Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : chantecler-auxonne.com
  • : "Je chante clair afin qu'il fasse clair" Edmond Rostand
  • Contact

Profil

  • Claude Speranza, Auxonnais
  • Auxonne, environnement, actualité,  hypermarché, grande distribution, société
  • Auxonne, environnement, actualité, hypermarché, grande distribution, société

Recherche

30 juillet 2019 2 30 /07 /juillet /2019 01:00

CHARMOY-CITY : LE DOCTEUR  RATTÈLERA-T-IL POUR MARS 2020 ? (2)  -  du 30 juillet 2019 (J+3877 après le vote négatif fondateur)

   Voici donc le deuxième volet d’une étude consacrée à un candidat potentiel aux prochaines municipales qui, précisons-le bien, n’a manifesté, à notre connaissance, jusqu’à ce jour et publiquement, aucune intention de se présenter.

CHARMOY-CITY : LE DOCTEUR  RATTÈLERA-T-IL POUR MARS 2020 ? (1)  -  du 26 juillet 2019

    La question posée dans le titre de cet article apparaît néanmoins pertinente au vu du parcours électoral passé du Docteur.

    Ce dernier s’est en effet présenté à la tête d’une liste dès les municipales de 1995, et à nouveau en 2001 et en 2014, toujours comme tête de liste. Il s’était entretemps présenté en 2008 sur la liste SANZ comme adjoint sortant.

     Signalons encore pour mémoire une candidature aux législatives de 1997.

    Une nouvelle candidature en 2020 n’est donc pas impossible pour un homme qui a interrompu depuis quelques mois sa retraite professionnelle (c’est un jeune retraité) et qui vient de réapparaître dans le paysage médiatique (Cf. article d’Hebdo 39 n° 358 du 22 courant paru sous le titre « Désertification médicale à Auxonne : l’analyse du docteur Philippe Colas »).

    À ces arguments étayant l’hypothèse d’une candidature possible, viennent s’en ajouter d’autres  liés à la conjoncture électorale compliquée qui s’annonce et qui pourrait permettre au Docteur de mettre en œuvre, au deuxième tour, certains talents stratégiques dont il a déjà fait la preuve.

     Brossons en quelques traits la situation actuelle : un maire sortant qui remet sans cesse l’annonce de sa « décision »,  sur fond de démission et de zizanies au sein de la majorité sortante.

CHARMOY-CITY : LES MUTINS DU SCRUTIN - du 12 juillet 2019

     Ajoutons à ces valses hésitations et à ces crêpages de chignons (ainsi que de moustaches et de barbichettes !!) l’irruption récente d’un prétendant, fort sympathique mais atypique, dans le paysage électoral charmoysien…

CHARMOY-CITY : DUVAL CHANGE DE BRAQUET -  du 24 juillet 2019

    Mentionnons enfin, pour n’oublier personne, les candidatures, dont l’annonce a par ailleurs été reçue sans surprise, de Jacques-François Coiquil et Fabrice Vauchey.

   Ces candidats aux dernières municipales se souviennent sans doute d’avoir pâti, alors qu’ils s’étaient unis pour le deuxième tour, de la stratégie adoptée par le Docteur

    Nous reparlerons de cela plus loin.

    En consacrant un troisième article  à la carrière politique locale du Docteur depuis 1995, et à ses stratégies d’alliance…

  

    En attendant, nous avons jugé bon  de replacer dans une perspective historique municipale chacun des candidats potentiels évoqués dans cet article (nous n’évoquerons pas, pour l’heure, le cas d’une candidate fortement pressentie et dont la démission a fait du bruit dans Landerneau).

Voici, par ordre alphabétique, la liste de ces candidats :

Colas Philippe Dr : Entrée au conseil municipal : 1995

                                  Tête de liste pour la première fois en : 1995

Coiquil Jacques-François : Entrée au conseil municipal : 2014

                                               Tête de liste pour la première fois en : 2014

Duval Éric : Sans passé municipal local

Langlois Raoul : Entrée au conseil municipal sur la liste ROCHET : 1983

                             Tête de liste pour la première fois en : 2008

                             Maire en 2008 et 2014

Vauchey Fabrice :  Candidat sur la liste CHÉRY en 2008 (non élu)

                                Entrée au conseil municipal : 2014

                                      Tête de liste pour la première fois en : 2014

    En prime pour nos lecteurs,  un document inédit dans ce blog : la présentation du candidat Raoul LANGLOIS par son comité de soutien pour l’élection de 2008

   Nous avons réalisé à destination de nos lecteurs un tableau rétrospectif des différentes listes candidates aux  élections municipales depuis 1983, date d’entrée de Raoul LANGLOIS au Conseil.

   Enfin, puisque nous sommes au pays des Chênes, Claudi a jugé son Chêne Électoral et Municipal Charmoysien (CEMC) digne d’intérêt pour les amateurs d’histoire.

   Car comme chacun sait, ignorer l’Histoire c’est se condamner à la revivre !

 

 

Flash dernière :

   On forait dernièrement un tunnel sous la Saône pour y faire passer le gaz

CHARMOY-CITY : LE TUNNEL SOUS LA SAÔNE SERA  ÉCLAIRÉ AU GAZ  -  du 19 juillet 2019

   On sonde ce matin et pour 6 jours sur l’incontournable page facebook Auxonne Info - Actus & Débats. Il paraît que Georges Gallup, le roi du sondage, aurait récemment rejoint le staff !

   En attendant, nous offrons à la réflexion de nos lecteurs ce long commentaire de notre Marquis sur l’objet du sondage, le nouveau poste de communicant :

        « Partant du principe que notre premier édile, qui de son propre aveu, est un « taiseux », il semble inéluctable que soit consacré un poste de communicant à notre commune.

Jusqu’alors la communication a été laborieuse et même désastreuse à notre époque des réseaux sociaux qui peuvent véhiculer la moindre information à nous tous en quelques secondes.

Rappelez-vous :

- La fermeture de la pataugeoire : Aucune communication sur les raisons.

- Est-ce normal que le leader de l’opposition publie le premier le communiqué officiel de l’Agence Régionale de Santé et du Conseil de l’Ordre des Médecins une mesure afin de remédier à la situation d’urgence médicale à la suite de l’arrêt brutal d’activité du Docteur Fabre ?

- Et que dire du silence assourdissant de notre municipalité suite à la déplorable bagarre de rue, relayée sur vidéo dans l’ensemble des médias et notamment à l’échelle nationale sur le net ?

- Que dire également de la non-réponse de la lettre ouverte publiée à l’attention de la municipalité sur cette page le 10 mai dernier, par une habitante angoissée ?

Je reprendrai les termes de la dernière phrase de la fameuse lettre ouverte : « Monsieur le Maire, Mesdames et Messieurs les conseillers, est-ce que votre silence est l’expression de votre indifférence envers nous tous ? »

Je souhaite bienvenue, beaucoup de courage et un gros appétit pour les reptiles à notre nouveau porte drapeau. »

Nous attendons déjà avec impatience le commentaire de « Fouinneur »

CHARMOY-CITY : ET SI FOUINNEUR ÉTAIT UNE FOUINE ? - du 28 juillet 2019

Dernière minute !

   « Fouinneur » a répondu au Marquis !

    Dans le texte homérique de la réponse qui suit, le masque mycénien de l’auteure tombe.   Une impitoyable Guerre de Trois s’allume contre Raoul Priam et ses deux adjointes : celle du gymnase et celle, hécatonchire, aux multiples et diverses attributions.

    « Fouinneur », c’est Achille au féminin !

     « Marquis DeSade n'allons pas nous plaindre qu'enfin le site de la mairie et sa page Facebook véhiculent des informations municipales, qu'elles soient importantes ou non!!!

Cela compense les silences "assourdissants" du maire.

En ce qui concerne le dossiers des médecins, le leader de l'opposition, sentant un bon coup à jouer, s'est tout à coup réveillé de sa torpeur, les élections 2020 approchant à grands pas. Comme à son habitude il s'est contenté d'agiter le spectre du désert médical pour ensuite apparaître comme le sauveur de la situation.

En fait, selon mes informations, l'adjointe à l'urbanisme planchait depuis longtemps sur le sujet en collaboration avec l'Ordre des médecins et l'ARS. Mais rappelez moi qu'elle est l'adjointe qui aurait dû normalement prendre en mains ce dossier ? Une adjointe dont on ne connaît pas vraiment les attributions, dont on ne sait pas ce qu'elle fait, mais qui ne manque pas de toucher ses indemnités...

Là où je vous rejoins totalement c'est sur le manque criant de communiquation du maire.

En ce qui concerne l'agression au centre ville, croyez-vous qu'il eût été utile d'en faire tout un fromage, d'autant que si j'en crois cette fameuse vidéo les assaillants ont certainement regretté leur geste, abandonnant même piteusement leur scooter.

On ne gagne rien à monter un fait divers en épingle pour surfer sur la peur des gens.

Pour être amené parfois à marcher tard le soir dans les rues d'Auxonne je n'ai jamais ressenti de danger. Ce n'est quand même pas le Bronx.

En ce qui concerne la pataugeoire, il semblerai que la fermeture est due à un manque de maître nageur. Rappelez moi qui est l'adjointe en charge de ce dossier ?

Une adjointe que vous semblez apprécier tant vous la défendez...

En conclusion nous serons d'accord sur une chose: l'attitude du maire qui confine à l'autisme... »

Charmoy-City, le chêne municipal et électoral charmoysien

Charmoy-City, le chêne municipal et électoral charmoysien

C.S. Rédacteur de Chantecler,

Auxonne, le 30  juillet 2019 (J+3877 après le vote négatif fondateur)

Publié dans Documents                    

.

Partager cet article

Repost0
Publié par Claude Speranza, Auxonnais - dans Documents