Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : chantecler-auxonne.com
  • : "Je chante clair afin qu'il fasse clair" Edmond Rostand
  • Contact

Profil

  • Claude Speranza, Auxonnais
  • Auxonne, environnement, actualité,  hypermarché, grande distribution, société
  • Auxonne, environnement, actualité, hypermarché, grande distribution, société

Recherche

4 août 2013 7 04 /08 /août /2013 00:00

STRATÉGIES ÉPISTOLAIRES (N°1)- du 4 août 2013 (J+230 après le PREMIER dépôt)

  Auxonne, le 4 août 2013 (204ème anniversaire de l’abolition des privilèges)

   Chère lectrice, Cher lecteur,

 

  Chacun(e) pressent qu’il va être question de lettres. En effet, aujourd’hui, il sera précisément question  de deux lettres que notre activité rédactionnelle assidue dans Chantecler nous a valu la joie et le privilège de recevoir l’an dernier.

     J’entends déjà vos protestations : « L’an dernier ! 2012 ! Vieilles lunes que tout cela, il y a bien d’autres sujets brûlants à évoquer, alors que se profile déjà l’horizon 2014 ! » Nous rétorquerons qu’en ce creux du mois d’août seule la météo est vraiment brûlante, l’information fraîche se faisant quant à elle plutôt rare ! Alors pourquoi ne pas exhumer et recuisiner à bon compte quelques vieilleries ? Vieille recette bien connue de la presse professionnelle !

      Avant que de vous présenter ces deux courriers qui me furent adressés personnellement, et au risque de vous décevoir, nous devons avouer qu’ils sont entièrement dépourvus du caractère laudatif et prometteur de la lettre  du Président de l’Expansion du Groupe E. Leclerc adressée au Maire d’Auxonne le 14 avril 2009 et devenue canonique après sa publication urbi et orbi par les soins de son destinataire dans Inf’Auxonne N° 25 de Mai 2009 (en page  4).

Si, par hasard, vous ne la connaissiez pas encore, allez vite la découvrir sur

http://www.auxonne.fr/telechargements

   Mais après tout, chacun reçoit les lettres qu’il mérite !

   Ah ! Recevoir une lettre, une vraie, ne trouvez vous pas que c’est un bonheur de plus en plus rare ? L’enveloppe déjà vous parle, on en reconnaît l’écriture (le parfum peut être ?), on la retourne fébrilement et l’adresse familière écrite au dos confirme votre joie ! On pressent déjà le contenu, et, pressé d’en savourer le moindre détail, on s’apprête déjà à ouvrir l’enveloppe…

     Stop !  Ouverture au prochain épisode ! C’est les vacances après tout !

    Aujourd’hui, Chère lectrice, Cher lecteur, vous devrez vous contenter des enveloppes, et je sais que même les philatélistes seront déçus !

 Lettre N°1Lettre N°2C. S. Rédacteur de Chantecler,

Auxonne, le 4 août 2013  (J+230 après le PREMIER dépôt)

Partager cet article

Repost0
Publié par Cl.S., Auxonnais - dans Courrier des lecteurs