Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : chantecler-auxonne.com
  • : "Je chante clair afin qu'il fasse clair" Edmond Rostand
  • Contact

Profil

  • Claude Speranza, Auxonnais
  • Auxonne, environnement, actualité,  hypermarché, grande distribution, société
  • Auxonne, environnement, actualité, hypermarché, grande distribution, société

Recherche

3 juillet 2020 5 03 /07 /juillet /2020 03:00

CHARMOY-CITY : BIENTÔT UNE NOUVELLE STATUE ? - du 3 juillet 2020 (J+4216 après le vote négatif fondateur)

     Par les temps qui courent, les statues ont la vie dure.

       Le nouveau job à la mode, c’est le déboulonnage de statues !

    À tel point que même notre statue de Bonaparte aurait lieu de s’inquiéter de cette nouvelle épidémie iconoclaste et glyptocide.

CHARMOY-CITY : BONAPARTE    MENACÉ PAR LES DÈBOULONNEURS ? (1) - du 15 juin 2020

    Au fait, une suite est prévue, depuis longtemps, pour cet article, nous la diffuserons dès que l’actualité locale se calmera. Patience donc !

    Claudi notre illustrateur a, comme vous le savez, l’inspiration éclectique autant qu’électromagnétique, vous avez pu récemment le  constater.

CHARMOY-CITY : UNE  FRÉQUENCE FM S’EST TUE - du 2 juillet 2020

    Nous lui avons donc lancé un défi pour illustrer ce mot d’ordre porteur et dynamique : « Une nouvelle statue à Charmoy-City pour ouvrir la nouvelle ère du changement et de l’attractivité »

    Il a accepté de relever le défi !

    Nos lecteurs jugeront du résultat d’après l’illustration du jour.

   L’artiste (tout le monde n’est-il pas artiste par les temps qui courent !!!) a accepté de nous livrer quelques clefs de son inspiration.

      La première de ces clefs est une observation minutieuse des réseaux sociaux locaux et de leurs productions iconographiques.

    La seconde se situe en rade de Toulon où se dresse face à la mer, la statue du Génie de la navigation, bronze à l’antique, montrant son dos à la ville, ce qui lui a valu le surnom d’Amiral de Cuverville !

    Nos lecteurs apprécieront l’effet produit d’après un cliché 1900.

     Nous avons un port (et même deux), nous avons une ville, et cette ville aura aujourd’hui un nouveau maire !

     Il nous manque encore une statue pour accueillir les navigants en haut des gradins du vieux port et rendre ainsi notre ville plus attractive.

     Sur le mode relooké du Cuverville de Toulon, Claudi propose son projet sur notre vieux port, à deux pas de la Guinguette. Attractivité garantie !

    

Charmoy-City aura bientôt, comme Toulon, son génie de la navigation.JPG

Charmoy-City aura bientôt, comme Toulon, son génie de la navigation.JPG

C.S. Rédacteur de Chantecler,

Auxonne, le 3  juillet 2020 (J+4216 après le vote négatif fondateur)

Publié dans Figures libres

Partager cet article

Repost0
Publié par Claude Speranza, Auxonnais - dans Figures libres
2 juillet 2020 4 02 /07 /juillet /2020 07:30

CHARMOY-CITY : UNE  FRÉQUENCE FM S’EST TUE - du 2 juillet 2020 (J+4215 après le vote négatif fondateur)

    À la fin de l’an dernier, nous évoquions, sur le mode de la fable, l’émergence annoncée d’une nouvelle fréquence dans le spectre électromagnético-médiatique local

CHARMOY-CITY : « LE RENARD ET LA RADIO » - du 1er NOVEMBRE  2019

      Beaucoup plus récemment, nous filions la métaphore hertzienne de la Télégraphie Sans Fil à propos d’une page facebook  bien connue

CHARMOY-CITY : LA RADIO « LIBRE » FEUILLÉE, CŒUR DE CHÊNE SUSPEND SES ÉMISSIONS - du 10 juin 2020

    Depuis, par bonheur, notre incontournable page facebook Auxonne Info - Actus & Débats a repris ses publications.

    Après une bonne moisson de voix à la moiss’batt‘ dynamique, la voilà à présent qui  veille à la sécurité de ses concitoyens et futurs administrés !

   Comme la bonne poule sur ses poussins, mon gros lapin !

CHARMOY-CITY : SAINT-CHRISTOPHE À LA MOISSON - du 1er juillet 2020     

    Dans ces mêmes temps de grands changements annoncés, une radio FM locale annonçait hier l’interruption de ses émissions en FM en ces termes :

« Ce matin, vous allez être nombreux à vous réveiller en voulant écouter votre radio, Radio Fox. Malheureusement, la saison s’est terminée hier soir, à 23h59 pour la diffusion en FM. Nous avons passé quasiment 9 mois ensemble, dans le creux du val de Saône. Nous n’aurions jamais imaginé un tel engouement de votre part pour notre projet, mais aujourd’hui sachez que nous sommes fiers de vous avoir eu à nos côtés aussi longtemps. L’aventure continue, rien n’est fini. C’est finalement ici que tout démarre. […] »

    Nous ne nous sommes pas assez brillant exégète, pour nous livrer à une analyse de cette annonce quelque peu sibylline, semblant porter promesse de résurrection….

   Dans un souci de prudence et d’objectivité, nous nous contenterons simplement de transmettre  à nos lecteurs la copie d’écran intégrale du message.

    Du « creux du val de Saône », au creux de mon épaule, il n’y a qu’un pas pour une belle histoire d’amour.

https://www.youtube.com/watch?v=DJ472nOiXCo&list=RDDJ472nOiXCo&start_radio=1&t=38

      Car, nos lecteurs l’auront bien remarqué, il s’agit bien en l’espèce (non pas en espèces grand-père !) d’une histoire d’amour radiophonique qui vous accroche, comme le crochet du même nom

https://www.youtube.com/watch?v=gf1Kzh38NBs

    Nos lecteurs n’auront pas manqué  non plus de remarquer cette image aimante de deux mains formant un cœur. D’aucuns, trop imaginatifs  sans doute, associeront ce cœur à un autre cœur, en butte lors de récents débats,  cœur de cible criblé d’impacts.

     Il est vrai que la concordance des temps est troublante, mais nous serons bien le dernier à voir dans cette concomitance des temps et des cœurs, un quelconque effet électromagnétique voire électrodynamique de cette récente campagne…qui vient d’affoler les aiguilles de nos boussoles, telle une aurore boréale…

   Claudi, constructif, s’est permis d’avancer une idée en image.

Charmoy-City, pourquoi pas une radio municipale.jpg

Charmoy-City, pourquoi pas une radio municipale.jpg

C.S. Rédacteur de Chantecler,

Auxonne, le 2  juillet 2020 (J+4215 après le vote négatif fondateur)

Publié dans Brèves

Partager cet article

Repost0
Publié par Claude Speranza, Auxonnais - dans Brèves
1 juillet 2020 3 01 /07 /juillet /2020 08:00

CHARMOY-CITY : SAINT-CHRISTOPHE À LA MOISSON - du 1er juillet 2020 (J+4214 après le vote négatif fondateur)

    L’incontournable page facebook Auxonne Info - Actus & Débats.ne cherche plus le trou dans la chaussée ou la bordure de route mal fauchée, elle est entrée en bienveillance et vous incite à la prudence !

     Aujourd’hui, elle nous chante son petit couplet « Saint-Christophe à la moisson » que nous relayons ne varietur sans corrections :

« Vous l'avez remarqué, la moisson a débutée à Auxonne, alors soyons prudents sur les routes ! Tracteurs, remorques, moisonneuses ... sont sur les routes, entre 25 km/h et 40 km/h max

Pensez à ralentir et faciliter leur passage. Ces engins agricoles sont longs, larges et lents

 Prudence et respect mutuel ! La vie est précieuse et les routes dangereuses »

    Après la grande moisson de voix, après le fauchage de Fauchey et de sa fusion, c’est plus l’moment d’faire les cons mon colon ! Auxonne Info - Actus & Débats, des engins dynamiques a « facilité le passage », c’est clair !

      Alors maintenant  « Prudence et respect mutuel ! »

     Devant ce monument de bienveillance, Chantecler dépose une gerbe que Claudi a ressorti de ses cartons. Une gerbe du temps où les moissonneurs avaient les mains calleuses, une gerbe du temps des glaneuses !

      À lire et à relire !

LES BLÉS D’OR (2) - du 26 JUIN 2015

 

Une gerbe pour le nouveau Saint-Christophe.jpg

Une gerbe pour le nouveau Saint-Christophe.jpg

C.S. Rédacteur de Chantecler,

Auxonne, le 1er juillet 2020 (J+4214 après le vote négatif fondateur)

Publié dans Hommage

 

Partager cet article

Repost0
Publié par Claude Speranza, Auxonnais - dans Hommage
30 juin 2020 2 30 /06 /juin /2020 05:00

CHARMOY-CITY : LE MARQUIS A PONDU SON DERNIER RAPPORT - du 30 juin 2020 (J+4213 après le vote négatif fondateur)

    Imperturbable gloseur ou imperturbable pondeuse (l’anonymat, ça a du bon), le Marquis qui est peut-être une marquise, pondait hier sa nouvelle analyse, relayée aussitôt par l’incontournable page facebook Auxonne Info - Actus & Débats.

    À lire les commentaires, l’anonymat de notre Marquis, n’a toujours franchement rien pour plaire. Notre commentaire, plus approfondi, fera l’objet du présent article. Pour faire suite aux précédents…

CHARMOY-CITY : ESTHÈTE DE MARQUIS - du 24 juin 2020

     Avec un sérieux professoral qui aurait assommé le personnage dont il a usurpé l’identité, Môsieur le rapporteur du jury de désagrégation égrène encore une fois ses  banales platitudes.     

      Aux fins d’analyse anatomo-pathologique nous avons prélevé quelques échantillons de ce dernier discours dont nos lecteurs pourront d’abord découvrir la teneur, s’ils le désirent….

Passons, à présent,  aux résultats de l’analyse qui a révélé :

 Primo Un babil sentencieux parfumé à la moraline et dont les plus brillantes trouvailles sont du genre :

   « Les petites combines et arrangements divers, si longtemps ignorés, provoquent maintenant un effet de dégoût pour beaucoup d’entre nous. »

 

« Quand on pactise avec le diable, on ne va pas au paradis. »

 

Secundo Des emplois de termes, comiquement impropres :  

 

« Une équipe influait le dynamisme, une tête de liste aspirait plus l’immobilisme de notre passé. »

    Alors que c’eût été tellement plus simple de dire :

« Une équipe insufflait le dynamisme, une tête de liste aspirait plus à l’immobilisme de notre passé. »

    Et  que dire de cet emploi bizarre du terme « moiteur »

« Cependant beaucoup de projets étaient communs sur les 2 listes, mais nous relevons une certaine moiteur dans les annonces faites par la liste perdante. »

   Sondeur des cœurs et des reins, notre Marquis de fantaisie serait-il encore palpeur d’aisselles.

    Cette moiteur un peu collante et malodorante nous fait passer ainsi de la culture du moi dont le Marquis semble bien pourvu, à la moiteur du c…

    Et cet emploi au réfléchi du verbe paver, licence poétique incongrue pour un texte et un contexte qui ne l’est guère ?     

« Beaucoup de celles-ci [N.D.L.R. les annonces faites par la liste perdante] se pavaient succinctement de termes trop standards »

    Et l’adverbe « succinctement », plus lourd qu’un pavé, pour vous faire bien entrer ça dans le crâne !

    « Se paver succinctement », pour les connaisseurs, ça vous a comme un petit parfum indicible de Bloc Note Intellectuel Auxonnais ou de Notin. Échantillon pour vérification, mais Robert-Daniel n’est pas le Marquis

Tertio  Et  que dire enfin de cette conclusion pharaonique autant que mégalomaniaque :

       Pour commencer

     « Nous espérons que les choses s’apaiseront rapidement car nous avons besoin de tout le monde et de toutes les forces vives pour concrétiser les immenses chantiers que la majorité des votants a approuvés. »

     Franchement comique !

CHARMOY-CITY : LES TRAVAILLEURS DE LA MAIRIE - du 25 octobre 2018

    Qu’en dire ?

     Avec un peu d’imagination et de culture, un « bloggeur obsédé » oserait dire : « Plus proche du STO (Service du Travail Obligatoire) et du Canal de la Mer Blanche que d’une conception  démocratique moderne de la société ! »

      Et pour conclure :

 « Place à l’action et restons vigilants. »

     Cette vigilance ! Ah ! Comme ça vous sent son comité, et comme ça vous a un vilain petit parfum de salle de police…

 

   Voilà, mise à nu, la rhétorique, indigente autant qu’ampoulée, de notre Marquis, et la véritable aura de son auteur, en deux temps,  et trois mouvements,  prestement jaugée.

   Aux naïfs marcheurs qui penseraient que ces péroraisons creuses seraient de nature à appuyer leur action concrète, nous donnerons ce conseil emprunté justement (après correction), aux thèses si mal fagotées du Marquis :

« Vous savez maintenant comment faire pour faire perdre toute [] pertinence à vos idées. »

L’original étant :

« Vous savez maintenant comment faire pour perdre toute la pertinence de vos idées. »

     L’anonymat ne tue pas, mais une bonne dose de ridicule prétentieux sous le voile pudique de l’anonymat, ce mal endémique qui sévit sur facebook, il est des fois où ça ne pardonne pas. Nous venons d’en identifier un cas !

     Une distanciation prudente s’impose donc ! 

 

Chamoy-City, le Marquis fait monter les blocs.jpg

Chamoy-City, le Marquis fait monter les blocs.jpg

C.S. Rédacteur de Chantecler,

Auxonne, le 30 juin 2020 (J+4213 après le vote négatif fondateur)

Publié dans Billet d’humeur

Partager cet article

Repost0
Publié par Claude Speranza, Auxonnais - dans Billets d'humeur
29 juin 2020 1 29 /06 /juin /2020 02:00

 

CHARMOY-CITY : LE NOUVEAU CHÊNE DYNAMIQUE  DE LA FORÊT DE BROCÉLIANDE - du 29 juin 2020 (J+4212 après le vote négatif fondateur)

   Dans la feuillée d’une forêt de légende, hier soir, un chêne a poussé son dernier rameau.   

    Merlin l’enchanteur, ses talents et ses sortilèges ont suscité dans les urnes une grosse pluie de feuilles de chêne, symboles de la victoire….

     Du 60/40 ! Une victoire massive en chêne massif, il faut le reconnaître. Pas vrai Charles ! Pour la com, c’est sûr, vous êtes pas des glands !

CHARMOY-CITY : DERNIER COUP DE PEINTURE POUR RAFRAÎCHIR LE CHÊNE - du 28 juin 2020

    Claudi a planté pour ses lecteurs l’image définitive du nouveau chêne à l’orée dorée  de la nouvelle ère dynamique et participatatative à la mode de Mulhouse.

CHARMOY-CITY : IDYLLE PARTICIPATATATIVE AU PAYS DES CIGOGNES - du 25 juin 2020

    Le réveil d’Auxonne, « la belle endormie » aux nuits mouvementées, va pouvoir enfin commencer.

    Voici venu le temps magique de Merlin et de ses poulains !

Charmoy-City, le chêne dynamique de la forêt municipale.jpg

Charmoy-City, le chêne dynamique de la forêt municipale.jpg

FLASH DERNIÈRE

    Le Bien Public titre ce matin : « AUXONNE Municipales Jacques-François Coiquil rafle la mise, nettement »

    Sa martingale, un patient travail de fourmi : « nous avons beaucoup travaillé sur les listes d’émargement à la rencontre des personnes qui n’étaient pas venues au premier tour » selon les propos du candidat  rapportés dans l’article.

   Article qui présente, par ailleurs, le candidat  comme « ancien socialiste, qui a également été le représentant d’En marche sur le territoire », mais qui déclare ne plus l’être.

     Conclusion : après en marche, le démarchage

    Ajoutons encore à cela une communication peaufinée et un packaging inspiré, à la dijonnaise ! Le rêve s’amène !

Le logo, Dijon c'est capitale, fait école dans la capitale de l'oignon.jpg

Le logo, Dijon c'est capitale, fait école dans la capitale de l'oignon.jpg

C.S. Rédacteur de Chantecler,

Auxonne, le 29 juin 2020 (J+4212 après le vote négatif fondateur)

Publié dans Figures libres

Partager cet article

Repost0
Publié par Claude Speranza, Auxonnais - dans Figures libres
28 juin 2020 7 28 /06 /juin /2020 03:00

CHARMOY-CITY : DERNIER COUP DE PEINTURE POUR RAFRAÎCHIR LE CHÊNE - du 28 juin 2020 (J+4211après le vote négatif fondateur)

   Avant-hier nous parlions d’appartement à rafraîchir

CHARMOY-CITY : APPARTEMENT  À RAFRAÎCHIR EN VILLE - du 26 juin 2020

    Ce soir, dernière finition, il restera à grimper à l’échelle pour donner le dernier coup de peinture en bleu- blanc-rouge sur le chêne légendaire de la forêt électorale…

CHARMOY-CITY : FUSIONS ET EFFUSIONS DANS LES BRANCHES DU CHÊNE ÉLECTORAL - du 1er juin 2020

    Alors, ce soir, peintres à vos seaux et à vos pinceaux !

    Et pour les heureux  vainqueurs : « La main dessus ! »…

CHARMOY-CITY : LA MAIN DESSUS, LA MAIN À LA PÂTE ET LA MAINMISE - du 10 mai 2019

    Et après le chêne, au boulot !

 

Charmoy-City,peintres à vossot et à vos pinceaux.jpg

Charmoy-City,peintres à vossot et à vos pinceaux.jpg

C.S. Rédacteur de Chantecler,

Auxonne, le 28 juin 2020 (J+4211 après le vote négatif fondateur)

Publié dans Figures libres

 

Partager cet article

Repost0
Publié par Claude Speranza, Auxonnais - dans Figures libres
26 juin 2020 5 26 /06 /juin /2020 19:26

CHARMOY-CITY : APPARTEMENT  À RAFRAÎCHIR EN VILLE - du 26 juin 2020 (J+4209 après le vote négatif fondateur)

   Un leader dynamique dans la campagne, mais qui habite en ville, et qui, par ailleurs, déplore en ligne les clabaudages dont il serait la cible, précise dans sa déclaration chercher « un appartement à rénover ou à rafraîchir ».

     Claudi, qui est un homme du passé, et pas comme Charles de la Feuillée un poulain de la génération montante, mais qui, comme Charles de la Feuillée de la génération montante, adore les vieilleries auxonnaises, a pensé faire plaisir, sans illusion, au mentor de Charles.

   Nous savons que Charles appréciera le document et qu’il jugera de l’agrément de l’appartement qui offre une écurie….pour les poulains. Et une chambre pour la bonne !

     Dans le temps, l’appartement est plutôt 1900, mais dans l’espace il est dans le quartier d’élection actuel du mentor, entre « clairon et carillon », en clair entre le sabre et le goupillon.

AUXONNE : DEUX SOUVENIRS DES ARNOULPH ENTRE CLAIRON ET CARILLON- du 24 février  2020

   Quant au mentor, plus soucieux visiblement de remonter le score que de remonter le temps (« Le passé est un phare et non un port » (proshloe, eto majak, no ne port)) et donc résolument tourné vers l’avenir il mettra sans doute cette mômerie, pas pire que celles de son poulain Charles, au compte de la sénilité de Claudi !

    Notre rédaction travaille à haut régime et a déjà publié un article « alsacien » ce matin. Coup double exceptionnel !

CHARMOY-CITY : IDYLLE PARTICIPATATATIVE AU PAYS DES CIGOGNES - du 26 juin 2020

  Mais au fait, on n’entend plus le Marquis ? Il est mort aux pluches ?

CHARMOY-CITY : LA POLICE DE CARACTÈRES DU MARQUIS IMPUISSANTE FACE AUX HOOLIGANS - du 25 juin 2020

 

FLASH DERNIÈRE

    Une petite trouvaille à l’improviste du côté d’Alain Proviste : les dures réalités du métier de candidat ! Il faut savoir se vendre, voilà au moins un commerce qui est bien reparti mon Kiki !

    Chantecler n’est pas sectaire, dans cette pochade en vidéo chacun pourra faire son marché, ou en prendre plein son panier.

https://www.youtube.com/watch?v=mVIHTFD5etg&feature=youtu.be&fbclid=IwAR3Riszl3289BV-ojkYf5cSxGYLTNQzDZhfR-29FFi7s5nBfkCIOP9cVPGg

    Attention ! À lire avec les yeux du monde d’avant ! La vidéo date de mai 2019 et si l’on faisait déjà campagne avec des boniments, on le faisait  aussi sans prendre de gants !

 

Charmoy-City, appartement à rafraîchir en ville.JPG

Charmoy-City, appartement à rafraîchir en ville.JPG

C.S. Rédacteur de Chantecler,

Auxonne, le 26 juin 2020 (J+4209 après le vote négatif fondateur)

Publié dans Propos de campagne

 

Partager cet article

Repost0
Publié par Claude Speranza, Auxonnais - dans Propos de campagne
26 juin 2020 5 26 /06 /juin /2020 07:00

CHARMOY-CITY : IDYLLE PARTICIPATATATIVE AU PAYS DES CIGOGNES - du 26 juin 2020 (J+4209 après le vote négatif fondateur)

   Comme chacun sait les vidéos du groupe Auxonne Ville d’Avenir ne sont pas terribles. Là-dessus, le Marquis a rendu son verdict, et n’étant pas nous-même expert en communication, nous hésiterons à faire mentir ses doctes propos.

    En matière de vidéos, la dynamique se révèle objectivement plus experte. Nous l’avions d’ailleurs reconnu (Chic ! une voix de plus pour dimanche !)

CHARMOY-CITY : V COMME VANNOIS,  COMME VIDÉO… ET COMME VICTOIRE ? - du 11 mars  2020

    Claudi connaît bien le Haut-Rhin (68), où il passa quelques lointaines et belles années de sa  jeunesse.

« LES CIGOGNES SONT DE RETOUR » - du 29 NOVEMBRE 2014

      Du coup, il n’a pas manqué de remarquer une des dernières vidéos diffusées par la dynamique.

      Certes, elle n’a pas cette patte inimitable et ce brio enjoué (avec ou sans prompteur) des vidéos de la maison dynamique, mais une chose est certaine cependant, elle provient visiblement du pays de cigognes.

       C’est au hasard des décors extérieurs de la vidéo proposée et bien léchée (pour le coup un travail de pro pas une bidouille approximative et venteuse du studio Fabrix)  que Claudi a reconnu son lieu d’origine : Mulhouse. Milhüsa, comme on disait là-bas

      Et dans ce décor patrimonial typique, un patchwork  citoyen de quartier, beaucoup plus crédible sans doute, que certain « patchwork d’opposants » évoqué dans un tract récent, dernier jet de la dynamique (in cauda venenum), concourt à « tracer l’avenir » de son quartier par sa participation active. Il est toujours permis de rêver !

     Interrogé sur le contenu discursif de l’œuvre et son louable but, Claudi faisant une moue amusée et  dubitative, s’est abstenu de tout commentaire.

     À consommer néanmoins sans modération

https://www.facebook.com/unedynamiquepourauxonne/videos/304025617388616/

    Et puisqu’en Alsace, comme dans l’« intérieur » (le reste de la France, comme les vieux du cru le désignent là-bas), tout finit par des chansons, nous proposons un tube tout indiqué pour cette fin de campagne….

    Ben oui !!! La chanson traditionnelle  alsacienne par excellence ! Le ban bourguignons des Alsacos mon coco ! Une chanson pour faire la fête à la mode de Mulhouse !

     Le Hans dans le trou à moustiques c’est le drame d’un monsieur toujours dans l’entre-deux, qui veut être là et ailleurs, une métaphore, entre autres, du destin alsacien…

http://emig.free.fr/ALSACE/index.html

 

Charmoy-city, une cigogne dynamique venue d'Alsace.jpg

Charmoy-city, une cigogne dynamique venue d'Alsace.jpg

C.S. Rédacteur de Chantecler,

Auxonne, le 26 juin 2020 (J+4209 après le vote négatif fondateur)

Publié dans Propos de campagne

 

Partager cet article

Repost0
Publié par Claude Speranza, Auxonnais - dans Propos de campagne
25 juin 2020 4 25 /06 /juin /2020 07:00

CHARMOY-CITY : LA POLICE DE CARACTÈRES DU MARQUIS IMPUISSANTE FACE AUX HOOLIGANS - du 25 juin 2020 (J+4208 après le vote négatif fondateur)

     L’heure est sécuritaire…mais que fait la police de caractères ?

     Nous avons adoré un passage d’un commentaire de Monsieur P.F., relatif au problème de maquillage d’affiches électorales, et découvert sur un site de bon ton qui, de ce fléau s’indignait.

   Et nous le relayons volontiers.

 « Ne voyons là que le désœuvrement de quelques gogos. D'ailleurs, si il y a des personnes qui s'ennuient à ce point, qu'ils jettent un œil sur le nouveau feuilleton du jour, le Marquis et le coq c'est à mourir de rire. »

    Ce franc aveu de bonne humeur de Monsieur P.F incite le « bloggeur obsédé », désigné comme tel par le Marquis, à poursuivre son feuilleton.

     Le vrai secret d’un rédacteur de feuilleton  n’est-il pas, en effet, de poursuivre ?

    À l’attention des lecteurs qui voudraient reprendre le fil de notre feuilleton, nous les renvoyons au dernier épisode de celui-ci, côté coq

CHARMOY-CITY : ESTHÈTE DE MARQUIS - du 24 juin

   Nous espérons enfin que  notre illustration du jour aux bons soins de Claudi sera appréciée, même par le Marquis bien que, se contentant de pérorer sans illustrer, notre aristocrate de l’analyse avoue de fait un déficit communicationnel iconique véritablement pathétique, tare rédhibitoire qu’on ne saurait nous imputer.

    Symboliquement, cette illustration est aussi pour nous un clin d’œil à la naissance  de notre blog le 18 juin 2010. Dix ans déjà ! Les curieux qui seraient tentés de se pencher sur son berceau sont invités à relire

CHANTECLER A CINQ ANS - du 18 JUIN 2015

    S’ils ne savent toujours pas d’où parle le Marquis, du moins apprendront-ils d’où est né Chantecler, le « bloggeur obsédé », obsédé certes, mais rien moins qu’anonyme !!!

    Enfin, les vrais fans, ceux qui voudraient retourner carrément  à la source, liront encore avec profit notre première publication du 18 juin 2010 (on a les 18 juin qu’on peut, mon bon Monsieur !) et qui fut diffusée sur papier grâce à l’appui de l’Union commerciale d’alors, qui a bien changé et fondu depuis…

 

FLASH DERNIÈRE

    Article du Bien Public ce matin qui titre « AUXONNE Municipales Les Auxonnais iront-ils voter dimanche ? » . Pleine page, un contenant confortable au vu du contenu.

    L’un des candidats illustra naguère ses propos de campagne en ligne par ce proverbe russe : « Le passé est un phare et non un port » (proshloe, eto majak, no ne port).

CHARMOY-CITY : CONTRE L’IMMOBILISME, DÉCOLLEZ AVEC COROL’AIR- du 8 juin 2020

   Une locution russe pourrait cette fois convenir à propos de l’impression générale laissée par notre lecture matinale : « Verser du vide dans du creux » (perelivátʹ iz pustóvo v poróžneje)

https://sites.google.com/site/frazslovar/perpliv

Charmoy-city, la marque jaune a encore sévi.jpg

Charmoy-city, la marque jaune a encore sévi.jpg

C.S. Rédacteur de Chantecler,

Auxonne, le 25 juin 2020 (J+4208 après le vote négatif fondateur)

Publié dans Figures libres

Partager cet article

Repost0
Publié par Claude Speranza, Auxonnais - dans Figures libres
24 juin 2020 3 24 /06 /juin /2020 07:00

CHARMOY-CITY : ESTHÈTE DE MARQUIS - du 24 juin 2020 (J+4207 après le vote négatif fondateur)

    Plus je lis et relis les productions du Marquis, plus je me dis qu’elles sont un esthète avisé, d’un homme de goût, plein d’entregent et de rondeur.

       Sans doute fut-il nourri dans le sérail des bobos dijonnais, où la cravate est malvenue et le rasage de près prohibé, car il ne partage pas ces manières disgracieuses, et parfois rugueuses, qu’ont souvent les Charmoysien(ne)s mal dégrossi(e)s et mal fagoté(e)s, dont modestement je suis. Dommage qu’il soit fana du masque !

     Dommage qu’il se terre ainsi dans l’anonymat. Il gagnerait tant à se faire connaître. Et l’on ne peut imaginer que nos concitoyen(ne)s distingué(e)s qui likent ses brillants propos n’ait pas eu l’insigne privilège de le connaître personnellement et de participer aux raouts de son salon, ou de son boudoir. Le cercle du Marquis doit être un cercle très huppé.

       C’est en effet un homme dont l’écriture révèle des manières policées, un expert en polices de caractères, un communicant brillant qui en impose par ses lumières comme il vient de nous le démontrer encore récemment dans  son dernier post. Un post surplombant, objectif, « au-dessus de la mêlée ».     

       Et qui sait reconnaître la qualité de certaines productions de campagne, tout en ayant la modestie de ne pas en revendiquer le génie inspirateur.

https://www.facebook.com/marquis.desade.37051579/posts/290964655361742     

    Alors si dans ses raouts, il régale aussi brillamment qu’il pérore et qu’il glose, pour le gourmand que je suis, l’eau  m'en vient déjà la bouche, mais aussi les larmes aux yeux, de réaliser que j’y trouverai toujours porte close !

     Un démenti, je ne suis pas le Marquis, bruit qui courut par nos rues pourtant il y a plus d’un an ! Mésaventure qui arriva encore à d’autres…

CHARMOY-CITY : LA MAIN DESSUS, LA MAIN À LA PÂTE ET LA MAINMISE - du 10 mai 2019

     Une chose cloche cependant, chez ce communicant averti, chez cet esthète avisé, chez cet homme de goût, plein d’entregent et de rondeur…. Laquelle ?  Notre Marquis a une photo de profil franchement  trop gore, ma chère !

CHARMOY-CITY : LE MARQUIS POURSUIVI PAR LA POLICE… DES CARACTÈRES - du 23 juin 2020

    Cet homme de goût, plein d’entregent et de rondeur et si policé, cacherait-il au fond de son anonymat un fieffé provocateur, un ennemi résolu des bonnes mœurs et de la bonne société bourgeoise ? On n’ose le croire !!!

   Pour mettre fin à ce soupçon qui, à notre sens le dessert dans une bonne réception de sa communication, par ailleurs brillante, nous lui suggérons d’amender avantageusement son profil en l’agrémentant de cet accessoire de bon aloi que porte si bien la fine fleur municipale dijonnaise et qui semble avoir fait chez nous un groupe d’imitateurs dynamiques et de bon goût.

    Cet accessoire adoucirait quelque peu le trait cruel qui défigure son profil.

   Conseil de communication gratuit, qui ne sera pas facturé par Chantecler !

 

FLASH DERNIÈRE

      Le Marquis c’est dépassé, une nouvelle étoile monte à présent dans le firmament dynamique tenant dignement le haut de l’affiche !

     Avec le soutien et la force de Xavier, le jeune et fringant gravier dans la chaussure de Monsieur Vauchey, et son puissant commentaire homologué, Jacques-François est sûr de gagner !

DERNIÈRE MINUTE  

   Tiens, tiens, le commentaire a été retiré !

   Quel dommage !

Charmoy-City,  côté Marquis, une Justine réparée c'est capital.jpg

Charmoy-City, côté Marquis, une Justine réparée c'est capital.jpg

C.S. Rédacteur de Chantecler,

Auxonne, du 24 juin 2020 (J+4207 après le vote négatif fondateur)

Publié dans Analyses et réflexions

 

Partager cet article

Repost0
Publié par Claude Speranza, Auxonnais - dans Analyses et réflexions