Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : chantecler-auxonne.com
  • : "Je chante clair afin qu'il fasse clair" Edmond Rostand
  • Contact

Profil

  • Claude Speranza, Auxonnais
  • Auxonne, environnement, actualité,  hypermarché, grande distribution, société
  • Auxonne, environnement, actualité, hypermarché, grande distribution, société

Recherche

10 septembre 2018 1 10 /09 /septembre /2018 07:08

À CHARMOY-CITY, ON VEILLE AU SALUT DE L’EMPIRE - du 10 septembre 2018 (J+3554 après le vote négatif fondateur)

     Riche actualité municipale encore !

       Le Bien Public du 5 courant titrait « AUXONNE CULTURE Un nouvel élan pour l’Empire »

     Autrement dit, en matière de culture, à Charmoy-City, on veille au salut de l’Empire.

 https://www.youtube.com/watch?v=pBg5LyyKJDE

     Les fans d’histoire napoléonienne vous dirons que tout ça, c’est quand même du cinéma et en un sens ils n’auront pas tout à fait tort, sinon le tort d’avoir interprété un peu trop vite le titre de l’article dans lequel ils auront pu voir, un instant, l’espoir d’une réouverture prochaine du Musée Bonaparte, fermé maintenant depuis six ans pour le désespoir des touristes et de quelques autochtones ;

 CHARMOY-CITY : « BONAPARTE NOUS VOILÀ ! » - du 14 mai 2018

     C’est effectivement de cinéma dont il s’agit, la lecture du chapeau de l’article ne vous laissera aucun doute : «  Suite à un changement de distributeur en avril, le cinéma l’Empire voit son programme évoluer et espère accueillir un public de plus en plus diversifié »

     À la lecture de ce chapeau,  les fans de Napoléon, qui espéraient revoir bientôt le célèbre chapeau, auront vu définitivement leur espoir retomber.   

     Les moins sectaires d’entre eux acquiesceront quand même aux propos de notre adjoint à la culture, rapportés dans l’article, et selon lesquels : « Le cinéma est un facteur d’animation important de la vie locale. On ne peut pas se permettre de le perdre, quand bien même il est déficitaire »

    Propos bien inspirés, d’un parfait bon sens, et qui pourraient tout aussi bien s’appliquer à notre ex-musée Bonaparte.

    Mais revenons au cinéma, qui a cet avantage de proposer une sélection infiniment variée, ce qui n’est pas le cas d’un musée.

      À moins qu’il ne s’agisse d’un grand musée proposant des expositions pour lesquelles on fait la queue.

     Pour un cinéma, même modeste, c’est beaucoup plus simple et comme le déclare fort justement notre adjoint à propos de la fréquentation : « …si un gros film sort, avec Dany Boon par exemple, là, ça explose… ». Un Blockbuster, n’est-ce-pas, au sens propre, ce qui fait « exploser le quartier » !

CHARMOY-CITY  CINÉMATOGRAPHIQUE : UN BLOCKBUSTER ET DES RÉTROSPECTIVES - du 11 mai 2018

     Mais le plus gâté culturellement des administrés, reste quand même celui, auquel un riche équipement permet d’apprécier, tout à la fois, des soirées au cinéma et la nuit des Musées !

CHARMOY-CITY : NUIT DES MUSÉES, PASSIONNÉMENT ! - du 19 mai 2018

     En attendant l’ouverture du Musée Bonaparte – à la Saint Glinglin mon gros lapin ? – Claudi  rêve de se payer une toile. Une soirée Abel Gance à l’Empire ! Pourquoi pas ?

      Et tant pis pour les fans de Dany Boone… ou du Moulin Rose !

 

Flash dernière : assistance discrète, hier, au défilé et au pot du 74ème anniversaire de la Libération de notre ville, en raison sans doute de la concurrence du triathlon.

    À en juger du moins par l’absence d’enfants arborant l’écharpe tricolore, pas de nouveaux maire ou adjoints du CMJ,  sans doute mobilisés ailleurs, sous la houlette de l’adjointe au sport, pour couper les citrons… avant, bientôt, de ramasser les papiers sous les couleurs d’une grande enseigne ! Ça, pour le coup, c’est un rendez-vous éducatif capital à ne pas louper, en chasuble et sans écharpe !

ALBUM  Et si on nettoyait la nature ?

     

   Notre adjointe revitalisante, championne en régional, conciliait quant à elle mémoire et sport en arborant élégamment une tenue sportive décontractée.

      Notre ex-adjointe au social jouant sur le clavier des nombreuses notes de sa nouvelle partition distribuait de charmants petits drapeaux tricolores, une compétence supplémentaire à joindre à l’inventaire à la Prévert de ses multiples fonctions ! Et une lame de plus au couteau suisse !

    Aux marchés nocturnes, elle pourrait aussi, pourquoi pas, distribuer des lampions. Ça c’est notre libre suggestion pour l’« enquête de satisfaction » !

    En matière de discours, on n’en retiendra qu’un seul digne de ce nom, celui de Fabrice Vauchey, Président du Souvenir Français,  seul conseiller d’opposition à briller, autrement que par son absence, à la cérémonie !

Charmoy-City : quand le muet devient parlant à l'Empire

Charmoy-City : quand le muet devient parlant à l'Empire

C.S. Rédacteur de Chantecler,

Auxonne, le 10 septembre 2018  (J+3554 après le vote négatif fondateur)

Publié dans Revue de presse

Partager cet article

Repost0
Publié par Claude Speranza, Auxonnais - dans Revue de presse