Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : chantecler-auxonne.com
  • : "Je chante clair afin qu'il fasse clair" Edmond Rostand
  • Contact

Profil

  • Claude Speranza, Auxonnais
  • Auxonne, environnement, actualité,  hypermarché, grande distribution, société
  • Auxonne, environnement, actualité, hypermarché, grande distribution, société

Recherche

23 décembre 2017 6 23 /12 /décembre /2017 09:49

D’EAUCOURT-SUR-SOMME À CHARMOY-CITY : MAILLOT  ET  CHASUBLES - du 23 décembre 2017 (J+3293 après le vote négatif fondateur)

    Noël approche et même les vieux enfants s’efforcent de croire au Père Noël. Au risque de décevoir nos lecteurs nous ne leur offrirons pas de Père Noël cette année. Nous renvoyons les accros du Bon Papa Gâteau à la barbe blanche à  notre Père Noël de l’an dernier déposant un gros cadeau dans les petits souliers du centre-bourg pour le revitaliser !

L’HYPER-CADEAU DU PÈRE NOËL - du 24 décembre 2016

    Foin de houppelande et foin de barbe blanche, donc ! Oui ma chère, les traditions se perdent, nous vivons dans un monde cruel qui ne respecte plus rien ! Où est passé le bon ton de ce bon tonton d’Ormesson !

     Imaginez plutôt : le 7 décembre dernier, le pourtant fort sympathique député François Ruffin se présentait à la tribune de l'hémicycle dans un  maillot de football d’un petit club de foot de la Somme. Rendez-vous compte, de la Somme !

   Né dans le Pas-de-Calais et député de la 1re circonscription de la Somme, élu sous la bannière « Picardie debout »,  François Ruffin siège à l'Assemblée nationale dans le groupe La France insoumise. C’est une personnalité qui décoiffe !

https://fr.wikipedia.org/wiki/Fran%C3%A7ois_Ruffin    

    Revenons à l’épisode du maillot, bien dans la ligne du personnage. Maillot d’un club obscur, plus précisément du club d'Eaucourt-sur-Somme, endossé afin soutenir la proposition de loi UDI-Agir de taxer les gros transferts pour financer le sport amateur !

    Le vaillant petit Ruffin ne faisait donc rien d’autre que soutenir une proposition de loi UDI sous les couleurs de la Somme ! Qui pourrait voir un geste déplacé dans cet acte courageux autant qu’original ? Détrompez-vous, l’incartade  lui a valu une retenue de 1378 euros sur son indemnité parlementaire !

      Lors de la séance en question, le président de séance Hugues Renson (LREM) lui a rappelé "le respect dû à nos débats qui implique une tenue correcte qui soit digne des lieux". "Vos extravagances vestimentaires ne rendent pas hommage au travail que nous devons mener dans cet hémicycle", a-t-il lancé, avant de suspendre la séance pour la pause déjeuner. Après la pause, François Ruffin est revenu en séance en arborant son maillot de football. Une nouvelle "provocation" condamnée et sanctionnée par un rappel à l'ordre inscrit au procès- verbal par le président de l'Assemblée nationale François de Rugy.

    Pauvre petit François, tu aurais mieux fait d’endosser la houppelande et la  barbe blanche à l’arbre de Noël de l’Élysée !

      Les « extravagances vestimentaires » ne sont pas l’apanage de talentueux jeunes députés. Récemment, dans notre province profonde, comme en prélude à ces fantaisies picardes et ruffinesques que nous venons d’évoquer, un maire au cœur duquel, Somme et Picardie sont chères, posait sous le kiosque de sa commune et dans la presse locale revêtu d’une chasuble « Nettoyons la Nature » Leclerc.

CHARMOY-CITY : RAMASSEURS DE LITRES PETITS ET GRANDS  - du 29 septembre 2017

      Une question se pose à présent : cette « extravagance vestimentaire » vaudra-t-elle au maire en question‒ auquel s’était jointes deux adjointes ‒ ainsi qu’aux deux adjointes de voir leurs indemnités écornées ?   

Mode chez nos élus de Charmoy-City à Eaucourt-sur-Somme

Mode chez nos élus de Charmoy-City à Eaucourt-sur-Somme

C.S. Rédacteur de Chantecler,

Auxonne, le 23 décembre 2017 (J+3293 après le vote négatif fondateur)

Publié dans Figures libres

Partager cet article

Repost0
Publié par Claude Speranza, Auxonnais - dans Figures libres