Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : chantecler-auxonne.com
  • : "Je chante clair afin qu'il fasse clair" Edmond Rostand
  • Contact

Profil

  • Claude Speranza, Auxonnais
  • Auxonne, environnement, actualité,  hypermarché, grande distribution, société
  • Auxonne, environnement, actualité, hypermarché, grande distribution, société

Recherche

26 février 2018 1 26 /02 /février /2018 08:16

CHARMOY-CITY : RÉENCHANTER L’URBANISME (2) - du 26 FÉVRIER 2018 (J+3358 après le vote négatif fondateur)

    Rappelons que  l’idée de cet article, dont nous publions aujourd’hui la deuxième partie, nous a été inspirée par un article du Bien Public du 8 courant intitulé « AUXONNE URBANISME Un nouveau partenaire pour la revitalisation du centre ».

       À la fin de cet article on pouvait lire en effet cette appréciation de notre adjointe à l’urbanisme à propos du « nouveau partenaire » : « Tout le monde en a été enchanté. C’est un outil formidable aux services [sic] des collectivités »

     Cet « outil-formidable », nos lecteurs pourront le découvrir plus amplement dans la première partie de notre article, déjà publiée

CHARMOY-CITY : RÉENCHANTER L’URBANISME (1) - du 22 FÉVRIER 2018

      Si l’on en croit l’article du Bien Public du 8 courant rapportant les propos de « Nathalie Roussel, adjointe à l’urbanisme et au développement économique » : « le but premier de l’EPF du Doubs et de Bourgogne-Franche-Comté [N.D.L.R. Chantecler : c’est le « partenaire » en question] est de se substituer à la commune pour acquérir des biens ».

     Citant toujours l’adjointe, l’article précise plus loin : « De plus l’EPF peut agir sur tout le territoire et pas seulement le centre-ville, donc on pourra le solliciter si une opportunité se présente »

     Le visionnage de la vidéo diffusée en Conseil municipal le premier courant est très instructif à ce propos.

https://www.youtube.com/watch?v=AhyPOKT0EFQ

    On apprend ainsi que l’EPF, entre autres missions, peut « faciliter la réalisation des zones d’activité décidées par les collectivités »

    Rétrospectivement on se dit qu’il est bien dommage que  le « partenaire »  qui enchante aujourd'hui notre adjointe n’ait pas été présent lors des tractations foncières sur la zone du Charmoy autour de l’année 2010.

       Sa présence aurait sans doute grandement clarifié les prospections foncières menées par le promoteur appuyé de façon plus ou moins occulte par la municipalité en place usant de son pouvoir d’influence et de pressions « amicales » !

QUAND L’HYPER DU CHARMOY PASSAIT SOUS LA TABLE DU CONSEIL - du 04 février 2017

     De même, ce partenariat aurait peut-être pu éviter à notre municipalité de « brandir son droit de préemption » sur cette même zone du Charmoy en 2016.

CHARMOY : QUI BLOQUE ET QUI DÉBLOQUE ? - du 29 Septembre 2016

     Mais tout ça, c’est du passé !

     En ce qui concerne l’avenir, qui sait ? Le « partenaire » pourrait peut-être aider à réaliser le « nouveau parking poids lourds évoqué récemment dans la presse (articles du Bien Public des 1er février et 4 février sous les titres respectifs : « AUXONNE URBANISME La mairie veut aménager un parking poids lourds » suivi de « ACTU / RÉGION DIJONNAISE Pas de nouveau parking poids lourd ». On pourra aussi consulter à ce propos la délibération 2017-152 du Conseil municipal.

    Pour conclure sur ces considérations, il nous reste à souhaiter que « l’outil formidable »,  susceptible d’apporter de l’eau au moulin de la revitalisation, soit utilisé judicieusement par nos élus urbanistes dans la conciliation d’un véritable intérêt général et du respect de la libre volonté des citoyens.

      À présent, bonne chance à nos édiles « formidablement » outillés pour une revitalisation enfin concrète de notre centre-bourg, très attendue maintenant, sur le terrain et pas seulement dans les magazines, sur les plans et dans les parlottes !

    Une affaire de longue haleine  et qui va sans doute leur donner du grain à moudre pour les échéances de 2020 !

    Car la revitalisation d’un centre-bourg, c’est avec la renaissance d’un passé, la gestation d’un futur.

     À une autre échelle (de meunier), la revitalisation d’un centre-bourg c’est un peu comme la restauration passionnante d’un vieux moulin à qui l’on redonne vie pour l’avenir.

       Si Alphonse Daudet, cet homme bon et sensible était encore parmi nous, il ajouterait sans doute : « Rien de tel pour faire revivre un vieux centre-bourg, que d’aller chercher l’inspiration à l’ombre d’un vieux moulin, ce que j’ai fait moi-même pour rédiger les célèbres  Lettres ….. de mon moulin !  ». Il faut avouer que ce fut et que cela reste une réussite littéraire.

PARU À LA BIBLIOTHÈQUE IMAGINAIRE DE CHARMOY-CITY - du 13 janvier 2017

      Pour les passionnés des biefs et des meules, et ils ne manquent pas, un peu de lecture sérieuse pour finir

https://www.moulinsdujura.fr/single-post/2017/06/15/La-Journ%C3%A9e-des-Moulins-2017-dans-la-presse

Charmoy-City , l'outil formidable

Charmoy-City , l'outil formidable

C.S. Rédacteur de Chantecler,

Auxonne, le 26 février 2018  (J+3358 après le vote négatif fondateur)

Publié dans Revue de presse

 

Partager cet article

Repost0
Publié par Claude Speranza, Auxonnais - dans Revue de presse