Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : chantecler-auxonne.com
  • : "Je chante clair afin qu'il fasse clair" Edmond Rostand
  • Contact

Profil

  • Claude Speranza, Auxonnais
  • Auxonne, environnement, actualité,  hypermarché, grande distribution, société
  • Auxonne, environnement, actualité, hypermarché, grande distribution, société

Recherche

13 septembre 2018 4 13 /09 /septembre /2018 07:33

CHARMOY-CITY, SOUS L’EMPIRE DES MÉDIAS - du 13 septembre 2018 (J+3557 après le vote négatif fondateur)

    Vous aviez déjà aimé, dans Le Bien Public « les 169 marches », « le plein d’argent » et le « nouvel élan pour l’Empire », vous aviez découvert, scotchés, dans le Journal du Palais,  la « rampe de lancement » de la fusée Revitalisation

CHARMOY-CITY, KOUROU DE LA REVITALISATION ? - du 07 septembre 2018

     Nous avions omis pourtant de citer encore, L’Écho des Communes,  dernier acteur médiatique venu  se joindre au grand  concert de rentrée !

        Avant, bien entendu, Inf’Auxonne numéro 62, qui ne paraîtra lui qu’en octobre, et dont nous attendons avec impatience le morceau de bravoure sur le sujet. Les athlètes et leurs compétitions sauront bien se garer un peu pour laisser la place à la RE-VI-TA-LI-SA-TION !

       Avant d’évoquer sa dernière publication concernant notre bonne ville, rappelons, pour mémoire, que L’Écho des Communes nous avait déjà offert le plaisir de lire, en octobre dernier, un vibrant dithyrambe, haut en couleurs et richement illustré, à la gloire de nos richesses culturelles, ainsi qu’une nécrologie impromptue et à peine  appuyée de notre tradition rurale bulbaire.

CHARMOY-CITY : SPLENDEURS ET MISÈRES DE L’OIGNON - du 05 novembre 2017

     À présent, dans son article du 5 courant, L’Écho des Communes entame  à son tour, à propos de revitalisation, le chœur des grands discours, et le boléro des photos.

http://www.echodescommunes.fr/actualite_2550_revitalisation-du-centre-bourg-d-auxonne.html

    Voilà une campagne bien orchestrée par l’empire médiatique !

     Un casting du tonnerre à l’affiche ! Pour le coup,  nos monstres sacrés se seront surpassés ! Alors, après l’ascension des 169 marches, verrons-nous la montée des Marches à Cannes pour nos challengers ?

     Et un Lion d’or à la Mostra di Venezia, pourquoi pas ? De quoi rendre jaloux notre Lion à nous qui dort mal en son jardin et rêve déjà de « déplacements doux » et de « circulation apaisée »…

« VOUS ÊTES MON LION SUPERBE ET GÉNÉREUX ! » - du 18 octobre 2013

      Après Terminator, place à Revitalisator le film de la décennie 2020-2030 !

       Revitalisator, un blockbuster bouleversant, qui vous plaira beaucoup, même s’il ne plaît pas à tous (voir plus bas).

      Revitalisator bientôt à l’affiche à l’Empire ?

      Revitalisator, « Un nouvel élan pour l’Empire » ?

 

À CHARMOY-CITY, ON VEILLE AU SALUT DE L’EMPIRE - du 10 septembre 2018

     Après cette divagation dans le monde du septième art, retour à la presse !

     Pour vous épargner un rabâchage, nous ne nous livrerons pas à une recension détaillée des divers discours d’autorités retranscrits dans L’Écho des Communes cité plus haut.

     Nous nous contenterons seulement d’un survol rapide à la recherche des meilleures glanures dont nous vous livrerons dès aujourd’hui quelques spécimens.

    Notons d’abord que notre premier édile, à propos du projet de revitalisation,  déclare pompeusement dans son discours :

      « C'est effectivement un engagement de notre part, de votre part de mener à bien ce projet. Projet ambitieux certes mais notre ville a besoin de ce bouleversement. Et comme tout changement, il ne plaît pas à tous. Je le sais. Pourtant, il est nécessaire. »

     Nos « passionnés » passionnants voulaient jadis réveiller « La Belle Endormie », ils veulent à présent la « bouleverser », avant, peut-être, de la culbuter ! Qui sait ?

    À propos du « bouleversement », on peut reprendre utilement ce passage de l’article de 2009, selon lequel :

« Ils [N.D.L.R. Chantecler : le maire d’Auxonne, son adjointe à l’urbanisme (l’ancienne, aujourd’hui disparue du paysage, après qu’elle ait posé son Leclerc et son toujours présent adjoint à l’agriculture] sont tout aussi excités qu’impressionnés par l’ampleur du projet, d’autant qu’ils ont conscience d’être attendus au tournant par une partie des commerçants du centre-ville »

      Ne te semble-t-il pas, fidèle lecteur, qu’à part le changement d’adjointe à l’urbanisme, ce passage, 9 ans plus tard, n’a pas pris une ride !

     Non, grand-père ne vois pas de perfide allusion aux rides de ses protagonistes !

     Après ses gesticulations discrètes pour faire atterrir un hypermarché Leclerc, dont la présence n’aura, au bout du compte, réveillé d’aucune façon le centre-bourg de « La Belle Endormie », aujourd’hui un peu plus assoupie sous l’effet du remède miracle, voilà que notre « revitalologue », toujours aussi « excité » préconise à présent un « bouleversement » « nécessaire » !

    Ah ! Bouleversements rénovateurs, opérations façades, espaces verts bichonnés des jardins anglois redessinés, attractivité esthétique, et autres rêves fantastiques….

      Quand je passe le saut-de-mouton au-dessus de la ligne SNCF pour aller quérir des fleurs, comme je pense à vous en pouffant, sur mon vélo redescendant, que je m’en cramponne, prudent, de peur de sauter la grille et d’atterrir la tête la première dans l’immémorial autant qu’inamovible tas de sable ornant la cour d’honneur de l’édilitaire demeure !

       Autre glanure à présent, à destination des Fans du Musée Bonaparte.

       Qu’ils soient à présent rassurés, car au catalogue des réalisations dynamisantes en vue, notre conseillère régionale n’a pas omis, dans son vibrant discours retranscrit dans L’Écho des Communes, de mentionner « l’étude pour la création d’un espace muséographique au sein du château Louis XI ».

    Ah ! Chères études ! Pour « un espace muséographique », xyloglossique (du grec xylos, bois et glossa, langue) sans doute !

       Récapitulons  à présent :

      un « bouleversement », une « étude pour la création d’un  espace muséographique » xyloglossique pour les ceusses qu’ont pas la gueule de bois, un « pump-track », patatrac, pour les ceusses qu’ont pas le trac, une « guinguette » pour les gisquettes, et quoi encore ?

       Tiens !  Pourquoi pas une tourniquette pour faire la vinaigrette ?

https://www.youtube.com/watch?v=9PTqTjHs5c0

       Car en matière de vinaigre, nous tenons l’expert !

CHARMOY-CITY : EXORDE RURAL POUR INFO’TWEET  N° 61 - du 10 juillet 2018

      Pour terminer sur le troisième orateur présent dans l’article de L’Écho des Communes, Monsieur le maire de Lure, vice-président de la Région, nous avouons n’avoir trouvé  dans son discours très pro et très formaté aucune glanure saillante, ni croustillante.

    Pour dédommager nos lecteurs et en contrepoint de l’ « exorde rural », nous leur proposerons donc son « édito » pris sur le site officiel de LURE.

       Il est certain que ce texte atteste d’une aisance sur le green (ne me faites pas dire green-washing !), plus évidente que celle de notre premier magistrat dans son édito du dernier Inf’Auxonne.

      Il a au moins le tact et l’habileté de proposer à ses administrés « une ville durable » plutôt qu’un « bouleversement » ! PATATRAC sur le pump track !

      Le deuxième fief haut-saônois de l’empire E.LECLERC, où s’imprimèrent les affiches de notre consultation de juin 2010 serait-il en même temps une volière de colibris lurons ?

      Voilà de quoi réjouir Pierre Rabhi, mon kiki !   

      En attendant Claudi salue bien bas de son crayon les dignes représentants de notre docte assemblée qui ce soir statueront au paragraphe 17 de l’ordre du jour sur l’« aménagement d’un pump parc » !

      Encore un grand moment de démocratie en perspective (cavalière), et qui va déplacer des foules !

Charmoy-city : un bon truc, troquer une visite au musée contre un tour au pump track

Charmoy-city : un bon truc, troquer une visite au musée contre un tour au pump track

C.S. Rédacteur de Chantecler,

Auxonne, le 13 septembre 2018  (J+3557 après le vote négatif fondateur)

Publié dans Revue de presse

 

Partager cet article

Repost0
Publié par Claude Speranza, Auxonnais - dans Revue de presse