Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : chantecler-auxonne.com
  • : "Je chante clair afin qu'il fasse clair" Edmond Rostand
  • Contact

Profil

  • Claude Speranza, Auxonnais
  • Auxonne, environnement, actualité,  hypermarché, grande distribution, société
  • Auxonne, environnement, actualité, hypermarché, grande distribution, société

Recherche

1 juillet 2019 1 01 /07 /juillet /2019 01:00

CHARMOY-CITY : QUAND MONSIEUR LE MAIRE S’ESCLAFFE (1) - du 1er juillet 2019 (J+3848 après le vote négatif fondateur)

 

AVANT-PROPOS

    Le 25 juin dernier, L’Écho des communes publiait un article intitulé : « Si nous commençons à parler d'Auxonne, nous n'avons pas fini s'esclaffe monsieur le maire... Raoul Langlois ! »

https://www.youtube.com/watch?v=3wPMMkOyrgI

    Vous pouvez y accéder par le lien

https://www.echodescommunes.fr/coeur_43_si-nous-commenaons-a-parler-d-auxonne-nous-n-avons-pas-fini-s-esclaffe-monsieur-le-maire-raoul-langlois.html  

      Il apparaîtra évident à nos fidèles lecteurs que notre rédaction doive consacrer une longue recension à cet article au caractère historique résolument affirmé.

       D’entrée, le rédacteur de l’article convie en effet ses lecteurs à une « promenade passion avec Raoul LANGLOIS, un maire en mode projets qui porte l’histoire de sa ville en écharpe tricolore ! »

      Au sein d’une foule de richesses patrimoniales évoquées dans l’article, la plus belle figure du passé n’est peut-être pas celle que l’on pense…

       À propos d’écharpe, et pour ne pas faire mentir le titre plutôt rigolard de notre série, nous nous permettons de revenir à une archive que nous dédiions aux candidat(e)s aux dernières municipales de 2014.

     Il est certain que pour au moins l’un(e) d’entre eux/elles, le grand souci était de retrouver son écharpe, ce qui n’est jamais assuré hélas !! On reprend plus facilement un rhume, ou un verre… qu’une écharpe !!

L’ÉCHARPE RETROUVÉE  - du 21 mars 2014

    Pour un meilleur confort visuel de nos lecteurs nous publions l’illustration de l’article ci-dessus en PDF.

     Ne trouvez-vous pas, en passant, que le titre de cet article ancien, tant en raison de sa formulation que de la faible probabilité d’un nouveau retour de l’écharpe, résonne aujourd’hui d’une tonalité mélancolique proprement proustienne. Sic transit gloria mundi…

    Il se pourrait bien, à propos de l’écharpe, qu’un(e) autre vienne mettre « la main d’ssus » !

CHARMOY-CITY : LA MAIN DESSUS, LA MAIN À LA PÂTE ET LA MAINMISE - du 10 mai 2019

 

LES DEUX VISAGES DE NOTRE-DAME

    Mais foin de mélancolie, il faut savoir garder le sourire. Si tel n’est pas votre cas, si la canicule vous a fatigué, si vous avez sué sang et eau sur les tapis rouges à votre intention déroulés, si la surconsommation aux avenantes terrasses vous a coiffé(e)s du casque de plomb des lendemains qui déchantent, transportez votre peine sous les fraîches et silencieuses voûtes de l’église Notre-Dame longuement évoquée dans l’article de L’Écho des communes :

     « Notre Dame, bien nommée, abrite deux Vierges, l’une dite aux Raisins du 15ème siècle, attribuée à Claus de WERVE, sans doute une des plus belles de l’Ecole bourguignonne et qui a fait le tour du monde tant elle est rare avec le regard de Jésus posé au-dessus de la Vierge. »

     Pour apprécier toute la délicate splendeur de cette statue, il vous faudra un guide à la hauteur ! C’est ce qu’avait bien saisi L’Écho des communes dans l’un de ses précédents articles d’octobre 2017, en y joignant le poids des mots au schoking des photos…

CHARMOY-CITY : ON A DES MERVEILLES À VOUS MONTRER - du 02 novembre 2017

    Et l’autre Vierge alors ? Il en est question, mais de façon plus laconique : « Et l’autre dite à l’Enfant rarissime par ses 1,80 m ! ». Remarquable donc, par ses mensurations, comme l’ordonnance du père de Victor Hugo, que le poète bisontin immortalisa dans ces célèbres vers : « Mon père ce héros au sourire si doux / Suivi d’un seul housard qu’il aimait entre tous / Pour sa grande bravoure et pour sa haute taille… ». Le dernier vers évoquera sans aucun doute, pour les plus imaginatifs d’entre nous, la stature de notre premier édile.

    Nous avions nous-même évoqué les deux Vierges dans un article alors que nous attendions impatiemment la parution d’un ouvrage à naître, comme Victor Hugo, « dans Besançon vieille ville espagnole ». C’était en novembre,  aux lendemains du centenaire de l’Armistice.

       Dans l’article en question, en lien ci-dessous, les amateurs de cartes postales auront la joie et le bonheur de découvrir, outre les deux Vierges, une carte postale d’une insigne rareté !

DE COMBRAY À CHARMOY-CITY. EXERCICES D’HISTOIRE ET DE GÉOGRAPHIE LITTÉRAIRE (5) - du 14 novembre 2018

     À présent que l’ouvrage tant attendu est paru, et que tous les lecteurs assidus de notre ville ont pu se délecter de la substantifique moelle d’un grand texte proustien, l’imagination est au pouvoir et l’esprit souffle dans nos rues.

       Dans la rue du Bourg en particulier où l’on pourra découvrir une troisième vierge en forme de Piéta ! Et la source miraculeuse de JP….

CHARMOY-CITY : FLACHE RIMBALDIENNE ET FLAQUES PROUSTIENNES - du 4 mai 2019

      Avouons tout de même qu’il est bien regrettable que ce coup de tonnerre dans le ciel littéraire charmoysien n’ait pas été évoqué dans l’article foisonnant de L’Écho des communes !

 

La suite au prochain numéro….

 

Flash dernière

    La page facebook Auxonne Info - Actus & Débats conjecturait tôt ce matin à propos des motifs d’une réunion qui se tiendrait ce soir, et qui concernerait « l'ensemble du conseil municipal » qui y aurait été convoqué...

   Parmi la longue liste de constats et de conjectures énumérés par le rédacteur on notera ceci : « Un Maire qui fait trainer l'annonce de sa retraite (décision qui d'ailleurs n'est pas si arrêtée qu'on voudrait le faire croire) ».

     Nous répondrons qu’il est en effet difficile de parier sur les intentions d’un maire que  L’Écho des communes désignait très récemment comme « un maire en mode projets qui porte l’histoire de sa ville en écharpe tricolore ! ».

      Par surcroît, une photo du magazine prise au sommet de la tour de l’église, sur fond de ciel bleu et d’horizon panoramique, nous montre le profil inspiré d’un seul membre de l’équipe municipale, le premier, en la bonne compagnie de Rémi,  son député !!!

 

Musée virtuel de Charmoy-City, une rentrée, suite à une sortie

Musée virtuel de Charmoy-City, une rentrée, suite à une sortie

C.S. Rédacteur de Chantecler,

Auxonne, le 1er juillet 2019 (J+3848 après le vote négatif fondateur)

Publié Revue de presse

 

Partager cet article

Repost0
Publié par Claude Speranza, Auxonnais - dans Revue de presse