Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : chantecler-auxonne.com
  • : "Je chante clair afin qu'il fasse clair" Edmond Rostand
  • Contact

Profil

  • Claude Speranza, Auxonnais
  • Auxonne, environnement, actualité,  hypermarché, grande distribution, société
  • Auxonne, environnement, actualité, hypermarché, grande distribution, société

Recherche

30 juin 2013 7 30 /06 /juin /2013 00:00

ALLONS Z’ENFANTS - du  30 juin 2013 (J+195  après le PREMIER dépôt)

     Le dimanche 9 juin, Le Bien Public publiait en encart, à l’attention des enfants d’Auxonne, un quatre pages illustré intitulé « Découvre ta ville ». Une recherche sur la toile nous a révélé l’existence de nombreux documents analogues, concernant le département de la Moselle en particulier. Ces documents sont tous accessibles librement en PDF. Tel n’étant pas le cas pour l’encart auxonnais, nous avons pris la liberté d’en publier une copie.  

DÉCOUVRE TA VILLE - AUXONNE

     Le lecteur curieux trouvera aussi en  ANNEXE   l’analyse comparative que nous proposons du document local et de deux autres documents lorrains.

       Pour l’heure, au fil des 4 pages de l’encart, et sous la conduite du Bien public et de la Ville d’Auxonne, tentons de découvrir notre bonne ville avec des yeux d’enfant retrouvés.

      Sur les 2 pages centrales, une mise en page audacieuse opère instantanément sinon opportunément la synthèse entre passé et présent : la photo du maire d’Auxonne côtoie en effet l’effigie de bronze du Lieutenant Bonaparte, grand conquérant devant l’Eternel !

      Chers lecteurs, n’allez surtout pas penser que nous ayons trouvé ce rapprochement iconique incongru ! Il faut bien vivre avec son temps, un temps où, par exemple, un ponte de la grande distribution ne craint pas de poser sous un poster du Che  ¡ Viva la revolución !        

   La grande distribución va d’ailleurs nous permettre de trouver un point commun au moins entre notre maire et le Petit Caporal. En effet, si Bonaparte brava les balles au pont d’Arcole, notre premier magistrat n’est pas en reste, qui « partit au feu » lors de la Campagne du Charmoy. A la différence cependant de l’image fabriquée de Bonaparte franchissant seul en tête et drapeau en main, le Pont d’Arcole, le « départ au feu » auxonnais, lui, est clairement attesté et disant cela, nous n’inventons rien !  Le lecteur dubitatif pourra en trouver la preuve dans l’article intitulé « Leclerc : le dossier sera porté plus haut » (Le Bien public du 12 octobre 2009). L’article se conclut en effet sur cette phrase martiale d’un responsable du Groupe Leclerc s’adressant « au maire audacieux » : « Faire un hypermarché sur sa commune, c’est partir au feu ».

     Le texte de la « Découverte » est,  par ailleurs, nettement plus irénique et fleuri, qui nous apprend entre autres que : « Tous [le maire, les adjoints et les conseillers municipaux] se réunissent régulièrement pour réfléchir aux aménagements comme, par exemple, la création de pistes cyclables, la restauration de l’église, la rénovation du jardin du Lion (jardin public)…ou la participation au concours des villes et villages fleuris ». Les fleurs sont en effet un des grands thèmes de la communication locale, au propre comme au figuré, naturelles ou métalliques. Cependant la zone du Charmoy, où fleurissent librement les coquelicots, reste désespérément, comme la fleur idéalement poétisée par Mallarmé, « l’absente de tous bouquets » communicationnels !

        Avant que s’ouvre une autre campagne (mais n’est-elle pas déjà ouverte ?), il serait pourtant bien regrettable que les jeunes (et les moins jeunes) de la ville d’Auxonne restent ignorants des fastes glorieux et mémorables de la « Campagne du Charmoy », qui commencent déjà à dater, et que notre blog a plus que largement commentés et illustrés sur la toile.

      Afin d’ouvrir un cheminement aisé et ludique dans la découverte des principaux repères historiques de cette épopée en promo sous la bannière jaune-fluo de LURE, nous avons pris l’option du jeu éducatif. A cet effet, le jeu de l’oie « CHARM’OYE » ©  que nous publierons prochainement comblera une lacune criante dans l’éducation citoyenne des jeunes générations. Les enfants, je vous sens déjà impatients ! Pour faciliter votre attente, Claudi Hoffnung vous offre  dès aujourd’hui un poster inédit !

Le pont du CharmoyC. S. Rédacteur de Chantecler, Auxonne, le 30 juin  2013  (J+195 après le PREMIER dépôt)

   

Partager cet article

Repost0
Publié par Cl.S., Auxonnais - dans Revue de presse