Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : chantecler-auxonne.com
  • chantecler-auxonne.com
  • : "Je chante clair afin qu'il fasse clair" Edmond Rostand
  • Contact

Profil

  • Claude Speranza, Auxonnais
  • Auxonne, environnement, actualité,  hypermarché, grande distribution, société
  • Auxonne, environnement, actualité, hypermarché, grande distribution, société

Recherche

1 août 2017 2 01 /08 /août /2017 07:38

CHARMOY-CITY : UN PSC POUR BONAPARTE ! (ÉPISODE N°5) - du 1er août 2017 (J+3149 après le vote négatif fondateur)

    Voilà posée la cinquième pièce du puzzle et avec elle un nouveau cliché de la galerie des anecdotes napoléoniennes : celui du rapport de l’Empereur aux oreilles de ses grenadiers.

       Votre serviteur vous le dit : « Croyez m’en, il y a de l’oreille dans l’air : des oreilles dures et même des oreilles qui tintent !»

       Pour la petite histoire, si l’Empereur tirait avec bonhomie les oreilles, il savait aussi reconnaître les vrais mérites ! Il avait en effet beaucoup de charisme et beaucoup d’attention à l’égard de ses personnels.

     Et ses vieux soldats le lui rendaient bien. Les adieux de Fontainebleau à la Vieille Garde (20 avril 1814) montrent bien l’attachement réciproque, fondé sur la confiance, du grand chef et de ses soldats. L’Empereur savait renvoyer l’ascenseur !

     Tout comme le jeune Bonaparte à Auxonne, talentueux bombardier, avait su bombarder le baron de Münchhausen au dessus de notre clocher en vrille. Il n’était pas encore reconstruit me direz-vous…Mais est-ce donc si grave ?

CHARMOY-CITY, UN TOURISTE DANS NOTRE CIEL - du 30 juillet 2017

     Une chose est sûre au moins, l’Empereur savait renvoyer l’ascenseur !

    Autres temps, autres mœurs, me direz-vous…

    Une chose est sûre, le clocher est à présent en vrille… il peut en être de même de certaines descentes !

LETTRE M.SPERANZA-MAIRE D’AUXONNE 18 NOVEMBRE 2013

LETTRE MAIRE D’AUXONNE-M.SPERANZA 10 FÉVRIER 2014

    Et surtout, n’oubliez pas : rendez-vous sans faute le 3 août pour notre dernier épisode de la série qui décoiffe ! Même Napoléon, qui pour le coup, va nous tirer son chapeau !

Charmoy-City, un PSC pour Bonaparte, épisode 5

Charmoy-City, un PSC pour Bonaparte, épisode 5

C.S. Rédacteur de Chantecler,

Auxonne, le 1er août 2017 (J+3149 après le vote négatif fondateur)

Publié dans Jeux

Partager cet article

Repost 0
Publié par Claude Speranza, Auxonnais - dans Revue de presse