Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : chantecler-auxonne.com
  • chantecler-auxonne.com
  • : "Je chante clair afin qu'il fasse clair" Edmond Rostand
  • Contact

Profil

  • Claude Speranza, Auxonnais
  • Auxonne, environnement, actualité,  hypermarché, grande distribution, société
  • Auxonne, environnement, actualité, hypermarché, grande distribution, société

Recherche

9 juillet 2017 7 09 /07 /juillet /2017 08:49

CHARMOY-CITY : MERCI  MADAME GAILLARD-BERNARD ! - du 09 juillet 2017 (J+3126 après le vote négatif fondateur)

      Il se peut qu’un jour lointain, un chercheur curieux et un peu foutraque se penche sur les productions de votre serviteur, tout comme certains érudits locaux vont glaner les nécrologies d’anciens généraux dans les colonnes jaunies de vieux journaux locaux pour commettre un article que personne ne lira.

      Ce chercheur, ou cette chercheuse un peu foutraque ne manquera sans doute pas de glaner quelques éléments biographiques ou iconographiques pour étoffer son article ou sa plaquette. C’est à son intention que nous avons déjà glissé quelques repères iconographiques dans le fatras de Chantecler :

« VOUS ÊTES MON LION SUPERBE ET GÉNÉREUX ! » - du 18 octobre 2013

CHARMOY-CITY : PROJETS D’HIER ET D’AUJOURD’HUI - du 1er Juin 2017   

   En ce temps de distribution de diplômes, un aimable souvenir nous revient d’un lointain passé. Le premier diplôme, c’est un peu comme le premier baiser, on ne saurait l’oublier !

    À destination du chercheur, ou de la chercheuse un peu foutraque, ce souvenir émouvant, nous avons résolu de l’exhumer !

    Non pas en pure vanité, car à franchement parler, le Prix Gaillard-Bernard dont il s’agit et que votre serviteur a reçu en 1956, ce n’est tout de même pas le prix Nobel ! Il faut donc voir dans notre geste ému, une simple intention pédagogique !

    Oui ! Pédagogique ! Car il semblerait bien que ces deux noms accolés ne parlent pas de façon évidente à tout le monde. Qui sait en effet vraiment qui est Gaillard et qui est Bernard ?

     Gaillard, c’est Denis GAILLARD qui a sa rue éponyme et qui fut maire d’Auxonne de 1887 à 1894. Bernard, n’est pas dans le cas présent un prénom, mais le patronyme de l’épouse de Denis GAILLARD, Simone BERNARD.

     Le prix Gaillard-Bernard trouve son origine dans le testament de Simone BERNARD, veuve de  Denis GAILLARD.  

    Simone GAILLARD-BERNARD étant décédée en 1913, c’est à son légataire universel, Monsieur Louis dit Albert VAUCHET que revint le devoir de payer à la Ville d’AUXONNE, à titre de legs, la somme de 16 000 francs-or conformément à la volonté de la défunte.

   Aux termes de cette volonté, les 4/5 des revenus du legs de la généreuse veuve devaient être affectés au financement des prix Gaillard-Bernard.

    Le Bien Public de vendredi dernier 7 juillet titrait « AUXONNE DISTINCTION Les élèves méritants récompensés ». Dans l’article, l’adjointe aux affaires scolaires déclarait : « Cette cérémonie des récompenses scolaires ne pourrait avoir lieu sans les legs des généreux donateurs à la Ville d’Auxonne pour les élèves les plus méritants ».

   Les legs des généreux donateurs…et des généreuses donatrices. Car il serait injuste que Denis éclipse Simone ! En ce temps, où une grande Simone est honorée, n’oublions pas, heureux lauréats du prix GAILLARD-BERNARD, notre généreuse bienfaitrice, Simone GAILLARD-BERNARD ! Merci donc, Madame Simone GAILLARD-BERNARD !

Merci Madame Simone Gaillard-Bernard

Merci Madame Simone Gaillard-Bernard

C.S. Rédacteur de Chantecler,

Auxonne, le 09  juillet 2017 (J+3126 après le vote négatif fondateur)

Publié dans Documents

Partager cet article

Repost 0
Publié par Claude Speranza, Auxonnais - dans Documents