Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : chantecler-auxonne.com
  • : "Je chante clair afin qu'il fasse clair" Edmond Rostand
  • Contact

Profil

  • Claude Speranza, Auxonnais
  • Auxonne, environnement, actualité,  hypermarché, grande distribution, société
  • Auxonne, environnement, actualité, hypermarché, grande distribution, société

Recherche

31 décembre 2018 1 31 /12 /décembre /2018 07:29

CHARMOY-CITY : UNE RÉCEPTION CONTRE UNE DÉCEPTION DE FIN D’ANNÉE ? - du 31 décembre 2018 (J+3666 après le vote négatif fondateur)

        La déception  de fin d’année, c’est celle que notre premier édile, exprime dans l’article du  Bien Public du 22 décembre dernier, intitulé : « AUXONNE ÉCONOMIE  Extension commerciale : un refus vendredi »la CDAC du 21 décembre vient de refuser un projet d’extension »

     Déception exprimée en ces termes : « Je suis déçu pour deux entreprises locales qui souhaitaient se développer ».

     Précisons, tout de même, eu égard à la taille du projet, que « ces deux entreprises locales » n’en constituaient à vrai dire qu’une faible part et pour ainsi dire la cerise sur le gâteau.

        Quant au reste du projet, c’est-à-dire l’essentiel, il ne semblait pas, à proprement parler, s’inscrire dans un plan de développement de petites entreprises locales ;

    

    La déception est un sentiment négatif et une passion triste.  Nous serions donc proprement désolé que cette « déception » assombrisse l’entrée dans la nouvelle année de notre premier édile, allant même jusqu’à transpirer dans son traditionnel discours de vœux.

     Car une déception qui transpire, comme le pense sans doute notre Président, ce n’est pas toujours marrant, ça peut même devenir gênant !

     À toutes fins utiles proposons donc  un remède à cette transpiration. Un remède qui n’est pas au Codex, mais un remède quand même !

    Quel remède ? 

     Évident ! Une réception, tout bonnement !

     Non ! Pas une réception de cérémonie des vœux ! Ces corvées incontournables ne sont pas le meilleur remède à la déception, surtout si la déception, dans le discours transpire !

    Non, nous voulons parler d’une autre réception annoncée à cors et à cris en 2009 dans l’inénarrable Inf’Auxonne N° 25 !

    Mais avant de préciser de quelle « réception » il s’agit, ouvrons d’abord à notre lecteur l’accès à notre Inf’Auxonne N° 25 de mai 2009, cette « bible » et « catéchisme » du Charmoy qui, hélas, n’est plus en ligne !

     Rendez-vous compte, plus en ligne !

     Inaccessibles, ces mémorables et immarcescibles lignes !

    Non sans armer préventivement notre lecteur de quelques réflexions et arguments critiques qui lui permettront de s’orienter dans cette prose dialectico-pipo-hyperdithyrambique !

LE NUMÉRO DU SIÈCLE- du 24 FÉVRIER 2015

    Revenons-en  maintenant à notre « réception » annoncée dans la langloisienne « bible » de Vesoul ! Et qui n’est autre que la réception d’un hypermarché en zone du Charmoy avec, à la clef, 45 clefs !

    45 clefs ? Une entreprise de serrurerie alors ? En voilà une petite entreprise locale au moins qui ne sera pas « déçue » ! Avec de l’emploi à la clef !

    Mais non vous n’y êtes pas mon ami ! Les 45 clefs sont bien alignées à la réception de l’hôtel promis, à la clef  et clefs en main, avec le projet d’hypermarché !

    Rappelez-vous cette argumentation impeccable et quasi-apodictique de notre Inf’Auxonne N° 25 :   

« Cet hôtel sera-t-il viable ?

« OUI. Aucun investisseur n’engagerait des fonds privés dans un projet non viable. Cet équipement, de classe moyenne, comblera les manques locaux en matière de bus de passage sur l’axe Dole-Dijon, très fréquenté, et participera au développement économique de la Commune. » (Inf’Auxonne N° 25 de mai 2009 page 3 début 2ème colonne)

     Pensez donc à tous ces autocaristes en transit dans notre contrée, pour admirer notre musée, réjouis de pouvoir décrocher toutes ces clefs pour aller se reposer dans leurs chambres avec vue imprenable sur le parking ! Et remerciant au passage notre premier édile de cet accueil hospitalier !

    Alors contre la déception, il est urgent de faire cette réception et du même coup l’hôtel promis !

    Sûr que pour un tel projet, développeur de tourisme et d’emploi, et qui plus est, depuis longtemps promis, la commission changera d’avis !

    Gilets ZONE ! Contre la déception, exigeons la construction de l’hôtel promis au Charmoy, et de sa réception !

    Ah ! Décidément cet Hôtel du Charmoy, c’est vraiment la clef du problème !

CHARMOY-CITY : HÔTEL DE LA RUE DU CHARMOY. ON SOLDE !!! (1) - du 2 décembre 2018    

    Et puis, pour les amateurs de contes, l’histoire de cet hôtel, c’est aussi une longue et belle histoire !!!

PRÉEMPTEZ DÈS MAINTENANT  VOTRE CHAMBRE À L’HÔTEL DU CHARMOY ! - du 12 décembre 2016

    Au fait, hormis la déception liée à la CDAC du 21 décembre dernier, d’autres éléments pourraient influencer le discours attendu pour le 5 janvier, ne parlons pas d’éléments imprévisibles et contingents tels qu’un effet larsen, une panne de micro ou un banal rhume, mais d’éléments prévisibles tels que les bilans figurant au programme de l’article du Bien Public de samedi dernier 29 décembre, intitulé « AUXONNE [POLITIQUE] Les projets ont-ils été réalisés ? » dont nous avons déjà dit un mot dans notre précédent article

CHARMOY-CITY : NOËL BIZARRE DANS LA RUE THIERS- du 29 décembre 2018

    Et dont nous reparlerons sans doute.

    En ce qui concerne maintenant la « déception », Claudi a tout compris !

    Si, par malheur, une déception charmoysienne devait transpirer dans le discours de samedi prochain, l’illustration du jour nous livre, en image et clefs en main, la clef du problème !

 

Flash dernière

    Le Bien Public de ce matin 31 décembre titrait :

« CÔTE-D'OR - MÉTÉO

Rétrospective juin 2018 : la ville [Auxonne] frappée par la vague orageuse »

    Une  photo sylvestre illustre l’article.

    Notre premier édile prenant la pose devant le déversoir du bassin écrêteur commente l’évènement hydraulique.

   Si vous n'avez pas peur de l'eau,, retrouvez, au coin du feu, notre reportage sur l’évènement !

ALBUM EXCURSION AU BASSIN ÉCRÊTEUR NUMÉRO 4

ALBUM CHARMOY-CITY : DÉBORDEMENTS EN TOUS GENRES 

 

N.B. : À l’heure actuelle, c’est la communauté de communes CAP Val de Saône qui assure la gestion de ce bassin dans le cadre de ses compétences sur l’eau.

Charmoy-City, hôtel du Charmoy, décrochez la clé à la récption

Charmoy-City, hôtel du Charmoy, décrochez la clé à la récption

C.S. Rédacteur de Chantecler,

Auxonne, le 31 décembre 2018  (J+3666 après le vote négatif fondateur)

Publié dans Revue de presse

 

Partager cet article

Repost0
Publié par Claude Speranza, Auxonnais - dans Revue de presse