ Le fond de notre cœur dans nos discours se montre »

Les politiques professionnels ont des costumes sur mesure, et des plumes stipendiées qui leur permettent de se parer à bon compte des plumes du paon. Mais les petits, les sans grade, qui s’habillent en prêt-à-porter, même labellisé, ils n’ont pas cette ressource commode ! Alors, comme on va décrocher son perfecto vintage au Marché Malik, ils cherchent la bonne pioche sur internet, le petit couplet bien tourné qui leur ira comme un gant…ou presque…

Certes, il y a toujours le risque d’encourir les foudres des puristes qui agiteront contre le copieur, ou la copieuse, le fatal slogan : « sous le papier, le plagiat ». Les exemples en la matière ne manquent pas !

CES LIGNES QU’ON EMPRUNTE - du 28 JUILLET 2015

À ce jeu, il peut même arriver que l’arroseur soit arrosé !

Nous avons relevé sur la toile un petit exercice d’éloquence comparée qui ne manque pas de sel !

Citoyens, citoyennes, n’hésitez pas à le découvrir !

https://www.facebook.com/Auxonne.territoire.d.avenir/?fref=ts

http://dole-auxonne.hebdo39.fr/article-remise-de-cartes-electorales-aux-jeunes-citoyens-auxonnais,14304.htm

http://genas.fr/wp-content/uploads/2012/06/C%C3%A9r%C3%A9monie-de-citoyennet%C3%A9-2013-web.pdf

Pour sûr, voilà une rhétorique citoyenne qui ne manque pas de ressources ! Et un « couteau suisse » qui a plus d’une lame dans son sac !

RHÉTORIQUE D’EN BAS, RHÉTORIQUE D’EN HAUT (2) - du 10 février 2017

Du coup les petits lapins du CMJ en ont pris de la graine. Des fois qu’on leur demande un discours pour l’ouverture de la chasse au trésor cacaotée !

CHARMOY-CITY : LE CARILLON CACAOTÉ DE LA REVITALISATION - du 27 mars 2017

Eloquence comparée à Charmoy-city

Eloquence comparée à Charmoy-city

C.S. Rédacteur de Chantecler,

Auxonne, le 03 avril 2017 (J+3029 après le vote négatif fondateur)

Publié dans Revue de presse

Repost 0
Publié par Claude Speranza, Auxonnais - dans Revue de presse
1 avril 2017 6 01 /04 /avril /2017 09:11

LA TOILE QUI FAIT LE BUZZ CHEZ CHRISTIE’S - du 01 avril 2017 - (J+3027 après le vote négatif fondateur)

De quoi rendre le maire de Billey jaloux…Charmoy-City détiendrait une toile qui fait le buzz chez Christie’s !

Charmoy-City, la toile qui fait le buzz chez Christie's

Charmoy-City, la toile qui fait le buzz chez Christie's

C.S. Rédacteur de Chantecler,

Auxonne, le 01 avril 2017 (J+3027 après le vote négatif fondateur)

Publié dans Figures libres

Repost 0
Publié par Claude Speranza, Auxonnais - dans Figures libres
31 mars 2017 5 31 /03 /mars /2017 06:41

DES MAIRES ET DES MÉCÈNES - du 31 mars 2017 - (J+3026 après le vote négatif fondateur)

Le récent appel du maire de Billey au rappeur Swagg Man a connu un écho médiatique significatif. Voilà qui nous change du train-train éditorial habituel !

ALLÉGEY-VOUS DE QUELQUES BILLEYS ! - du 29 mars 2017

Et l’on apprend à présent que cette demande de subvention pour le moins atypique aurait déjà obtenu une réponse. En effet, dès hier 30 mars, Le Bien Public titrait sur son site : « Le rappeur Swagg Man répond au maire de Billey »

Dans le texte du court article qui suit, on peut lire : « Le rappeur se dit prêt à aider la commune sous quelques conditions. En effet Swagg Man souhaite obtenir un permis de construire sur la commune pour installer un refuge animalier. Une réponse insolite qui pourrait peut-être se concrétiser. La balle est désormais dans le camp du maire de Billey. »

Plus d’un lecteur, sans doute, se contentera de sourire à la lecture de cette nouvelle. En matière d’économie, c’est pourtant du gagnant-gagnant : j’assume la dépense de la réfection de ton enrobé et tu me signes un permis de construire pour le refuge animalier que j’ai projeté. Fifti-fifti.

N’avons-nous pas vécu à Charmoy-city le même cas de figure il y a 8 ans de cela en 2009 lorsqu’un investisseur a décidé d’assumer l’aménagement de la zone du Charmoy en échange de l’obtention d’un permis de construire pour l’hypermarché qu’il projetait d’y installer.

La preuve ? Relisez Inf’Auxonne N° 25 (page 3)

Quel sera le montant des investissements ?

15 à 20 Millions d’euros d’investissement travaux sur fonds privés.

Les finances de la Commune seront-elles mises à contribution ?

En aucun cas puisqu’il s’agit d’un projet entièrement PRIVE, sans aucun coût financier pour la Commune.

La Communauté de Communes sera-t-elle financièrement mise à contribution ?

NON, l’investisseur PRIVE prendra en charge la totalité de l’aménagement de la zone : voirie, réseaux, etc.

Le plan comprenait aussi un projet d’hôtel à la clef dont Inf’Auxonne N° 25 garantissait la crédibilité en ces termes

Cet hôtel sera-t-il « viable » ?

OUI. Aucun investisseur n’engagerait des fonds privés dans un projet non viable. Cet équipement, de classe moyenne, comblera les manques locaux en matière d’accueil de bus de passage sur l’axe Dole-Dijon, très fréquenté, et participera au développement touristique de la Commune.

Huit ans ont passé, et si l’hypermarché est ouvert, on ne voit toujours pas trace d’hôtel !

PRÉEMPTEZ DÈS MAINTENANT VOTRE CHAMBRE À L’HÔTEL DU CHARMOY ! - du 12 décembre 2016

Moralité, avant de rire des frasques du maire de Billey, n’oubliez pas quand même que si le maire de Charmoy-City a signé des deux mains pour l’hypermarché prétendument « non-alimentaire », il attend toujours, et les touristes avec, son hôtel au Charmoy !

Dernière minute ! : Si le feuilleton de l’Hôtel du Charmoy semble définitivement au point mort (hormis dans notre blog), le feuilleton Billey, quant à lui, continue !!!

Dans Le Bien Public de ce matin, sous le titre « Auxonne - En image Une première photo, qui date de... 2014, serait-elle une piste sérieuse ? », on pouvait en effet lire « selon toute évidence, le rappeur connaissait le village [Billey] depuis cette date [9 aooût 2014]. Alors, de là à alimenter la rumeur d’un passage de la star dans le village, il n’y a qu'un pas. Affaire à suivre... »

Histoire à coucher dehors avec un Billey de logement

Histoire à coucher dehors avec un Billey de logement

C.S. Rédacteur de Chantecler,

Auxonne, le 31 mars 2017 (J+3026 après le vote négatif fondateur)

Publié dans Revue de presse

Repost 0
Publié par Claude Speranza, Auxonnais - dans Revue de presse
29 mars 2017 3 29 /03 /mars /2017 07:49

ALLÉGEY-VOUS DE QUELQUES BILLEYS ! - du 29 mars 2017 - (J+3024 après le vote négatif fondateur)

Il est parfois des maires qui ont de l’humour, ainsi du maire de Billey [petite commune voisine d’Auxonne] qui faisait hier 28 mars la une du Bien Public sous le titre « DES BILLETS POUR BILLEY Le maire interpelle un rappeur »

Le rappeur en question, c’est Swagg Man, qui dans un single intitulé « Billey » fait tout rimer en « ey » : billey pour billet ou dentiey pour dentier !

D’après FR3, il paraîtrait que le rappeur « serait passé à Billey il y a de cela quelques années. Au volant de sa Bentley il se serait même fait photographier devant le panneau d’entrée du village ».

Toujours est-il que si l’on en croit les paroles de sa chanson, notre rappeur ne semble pas manquer de billets :

« Des fois j'aimerais mettre mes mains dans mes poches, mais y'a trop d'billeys

Mercedes, Saint-Tropez, ces rageux, ne peuvent que m'enviey

Me copiey, mais pour m'égaler ils peuvent se titilley »

Ce n’est manifestement pas le cas du maire de Billey, qui du coup a pris sa plume pour inviter Swagg Man à décharger ses poches et à « cracher au bassinet ». Un appel au rappeur pour financer ses travaux de voirie.

Dans le genre à piauney des billeys, le maire de Billey n’est évidemment pas le premiey !

Rappelez-vous, sur un mode plus discrey, le super édito de l’Agenda AUXONNE 2016, écrit par le premier magistrat de Charmoy-City :

« Je vais, comme il se doit, remercier nos annonceurs. Grâce à eux, vous avez une nouvelle fois cet agenda entre les mains. Ils font un effort financier. Sachez les en remercier en prenant le temps de pousser la porte de ces commerces. Vous ne sortirez pas sans vous être allégé de quelques billets Vous contribuerez ainsi au dynamisme de la ville. Sans grand discours, vous aurez développé l’économie locale. Vos billets s’ajouteront à beaucoup d’autres et permettront à nos commerçants de vivre ».

VERS DES LENDEMAINS QUI CHANTENT ? (3) - du 19 DÉCEMBRE 2015

Certes, c’est pas exactement le style de Swagg Man, c’est pas, à proprement parley un texte à faire flippey et à crachey son dentiey, mais quand même, avec tous ces billeys, nos boutiquieys vont être enfin revitaliseys !

Une question se pose maintenant, après « Billey », le rappeur Swagg Man lancera-t-il « Pusey ».

Ah ! Vous connaissez pas Pusey ! C’est pas vrey ! Et pourtant au Charmouey, croyez-mouey, on connaît bien Pusey ! Pas vrey monsieur Langlouey !

LE POIDS DES MOTS (3) - du 10 SEPTEMBRE 2015

Charmoy-City chante BILLEY

Charmoy-City chante BILLEY

C.S. Rédacteur de Chantecler,

Auxonne, le 29 mars 2017 (J+3024 après le vote négatif fondateur)

Publié dans Revue de presse

Repost 0
Publié par Claude Speranza, Auxonnais - dans Revue de presse