Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : chantecler-auxonne.com
  • chantecler-auxonne.com
  • : "Je chante clair afin qu'il fasse clair" Edmond Rostand
  • Contact

Profil

  • Claude Speranza, Auxonnais
  • Auxonne, environnement, actualité,  hypermarché, grande distribution, société
  • Auxonne, environnement, actualité, hypermarché, grande distribution, société

Recherche

17 juin 2017 6 17 /06 /juin /2017 07:43

CHARMOY-CITY : UNE LETTRE POUR 250 EMPLOIS ! - du 17 Juin 2017 (J+3104 après le vote négatif fondateur)

Revitalisation et redynamisation sont plus que jamais à l’ordre du jour pour notre centre-bourg. Renforcement de l’attractivité, développement des modes de déplacements doux, embellissements, « requalifications » de toutes sortes sont ainsi à l’étude.

Lors d’un récent groupe de travail du Conseil municipal, il semblerait que l’on ait évoqué en conclusion « des outils faciles à mettre en place à court terme » et susceptibles de stabiliser « l’activité commerciale en centre-ville ». Pour l’heure, nous ignorons la nature de ces outils ainsi que les modalités de leur mise en œuvre.

Fin 2014, notre premier magistrat s’exprimant lors d’un reportage de France 3 Bourgogne diffusé le 22 octobre 2014, semblait voir dans la zone du Charmoy, son « bébé », un outil propre à « attirer du monde ». Pour renforcer l’attractivité, un hyper c’était donc le pied !

« Notre pari est de dire : si nous avons une grande surface, cela va attirer du monde, si les gens viennent à la grande surface, ils peuvent en profiter pour faire d’autres courses, d’autres achats sur la ville. C’est effectivement le point de désaccord avec l’Union commerciale qui, elle, pense plutôt qu’il y aura évasion. »

http://youtu.be/4PMrRymYg5s

La grande surface est à présent en place. Dans une zone excentrée, la rue privée du Charmoy est née, mais que le « pari » ait été gagné pour le centre-ville, chacun en jugera par lui-même !

De même à propos d’emploi, on escomptait de la zone du Charmoy un substantiel apport. En ce début 2009, la presse régionale et municipale annonçaient donc en chœur, à cors et à cris l’arrivée de « 250 emplois ».

Le 26 mars 2009, Le Bien Public titrait ainsi « IMPLANTATION COMMERCIALE À AUXONNE Leclerc arrive avec 250 emplois d’ici 24 mois »

Début mai 2009, dans l’organe d’information municipal Inf’Auxonne N° 25, notre premier magistrat allait jusqu’à divulguer à l’appui une lettre du groupe Leclerc à lui destinée. Datée du 14 avril 2009, cette lettre confirmait les 250 emplois et décernait au passage, à son heureux destinataire, un « label » de discrétion ! C’est sûr, alors, qu’auprès du staff colmarien de l’enseigne, Monsieur le Maire semblait « avoir le ticket » !

CHARMOY-CITY : UN LABEL À NE PAS OUBLIER - du 25 mars 2017

Amis lecteurs vous pouvez consulter les documents cités :

Dans ce concert idyllique, la CNAC devait toutefois apporter une fausse note en déclarant dans sa décision négative 317 D du 20 janvier 2010 que le projet Leclerc au Charmoy :

« Ne manquera pas de nuire à l’animation urbaine de l’agglomération d’Auxonne » (2ème attendu) « Contribuera à développer un nouveau pôle périphérique et […] ne participera pas ainsi, à un aménagement harmonieux du territoire de l’agglomération d’Auxonne » (3ème attendu)

Mais bien vite dans l’orchestre, on sut réaccorder les violons dissonants en faveur de l’intérêt général ! Jusqu’à l’hyper-unisson ! L’intérêt général, il est vrai, c’est du capital !

Mais tout cela c’est du passé, il reste aujourd’hui à continuer et à parfaire l’œuvre du visionnaire inspiré qui sut poser judicieusement la première pierre d’achoppement sur le chemin de la revitalisation du centre-bourg… au Charmoy !

Force est de reconnaître que dès le siècle dernier et sous d’autres municipalités, le commerce traditionnel de centre-ville, notamment alimentaire, avait connu une première saignée à la suite de l’installation de précédentes grandes surfaces. Mais aucune de ces grandes surfaces n’avait la taille, ni surtout les formidables potentialités d’extension de la dernière née, aucune, non plus, n’était aussi excentrée au point de compromettre radicalement toute tentative sérieuse ultérieure de recentrage de l’activité sur le centre-bourg. Au profit d’aucune de ces enseignes enfin, il semble bien que les municipalités précédentes n’aient déployé autant de discrétion, de zèle et d’énergie, voire d’imagination !

Il est regrettable maintenant de constater qu’au bout du compte, notre premier magistrat, sans doute mal avisé, ait consacré les longues années de deux mandats à faire advenir sur son territoire un mode de développement obsolète et ringardisé aux dires de personnes autorisées, telles que Madame Nathalie Kosciusko-Morizet

FINS DE SÉRIES AU CHARMOY - du 25 OCTOBRE 2014

A l’heure où l’on phosphore plans en main pour une revitalisation du centre-bourg, et en hommage respectueux et sincère à Madame Nathalie Kosciusko-Morizet, dont les réserves à l’égard des implantations d’hypermarchés n’ont, semble-t-il hélas, pas encore pénétré la profonde pensée des élus des territoires de notre ruralité tout aussi profonde, nous nous permettons de rediffuser une ancienne illustration tirée d’un précédent article.

AU SECOURS DU COMMERCE DE CENTRE-VILLE ? - du 04 JANVIER 2016

À NKM enfin, dont les bras graciles, par la munificence inspirée de nos échevins, furent jadis chargés d’oignons, à NKM qui pâtit aujourd’hui des conséquences d’une stupide violence nous souhaitons pour finir un prompt rétablissement !

 

Le Charmoy cardiologie nouvelliste

Le Charmoy cardiologie nouvelliste

C.S. Rédacteur de Chantecler,

Auxonne, le 17 juin 2017 (J+3104 après le vote négatif fondateur)

Publié dans Documents

 

Partager cet article

Repost 0
Publié par Claude Speranza, Auxonnais - dans Documents