Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : chantecler-auxonne.com
  • : "Je chante clair afin qu'il fasse clair" Edmond Rostand
  • Contact

Profil

  • Claude Speranza, Auxonnais
  • Auxonne, environnement, actualité,  hypermarché, grande distribution, société
  • Auxonne, environnement, actualité, hypermarché, grande distribution, société

Recherche

23 juillet 2018 1 23 /07 /juillet /2018 06:33

CHARMOY-CITY, FLEURON DU TOURISME ET DE LA CENSURE ? (3)  - du 23 juillet 2018 (J+3505 après le vote négatif fondateur)

   Notre précédent article se terminait sur l’admonestation énergique qu’un Raoulysse courroucé adressait à un prétendant au fauteuil de maire pour 2020.

   Mars 2020 est encore loin, et pourtant l’horizon électoral rougeoie déjà, comme une aube inquiétante,  de tristes réminiscences de la campagne de 2014.

    Pour bien saisir comparativement ces réminiscences il suffit de plonger (non, pas dans la piscine, ni dans le bassin écrêteur grand-père ! Tu n’y es pas !)  dans les archives.

    Une lecture rétrospective de notre article « Métamorphoses » suffira à en convaincre le lecteur.

MÉTAMORPHOSES  - du 26 février 2014

      Les liens avec la presse jurassienne n’ayant pas survécu au cours du temps, nous mettons à disposition de nos lecteurs des PDF de référence qui leur permettront d’observer, d’octobre 2013 à février 2014, la montée en puissance et en muscle du « candidat à sa propre succession ».

    Au cœur de ce torride été 2018, bleu comme un steak,  la campagne pour 2020 semblerait donc décidément engagée pour la possession du sacro-saint « fauteuil ».

       La puissante volée de mitraille intitulée « CENSURE ? » tirée à nouveau le 19 de   la page facebook du groupe « Auxonne-Passionnément 21 », qui s’orne crânement d’un martial avatar sous le signe de Bonaparte, ce foudre de guerre,  en atteste.

             La Vieille Garde fait serrer les carrés pour masquer les vides !

       Cette fois, c’est l’équipe unanimement soudée du groupe (incluant les absents chroniques aux séances du Conseil) qui s’insurge comme un seul homme contre l’ « apparatchik » « hors-sol » du parti du « Président des riches » !

      La page de nos « passionnés », ce n’est plus une page facebook, c’est la redoute de Borodino vomissant des riblons sur la chair à canons de l’envahisseur !

https://1-tube.ru/watch/DghLG16SeSQ

     Qu’on ne se trompe pas, je ne plaide ici ni pour le « Président des riches » qui a d’autres gros matous à fouetter pour l’instant, ni pour l’« apparatchik » « hors-sol » local de LREM, mais une telle unanimité, vous avouerez que c’est tout de même fort de café !

   La chute de la diatribe, véritable assignation à résidence au prétendant "hors-sol", est particulièrement sévère :

   « Est ce sérieux ? Pour gérer Auxonne, il faut être présent quotidiennement. Mr Coiquil ne l'est pas. »

      Il est vrai que, comme le dit la sagesse populaire, on ne peut être  au four et au moulin !

https://www.youtube.com/watch?v=dozmiHL9bIs

     Qui sait ? Ces réactions précoces autant qu’épidermiques sont peut-être à la mesure des inquiétudes de l’éternel « prétendant au fauteuil de Maire » qui perd ses nerfs !

KIOSQUE DE CHARMOY-CITY : LE CONCERT QUI N’EN FINIT PAS - du 09 novembre 2017

      Notre éternel « passionné » craint sans doute de perdre en 2020, sur ledit fauteuil, « la main dessus ».

     « La main dessus » ?

      Oui « la main dessus », vous savez bien, c’est l’injonction qu’il plaît à notre premier magistrat de proférer à la fin de ses brillants et synthétiques discours pour inviter ses hôtes à de républicaines libations.

    Du coup, Rex, fidèle sentinelle, veille jour et nuit sur le fauteuil !

    C’est vrai que pour s’accrocher au terrain, il n’y a rien de tel qu’une sentinelle fidèle !

UNE HISTOIRE POUR LA RUE DU CHARMOY (4) - du 16 septembre 2016

https://www.youtube.com/watch?v=ehxFvfRVRYU

   Le problème est qu’il est parfois délicat de choisir la bonne sentinelle, comme sembleraient nous le démontrer les actuels remous au sommet de l’État !

    Rex, le bon chienchien qui écoute la voix de son maître, et qui n’a pas encore pour le moment son badge pour occuper au conseil municipal le fauteuil des absents chroniques, ne peut être accusé, lui au moins, d’avoir mordu, ni les Chantecler qui « divaguent », ni les « apparatchiks » « hors-sol »  qui « délirent » ! Tout va bien dans la France profonde !

Charmoy-City : avec Rex, le fauteuil est bien gardé

Charmoy-City : avec Rex, le fauteuil est bien gardé

C.S. Rédacteur de Chantecler,

Auxonne, le 23 juillet 2018  (J+3505 après le vote négatif fondateur)

Publié dans Revue de presse

Partager cet article

Repost0
Publié par Claude Speranza, Auxonnais - dans Revue de presse