Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : chantecler-auxonne.com
  • : "Je chante clair afin qu'il fasse clair" Edmond Rostand
  • Contact

Profil

  • Claude Speranza, Auxonnais
  • Auxonne, environnement, actualité,  hypermarché, grande distribution, société
  • Auxonne, environnement, actualité, hypermarché, grande distribution, société

Recherche

12 février 2019 2 12 /02 /février /2019 07:09

CHARMOY-CITY, CONSEIL MUNICIPAL : UNE ÉTAPE ATTENDUE - du 12 février 2019 (J+3709 après le vote négatif fondateur)

    Une séance du conseil municipal se tiendra donc ce soir. Elle a été officiellement annoncée tant par affichage que sur la toile.

On en a déjà parlé dans la presse et on reparlera peut-être encore.

     Pour ce qui en a déjà été dit dans la presse, référons nous à l’article du Bien Public du samedi 9 février dernier, intitulé « VAL DE SAÔNE  INTERCOMMUNALITÉ Orientations budgétaires : l’attractivité du territoire comme priorité » rendant compte du conseil communautaire du 7 février dernier à Lamarche-sur-Saône.

  —  Mais tu te trompes Chantecler, tu confonds conseil municipal et conseil communautaire !

  — Pas de risque grand-père, en ce moment, il vaut mieux faire la différence ! Tu vas voir, ècoute un peu ce que notre premier édile en pense. Je poursuis.

     Cet article comporte un court encadré intitulé « Une absence remarquée »

    Dans cet encadré, interrogé à propos de « plusieurs délégués [qui] se sont fait remarquer par leur absence […] Raoul Langlois, le maire d’Auxonne  explique: « À la suite de notre lettre ouverte (voir nos éditions du 1er février) c’était aussi pour marquer notre désappointement et le désagrément que connaît la commune d’Auxonne par rapport à la communauté de communes. Par ailleurs, nous serons aussi absents à la prochaine réunion du bureau communautaire, mardi prochain, car notre conseil municipal tombe le même jour ».

     Cet article nous apprend donc que « mardi prochain », c’est-à-dire aujourd’hui, se tiendront deux réunions, l’une communautaire, l’autre municipale.

    Sachant que, comme dit le proverbe, on ne peut être au four et au moulin, notre premier édile fait valoir en substance que de facto, la coïncidence des dates lui tiendra donc lieu, à lui et aux gens de sa liste, de bonne excuse pour une nouvelle absence à prévoir.

    Renseignement pris, le conseil municipal  « tombe le même jour », certes, mais toutefois pas à la même heure, que  la réunion du bureau communautaire, qui elle, se tient deux heures avant !

     Compte-tenu de la brièveté habituelle de la  « réunion du bureau communautaire » et de sa tenue au siège auxonnais, la double-présence est parfaitement jouable et sera jouée, sans aucun doute, par un ou plusieurs délégués auxonnais n’étant pas d’obédience « passionnée ».

       Avouons que ce « tombe le même jour »  est un motif d’absence un peu trop ad hoc (pas vrai Jeff ?) pour des personnes passionnées d’engagement politique local !

        Certaines d’entre elles n’ont pourtant pas hésité à affronter le mauvais temps à pied, à cheval et en voiture, voire même à bicyclette, pour distribuer à destination des « citoyens d’Auxonne » un tract véhément dénonçant les prétendus affronts et félonies  dont ils auraient été victimes eux et leurs amis du Charmoy

Pour le coup c’est la guerre !   La guerre, toujours la guerre ! Krieg, gross malheur !   Verrons-nous jamais un jour la der des der ?!

https://greatsong.net/PAROLES-TINO-ROSSI,LE-REVE-PASSE,100036092.html

  

   Un espoir cependant s’est levé …la Colombe au rameau d’olivier, matricule WLG a pris son envol au-dessus des tranchées. Pour le coup ce n’est pas le vol lourd des corbeaux, ces anonymes qui déblatèrent sur facebook !  

   WLG ? Oui, WLG, le monsieur « bons offices » toujours « au-dessus de la mêlée » comme Romain Rolland. (Pas vrai ! même au rugby !?)

  Mais je suis peut-être injuste car cette fois-ci, WLG assume, et publie sur sa page facebook, à propos du conseil de ce soir  le message suivant (en date du 8 février) :

« A cet ordre du jour seront forcément traités 2 sujets importants à minima dans les questions diverses :

la récente lettre ouverte aux conseillers communautaires et le refus de siéger au dernier conseil communautaire

Il est nécessaire d'exprimer les raisons de ces 2 faits politiques mais surtout d'y apporter des propositions de solutions de sortie de crise

La publication possiblement anti-datée de l'expression du groupe de la majorité dans le dernier Inf'Auxonne

Il convient d'y apporter une explication claire et précise...et si besoin avéré...d'exprimer un sincère méa-culpa »

     À cet inventaire de  monsieur « bons offices » il conviendrait d’ajouter  encore les éclaircissements nécessaires concernant un point précis du tract (la question dite des « voleurs de bicyclettes »), diffusé postérieurement et à destination des « citoyens d’Auxonne ». La vérité a été salement égratignée et mériterait une belle rustine !

CHARMOY-CITY : « DÉSAPPOINTÉ(S) »… ET VOLEUR(S) DE BICYCLETTE(S) !!! - du 10 février 2019

    Pour employer un euphémisme, l’intérêt du public est souvent peu marqué pour les séances du conseil et les assistants se comptent sur les doigts d’une main

      Si tel n’était pas le cas ce soir,  devra-t-on l’imputer au message de WLG ou au tract à destination des « citoyens d’Auxonne » diffusé dans la pluie et dans le vent par nos désappointés ?

https://www.youtube.com/watch?v=_srFL6xXsQ0

    La question reste ouverte.

À suivre…

   

Dernière minute :

     Le Bien Public titrait ce matin :

« CÔTE-D'OR – VÉNERIE Auxonne : le renouvellement du bail de chasse fait débat »

     Si nous relevons cet article, c’est qu’à lire le détail, le journal indique   que les questions soulevées relèvent d’un précédent débat au conseil municipal. Pour notre compte nous avions surtout noté, lors de cette séance, la présentation de la maquette d’un ouvrage dont la parution devrait faire date dans le calendrier culturel de notre bonne ville.

     Pour le coup, c’est Robert de Saint-Loup qui va bicher !

DE COMBRAY À CHARMOY-CITY. EXERCICES D’HISTOIRE ET DE GÉOGRAPHIE LITTÉRAIRE (8) - du 25 janvier 2019

À suivre…

   

     L’actualité étant guerrière, Claudi a ressorti le bleu horizon pour passer de la chasse à courre à une guerre de tranchées sous la bannière du Charmoy.

  Raoul Langlois  n'a-t-il pas déclaré lui-même : « ce qui a mis le feu aux poudres, c’est le vote contre de la présidente de la comcom’ et du maire de Lamarche-sur-Saône lors de cette CDAC. » ( voir Bien Public  du 1er février dernier).

     Inutile de préciser que cette CDAC concernait une nouvelle extension de la surface de vente du complexe commercial Leclerc.

CHARMOY-CITY : VERS UNE INTERCOMMUNALITÉ DU CHARMOY ? - du 09 février 2019

     Quand les désappointés, qui ne pointent plus en réunion communautaire, n’oublient pas de pointer leurs tirs sur les cibles abhorrées avec leur tract canardière de gros calibre ! Attention les vélos !

Tranchée des absents, le crapouillot du Charmoy

Tranchée des absents, le crapouillot du Charmoy

C.S. Rédacteur de Chantecler,

Auxonne, le 12 février 2019 (J+3709 après le vote négatif fondateur)

Publié dans Figures libres

 

Partager cet article

Repost0
Publié par Claude Speranza, Auxonnais - dans Figures libres