Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : chantecler-auxonne.com
  • : "Je chante clair afin qu'il fasse clair" Edmond Rostand
  • Contact

Profil

  • Claude Speranza, Auxonnais
  • Auxonne, environnement, actualité,  hypermarché, grande distribution, société
  • Auxonne, environnement, actualité, hypermarché, grande distribution, société

Recherche

12 avril 2018 4 12 /04 /avril /2018 08:49

CHARMOY-CITY, UN BON CONSEIL : ANIMER POUR RELANCER L’ATTRACTIVITÉ - du 12 avril 2018 (J+3403 après le vote négatif fondateur)

    Nous évoquions récemment la Chasse au Trésor et ses petits chasseurs mettant en pratique le précepte de notre premier édile : « Poussez la porte de nos commerçants » (Agenda 2016, Édito)

     À la bonne heure ! Voilà une animation propre à attirer le chaland, sinon à le fidéliser !

CHARMOY-CITY : LA GRANDE ÉNIGME DE LA CHASSE AU TRÉSOR - du 07 avril 2018

    Car s’il est difficile d’attirer le chaland, il est beaucoup plus difficile encore de le fidéliser !

     Mes ami(e)s je vais vous faire une confidence, même Chantecler se vend mal par ces temps. Si ça continue comme ça, je vais devoir me résoudre à le diffuser  en grande surface !        

     Alors un petit effort de bouche à oreille mes  ami(e)s, avant que j’en sois réduit au bouche à bouche !

     Animer pour attirer, voilà la solution ! On n’attrape pas les mouches avec du vinaigre !

    Avant que la Maison du Projet ne se transforme samedi dernier en Île au Trésor, point de ralliement des Pirates des cars arrivent (pardon des Caraîbes) noir de monde et de chocolats en ballotins, n’était-elle pas la belle endormie en sa profonde léthargie ?

    À cette animation de la belle endormie du 22 rue Thiers, n’avions-nous pas d’ailleurs contribué nous-même, dans notre beau pays où tout finit par des chansons…

CHARMOY-CITY : UNE BOÎTE À MUSIQUE AU 22 RUE THIERS ? - du 26 mars 2018

     Beaucoup plus préoccupante que la raréfaction du chaland au centre-bourg, est la quasi extinction du public lors de nos assemblées municipales. Depuis une paire d’années, on s’achemine vers un huis clos sinon de jure, du moins de facto !

CHARMOY-CITY, HUIS CLOS POUR LE NOUVEAU CMJ ? - du 14 FÉVRIER 2018

     La géographie de la nouvelle salle, des strapontins à vous briser les reins, les perspectives visuelles bouchées semblent avoir eu raison de la biodiversité passée, quand quelques citoyens curieux se risquaient encore à venir ouïr bouche close les arrêts solennels de leurs alcades.

    Démocratie participatatative, mon bon Monsieur !

    Et le marasme semble profond, car même du côté des élus, on peinait avant-hier à atteindre le quorum en un jour, où selon Le Bien Public de ce matin « Le budget était à l’ordre du jour […]L’occasion pour les élus de se pencher sur les gros projets à mener cette année »

(Le Bien Public du 12 avril 2018 article « AUXONNE CONSEIL MUNICIPAL Centre bourg : un projet à 20 millions »)

    Nos élus revitalisateurs ne devraient-ils pas dès lors se pencher d’urgence sur la revitalisation de leurs propres assemblées ? Assemblées plus « léthargiques » sans doute qu’ « ambitieuses » pour reprendre les qualificatifs employés dans l’encadré « ILS ONT DIT » de l’article ?

     Ils pourraient, pendant qu’ils y sont, financer pour remédier à la léthargie et à la déréliction de leurs doctes réunions, de coûteuses études qui concluraient sans doute à la necessité d’un  accueil convivial, d’une présentation attractive et claire, d’un mobilier confortable pour les citoyens lambdas, et pourquoi pas un ballotin de chocolats, mon gars !

    Et pour les potentiels assistants non motorisés éloignés, pourquoi ne pas affréter un bus pour la circonstance ?

LE TAXI DE CHARMOY-CITY, UN TAXI QUI RAOULE POUR LECLERC - du 09 JUIN 2016

      Les torts, soyons honnêtes, semblent pourtant partagés. Nos citoyens lambdas sont peu curieux et avouons-le, un peu paresseux. En cela ils sont mal inspirés.

    Avant-hier soir, tenez, il n’était pas question en assemblée que de béton et de millions, mais encore de « Moulin rose », de lingerie et d’accessoires. En avril, découvre-toi de quelques fils ! Peu banal, Monsieur l’Amiral !

http://www.aumoulinrose.fr/Catalogue.html

     Le débat prenait pour une fois 50 nuances plus claires et un petit ton badin mon gros lapin !

    Comme le 7 février, c’était justement la soirée à ne pas louper.

     S’ils avaient pris la peine de se déplacer, on aurait pu imaginer nos citoyens coquins esquisser quelques pas de valse,  devant les strapontins, en rêvant au moulin et à la vie en rose !

https://www.youtube.com/watch?v=dozmiHL9bIs

    Claudi, quant à lui, n’apprécie pas toutes ces histoires et regrette l’ancienne salle du conseil, du temps que le public y affluait quand on lui promettait un ballotin de chocolats…au Charmoy mon gars !

Quand le conseil de Charmoy-City déplaçait les foules

Quand le conseil de Charmoy-City déplaçait les foules

C.S. Rédacteur de Chantecler,

Auxonne, le 12 avril 2018  (J+3403 après le vote négatif fondateur)

Publié dans Revue de presse

 

Partager cet article

Repost0
Publié par Claude Speranza, Auxonnais - dans Revue de presse