Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : chantecler-auxonne.com
  • : "Je chante clair afin qu'il fasse clair" Edmond Rostand
  • Contact

Profil

  • Claude Speranza, Auxonnais
  • Auxonne, environnement, actualité,  hypermarché, grande distribution, société
  • Auxonne, environnement, actualité, hypermarché, grande distribution, société

Recherche

7 janvier 2019 1 07 /01 /janvier /2019 07:25

CHARMOY-CITY : JANVIER 2017 UN SIGNAL POUR MARS 2020 ? - du 07 janvier 2019 (J+3673 après le vote négatif fondateur)

 

    L’année 2019 commence et l’on pressent bien qu’en coulisses les acteurs potentiels des municipales 2020 commencent à répéter leur rôle, à composer leur personnage.

    Et comme, selon les principes démocratiques, la direction municipale n’est pas censée être l’affaire d’un seul homme mais de 29 représentants, les leaders potentiels des équipes diverses commencent aussi à rechercher, non seulement le concours d’une dizaine de collaborateurs dévoués mais encore, pour que le compte y soit, à enrôler dans la troupe une vingtaine de figurants aux bouilles sympathiques et représentatives, de surcroît bien  connues à divers titres des électeurs.

    Car il s’agit, pour le jour J, de remplir avantageusement le trombinoscope obligé, composante incontournable de l’exercice !

    Dans ce monde de l’entreprise du spectacle municipal qui monte ses tréteaux une fois tous les six ans sur les places de notre beau pays de France, il arrive qu’on voie  poindre un jeune premier, mais le plus souvent revient la vieille star, ses inusables ficelles, sa vieille troupe, et ses figurants patentés.

    Le populaire justifiera la situation en vous disant : « La place est bonne ».

    Le titulaire sortant vous rétorquera, indigné, que celui qui veut la lui prendre n’en mesure « ni la grandeur ni la servitude ».

     Tel fut du moins le cas avéré de notre premier édile qui s’insurgeait en ces termes pompeux contre son adversaire, avec au surplus l’appui d’un ancien ministre et d’un médecin aujourd’hui à la retraite, dans un tract diffusé à la veille du deuxième tour des municipales de mars 2014 !

    Le terme de servitude s’applique sans doute au maire de village dont l’exercice précaire semble devenir un véritable sacerdoce dont les conditions  sont propres à faire hésiter, sinon à rebuter.

     Cependant, même si l’on ne peut parler à proprement de grandeur, il ne semble pas en être ainsi dans un bourg de belle taille, où la superstructure édilitaire correctement indemnisée, peut s’appuyer confortablement sur une infrastructure administrative à sa main.

      C’est ainsi que dans ces bourgs de belle taille, toujours dépérissant, mais toujours en voie de revitalisation, via l’adjonction de zones commerciales périphériques, on voit se dérouler d’interminables carrières au long cours de maires et d’adjoints blanchis sous le harnais, supporters  déclarés de grandes enseignes, dont le plus grand projet est, au bout du compte, de vouloir se maintenir en place pour le plus grand bonheur des dites enseignes !

KIOSQUE DE CHARMOY-CITY : LE CONCERT QUI N’EN FINIT PAS - du 09 novembre 2017

     Voilà d’interminables carrières qui exhalent un fort parfum de fin de règne !

     Parfum de fin de règne  dont il semble bien qu’en janvier 2017 on ait déjà pressenti quelques puissantes bouffées annonciatrices de la fin.

    En souhaitant ne pas nous fourvoyer totalement dans notre analyse nous vous proposons de revivre ce terrible mois de janvier 2017, véritable « Bérézina dans les urnes qui nous fait déjà beaucoup espérer du printemps 2020 !

Et dont nous avons archivé quelques bonnes coupures de presse.

Et surtout, ne manquez pas de consulter notre nouvel album, formidable pour garder le moral !

 

ALBUM « JANVIER 2017, OU LA BÉRÉZINA DANS LES URNES »

 

Flash dernière : Le site du Bien Public affichait, ce matin, le titre suivant

« COTE-D'OR – URBANISME Auxonne : 2019 sera une année sport et culture »

       Titre accompagné d’une photo représentant notre premier édile sur la traditionnelle tribune des vœux encore récemment représentée dans notre blog

CHARMOY-CITY : UNE RÉCEPTION CONTRE UNE DÉCEPTION DE FIN D’ANNÉE ? - du 31 décembre 2018

. Amateur, comme notre premier magistrat, de la lecture papier (voir lien ci-dessous, garanti très culturel), nous ne manquerons pas de faire l’emplette de la feuille pour vous en offrir, si nécessaire, un commentaire…

CHARMOY-CITY, RETOUR SUR LE PSC - du 10 FÉVRIER 2018

 

Charmoy-City, l'avenir de la revitalologie en question

Charmoy-City, l'avenir de la revitalologie en question

C.S. Rédacteur de Chantecler,

Auxonne, le 07 janvier 2019  (J+3673 après le vote négatif fondateur)

Publié dans Analyses et réflexions

Partager cet article

Repost0
Publié par Claude Speranza, Auxonnais - dans Analyses et réflexions