Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : chantecler-auxonne.com
  • : "Je chante clair afin qu'il fasse clair" Edmond Rostand
  • Contact

Profil

  • Claude Speranza, Auxonnais
  • Auxonne, environnement, actualité,  hypermarché, grande distribution, société
  • Auxonne, environnement, actualité, hypermarché, grande distribution, société

Recherche

14 septembre 2012 5 14 /09 /septembre /2012 00:00

Angélus contre glas au clocher comtois ?- du 14 septembre 2012

(J+241 après la CNAC)

              ANGELUS

 En matière de projets d’implantations d’hypers, Auxonne et Champagnole, villes de tailles comparables, partagent des situations analogues. 

A Auxonne, de la presse au clocher, le silence semble s’être définitivement installé, même s’il ne règne pas toujours dans les nuits du centre-ville…. Mais à Champagnole, en ce début de septembre, les nouvelles tombent plus vite que les feuilles ! 

 Côté béton, glas annoncé pour des terres agricoles, comme semble en avoir décidé la CNAC bis du 11 septembre dernier 

http://www.leprogres.fr/jura/2012/09/13/champagnole-projet-leclerc-un-second-avis-favorable-en-commission-nationale

 

       En revanche, côté humus, sympathique « Angélus »  prévu,  pour le 15 septembre, sur ces mêmes terres. Les paysans ont la patate et des germes d’espoir ! Aux journées du patrimoine de l’humus, souhaitons leur d’être nombreux et  surtout bonne récolte !

 http://collectifcitoyens.posterous.com/

 ARRACHER LES PATATES

 

 Côté Patrimoine

     Dans le cadre des Journées du Patrimoine placées, cette année, sous le signe des « patrimoines cachés », et en hommage à  tous ceux qui ne lâchent pas la terre nous dévoilons, pour la petite histoire, la correspondance inédite trouvée au dos d’une carte postale de fantaisie qu’a bien voulu nous confier un collectionneur.

 Haute Saône pittoresque                                                                             

La Haute-Saône pittoresque

 Scène comtoise  - Parodie de l’Angélus 

   Ma chère Marie,

Rassure-toi, on transpire plus guère ! Avec le Jules, on se donne même plus la peine de gratter le globe. Comme tu vois sur la photo, on est nippés comme à la noce. A Vesoul, ou à Lure  les patates se vendaient pour rien. La Haute-Patate, ma pauvre, elle est tombée bien bas. Alors, tu comprends  on voulait plus s’échiner et se saigner aux quatre veines On a mis le bigot au rencart, on a vendu le Bijou, on s’est relingés et maintenant, bien propes sur nous, on pose pour la galerie au comice agricole de Vesoul ou pour les réclames ! On vendra bientôt les champs et la ferme à un gros bonnet de Vesoul, qui a déjà acheté la moitié de la contrée, hier, on a signé le compromis chez Maître Ducharmoy. Que veux-tu ma pauvre Marie, c’est le pot de terre contre le pot de fer. Embrasse l’Eugène pour nous et dis lui de pas s’inquiéter pour son tarare, on lui rendra bientôt. On en a plus besoin. On se verra à la grande foire. J’espère que la Tante Germaine va mieux. Je t’embrasse.      

                                                                                                  Ta cousine, Mélanie   

 

C. S. Rédacteur de Chantecler,

Auxonne, le 14 septembre 2012 (J+241 après la CNAC)

Partager cet article

Repost0
Publié par Cl. S., Auxonnais - dans Brèves