Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : chantecler-auxonne.com
  • : "Je chante clair afin qu'il fasse clair" Edmond Rostand
  • Contact

Profil

  • Claude Speranza, Auxonnais
  • Auxonne, environnement, actualité,  hypermarché, grande distribution, société
  • Auxonne, environnement, actualité, hypermarché, grande distribution, société

Recherche

9 janvier 2018 2 09 /01 /janvier /2018 08:39

CHARMOY-CITY : LE MUSÉE, LE MAIRE ET LA MÉDIATHÈQUE - du 09 janvier 2018 (J+3310 après le vote négatif fondateur)

     Les propos du moment étant largement culturels, c’est sans complexe que nous empruntons notre titre à la filmographie du regretté Éric Rohmer.

    C’est en 1993 que Rohmer réalise  L'Arbre, le Maire et la Médiathèque. C’est son seul film d’inspiration essentiellement politique. En voici l’argument :

      « À Saint-Juire, un petit village vendéen, le maire, Julien Dechaumes, étrillé aux dernières élections cantonales, entend redorer son blason en édifiant une médiathèque sur un pré communal. Le ministère de la Culture lui accorde de généreuses subventions, mais les résistances locales sont vives. Marc Rossignol, l'instituteur, défend bec et ongles un saule centenaire menacé par l'ambitieux projet. Bérénice Beaurivage, une romancière parisienne, plaide pour le strict respect des paysages, et la petite Zoé, 10 ans, revendique l'implantation d'espaces verts à la campagne... »

      Notre propos n’est évidemment pas d’établir un strict parallèle entre Saint-Juire et Charmoy-City. Toutefois, l’importance capitale donnée, dans le cas de ces deux localités, à un projet de médiathèque nous amène à tenter l’exercice.

     Le Bien Public d’hier 8 janvier titrait : « AUXONNE POLITIQUE 2018, l’année du début de la revitalisation ». Dans la longue  énumération des chantiers à venir présentés par notre premier édile figurait en premier, devinez un peu ! ….La médiathèque ! Un quart de siècle après Saint-Juire, Charmoy-City opte donc pour la médiathèque !

     Nous voilà donc en présence d’un scénario proprement rohmérien !

     Certes, il ne s’agit pas en l’espèce d’une œuvre de portée comparable à Ma nuit chez Maud, ou au genou de Claire, films sous-tendus par de puissantes réflexions métaphysiques mais: Le Musée, le Maire et la Médiathèque ça fait tout de même un bon point de départ pour un honnête long métrage à visée politico-culturelle à l’horizon 2020. Pas vrai ?!

     Citons l’article en question, afin d’en attester : « La bibliothèque se modernise, avec une rénovation de l’ensemble du bâtiment, en travaillant avec de nouveaux supports multimédias et en créant un espace public numérique », a souligné le maire, qui tient à préciser que, contrairement à ce qui a été écrit dans la presse, « la médiathèque sera terminée avant la fin du mandat, mais pas en 2019. Ce n’est techniquement pas possible. »

CHARMOY-CITY : LES PHILOSOPHES, LE POLYÈDRE ET LA MÉDIATHÈQUE- du 23 novembre 2017

     Avant d’apporter ces précisions et comme le précise l’article, le maire avait, en ouverture, « martelé » clairement : «  Notre équipe a été élue sur un programme et nous tenons à le respecter » 

      Un petit tour dans nos archives, nous a permis une consultation rapide du tract programmatique « Auxonne-passionnément 2014 », intitulé « Le projet 2014-2020 ».  On y découvre, en page 5, au paragraphe « Culture », cette annonce : « Nous créerons un espace ludothèque et médiathèque au sein de la bibliothèque ». La médiathèque (et la ludothèque) était effectivement au programme !

      Et un peu plus haut, au paragraphe précédent « Tourisme » on découvre encore : « le musée sera transféré dans des locaux adaptés et les collections mises en valeur »

      N’allez surtout pas ricaner trop vite, hommes de peu de foi, le sort du musée n’a en effet pas été oublié dans l’article du Bien Public d’hier 8 janvier qui mentionne, avec un certain flou il est vrai : « Concernant l’aménagement du Musée Bonaparte, « les études se poursuivent ». L’emplacement pourrait être vers le 511e RT, un bâtiment du XVIe situé après le pont-levis. Il n’y a pour l’instant que des préprojets qui ont été notés », a souligné le premier édile ».

    Hormis une localisation dont la définition semble pour le moins problématique (GPS conseillé), les grincheux auraient bien tort de bouder ces bonnes nouvelles prometteuses. Qui ne manqueront évidemment pas de réjouir au premier chef nos amis  Bécanine et Vittoriu !

« QUAND ON NE CHERCHE PAS LE CHAPEAU, ON LIT LES JOURNAUX » - du 05 Septembre 2016

    Et n’oubliez pas : « 2018, [c’est ] l’année du début de la revitalisation » ! On va enfin se sentir revivre…

Charmoy-City, Bécanine et Vittoriu, le retour

Charmoy-City, Bécanine et Vittoriu, le retour

C.S. Rédacteur de Chantecler,

Auxonne, le 9 janvier 2018  (J+3310 après le vote négatif fondateur)

Publié dans Revue de presse

Partager cet article

Repost0
Publié par Claude Speranza, Auxonnais - dans Revue de presse