Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : chantecler-auxonne.com
  • chantecler-auxonne.com
  • : "Je chante clair afin qu'il fasse clair" Edmond Rostand
  • Contact

Profil

  • Claude Speranza, Auxonnais
  • Auxonne, environnement, actualité,  hypermarché, grande distribution, société
  • Auxonne, environnement, actualité, hypermarché, grande distribution, société

Recherche

3 septembre 2017 7 03 /09 /septembre /2017 08:25

CHARMOY-CITY : LE PSC DE GUSTAVE ET ROSALIE - du 3 septembre 2017 (J+3182 après le vote négatif fondateur)

      « L’été touche à sa fin. Dans un champ non loin de là, Gustave et Rosalie, un couple de paysans bien connu des Auxonnais, ont interrompu leur travail d’arrachage des pommes de terre pour la prière de l’Angélus du soir. »

       C’est sur ces lignes empreintes de nostalgie que se terminait notre précédent article.

BONAPARTE À AUXONNE ou le Promeneur Solitaire Corse (3)  - du 1er septembre 2017

       Nostalgie d’un été qui touche à sa fin dans les matins de brouillard, mais aussi nostalgie d’un passé révolu, d’un nevermore qui ne survit que sur des cartes postales jaunies.

      Comme celle que reçurent un jour Gustave et Rosalie de leurs cousins de Haute-Patate. Découvrons aujourd’hui cette carte, avant de retrouver Gustave et Rosalie du temps qu’ils n’étaient pas encore des  figurants figés sur un rond point.

Une petite carte de Vesoul pour Charmoy-City

Une petite carte de Vesoul pour Charmoy-City

       Ainsi va la marche inexorable du temps vers des lendemains qui chantent :

        « Les marchés aux asperges et aux choux-fleurs sont magnifiques sur les cartes postales du siècle précédent. Qui envisagerait de les retrouver aujourd’hui ? » (Edito d’Inf’Auxonne N° 55)

CHARMOY-CITY : LES VIEUX MARCHÉS, C’EST DU PASSÉ, MAIS L’OIGNON FAIT ENCORE PLEURER - du 26 janvier 2017

       Ne soyons pas inconsolables pour autant, car tous les ans, en trottinant, de charmantes répliques en miniature de ce bon vieux temps nous reviennent en Fiacre, pour la plus grande joie de la presse locale.

    Les vieux marchés aux légumes, c’est du passé, mais le Fiacre trottine encore à l’occasion pour la photo. Cahin-caha, hue, diah, hop-là ! Il nous ramène alors, armé d’une petite bêche mignonne, ses jolis paniers de légumes, ses charmantes corbeilles de fleurs, et bien entendu sa guirlande de notabilités.

    N’empêche que pour Gustave et Rosalie, les patates sont cuites et pour de bon.

     Claudi les a saisis lançant, il y a quelques années un SOS, qui était plutôt un PSC : « Au Charmoy, les Patates Sont Cuites ! ». Ce PSC, chacun sait aujourd’hui à quoi il a abouti ! C’est hyper-clair !

     Si ce pauvre Édouard pouvait voir nos amis, il compatirait sans doute à leur désespoir. Car Édouard, à l’occasion, ne mâchait pas ses mots sur le chapitre de la destruction du monde paysan, de ses hommes et de ses espaces ! Découvrez, c’est étonnant, et authentique !

CHARMOY : QUE SONT LES VERTS MAÏS DEVENUS ? - du 02 SEPTEMBRE 2014

Dernière minute : Le Bien Public titre ce matin, fort superlativement : « CÔTE-D’OR DISTINCTION Auxonne la ville la plus sportive de Côte d’Or »

« Plus Sportive de Côte d’Or », autrement dit PSCO. À défaut de PSC, nous voilà donc PSCO ! À la bonne heure, voilà enfin une démarche « aboutie » !

En attendant « le Réveil du Centre-bourg », voici donc le réveil musculaire !

RÉVEIL MUSCULAIRE À CHARMOY-CITY - du 03 février 2017     

PSC au Charmoy, les Patates Sont Cuites

PSC au Charmoy, les Patates Sont Cuites

C.S. Rédacteur de Chantecler,

Auxonne, le 3 septembre 2017 (J+3182 après le vote négatif fondateur)

Publié dans Figures libres

Partager cet article

Repost 0
Publié par Claude Speranza, Auxonnais - dans Figures libres