Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : chantecler-auxonne.com
  • chantecler-auxonne.com
  • : "Je chante clair afin qu'il fasse clair" Edmond Rostand
  • Contact

Profil

  • Claude Speranza, Auxonnais
  • Auxonne, environnement, actualité,  hypermarché, grande distribution, société
  • Auxonne, environnement, actualité, hypermarché, grande distribution, société

Recherche

13 juin 2017 2 13 /06 /juin /2017 06:41

GASTRONOMIE ET DÉMOCRATIE À CHARMOY-CITY- du 13 Juin 2017 (J+3100 après le vote négatif fondateur)

C’est sur fond de Festival des Confréries gourmandes, bannières et fumets flottant au vent, que s’est déroulé, dans notre bonne cité, le premier tour des Législatives.

Manifestement, la foule se pressait davantage en ripailles sous les Halles que dans le secret des isoloirs où, comme chacun a pu le remarquer, le régime macronbiotique a pourtant bien marché. Longue vie à l’Empereur ! Tiens, ce slogan vous à un petit air de cuisine japonaise !

C’est parti, bonjour les souchis, la nouvelle cuisine est en marche et, pour le coup Anatole France, Jacques Tournebroche et « la Rôtisserie de la Reine Pédauque », le bon jus fumant dans la lèchefrite, tout cela a terriblement vieilli.

Non, Jacques Tournebroche, rôtisseur patenté de la Rue Saint-Jacques, ne travaille pas au Grand Saint-Jacques.

UNE COqUILLE AU GRAND SAINT JACQUES ? - du 18 mars 2017

Cher lecteur, ose l’avouer ! Pas plus que Jacques Tournebroche tu ne connais Anatole-François Thibault dit Anatole France ! C’est donc que tu ne suis pas assidument ce blog !

LA MARCHE DE L’EMPEREUR- du 10 Juin 2017

Bien que leurs noms ne figurent pas dans la liste des nouveaux intronisés de la Confrérie de l’Oignon, quelques chefs étoilés de renom arpentaient incognito, en ce beau dimanche, nos rues et nos places en voie de revitalisation. Qu’y cherchaient-ils ?

Les arômes profonds de notre beau pays, pardi ! Non pas, sous le soleil, les fauves effluves des poubelles du Cirque Royal, mais, dans l’ombre ancestrale de la halle, la douce senteur des alléchants coulis et la puissante fragrance de l’oignon frit !

C’est sur le parvis de notre salle événementielle, où le scrutin à la carte était au menu du jour, alors que le soleil couchant allongeait déjà les ombres des tilleuls vers le nostalgique jardin du Souvenir, que les trois chefs nous ont livré leurs secrets professionnels.

Ils nous ont d’abord confié que leur regard d’expert avait été frappé par les symptômes évidents de dyspepsie (digestion difficile) qui marquaient certains visages au sortir de l’édifice. Malbouffe évidente !

Les commentaires rassasiés ou aigres-doux des sortants, réinterprétés aux filtres d’oreilles enjôlées toujours très attentives et rompues à l’écoute du client, ne tardèrent pas à inspirer nos maîtres-queux.

Et alors, les diagnostics de nos experts tombèrent sans appel : trop d’oseille, c’est très mauvais pour les calculs et ça peut provoquer des coliques frénétiques, jugea Roméo, le chef tourangeau, champion de la cuisine câline et alcaline à pH élevé (et à péage itou).

Beppino Capra, le célèbre chef pisan, promoteur et adepte du régime latteo (lacté), qui penche très fort du côté des chèvres, estima quant à lui : « Pas assez de latte ! Del latte ce ne vorebbe molto di piu ! (du lait il en faudrait beaucoup plus !) ». Moralité, selon le Pisan, ça va de mal en pis ! Dieu ! Quand on y penche, que le monde est laid !

Mirabelle sur le gâteau, Stanislas Cétesky, le patron nancéen, connu et reconnu, du très sélect « Déjeuner lorrain », esquissant une moue dépitée au vu des résultats, s’est décidé à revoir sa carte en raison de l’effondrement du prix des quiches !

Une série noire qui semble résonner en écho d’un titre du Bien Public d’hier « AUXONNE COMMERCE Boule noire pour le Billard gourmand »

Une lueur d’espoir cependant, cette citation d’un chef, rapportée par un commentateur expert qui se reconnaîtra : "Je suis toujours admiratif de ces manifestations qui donne [sic] un véritable dynamisme indispensable au milieu rural".

À voir ou à revoir pour finir, un grand classique de l’hyper-gastronomie (Non ! C’est pas une dilatation d’estomac !).

ALBUM HYPER-SOUPE du 22 juin 2015

Entre marmite et urne, Charmoy-City

Entre marmite et urne, Charmoy-City

C.S. Rédacteur de Chantecler,

Auxonne, le 13 juin 2017 (J+3100 après le vote négatif fondateur)

Publié dans Figures libres

Partager cet article

Repost 0
Publié par Claude Speranza, Auxonnais - dans Figures libres