Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : chantecler-auxonne.com
  • : "Je chante clair afin qu'il fasse clair" Edmond Rostand
  • Contact

Profil

  • Claude Speranza, Auxonnais
  • Auxonne, environnement, actualité,  hypermarché, grande distribution, société
  • Auxonne, environnement, actualité, hypermarché, grande distribution, société

Recherche

3 juin 2020 3 03 /06 /juin /2020 03:00

CHARMOY-CITY : LE SOURIRE DU DIVIN MARQUIS - du 3 juin  2020 (J+4186 après le vote négatif fondateur)

    Dès hier, après l’annonce officielle de la fusion, et l’appel aux commentaires sur l’opération, lancé conséquemment sur l’incontournable page facebook Auxonne Info - Actus & Débats, le divin « Marquis » se fendait d’une longue digression à propos de cette fusion.

CHARMOY-CITY : QUEL AVENIR POUR LES RESTANTS DU CŒUR ?  - du 2 juin 2020

    Nous vous épargnerons les détails de ce dernier laïus filandreux d'un pondeur de thèses courageux qui ergote et  théorise bien au chaud derrière le masque de l’anonymat.

CHARMOY-CITY  SÉCURITAIRE : BAS LES MASQUES !! - du 15 Janvier  2020

CHARMOY-CITY : MARQUIS, SORS DU MAQUIS !  - du 12 février 2020

   La fin du couplet du Marquis ne manque toutefois pas d’intérêt. La voici :

    « Pour conclure, je vous livre une célèbre citation d’Henri de Montherlant, qu’un amateur éclairé appréciera ou non : « On ne doit jamais accorder sa confiance à quelqu'un qui ne sourit jamais. » »

   Arborer une citation de Montherlant piquée sur internet, ne fera jamais d’un Marquis masqué un amateur éclairé !!!   

    

Cette érudition de pacotille et de raccroc appelle une seule réponse :

      «Avant que nous puissions donner foi à sa prose pompeuse dans laquelle il glose, quelqu’un(e) peut-il nous affirmer qu'il a déjà vu  sourire le Marquis masqué et nous révéler son vrai visage ? ».     

    Trêve de plaisanterie. Passons aux choses sérieuses.. Juste avant sa géniale citation, le Marquis nous la sort bonne en écrivant :

     « Après avoir quitté son brasier, je connais un bienheureux qui doit bien jubiler depuis son moulin »

     Comprenne qui pourra ! Il s’agit d’un bienheureux et non d’une bienheureuse, il ne peut donc s’agir de Sainte Jeanne d’Arc qui, elle, périt pour de bon dans les flammes.

    Quel est donc ce « brasier » que le « bienheureux » aurait quitté ?

    L’imagination du Marquis a sans doute été enfumée par de  mauvaises lectures ! Lesquelles ?

    Vous voulez vraiment tout savoir ? Alors vous saurez tout !

PAR BONHEUR, CHARMOY-CITY, C’EST PAS L’AUSTRALIE ! - du 21 avril 2020

  Quant au moulin où l’on jubile, c’est à présent une vieille carte postale bien connue des amateurs.

CARTE POSTALE DE MON MOULIN - du 16 août 2017

   Claudi qui a bien travaillé l’a ressortie  pour vous de sa collection !

 

FLASH DERNIÈRE (07h45)

   Alors que le premier de la classe de la « Dynamique » s’est tenu coi jusqu’à présent à propos de fusion, son colistier forestier fond sur les « jeunes mariés » et entame son massacre à la tronçonneuse !

   Et le sourire du Marquis ? L’est Ti pas Bo Dani ?

 

 

  

ADDENDUM IMPROMPTU

     Non, Addendum Impromptu n’est pas un homme. C’est un petit cadeau sorti de nos archives en ces temps de mariage, et dont les vrais amateurs feront leur miel !

CHARMOY-CITY : LES JOIES DU MARIAGE - du 23 janvier 2017

Arlette et Gaston au moulin du Raoul.jpg

Arlette et Gaston au moulin du Raoul.jpg

C.S. Rédacteur de Chantecler,

Auxonne, le 3 juin 2020 (J+4186 après le vote négatif fondateur)

Publié dans Figures libres

 

Partager cet article

Repost0
Publié par Claude Speranza, Auxonnais - dans Figures libres