Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : chantecler-auxonne.com
  • : "Je chante clair afin qu'il fasse clair" Edmond Rostand
  • Contact

Profil

  • Claude Speranza, Auxonnais
  • Auxonne, environnement, actualité,  hypermarché, grande distribution, société
  • Auxonne, environnement, actualité, hypermarché, grande distribution, société

Recherche

6 mars 2014 4 06 /03 /mars /2014 00:00

ÇA PRESSE !  - du 06 mars 2014 (J+1905 après le vote négatif fondateur)

 En hommage à la mémoire des marins du Potemkine qui s’illustrèrent en mer Noire en 1905

Sans jamais craindre les torpilles, petites ou grandes !

  Ça presse !

« Nous vivons des temps d’impatience

Et des besoins se font sentir… »

        De qui sont ces octosyllabes bien frappés ? Un poète local autoproclamé il y en a me disait retrouver dans ces vers la belle scansion résolue de ce qu’il prétendait être actuellement l’octosyllabe en vogue : « Ne parlons plus, agissons » Foutrebleu ! lui répondis-je, ceci n’est qu’un heptasyllabe, regarde les pieds du vers et les tiens dans tes spartiates ! Recompte les une, deux ! Une, deux !  et tais-toi !

Ça presse !

« Un panneau là-haut se balance

Et le bouclard tarde à ouvrir »

     Tiens ! Je reconnais la patte du cercle des poètes décatis. Oh ! Pardon ! Au temps pour moi !  Du cercle des poètes des caddies, bien sûr !

    Ils viennent de fonder une société, l’ARC (Association des  Riveteurs et Consommarins). Riveteurs et Consommarins quel drôle de nom pour une a-sso-cia-tion (voir notre document)! Un ARC-en-ciel tout en jaune-fluo se lève ! Peuple impatient, il est temps de bander…ton ARC ! « En masse !!! » Ils ont fait une affiche qui sera imprimée à LURE (voir notre document)

Aux Thermopyles ! Ça presse !

« Léonidas, la fine lance,

Son bouclier va déglutir »

   Léonidas : « Oups ! Gueurps ! Dur à avaler, ça risque de mettre en vrac mes 29 beaux crans de chocolat, Léonidas, bien entendu ! »  

     Mais quittons Xénophon  pour notre actualité charmoysienne. Non Xénophon n’est pas un sirop contre la toux ! Xénophon n’est pas au Codex ! Vous confondez !

    Mais à propos de toux et de sirop, si le bouclard, là-haut, tarde tant à ouvrir, c’est que les premiers résultats d’une enquête marketing impromptue (voir notre document) a révélé des résultats inquiétants propres à faire pleurer le Cercle des poètes décatis. Oh ! Pardon ! Au temps pour moi !  Du cercle des poètes des caddies, bien sûr ! Il paraît que ça fait réfléchir les investisseurs ; de là, un certain retard à l’ouverture…

Ça presse !

« Pour qu’enfin le Docteur se lance

L’enquête doit d’abord finir »

Merci ! Glissez l’enquête dans ma boîte à lettres Ça presse ! Non ! Je n’ai pas glissé dans la piscine !

Ça presse ! Le maraîcher s’inquiète, avec ce printemps précoce, la laitue de la Passion  risque de monter.  Dis-moi, la Saône, c’est encore loin ? Tais-toi et rame !

Léonidas chez le gastro-entérologue : « Oups ! Gueurps ! Le bouclier, il est dur à avaler ! Oups ! Gueurps !  Il reste coincé en travers ! Je préfère un bon Flamby, local de préférence ! »

Le gastro-entérologue : « Majesté, ça va passer, Nous allons mettre un tonneau en Perse ! »

Récapitulons à présent

Nous vivons des temps d’impatience

Et des besoins se font sentir… 

Un panneau là-haut se balance

Et le bouclard tarde à ouvrir

Léonidas, la fine lance,

Son bouclier va déglutir 

Pour qu’enfin le Docteur se lance

L’enquête doit d’abord finir 

La vinaigrette est un peu rance

Sur la salade à rafraîchir

Et la torpille qu’on balance

N’est qu’un pet pour le blanc navire

     Beau poème, belle construction : octosyllabe, c’est un vers flatteur, rimes alternées, une féminine, une masculine, une féminine, une masculine,…M…! À la fin j’ai mis deux féminines ! Ça passera pas en préfecture ! C’est trop tard ! Tant pis ! Vogue le navire !

  Oups ! Gueurps ! ….  Allez, Léonidas !  Basta ! Sais souffrir en spartiate ! Déglutis ton bouclier, comme un grand ! Te voilà chocolat, Léonidas !

    ça presse ! LL

 C.S. Rédacteur de Chantecler,

Auxonne, le 06 mars 2014  (J+1905 après le vote négatif fondateur)

Partager cet article

Repost0
Publié par Cl.S., Auxonnais - dans Revue de presse