Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : chantecler-auxonne.com
  • : "Je chante clair afin qu'il fasse clair" Edmond Rostand
  • Contact

Profil

  • Claude Speranza, Auxonnais
  • Auxonne, environnement, actualité,  hypermarché, grande distribution, société
  • Auxonne, environnement, actualité, hypermarché, grande distribution, société

Recherche

23 octobre 2013 3 23 /10 /octobre /2013 00:00

LES COUSINS DE CHAMPAGNOLE - du 23 octobre 2013 (J+1771 après le vote négatif fondateur)

 

Notre titre d’aujourd’hui n’est pas celui d’un roman de Balzac ni d’un sketch de la Madeleine Proust, d’ailleurs ! Non, il s’agit plus simplement d’une suite à notre article du 18, intitulé « Vous êtes mon lion superbe et généreux ».

    Ces vieux cousins de Champagnole, ce sont les lions de la fontaine qui trône devant la mairie du dit Champagnole. À coup sûr ils sont cousins de notre « Lion du jardin », ils lui ressemblent, d’ailleurs, comme des frères, nous sommes allé le vérifier de visu, pas plus tard qu’hier ! En tout cas ils sont conscrits du nôtre, nés dans les années 1830, comme lui, dans les forges de Maître Baudin sans doute. Pour le prouver, nous ajoutons, sources à l’appui, que la fontaine de Champagnole fut construite en 1833 (Champagnole d’hier et d’aujourd’hui, Champagnole, Gresset, 1991,  p. 131).

     1833, c’est le début du règne du roi Louis-Philippe, la « bonne poire » juteuse des caricaturistes, c’est le début de l’ère du célèbre slogan : « Enrichissez-vous ! », c’est le temps de Rastignac et du Père Grandet, un temps où les écus sonnent clair sur les comptoirs de marbre, où la casquette du Père Bugeaud fait suer le burnous !  À la bonne heure !  Ils sont passés hélas ces temps bénis des régiments d’Afrique et des lions trônant sur les places des sous-préfectures ! 

  Les Cousins de ChampagnoleNostalgiques de ce bon vieux temps de rentiers et de bourgeoisie replète, n’allez surtout pas désespérer, car si le lion de fonte, ayant passé l’âge de rugir,  ne fleurit plus sur nos places, la jungle de nos périphéries voit surgir des espèces carnassières d’une autre pointure.

     Un  monument de taille se construit ainsi à Champagnole, où nous étions hier sous un soleil digne de la riviera, et il éclipsera bientôt la gloire passée des lions fatigués. Son cousin est attendu à Auxonne et, bien qu’il ne soit pas encore né, des nounous empressées préparent déjà son berceau.

    Curieux, que les vieux lions ennuient et qui voulez en savoir plus sur les dents de lait prometteuses du cousin new-look de Champagnole, si vous voulez voir clair, et même encore plus clair,  ne manquez pas notre prochain reportage à paraître : « Champagnole saison 3 » !

   En effet, si l’Amérique est le miroir du futur de l’Europe, Champagnole, dont le maire affectionne les jeux de glace (pas vrai Monsieur Moreau), est, dans ces temps d’incertitude, le miroir du futur d’Auxonne.

LIEN MIROIRS AUX ALOUETTES – du  09 juin 2013

 

C. S. Rédacteur de Chantecler,

Auxonne, le 23 octobre 2013  (J+1771 après le vote négatif fondateur)

Partager cet article

Repost0
Publié par Cl.S., Auxonnais - dans Figures libres