Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : chantecler-auxonne.com
  • : "Je chante clair afin qu'il fasse clair" Edmond Rostand
  • Contact

Profil

  • Claude Speranza, Auxonnais
  • Auxonne, environnement, actualité,  hypermarché, grande distribution, société
  • Auxonne, environnement, actualité, hypermarché, grande distribution, société

Recherche

12 novembre 2020 4 12 /11 /novembre /2020 05:00

CHARMOY-CITY : LE MYSTÈRE DE L’ÉLU INCONNU - du 12 novembre 2020 (J+4348 après le vote négatif fondateur)

     Nous publiions hier un article qui visait à rappeler, hors du cadre du protocole officiel, la mémoire de l’armistice du 11 novembre 1918.

    Pour ce faire,  nous mettions en scène un objet d’artisanat de tranchée suivant le principe que si les discours parlent, d’humbles objets peuvent nous parler aussi

CHARMOY-CITY : UNE LAMPE DE POILU POUR ÉCLAIRER NOTRE PRÉSENT - du 11 novembre 2020

   Nous n’avions pas prévu, à l’heure où nous publiions cet article d’hier, qu’à propos d’une certaine discrétion de la communication locale concernant la cérémonie officielle, un débat quelque peu polémique s’engagerait en fin de matinée sur facebook.

    Surpris par le fait, nous avons alors ajouté un post scriptum à notre article pour en rendre compte, sans parti pris, mais cum grano salis.

    En début d’après-midi la communication municipale, puis la presse ne tardèrent pas à attester de la réalité de la tenue effective d’une cérémonie, quoique restreinte, en raison des conditions sanitaires.

     Le Bien Public publiait ainsi à 15 heures, un article en ligne annonçant.

« Commémoration

Le 102e anniversaire de l'Armistice du 11 novembre 1918 commémoré à Auxonne

     En cette période de confinement, les cérémonies patriotiques se déroulent sans public et dans le respect des mesures sanitaires. Ainsi à Auxonne, seuls les représentants de la municipalité, de l'UNC et des Médaillés Militaires, de la gendarmerie et du 511e Régiment du Train ont rendu hommage [N.D.L.R. Chantecler : c’est nous qui soulignons] à tous ces hommes et à toutes ces femmes engagés dans le premier conflit mondial. »

    Un diaporama donnant de nombreuses vues de la cérémonie accompagnait le texte l’article.

    La septième vue de ce diaporama, montrant un groupe de 4 hommes,  précisait en légende :

   «  La cérémonie s’est déroulée sans public seuls les élus étaient présents »

    Une observation attentive du cliché nous a révélé la présence de trois élus effectifs et d’un élu inconnu, du moins des listes officielles.

     Notre rédaction peut donc attester de la présence à la cérémonie d’un représentant « lambda » (il nous pardonnera ce qualificatif) de la population qui ne nous est pas inconnu par ailleurs, que nous saluons ici, et qui se reconnaîtra !

    Merci de cette présence qui fait mentir la légende de la photo.

    Claudi, très respectueux de la commémoration de l’Armistice vous offre en illustration la photographie  d’un authentique cadeau publicitaire offert par un commerçant auxonnais dans le courant des années 1920.

    Le Monument aux Morts qui y figure venait d’être construit en 1922 et le thème illustratif de ce cadeau publicitaire en carton est un témoignage de la place que devait occuper dans l’esprit et le cœur  des gens d’alors, voire pour beaucoup d’entre eux dans leur chair,  le souvenir des sacrifices de la Grande Guerre.

    La maison « Au printemps », Nouveautés, Confection & Chapellerie, tenue par la famille DUROT-MALTERRE, qui offrait ce cadeau il y a presque un siècle, est actuellement remplacée par Milucy.

    Pour avoir connu, enfant, les derniers moments de la maison Durot, je peux vous assurer que le lieu était alors plus austère et moins riant qu’il ne l’est actuellement (publicité gratuite).

   Dernière remarque pour conclure, à destination de nos lecteurs qui pourraient confondre notre illustration du jour avec la photo de profil d’un certain Pierre Vd, faux-profil notoire. Nous pouvons les assurer que le dit Pierre Vd et ses productions  très orientées n’ont rien à voir, c’est évident, avec la maison Chantecler !

ON EST PRIÉ DE FERMER LA PORTE

    La page facebook de notre premier édile relayée par la page Ville d’Auxonne, faisait référence hier à un « hommage à huis clos ». Doit-on en conclure que la Porte de Comté avait été fermée ?

 

 

Charmoy-City, commerce 1920, une photo du Monument aux Morts en prime .jpg

Charmoy-City, commerce 1920, une photo du Monument aux Morts en prime .jpg

C.S. Rédacteur de Chantecler,

Auxonne, le 12  novembre 2020 (J+4348 après le vote négatif fondateur)

Publié dans Lieux de mémoire

 

 

Partager cet article

Repost0
Publié par Claude Speranza, Auxonnais - dans Lieux de mémoire