Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : chantecler-auxonne.com
  • : "Je chante clair afin qu'il fasse clair" Edmond Rostand
  • Contact

Profil

  • Claude Speranza, Auxonnais
  • Auxonne, environnement, actualité,  hypermarché, grande distribution, société
  • Auxonne, environnement, actualité, hypermarché, grande distribution, société

Recherche

24 mai 2018 4 24 /05 /mai /2018 09:36

CHARMOY-CITY,  LA REVITALISATION  « AU FIL DE L’EAU » (1) - du 24 mai 2018 (J+3445 après le vote négatif fondateur)

    Le 19 mai dernier, Le Bien Public publiait un article sous le titre « AUXONNE CENTRE BOURG Les premières actions de la revitalisation ». Le chapeau de l’article précisait : «  Réuni jeudi soir [N.D.L.R. 17 mai] le conseil municipal d’Auxonne a pris les premières décisions concernant l’important chantier de la revitalisation du centre-bourg et, notamment de la signalétique  ».

     À propos de la signalétique, précisons que la décision a été prise de lancer une étude visant à « approfondir la réflexion sur les déplacements […] afin de mieux maîtriser la gestion de la circulation, du stationnement et de la signalétique …»

     Pour le reste, le débat sur « les premières actions de la revitalisation », devait concerner essentiellement le montant des subventions que la Ville pourrait espérer obtenir à ce titre.

      En réponse à la question d’un conseiller d’opposition sur ce point, Madame l’adjointe à l’urbanisme et au développement, citée dans l’article, répondait : « que la commune pouvait « obtenir 750 000 € maximum de la part du conseil régional sur trois ans. Pour l’instant, nous allons demander les subventions au fil de l’eau » »

    Sur un mode moins officiel quoique plus « formidable », la page facebook du groupe majoritaire avait abordé la même question il y a déjà quelque temps…

CHARMOY-CITY : DES AUTOS, DE L’AUTO-SATISFACTION ET DE FORMIDABLES TRAVAUX - du 04 mai 2018

     Après ce bref commentaire, nous avons souhaité nous pencher plus attentivement sur le concept de  subvention « au fil de l’eau » qu’en béotien notoire nous avouons avoir découvert à cette occasion.

    Peu versé dans le jargon administratif nous avons rassemblé quelques exemples glanés sur la toile qui éclaireront sans doute nos lecteurs :

      Nous avons ainsi relevé la pratique d’une « Facturation au fil de l’eau » dans le cadre de la réforme hospitalière.

       Sur le site de la région Auvergne Rhône Alpes nous avons découvert une occurrence de l’expression « subvention au fil de l'eau ». Plus précisément dans cet avertissement figurant sur un  appel à projet de méthanisation : « Calendrier Le financement des projets se fait par  subvention au fil de l'eau »

https://www.auvergnerhonealpes.fr/aide/130/289-appel-a-projet-methanisation-environnement-energie.htm

       Le site de l’ADEME (Agence De l’Environnement et de la Maîtrise de l’Énergie) nous révèle une autre occurrence de l’expression « les demandes [N.D.L.R. d’aides financières] sont examinées au fil de l’eau ou sollicitées via des Appels à Projets » 

http://www.ademe.fr/collectivites-secteur-public/collectivites-lademe-finance-projets

     N’appartenant pas au sérail administratif, nous nous garderons bien, pour l’instant, de donner une définition précise de  la subvention « au fil de l’eau » pensant que les exemples proposés auront pu donner quelques lumières sur ce point à nos lecteurs non avertis.

    Dans un second épisode, sur un mode moins administratif, mais plus culturel et ludique, nous ferons une revue plus large de quelques usages de l’expression « au fil de l’eau » dans notre belle langue française.

    En attendant, Claudi nous donne sa version de la pêche aux subventions « au fil de l’eau »

Charmoy-City : la pêche aux subventions "au fil de l'eau"

Charmoy-City : la pêche aux subventions "au fil de l'eau"

C.S. Rédacteur de Chantecler,

Auxonne, le 24 mai 2018  (J+3445 après le vote négatif fondateur)

Publié dans Revue de presse

Partager cet article

Repost0
Publié par Claude Speranza, Auxonnais - dans Revue de presse