Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : chantecler-auxonne.com
  • chantecler-auxonne.com
  • : "Je chante clair afin qu'il fasse clair" Edmond Rostand
  • Contact

Profil

  • Claude Speranza, Auxonnais
  • Auxonne, environnement, actualité,  hypermarché, grande distribution, société
  • Auxonne, environnement, actualité, hypermarché, grande distribution, société

Recherche

26 février 2011 6 26 /02 /février /2011 00:00

 

« ROSES DE PICARDIE » – du 26 février 2011

 

             Encore une chanson me direz-vous ? Oui, toujours la même ! Et puis les roses c’est bien  de circonstance, vu le calibre des fleurs qu’on s’envoie ces temps-ci ! N’en jetez plus !

            Mais avant d’offrir le bouquet, faisons d’abord quelques rappels relatifs à notre sujet de prédilection.

 

             Voilà ce qui s’écrivait dans Inf’Auxonne il y a quelques mois: « La consultation des électeurs a révélé la véritable implication des citoyens dans la vie de leur cité : 38,25% de participation, taux plus élevé que pour les élections européennes et régionales. Avec près de 80% de OUI à la question posée, les auxonnais se sont clairement déterminés pour le développement d’Auxonne et de son Canton ». (Inf’Auxonne N° 29 de juillet 2010 Edito de M. le Maire  p.1).

            En juin 2010, on faisait voter AUXONNE pour un projet situé sur le territoire de la Commune mais  il était déjà explicitement question de l’intérêt pour le développement du Canton.           

           Dans une lettre officielle de remerciements du Maire d’AUXONNE adressée à ses concitoyens, datée du 28 juin 2010 et distribuée en pli ouvert dans toutes les boîtes aux lettres de la commune, on pouvait lire :

          « Nous avons pris acte de votre soutien et de votre intérêt, témoignés lors de la campagne et de la proclamation des résultats à laquelle vous avez assisté très nombreux. Saluons également le déplacement de nombreux habitants des communes avoisinantes les uns pour témoigner leur intérêt pour le projet, les autres regrettant de ne pouvoir voter.

Nous persévérerons pour faire respecter VOTRE choix, qui est aussi le NOTRE »

            Là encore, attention particulière pour « de nombreux habitants des communes avoisinantes ». Donc pour le Canton !

            D’ici quelques semaines, personne ne sera privé de vote et les « regrets de ne pouvoir voter » « de nombreux habitants des communes avoisinantes »  ne seront plus de mise.

Quant à la persévérance affirmée, persévérance de « Picard », par définition « tenace », elle sera, n’en doutons pas, au rendez-vous.

             Cette fois, au moins, ne sera plus à déplorer l’absence scandaleuse de concurrence caractérisant la campagne de la consultation du 27 juin, qui prônait paradoxalement les vertus de la concurrence.

 

             Rappelons que  Chantecler est né de cette carence, digne d’une république bananière, et que depuis ce temps « [Il] chante clair afin qu’il fasse clair »

                Chantecler , n’est qu’un trublion bénévole et un « poil-à-gratter » sans ambition et sans réseau. Il n’a pas de « Comité de Soutien » pour qualifier de « grande », ou – pendant qu’on y est – d’ « énorme », telle ou telle de ses qualités personnelles. Il ne revendique d’ailleurs d’énormité dans aucun domaine.  Chantecler n’a d’autre vocation que d’éveiller les dormeurs en offrant le café fort de ses observations et de ses réflexions.

           Sa seule ambition est de conjurer la honte qu’il a ressentie de voir sa ville livrée, en juin 2010, à une publicité effrénée et grotesque à un véritable carnaval de la grande distribution.

           Hormis cela, il n’impose pas ses certitudes aux autres, et s’il est bien certain d’une chose, c’est de ne jamais recevoir, comme tel de nos concitoyens, de lettre à en-tête d’une grande enseigne le félicitant pour sa « discrétion » :

« A ce jour la maîtrise foncière de la zone est concrétisée grâce à votre discrétion. Nous sommes conscients des difficultés que vous rencontrez, mais l’enjeu est de taille. La divulgation aurait fait échoué (sic) le projet » (Inf’Auxonne N° 25 de mai 2009 p. 4 et préalablement dans Le Bien Public du 21 avril 2009))

          Alors, comment la qualifierons-nous, de « grande » ou alors carrément d’« énorme » cette « discrétion » ?

          De « discrétion », il ne devait plus en être question par la suite quand on vit fleurir nos murs en jaune-fluo.

          Roses de Picardie, Jonquilles de Haute-Saône. Ah! Douce France ! Avec à chaque terroir ses hommes et ses fleurs !

 

Pour les amateurs : « Roses de Picardie » est une célèbre chanson composée par un Anglais, Haydn Wood, en 1916.          

 

C. S. Rédacteur de Chantecler,

 à Auxonne le  26  février 2011

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Publié par C.S. - dans Billets d'humeur