Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : chantecler-auxonne.com
  • : "Je chante clair afin qu'il fasse clair" Edmond Rostand
  • Contact

Profil

  • Claude Speranza, Auxonnais
  • Auxonne, environnement, actualité,  hypermarché, grande distribution, société
  • Auxonne, environnement, actualité, hypermarché, grande distribution, société

Recherche

23 juin 2020 2 23 /06 /juin /2020 08:43

CHARMOY-CITY : LE MARQUIS POURSUIVI PAR LA POLICE… DES CARACTÈRES - du 23 juin 2020 (J+4206 après le vote négatif fondateur)

     

     Nous avions vu hier comment un commentaire innocent, mais non sans fautes, avait déclenché récemment chez notre Marquis une nouvelle crise d’urticaire !  

CHARMOY-CITY : CHANTECLER, ALLUMEUR DE RÉVERBÈRE ? - du 22 juin 2020

    Vous avouerez que la campagne n’est pas proprement passionnante. Et voilà qu’à présent une bande de jeunes (et moins jeunes) thuriféraires dynamiques chantent les louanges de leur leader charismatique, et laissant le programme au placard, nous  promettent une nouvelle mentalité !

   Non ! Je vous le garantis, ce culte n’est pas à confondre avec celui que célèbrent les sectateurs du Marquis !

       Célébrer le culte du Marquis, un culte adapté au pseudo sulfureux qu’il a choisi, c’est l’affaire de Chantecler. Sur un mode très sadien, Chantecler avait provoqué en février dernier, une première crise d’urticaire littéraire sous la forme d’une défense et illustration du pseudo !

      Aujourd’hui votre serviteur, « bloggeur hyper-obsédé » (merci Marquis !),  fait en toute libéralité la promotion gratuite de ce texte canonique du Marquis, post diffusé le 14 février 2020 sur sa page facebook :

 

« MARQUIS NE SORT PAS DU MAQUIS !

 

Pour faire suite à ce titre transformé, du 12 février dernier par un bloggeur hyper-obsédé, nous voici plongés dans l’obscurité du « pseudonymat ».

 

Mais que diable ! Pourquoi s’exprimer au travers un pseudonyme ?

 

 En fait, tout dépend des motivations.

 Si nous excluons toutes les visées malsaines, telles les insultes ou le harcèlement, celui-ci a l’avantage de vous plonger à la fois dans un espace de liberté et de sécurité.

 S’il permet plus de liberté d'expression et surtout beaucoup moins d'autocensure, il assure également de pouvoir témoigner sans craindre des répercussions sur sa vie privée ou professionnelle.

 

Qui mettrait son véritable nom sur un site de rencontres ?

 

Mais passé outre ces propos, le plus important reste avant tout le débat.

 

Ainsi prétexter l’anonymat pour réfuter tout dialogue avec un pseudonyme est une occasion inespérée pour masquer à son tour son incapacité intellectuelle d’argumenter.

 (Le greffon du cœur de région se reconnaîtra)

 

Que vous vous appelez Fabrice, Jacques ou Donatien, ce n’est uniquement que le débat qui importe.

 Le nom ne sert que de cible aux opposants de la liberté d’expression et de l’évolution intellectuelle ».

   

     Chacun (e) jugera, selon ses critères, de la pertinence du propos qui tentait de répondre à notre article du 12 février dernier.

CHARMOY-CITY : MARQUIS, SORS DU MAQUIS !  - du 12 février 2020

    Ne soyons cependant pas trop sévère, faisons preuve de largeur d’idées. Après tout, les temps et les mentalités  changent et entre un « site de rencontres » et une campagne électorale il n’y a peut-être qu’un pas !

    Avec Claudi, aujourd’hui, découvrez Justine, qui s’y entend en matière d’obsessions, et le « bloggeur hyper-obsédé ». La police des caractères s’est déjà saisie de l’affaire !

 

Charmoy-City, Justine et le bloggeur hyper-obsédé.jpg

Charmoy-City, Justine et le bloggeur hyper-obsédé.jpg

C.S. Rédacteur de Chantecler,

Auxonne, du 23 juin 2020 (J+4206 après le vote négatif fondateur)

Publié dans Billet d’humeur

 

Partager cet article

Repost0
Publié par Claude Speranza, Auxonnais - dans Billets d'humeur